Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

5 ans de guerre en Syrie comprendre en 5 minutes les enjeux

Publié le par Yanis Voyance Astrologue

Le fait d'actualité:

Cela fait 5 ans que la Syrie est le théâtre d’une guerre civile meurtrière qui dépasse son cadre strictement régional. Même si pour l'entrée dans sa 6e année de conflit, des efforts internationaux de la part des américains et des russes semblent consentis pour initier une trêve afin de s'orienter vers un règlement plus politique et diplomatique. La multitude d'acteurs et leurs alliances contradictoires sur le terrain qui s'étend à l'échelon international, en font une véritable poudrière qui peut à tout moment générer un conflit mondialisé. (Je vous invite à regarder une vidéo très simple et très bien expliquée pour identifier les forces en présence, leurs intérêts et leurs enjeux géopolitiques).

Au delà des 300 000 pertes humaines déjà dénombrées, l'autre problème de taille qui se pose, c'est le déplacement de 5 millions de migrants et réfugiés des zones de combats qui viennent submerger notre veille Europe. Sans oublier les attentats terroristes sanglants qui sont perpétrés en représailles dans différents points du globe. Alors que l'on panse encore les plaies de nos cœurs et corps meurtries des attentats de Paris du 13 novembre dernier, et que l'un des auteurs vient d'être arrêté en Belgique, la Côté D'Ivoire, comme la Turquie viennent d'être de nouveau violemment frappés.

Tous ces évènements se déroulent une nouvelle fois pendant le mois de mars, comme le début de la crise syrienne qui a débuté le 15 mars 2011. Ce jour là des manifestants violement dispersées par le régime de Damas, contestait le pouvoir autoritaire détenu depuis 45 ans par la famille Assad et aujourd'hui Bachar.

Les observateurs spécialistes de la géopolitique diraient que cela s'inscrit dans le prolongement du Printemps arabe avec les régimes Tunisiens, Libyens, Egyptiens tout aussi autocratiques qui sont tombés tour à tour comme des dominos.

J'ajouterai que l'on pourrait aussi faire une autre analogie avec un évènement qui n'a a priori rien à voir puisqu'il s'agit de la catastrophe de Fukushima.

En réalité ces deux évènements tragiques pourtant pas de même nature ont été enclenchée par le même transit planétaire celui d'Uranus en Bélier avec le cycle Jupiter/Saturne (axe Bélier-Balance) et Uranus/Pluton (Bélier-Capricorne).

Les passionnés le savent, une même planète dégage une énergie et revêt une multitude de symboles qui peuvent générer dans le même temps des évènements similaires ou périphériques à différents endroits du globe.

Uranus peut symboliquement être associé autant aux évènements imprévisibles comme les conflits, et les révolutions comme ce fut le cas dans le monde Arabe durant ce printemps, comme les catastrophes technologiques, et même nucléaire. (Voir dossier déjà rédigé le 7 janvier 2013 sur les figures astrales des catastrophes naturelles et technologiques, et il y a une semaine un papier intitulé "Un Fukushima à la française est-il possible?) (vous verrez en conclusion le parallèle entre nucléaire civil et militaire).

Lorsque l'on transpose ce cycle à la carte du ciel de la Syrie (fondée le 16 septembre 1941 à 0h01 Vierge ascendant Cancer) à Damas, on remarque que le thème du pays est marqué par le cycle Saturne/Uranus qui forme un trigone au Soleil en Vierge (énergie vitale du pays) doublement conjointe à la tête du dragon (destin), et Neptune (peuple).

Ces éléments à la fin du signe de la Vierge sont en opposition au Milieu du Ciel en Bélier (espace public, et destin du pays), et en quinconce avec Mars planète de la guerre tout puissant dans son signe de prédilection le 1er du zodiaque.

C'est ainsi que sur un terrain céleste de fondation déjà bien fragile qui correspond à une période de notre histoire très belliqueuse, l'année 1941 étant une année de la 2nde Guerre Mondiale où le conflit fait rage, nous sommes à quelques mois près à l'entrée en guerre des Etats-Unis avec l'attaque de Pearl Harbor.

Cette topographie céleste accidentée correspond aussi au découpage sauvage auquel se sont livrés les dirigeants de nos pays occidentaux en regardant d'abord leurs intérêts (pétroles, géostratégiques) et pas ceux des populations locales, et des nations. C'est ainsi par exemple que concernant le peuple Kurde parti prenant dans le conflit, on retrouve ce même peuple disséminé dans 4 pays différents de la région à savoir la Syrie, l'Irak, la Turquie et l'Iran.

Uranus (révolution) en venant se placer sur l'axe du Milieu du Ciel, est venu activer les dissonances que nous avons énumérés plus haut, agitant ainsi les mouvements populaires (Neptune) de révoltes réprimées dans la mort et le sang avec Pluton alias Hadès planète de la mort embusqué depuis plus de 2 ans avant le transit d'Uranus. Uranus céleste par l'opposition est venu agiter les consciences qu'il fallait changer de régime, donc en fracturant et divisant le peuple.

Derrière nous avons Pluton (pouvoir obscur) en Capricorne (signe des institutions, des banques) qui insidieusement manipule dans l'ombre, tire les ficelles et pousse les peuples à se révolter pour créer le chao qui peut leur profiter dans une période où les ressources se tarissent.

C'est ainsi que nous retrouvons au prise le cycle Uranus/Pluton au carré qui est celui de la crise mondialisée que nous vivons sur un plan économique.

Cette crise correspond à la remise en cause du système de la finance mondiale, ses produits toxiques, générées par le pouvoir que nos gouvernements qui se sont succédées ces dernières années, ont données aux banques. Ces derniers ont crée une dette illégitime basée sur les intérêts de la dette, avec toujours en arrière plan une économie fondée sur les ressources pétrolières.

Pluton régit ces deux notions à la fois les ressources sous terraines (Gaz, Pétrole...), ainsi que l'argent caché dans les paradis fiscaux, l'argent gagné par les marchands de la mort, (armes, la drogue...).

La plupart des conflits qui ont éclaté depuis la découverte de Pluton par les astronomes dans les années 30, sont dû en grande partie à celui de s'arroger l'or noir mondial. Les motivations politiques et idéologiques (liberté, démocratie, religieux...) ne sont que des faux prétextes. La véritable raison est l'argent que procure la vente des ressources pétrolières et le gaz.

A noter que la crise de 1929 voyait déjà dans le ciel se former la quadrature Uranus/Pluton.

Aujourd'hui en 2016, le transit de ces deux mastodontes dans ces zones du ciel "dangereuse" est loin d'être finie. Je dirai même qu'Uranus/Pluton sont logés sur des points très proches en degrés de la position des planètes du thème de fondation de la Syrie. Cette trêve n'est malheureusement à mon avis que temporaire. Si les belligérants s'activent pour trouver une solution diplomatique et que Russie et USA semblent d'accord pour éradiquer l'EI, et glisser vers un gouvernement de transition post Assad, lorsqu'on observe cette fois le thème astral de la Turquie (29 octobre 1923 à 20h30), celui de l'Iran (1 avril 1979 à 0h01), Russie (20 septembre 862 à 12h01 à Novgorod (cal. julien), ou celui des USA (4 juillet 1776 à 16h15 à Philadelphie, France (28 septembre 1958 à 22h, les terrains sont hautement inflammable. Notamment à partir du 28 septembre 2016 où l'on retrouvera des cycles ressemblants à ceux du début du conflit syrien débuté à la mi-mars 2011. Mars planète de pulsion guerrière va activer les dissonances du nouveau cycle de Jupiter qui débute son transit en Balance et va accroître les tensions dans le ciel (Uranus/Pluton) qui vont se répercuter dans le ciel. Si les yeux resteront toujours rivés sur la Syrie, épicentre du conflit marqué par le cycle Saturne/Uranus/Neptune que l'on retrouve dans le ciel cette année.

L'étincelle pourrait venir aussi du côté de la Turquie où Mars et Pluton forme à la naissance une figure belliqueuse qui sera justement impactée de plein fouet. Progressivement et surtout sur l'année 2017 et 2018 avec le début du cycle Jupiter en Scorpion signe de la Turquie, puis Saturne/Uranus/Pluton qui correspond à celui du pays, les foyers de guerre pourraient se propager dans cette région. Idem pour l'Iran, et c'est là où le parallèle avec le nucléaire civil accidenté qui a endeuillé le Japon, et fait subir des dommages collatéraux à la planète, peut là encore cette fois sur un plan plus militaire être source d'inquiétude.

Nous ne serions pas complet, si nous n'évoquions pas la Libye (24 décembre 1951 à 0h01) où le chao profite aux terroristes de tout bord. Uranus en se plaçant en Bélier à l'opposition exacte du 22° de la Balance où Neptune symbole du peuple trônait peut créer une nouvelle brèche d'exode massive de réfugiés de guerre vers les autres pays.

Les vagues de Neptune tout puissant en Poisson jusqu'en 2026 n'ont pas fini de déferler sur notre continent. Les solutions trouvées par les dirigeants de l'Union pour endiguer le phénomène ressemble en réalité à un véritable tonneau de danaïde. Donner des milliards au gouvernement Turc pour qu'ils contiennent en échange les masses de réfugiés et migrants avec en sus la promesse d'une adhésion à l'Union ne résoudra pas le problème.

carte du ciel de la Syrie

carte du ciel de la Syrie

carte du ciel de la Turquie

carte du ciel de la Turquie

carte du ciel de la Libye

carte du ciel de la Libye

Commenter cet article