La pénurie alimentaire mondiale nous guette-elle?

Publié le 8 Février 2017

Le fait d'actualité:

Pendant que le prisme médiatique  met le focus sur un feuilleton présidentiel, qui met notre pays en plein ébullition à  cause de ses multiples rebondissements judiciaires, un fidèle lecteur m'interpelle sur un sujet plus prosaïque: la crise alimentaire potentielle qui  guetterait notre pays.

Ses motifs d'inquiétudes pourraient sembler au demeurant  disproportionnés  puisque la France est considérée  comme la 5e puissance mondiale. 1ère puissance agricole du continent devant l'Allemagne,  selon les Chiffres d' Eurostat 9 mars 2016, la France représentait 18% de la production européenne totale, devant l’Allemagne (12%), l’Italie (12%,), ou l’Espagne (10%).

La France est donc plutôt généralement excédentaire, et exportatrice. Notre pays peut se targuer d'être  champion européen de production céréalières, de betteraves sucrières et second producteur de bovins et de volailles derrière la Pologne. 

 Pourtant ces bons chiffres officiels, ne sont pas sans masquer  de nombreuses fragilités misent en lumière l'automne dernier, au moment où notre pays a connu en 2016 la pire récolte de blé depuis 40 ans.

De nombreuses sources journalistiques évoquent même des pénuries  élargies, sur des denrées de base comme le beurre en Bretagne dans les biscuiteries (source Figaro).

A côté de cela 20 000 exploitations agricoles sont en quasi-faillite à cause de la crise qui secoue le pays. Si on franchit la manche pour aller au Royaume-Uni, la pénurie a également touché le pays au niveau de certains produits maraîchers. Le cacao pour fabriquer le bon chocolat que nous adorons offrir au moment des fêtes de fin d'année, ou de pâques pourraient devenir dans le futur proche un produit de luxe. 

Ne parlons pas des pays du sahel ou d'autres régions du monde dans les nations les moins avancées, où la famine est depuis trop longtemps plus criante. Le cycle Uranus/Pluton en dissonance, doublée cette année de Jupiter également en dysharmonie creuse malheureusement encore l'écart et aggrave la situation partout. (Voir mon article déjà publié  sur le Vénezuela). Si on revient dans notre cher hexagone, la situation de la paysannerie française déjà fragilisée de longue date risque encore de se fracturer.

Quelles sont les principales causes de cette pénurie qui guette? 

La production agricole insuffisante est dû à un cumul et une concentration de cause à la fois structurelle et conjoncturelle. La dégradation des sols à cause de notre mode de production intensive, utilisant des produits chimiques à outrance est un réel problème de fond. Les corrections apportés par l'agro-écologie sont encore trop marginales pour éradiquer la maltraitance de Gaia la déesse de la nature et de notre mère nourricière.

Les années 2015-2016, ont croulé sous  le cycle Jupiter/Neptune avec Neptune alias Poséidon,( maître des océan tout puissant dans son signe du poisson), qui a provoqué nous l'avions dit de longue date dans nos prévisions annuelles des épisodes pluvieux dantesques, avec des inondations des terres cultivables. Les intempéries ont fait des ravages!  

Parallèlement à cela, l'accroissement exponentielle de la demande à l'instar de l'accroissement de la population mondiale, la démographie française est aussi en constante augmentation. De 63,05 millions en 2013, la population devrait avoisinée en 2017 les 65 millions d'âmes. Autant de nouvelles bouches à nourrir. La demande explose!

Notre internaute me demande à juste titre si à ce rythme, nous n'allons pas avoir la mise en place d'une carte de rationnement comme en temps de guerre pendant les années 40;  

Uranus en Taureau ou un autre cycle va t-il provoquer une réduction des terres agricoles? Ou est-ce un changement climatique qui va provoquer une pénurie de nourriture?
Si notre ami fait allusion à Uranus en Taureau c'est que la dernière fois qu'Uranus a séjourné dans le 2e signe du zodiaque, signe de printemps le plus étroitement lié aux verts pâturage, à la germination qui donne les fruits et les récoltes féconds, et a fortiori la nourriture, c'était en 1934 très exactement le 7 juin 1934;

A cette époque nous étions en pleine grande crise des années 30, provoquée déjà par l'avènement du cycle planétaire faux-jumeaux de la crise qui ressemble beaucoup à celui que nous vivons actuellement.

1929: Uranus en Bélier, au carré de Pluton en Cancer.

2011: Uranus en Bélier, au carré de Pluton en Capricorne

Cette crise majeure du capitalisme, vous le savez aujourd'hui avait provoqué une décennie plus tard  la guerre fratricide de 39-45 qui a fait 50 millions de morts. En ces temps de guerre de  l'occupation de l'Allemagne nazi la quasi-totalité de la production était concentré pour l'effort de guerre. 

Les denrées étaient surtout acheminées vers les généraux allemands et leurs troupes.  Les paysans et ouvriers transformés en soldats étaient mobilisés plutôt au front qu'au champ. Tandis que de nombreuses terres arables n'étaient plus que des trous béants provoqués par l'explosion des bombes.

Les routes et moyens communications endommagées et coupées l'approvisionnement était devenu difficile. Les tickets de rationnement mis en place n'étaient pas suffisants pour satisfaire la demande locale, et les gens souffraient de mal nutrition. Pour se procurer le compliment des aliments, mêmes de base, il fallait avoir recours à la contrebande et au marché noir à des prix prohibitifs. 

Si on revient à notre bon vieux XXIe siècle, et à la perspective de ce que le retour d'Uranus en Taureau pourrait provoquer à l'horizon du 7 mars 2019, on peut dire que le reconduction de cette hypothèse de rareté n'a jamais été aussi probable.

 Les alertes relatées dans la presse, et l'augmentation vertigineuse des prix de la nourriture dans nos supermarchés ne sont ils pas les prémices de ce qui se trame pour le futur. C'est d'autant plus flagrant que la pénurie ne touche pas seulement l'alimentation mais d'autres postes de base pour nos compatriotes. A titre d'exemple, l'hiver 2017 n'est pas encore fini, mais dès ses premières vagues de froid, pourtant  pas pire que dans les années 60-70 ou 80 où  la chute de température avait été  polaire atteignant parfois -25°C. Et pourtant à aucun moment il a été question d'une pénurie d'électricité. Et pourtant cette année dès l'automne, nos responsables politiques évoquaient les possibilités d'une pénurie en cas d'alerte grand froid.

L'endettement de la France est faramineuse. Chaque seconde notre pays creuse sa dette de 2665 €. En 2017 la dette publique est de 2160 milliards d'€, ce qui correspond à l'équivalent de la richesse que nous produisons chaque année soit près de  100% du PIB qui est 2118 milliards d'euros. Cela explique cette obsession de nos pouvoirs publics a faire baisser la dette, mais cela passe malheureusement par des coupes budgétaires, des réductions d'effectifs dans les hôpitaux, les écoles, la police, des caisses d'allocation familiale, de pension de retraite, ou RSA en difficultés pour payer les prestations 

Ce problème épineux de pénurie qui guette à tous les étages vient d'une part de la crise de notre modèle de développement économique et social, qui se fissure vitesse grand V sous les assauts d'Uranus/Pluton en dysharmonie, mais également en ce moment du cycle de Saturne/Neptune également en dissonance. Le tir croisé de ces deux grandes influences mondiales néfastes expliquent que nos économies, notre agriculture, nos politiques publiques sont à bout de souffle.

En effet avant même d'évoquer l'influence d'Uranus en Taureau, nous avons déjà un enchevêtrement d'influence épineuses dans notre ciel mondial qui nous plonge dans ce marasme économique sans précédent. 

Je vous renvoi à d'autres nombreux articles rédigés sur ces sujets notamment celui de  mai 2016. L'article était intitulé: " la grande pauvreté en France et le cycle de 30 ans de Saturne en Sagittaire". Saturne c'est ne l'oublions pas la planète de l'austérité,et de pauvreté qui marque en ce moment notre monde par sa position dans le signe mondialiste du Sagittaire en dissonance avec Neptune la planète des masses populaires en Poisson.

Le risque est qu'effectivement cette rareté s'accentue dès son prochain transit le 21 décembre 2017, par l'avènement de Saturne dans son domicile en Capricorne, en compagnie de Pluton.

Le Capricorne est un signe d'hiver, et de terre, du dur labeur, du temps d'attente pour récolter mais aussi de la pauvreté de la terre qui ne produit rien. Pluton vient détruire les dernières résistances d'un système, des modes d'exploitation agricoles et distribution néfastes, immorales...Uranus toujours en Bélier en 2018 risque de tirer d'autres sonnettes d'alarme encore plus criantes pour changer radicalement notre façon de produire, mais aussi notre façon de consommer.

Les signaux célestes nous invitent aussi à consommer plus intelligemment

 L'influence de Jupiter/Neptune opposée sur l'axe Vierge-Poisson du 11 aout 2015 au 8 septembre,  nous a déjà intimé de changer nos modes de consommation.  La Vierge est pragmatique, économe, attentive à la sécurité, et la sureté sanitaire et sociale, tandis que le Poisson est le signe de l'humanité, de la solidarité, de la sensibilité à la souffrance humaine et de la générosité,  des mouvements philanthropiques .

Des politiques étaient à  l'œuvre en 2015 pour voter des lois mi février 2016 contre le gaspillage alimentaire qui représente au bas mot 10 millions de tonnes par an.

 Nous avons de l'autre côté des lobbyings, des grands industriels représentés par Pluton (planète de l'argent caché, et des puissances sous terraine) en Capricorne (signe des grandes structures, avec Saturne maître du signe en Sagittaire, signe de la mondialisation), qui en sous main pour des raisons bassement pécuniaires et de pouvoir, ont fait pression pour que ces mesures légales et de bon sens commun ne soient pas appliquées.  (lire l'article du Figaro interview du député des Hauts de Seine à l'initiative de cette loi anti-gaspillage Arash Derambarsh ).

Ce prochain hiver 2017-2018 devrait être encore plus rude, avec une pauvreté et une pénurie qui pourrait s'accroître

L'hyperflation des prix des produits de base, et leur cherté déjà visible en faisant ses courses, la crise de la monnaie à travers un probable Krach va précipiter la fin de notre système.

Si certains d'entre nous ne se sentent pour le moment pas franchement préoccupés par ces problèmes épineux qui  touchent d'abord les plus modestes et populations les plus fragiles, nous verrons que dans le futur proche le cycle de Saturne en Capricorne conjointe à Pluton nous contraindra à faire face à cette dure et implacable réalité.

Le duo Saturne/Pluton va en dialogue avec Uranus qui finit sa course en Bélier  creuser la fracture économique et sociale.

Paradoxalement Saturne/Pluton déteste les injustices, et va mettre en exergue de façon encore plus accrue et brutale des vérités qui dérangent pour prendre des mesures radicales à la fois d'économie, de restriction mais aussi de lutte contre le gaspillage.

Saturne (loi) en meilleure harmonie avec Neptune (foule) tout puissant dans le signe du Poisson, laisse penser aussi que les masses populaires vont se saisir des prérogatives pour  arrêter le gaspillage.

Consommer moins, mais consommer mieux tel sera notre crédo !

Nombre de ménages du plus  aisés aux plus modestes remplissent en effet à tour de bras leur frigo, mais ne gèrent pas le stock alimentaire et les dates de péremption avec suffisamment d'attention. 

Beaucoup trop de denrées alimentaires finissent à la poubelle. Ne parlons des restaurants ou cantines scolaires où de nombreux consommateurs se permettent encore et depuis trop longtemps de ne pas finir leurs assiettes. 

Ces cycles notamment Neptune vont impulser auprès de nos concitoyens une véritable révolution culturelle pour nous amener à faire des choix plus raisonnable, mais aussi de bon cœur. Nous allons passer d'homo-économicus parfois et même trop souvent individualiste, au citoyen plus humain et responsable. 

Cette tendance est déjà en mouvement, mais devrait s'accélérer dans les prochains mois et les prochaines années.  

On retrouve la sémantique de Saturne et du Capricorne qui fait appel à notre raison, mais aussi Neptune qui parle de notre âme, le sens de la charité, la solidarité ainsi que le réveil où l'on voit déjà de notre conscience écologique.

Pour revenir à l'impact d'Uranus au printemps 2019 en Taureau qui sera en chute, qui plus est dans la maison XII (épreuves) de notre France de la Ve République (28 septembre 1958 à 22h à Paris. 

La planète des grands bouleversements, mais aussi des urgences va nous pousser à changer radicalement notre façon de consommer.

Cette planète est paradoxale, car elle peut en effet provoquer une aggravation de la pénurie, et dans le même temps par le soutien de Saturne qui va rester dans le 10e signe du zodiaque jusqu'à la fin 2020, mais avec un mouvement de rétrogradation apporter des réformes structurelles et légales pour que les logements construits soient moins énergivores, pour privilégier les d'avantage encore l'agro-écologie, redécouper les parcelles de terre pour rendre les paysans plus indépendants et mener enfin la politique agricole qu'ils souhaitent. L'union européenne je l'avais dit va s'écrouler et arrêter d'imposer des normes ou quotas iniques à nos agriculteurs et producteurs laitiers;

Nous allons voir progressivement nos politiques agricoles se détacher des normes européennes des traités de l'union qui empêche les agriculteurs de se protéger à la carte pour se développer ou de faire face à des concurrents internationaux qui pratiquent le dumping, fiscal, social, mais aussi environnemental.

Nous seront bien entendu encore dans une phase transitoire, où la bataille sera rude entre les grands groupes agro-alimentaires mondiaux qui ont imposé aux états des traités comme le CETA qui peuvent déséquilibrer les états, les régions et mettre à mal la biodiversité.

Certains grands groupes parient par exemple sur la disparition des abeilles, et la fin de la pollinisation  pour en proposer une chimique bien entendu payante. Ce surcoût des dommages écologiques pèseront bien entendu sur les épaules du contribuable, en plus des dommages collatéraux irréversibles sur notre écosystème et la nature. 

Certains groupes voudront déverrouiller certaines règles de droit qui protègent le consommateur pour introduire dans des produits transformés des farines à base d'insecte ou autre ersatz. (Uranus est une planète de l'étrange et de la sophistication)

Pendant que d'autres vont continuer à faire main basse sur des matières premières plutôt accessibles comme l'eau, ou d'autres denrées de base pour les privatiser. (Uranus est la planète du libéralisme)

De l'autre côté nous auront aussi d'autres grands groupes qui peuvent s'écrouler ou devoir changer littéralement leur mode d'approvisionnement et de production pour ne pas péricliter. (Uranus brise et fracture, fait s'écrouler certaines structures).

Cela passera par le désendettement et la possibilité d'utiliser des énergies renouvelables pour faire baisser la facture énergétique qui grève le budget de nos agriculteurs. ainsi que de nouvelles techniques agricoles pour préserver la qualité, comme la culture bio, sans perdre en qualité.  

 La révolution scientifique et technologique impulsée par cette séquence céleste uranienne du Taureau devrait permettre de produire plus par surface cultivable sans pour autant altérer la qualité comme c'est le cas aujourd'hui avec les pesticides. Uranus est la planète des révolutions et de la modernité. (lire ou relire ma publication intitulée Uranus en transit en Taureau un bond en avant pour la science?)  

Sur un plan démocratique il pourrait être question d'introduire une norme supérieure quasi institutionnelle pour graver dans le marbre et terrien du Taureau que le bio doit devenir légion et se démocratiser.

Alors qu'avant la généralisation des pesticides et herbicides personnes ne se posaient la question de savoir si les produits étaient bio ou pas, quelques décennies plus tard avant les premiers scandales sanitaires, ces produits labélisés sont le lot d'une certaine élite.

Aujourd'hui encore malgré l'explosion du bio, la majorité de la population n'y a pas accès. La cohabitation des produits agricoles ou industriels qui dans la chaîne d'élaboration ont utilisé en amont ou en aval un ou plusieurs traitements chimiques, avec des produits plus sains est pour le moment un argument marketing qui fait la fortune de l'industrie agro-alimentaire et des distributeurs.

Conclusion:

Uranus est comme souvent paradoxale et peut donner quelque soit le signe où il se trouve plus de liberté, pour développer le progrès la modernité, dans la conception, production et acheminement. Si elle peut libérer les énergies de façon hors-norme, Uranus en Taureau peut aussi restreindre, imposer des normes par les libéraux se montrer autoritaire. La question éthique devra être tranchée dans un sens positif. La modernité est toujours fantastique lorsque sa polarité est dirigée vers le progrès du genre humain, mais néfaste lorsque la liberté est utilisée sans limite en faveur d' une caste et les possédants qui paradoxalement prive les autres composantes de la société de toutes marges de manœuvre et donc restreint leur liberté. Avec la présence d'Uranus en Taureau on peut dire que nous aurons d'abord un dépoussiérage et restauration des valeurs traditionnelles, culturelles, sociales et culinaires surtout tant que Pluton reste dans le signe du Capricorne jusqu'en 2024 et 2025. Avec les premières incursions de Pluton en Verseau le signe gouvernée par Uranus qui continuera sa course en Taureau entre 19 et 24°, ce sera une autre histoire. Rendez-vous dans une prochaine publication pour en discuter.

 

 

Rédigé par Yanis Voyance Astrologue

Publié dans #Ecologie Economie & Astrologie

Repost 0
Commenter cet article

anonyme 24/02/2017 00:23

Des évènements climatiques de plus en plus extrêmes dans des zones où il n'y en a pas habituellement, changement climatique en cours ou évènement rarissime ?
Impact sur les cultures et déplacement de population ?

Apocalyptical hailstorms pound Australia and Argentina with stones larger than oranges
http://strangesounds.org/2017/02/apocalyptical-hailstorms-sydney-australia-argentina-video-pictures-stones-larger-than-oranges.html

Saudi Arabia hit by mass FLOODING as 'apocalyptic' storm sweeps desert
http://www.express.co.uk/news/weather/769079/Saudi-Arabia-Middle-East-apocalyptic-weather

It snowed in this Australia, just days after a intense heatwave
http://mashable.com/2017/02/21/snowing-victoria-australia-heatwave/#a1j7kgtwwkqd

Summer Snow Australia and 58 Glaciers Growing Across New Zealand (317)
https://www.youtube.com/watch?v=02ZP_oYnBBk

Yanis Voyance Astrologue 24/02/2017 13:17

effectivement les bouleversements climatiques la montée des eaux d'un côté, et à d'autres endroits du globe la sécheresse la famine, conduisent à d'important mouvements de population, la submersion de notre vieux continent est en cours....

anonyme 24/02/2017 00:06

Mini age glaciaire de 70 ans à partir des années 2030
Coup de froid sur la France : un scénario possible pour la fin du siècle
https://www.sciencesetavenir.fr/nature-environnement/climat/des-chercheurs-francais-revisent-a-la-hausse-le-risque-d-un-age-glaciaire-en-europe_110635
La probabilité d’un refroidissement important du climat dans l’Atlantique Nord au cours des prochaines décennies est revue à la hausse par une équipe du CNRS. En cause, l’arrêt brutal de la plongée des eaux de surface dans la mer du Labrador.
--> Voir la scène des bouées ( a 15mn40) qui déclenchent des alertes dans le film le jour d’après (2004) :
bande annonce : https://www.youtube.com/watch?v=5dy6ayCUzXs

Mini age glaciaire de 70 ans à partir des années 2030 suite à l'opposition des 2 dynamos du soleil :
http://www.express.co.uk/news/science/723481/Earth-ICE-AGE-big-freeze-solar-activity
https://www.ras.org.uk/news-and-press/2680-irregular-heartbeat-of-the-sun-driven-by-double-dynamo
https://www.sciencedaily.com/releases/2015/07/150709092955.htm
http://www.dailymail.co.uk/sciencetech/article-3156594/Is-mini-ICE-AGE-way-Scientists-warn-sun-sleep-2020-cause-temperatures-plummet.html
http://www.dailymail.co.uk/sciencetech/article-3156594/Is-mini-ICE-AGE-way-Scientists-warn-sun-sleep-2020-cause-temperatures-plummet.html
https://phys.org/news/2015-07-irregular-heartbeat-sun-driven-dynamo.html

anonyme 11/02/2017 00:32

Bonjour Yanis,

Une voyante pense aussi que l'on va vers des restrictions sur la nourriture disponible dans le futur
https://apsychicsview.com/2014/02/10/diyers-and-grid-independence-in-the-coming-decades/

L'agriculture française produit sur des surfaces de plus en plus réduites à cause du mitage urbain (banlieue pavillonnaire et centre commerciaux gigantesques avec gros parkings), de moins en moins d'agriculteurs et qui vieillissent (avec un travail dur et dangereux)
http://wikiagri.fr/articles/la-crise-agricole-en-france-expliquee-par-les-chiffres-et-les-graphiques/8601
http://www.francetvinfo.fr/economie/emploi/metiers/agriculture/agriculteurs-ils-quittent-leurs-terres_1992055.html
http://www.francetvinfo.fr/economie/emploi/metiers/agriculture/agriculture-la-crise-s-accelere_1992059.html

alors va -t-on changer de modèles et aller vers l'agro-ecologie ?
http://wikiagri.fr/articles/quatre-scenarios-identifies-pour-lagriculture-en-france-a-lhorizon-2040/12022
changer de modele n'est pas simple.
De plus le binage par des robots n'est pas encore au point et les agriculteurs n'ont pas d'argent pour investir dedans ou dans le binage mécanique avec tracteur mais qui a d'énorme contrainte.
La solution roundup est plus facile.

Pour la famine ou pénurie de nourriture dans les années 2020, en plus des autres causes, je pense à un mini age glaciaire comme une théorie le prévoit
http://www.lefigaro.fr/sciences/2015/07/13/01008-20150713ARTFIG00193-une-mini-periode-glaciaire-pourrait-toucher-la-terre-a-partir-de-2030.php
et
les ages glacières que l'on a connu de 1300 à 1800, on été terrible pour la population :
https://fr.sott.net/article/19527-L-impact-du-Petit-age-glaciaire-fut-soudain-et-feroce-sur-l-Europe
https://fr.wikipedia.org/wiki/Petit_%C3%A2ge_glaciaire

Actuellement on est plutot dans une période chaude comme celle qu'on connu les vikings qui se sont implantés au Groenland vers l'an 1000 avant de tous mourir :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Optimum_climatique_m%C3%A9di%C3%A9val

Par contre, une voyante prevoit une grosse secheresse aux USA dans les années 2020 :
https://www.jeannemayell.com/psychic-predictions-2015-to-2100-climate-change-to-the-end-of-the-century/

Les USA vont peut-etre revivre les nuages de poussières des années 30 qui ont poussés les fermiers à émigrer vers la californie (film les raisins de la colère):
https://www.youtube.com/watch?v=wrPhFO-00VQ

anonyme 09/02/2017 20:00

Bonjour Yanis,

Pendant que Le Figaro fait du "publi-rédactionnel" en indiquant que travailler dans le milieu bancaire s'est bien :
Pourquoi il vaut mieux travailler dans la banque que dans la restauration rapide
http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2017/02/09/20002-20170209ARTFIG00069-pourquoi-il-vaut-mieux-travailler-dans-la-banque-que-dans-la-restauration-rapide.php

d'autres annoncent la grosse vague de licenciement qui commence :
Jusqu'à 30 000 emplois menacés dans le secteur bancaire, selon Force ouvrière
http://www.francetvinfo.fr/economie/emploi/plans-sociaux/jusqu-a-30-000-emplois-menaces-dans-le-secteur-bancaire-selon-force-ouvriere_2052211.html

Et Force Ouvrière ne raconte pas des blagues, parce que Bank Of America ouvre de nombreuses agences bancaires totalement automatisée/numérisés aux Etats-Unis ET SANS AUCUN PERSONNEL :
http://www.zerohedge.com/news/2017-02-07/make-atms-great-again-bank-america-opens-branches-without-employees
http://www.reuters.com/article/us-bank-of-america-idUSKBN15M2DY
A priori çà ressemble à çà :
http://www.bizjournals.com/tampabay/news/2015/08/14/bank-of-america-bucks-branch-trend-with-new-pasco.html

et pour les traders et banquiers d'affaires qui coutent une fortune, Goldman Sachs les remplacent petit à petit par des programmes informatique et des informaticiens.
4 traders ou banquiers virés pour un emploi d'informaticien créé :
Banque et automatisation : "même les maîtres du monde sont menacés"
http://www.zdnet.fr/actualites/banque-et-automatisation-meme-les-ma-tres-du-monde-sont-menaces-39848254.htm
et l'économie réalisé va dans la poche des principaux responsables de la banque.