Les prédictions de Bill Gates vers une pandémie Mondiale?

Publié le 19 Février 2017

Le fait d'actualité:

Bill Gates n'est pas soudain devenu médium ou prophète, encore que du signe du Scorpion ascendant Cancer (né le 28 octobre 1955 à 22h à Seattle aux USA), une combinaison eau très intuitive, il a montré qu'il avait beaucoup de flair au moins dans les affaires, mais le richissime fondateur de Microsoft a prédit dans une conférence à Munich sur la sécurité une pandémie à l'échelle mondiale qui provoquerait la mort de millions d'être humain.

Selon lui c'est la propagation d'un virus créé à des fins terroristes, qui pourrait en être la cause. Le sponsor de ce colloque estime que  l'épidémie peut aussi être naturelle comme 'Ebola en Afrique de l'Ouest en 2014-2015, ou encore  celle de la grippe espagnole de 1918.  "Qu'elle soit naturelle ou fabriquée par des terroristes, les épidémiologistes disent qu'un virus dans l'air  se propageant rapidement pourrait tuer 30 millions de personnes en moins d'un an".

Est-ce que ce que ce scenario catastrophe est possible à l'échelle?

C'est malheureusement la conclusion à laquelle j'étais déjà arrivé dans un précédent article publié le 20 octobre 2014 intitulé: "Ebola psychose, fatalité, ou réalité du cycle Saturne/Neptune?"

Ce n'est pas un hasard que la déclaration du businessman intervienne aujourd'hui 19 février sous le signe du Poisson avec une Lune qui est  en Sagittaire en conjonction à la Lune noire (toujours l'indice d'évènements néfastes). Les deux luminaires l'un dans le signe ou réside Neptune (le Poisson) et Saturne (Saturne), viennent réactiver le cycle Saturne/Neptune qui est généralement impliqué dans l'expansion d'épidémie voir de pandémie.

Voici pour mémoire ce que j'écrivais il y a plus de 2 ans:

Les épidémies ont au cours de l’histoire de l’humanité complètement bouleversé et redessiné la carte démographique, sociologique, économique et sanitaire des continents. A chaque fois qu’une pandémie s’est déclarée, on a retrouvé une conjonction ou une opposition entre Neptune la planète qui régit autant les maladies virales, liées de près ou de loin à l’eau qui touche les foules et les marées humaines, la médecine, la souffrance avec Saturne appelée par les anciens le grands maléfiques, ou la grande faucheuse planète liée à l’ordre qui par sa dissonance crée ici le désordre, le désarroi, et oblige la recherche médicale, les autorités sanitaires à prendre des mesures draconiennes et spécifiques pour assurer la survie.

Au Moyen Age entre 1347 et 1352 la grande peste appelée aussi la peste noire s’est abattue comme une malédiction, créant une véritable plaie ouverte dans la société. Elle aurait fait pas moins de 100 millions de mort dont en 25 millions en Europe. Pendant cette séquence Neptune transitait en Poisson et formait une conjonction avec Saturne. La lune noire était conjointe à Pluton.

A la Renaissance entre 1497 et 1558 ce sont la syphilis appelée aussi la vérole ainsi que la grippe, le typhus ou encore la rougeole qui sont les fléaux majeures de l’époque. Neptune en Capricorne carré à Saturne, Pluton en Scorpion carré à Uranus en Verseau.

Au XVIIe siècle une nouvelle épidémie de peste fait rage entre 1629 et 1631 On retrouve une nouvelle conjonction de Neptune et Saturne cette fois dans le signe de la Balance.

Au XVIIIe siècle la peste est de retour et importé du moyen orient. Elle débarque à Marseille et fait dans la ville entre 1720 et 1722 pas moins de 100 000 morts en Provence. Opposition Neptune /Saturne Taureau/Scorpion

Au XIXe siècle c’est cette fois le choléra qui fait des ravages en France de 1849 à 1854 Au début de la période Neptune amorce son transit dans son domicile en Poisson et se fini par un carré avec Saturne en Gémeaux. Avec une conjonction Uranus/Pluton en Bélier

Au XXe siècle en 1918 la grippe espagnole à 50 millions de morts autant si ce n’est plus que le premier conflit mondial. On retrouve une nouvelle conjonction Neptune-Saturne en Lion.

Le prochain cycle Saturne/Neptune qui sera la réplique exacte de celui du Moyen Age qui a provoqué la " Peste Noire" ou encore celle du XIXe qui a provoqué l'épidémie de choléra doit malheureusement être reconduit à la fin de l'hiver 2025, mais surtout entre décembre et janvier 2026, avec un conjonction quasi-parfaite de Saturne/Neptune en Poisson.

Or lorsqu'on lit l'article de l'Express qui reprend les déclarations de Bill Gates: " Et c'est assez probable que le monde aura à vivre une telle épidémie dans les 10 à 15 ans à venir", a-t-il ajouté, "c'est pourquoi, nous nous mettons en danger en ignorant le lien entre sécurité sanitaire et sécurité internationale"

10 ans correspond tout à fait à l'horizon de 2025-2026!

La question que l'on se pose c'est est-ce que cette prophétie n'est-elle pas auto réalisatrice dans le sens où des décideurs comme Bill Gates invitent à investir massivement de l'argent dans la recherche pour créer des vaccins en quelques mois pour pallier à ce fléau. Cette préconisation au demeurant  judicieuse, peut aussi poser question au regard des polémiques existantes sur la dangerosité de certains vaccins actuels notamment pour les enfants.

 Certains contiendrait  de l’aluminium et du formaldéhyde, deux adjuvants considérés comme dangereux pour la santé. Avec la démographie mondiale galopante 10 milliards à l'horizon 2050 et des ressources qui se tarissent , on espère que la conception des futurs vaccins ne tomberont jamais entre des mains malveillantes ou des apprentis sorciers.

 

 

Rédigé par Yanis Voyance Astrologue

Publié dans #Forme & Bien-être

Repost 0
Commenter cet article