Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Figures astrales des catastrophes naturelles et technologiques

Publié le par Yanis voyance

 
nucleaire.jpg
Le fait d'actualité:
 Hier  Samedi 5 janvier 2013 à 8h58 (GMT), le Centre américain de géophysique (USGS) a enregistré un séisme d’une magnitude de 7,7 dans l’océan pacifique au large des côtes de l‘Alaska . L’épicentre a été localisé à une centaine de kilomètre à l’ouest de la ville de Craig. Même si ce tremblement de terre n’a provoqué ni dégâts, ni victimes, les autorités américaines ont parlé d’un tsunami qui aurait pu être extrêmement destructeur s’il s’était produit ailleurs que dans cette zone du monde plutôt inhabités. Si les séismes et les tsunamis sont des catastrophes naturelles qui se produisent chaque année dans de nombreux endroits du monde avec très souvent de faibles magnitudes comme ce fût le cas près de chez nous en France dans la région de Pau le 31 décembre dernier, ou même hier toujours dans la même région, il est à craindre que leur fréquence sur l’année 2013, et sur les 5 prochaines années ne cesse d‘augmenter. Depuis la mi-mars 2011 nous sommes rentrés dans un cycle astrologique propice aux catastrophes climatiques et météorologiques majeures: telles que les tremblements de terre, les tsunamis, ainsi que celles liées aux accidents technologiques dans le nucléaire, les pannes de courant, les crash aériens, ou spatiaux. En effet, Uranus (l'astre des bouleversements soudains et des catastrophes technologiques) est en transit dans le signe rapide du Bélier , et forme depuis cette date une figure drastique avec Pluton (destruction) dans le signe de terre du  Capricorne . De surcroit depuis février 2012, un autre mastodonte planétaire, Neptune appelé aussi Poséidon dans la Grèce antique, le Dieu des océan qui symbolise comme son nom l’indique les mouvements marins, est revenue dans son domicile en Poisson pour prendre encore plus de puissance. Ces transits Uranus et Neptune combinés pourraient donc expliquer toutes les catastrophes climatiques et météorologiques majeures à répétitions de ces derniers mois. 2012 a été particulièrement marquées par les ouragans tempêtes, en Asie et aux Etats Unis, et tremblements de terre dans le pacifique. Si celui de ce matin et 2 autres séismes de même magnitude, l’un en octobre proche des Iles canadiennes de la Reine Charlotte, et l’autre proche du Japon n’ont pas provoqué de dégâts majeurs. Il n’en a pas été de même pour celui du 11 mars 2011. Cette date est désormais devenue tristement célèbre, et restera à jamais gravée dans les mémoires collectives pour sa tragédie humaine et technologique que le séisme a provoqué ce jour là. A 5h46 GMT le tremblement de terre provoqué au large des côtes du sud-est était monstrueux, d’une magnitude 9 sur l’échelle de Richter il a provoque un tsunami qui entrainé une catastrophe nucléaire sans précédent à Fukushima. D’après les spécialistes, celle-ci fut de la même ampleur que celle de Tchernobyl . A noter que selon l’association « étoile présence Nuxit » spécialisée dans la recherche astrologique, cette puissance exceptionnelle du séisme n’a été constaté que 6 fois depuis 1687. De même toujours selon cette même association, avec 205 tremblement de terre d’une magnitude de 6 + contre une moyenne de 136 sur les 39 dernières années, 2011 constituerait une année record du plus fort taux de sismicité constaté depuis 40 ans. Comme par hasard dans les heures qui suivaient la catastrophe nucléaire au Japon, le 13mars, Uranus faisait son entrée dans le signe du Bélier, et formait sa première figure destructrice avec Pluton pile sur l’axe du thème du Japon Bélier-Balance. (selon les dates fondatrices du Japon que l’on retient pour construire le thème 1er octobre 1889 ou 3 avril 1457). Cette influence restera active encore jusqu’au 7 mars 2019.
 
Puisque ces influences dysharmoniques sont présentes depuis 2011 pourquoi n’y a t-il pas de catastrophe chaque jour ?
Ce n'est parce que notre ciel est marqué en ce moment par des influences conflictuelles de planètes lentes, latentes et conjuguées qui perdurent dans le temps que des catastrophes vont se produire chaque jour. Fort heureusement pour nous ! Par contre ces configurations astrales  dont nous venons déjà de parler à l'instant à savoir:
 
1) Jupiter (expansion, amplification des phénomènes) carré à Neptune (mouvement marin et des océans) = raz de marrée, tsunami, inondation, pluie torrentielle
 
2) Uranus (catastrophe brutale et soudaine liée au nouvelle technologie) -Pluton (tremblement de terre, séisme, éruption volcanique, destruction).
sont autant de terreaux favorables pour multiplier ces phénomènes naturels, et les intensifier.
Pour imager mon propos, c'est comme ci nous avions en permanence dans le ciel et sur terre une charge hautement explosive, qui n’attendrait que des détonateurs pour se mettre en fusion et exploser.
Ces détonateurs ne sont autre que l'entrée en résonnance d‘autres mouvements célestes plus rapides qui allument la mèche d'un terrain déjà miné. Dans la catégorie des planètes qui ont une plus grande célérité, on retrouve:
 
1) Le Soleil qui a comme tout le monde sait la particularité d’énergiser et irradier les éléments.
 
2) la Lune qui provoque les marées dues à son attraction sur les masses océaniques.
 
3) Mercure qui possède  la propriété de transporter et acheminer l‘énergie.
 
4) Mars capable de provoquer l‘étincelle, et mettre le feu au poudre. 
 
Illustration avec la carte du ciel au moment du  séisme ce samedi matin
Si on établissait la carte du ciel pour le séisme qui s‘est produit pour nous européen cette nuit, le 4 janvier 2013 à 22h58 heure locale (on compte 10h environ de décalage horaire à partir de l‘heure GMT). On se rend compte que ces astres dits rapides formaient les figurent suivantes:
 
Soleil en Capricorne proche de Pluton en conflit avec Uranus;
Lune en Balance formait un carré à Pluton et une opposition à Uranus
Mercure en Capricorne en conjonction parfaite avec Pluton.
Mars en Verseau au carré de Saturne en Scorpion.
 
Pour les lecteurs ayant des connaissances plus poussées en astrologie, vous pouvez également constater que la dernière influence Mars en Verseau carré à Saturne en Scorpion intercepte l’aspect dysharmonique n=°2 Uranus-Pluton.
En effet:
 
Mars le maître du Bélier est en Verseau alors que Uranus le maître du Verseau est en Bélier
De même nous avons en simultanée:
 
Saturne le maître du Capricorne est en Scorpion alors que Pluton le maître du Scorpion est Capricorne.
 
Quelles sont les influences qui ont été déterminantes dans les catastrophes de plus grandes ampleurs?
 
 Les transits astraux mis en évidence dans l'exemple cité ci-dessus est souvent une condition necessaire mais non suffisante pour avoir une réaction en chaîne de nature à provoquer une catastrophe meurtrière avec un retentissement mondial. Tout d’abord, il faut que ces éléments célestes entre en résonnance avec le thème astral de la région ou du pays en question pour localiser le lieu du drame. Etablir le thème exacte d’un pays, ou d’un évènement n’est souvent pas une mince affaire  pour nous autres  astrologues. Il faut avoir des informations très précises et fiables pour monter une carte du ciel.La dernière condition est très souvent des influences négatives sur la tête du dragon céleste ou du pays, son ascendant, son milieu du ciel .
 
-Pour le Japon et la catastrophe à Fukushima, il se trouve que les deux thèmes du pays sont des signes cardinaux sur le même axe (Bélier/Balance), cela facilite le travail pour établir la corrélation avec le transit Uranus/Pluton qui s’est activé justement dans ce signe. On peut remonter le début de l’incident à 14h46 heure locale (+9h avec l’heure GMT) le 11 mars 2011. Le ciel à cet instant T présente des figures terribles avec un Uranus et Pluton activées, avec en prime une double dissonance sur la tête du dragon (destin) Jupiter/Uranus/Pluton. On retrouve également une opposition entre Saturne/ Uranus à l’époque sur l’axe Balance/Bélier. Le même que les thèmes astraux du Japon.
    
Tchernobyl: La catastrophe a eu lieu le 26 avril 1986 à 1h23 dans la ville de Tchernobyl en Ukraine.
 
carte-tchernobyl.png
 
 
On retrouve en terrain miné des figures similaires à celles qui furent fatales pour Fukushima:   
 
Uranus en Sagittaire qui forment un semi-carré à Pluton en Scorpion.
 
Ces deux planètes étaient toutes deux à l’heure dite culminantes, ce qui en augmente la puissance de feu. Pile sur l’ascendant de l’évènement pour l’imprévisible Uranus et au milieu du Ciel dans son domicile pour le funeste Pluton. Avec une opposition à la tête du dragon qui explique que cette catastrophe ait impacté notre destin collectif à tous.
 
Les planètes Saturne/Uranus/Neptune/Pluton étaient toutes rétrogrades au moment de l’incident.
 
Saturne l’impitoyable était logée en maison XII (épreuves) au carré de Jupiter ce qui accru la portée de la catastrophe.
 
Les planètes dites rapides n’étaient pas en reste puisqu’on retrouve un Mars et Mercure dissonantes.
 
Quelles sont les risques pour 2013 ?   
 
Depuis Juillet 2012 à fin Juin 2013 nous avons une dissonance importante entre Jupiter et Neptune qui fait craindre encore d’importantes catastrophes liées aux masses océaniques, à l’eau, et les inondations. Les mois à surveiller sont tout le mois de janvier, car Jupiter est rétrograde. De même que de Juillet à Novembre ce sera Neptune qui prendra le relais en étant à son tour rétrograde. Autant dire que toute l’année 2013 est une période à risque. Une attention toute particulière sera portée sur la période de mars et avril. De nombreuses planètes rapides vont se bousculer dans le ciel de ces mois dans les signes du Poisson et du Bélier. Ils activeront les risques de catastrophes terrestres, marines, ou technologiques. D’autres périodes me paraissent plus problématiques notamment l’année 2015 entre le mois de Mars et Avril la tête du dragon revient faire un séjour en Balance et formera de nouvelles  figures drastiques avec Uranus et Pluton qui seront toujours respectivement présentes en opposition en Bélier et au carré en Capricorne. De même Jupiter viendra se placer en opposition à Neptune. Il faudra faire preuve d’une très grande vigilance sur ces périodes, car lorsque toutes ces figurent négatives se combinent, et que la tête du dragon symbole qui nous parle de destin collectif est touchée aussi durement, on a malheureusement vu ce que cela pouvait donner avec Tchernobyl et Fukushima à deux époques différentes.
 
Quelles sont les régions du monde les plus exposées?
 A fortiori les zones les plus sismiques à travers le monde.  Une attention toute particulière seront données aux pays qui possèdent des thèmes astraux marqués par les signes cardinaux: Bélier, Cancer, Balance et Capricorne. Il y a un risque d'innondation, de séismes importants pour la région du sud-est de la France , l'Afrique du Nord et notamment l'Algérie. Vénise pour l'Italie, la côte ouest des Etats-Unis,la Californie, le Chili, le Japon.
 
Retrouvez cet article chez notre partenaire d'Annuaire Voyance Symphony et bien d'autres publications signées par des grands noms de l'astrologie et de la voyance. (cliquez sur le lien ci-dessous).

Commenter cet article

Tizaoui Jamila 19/03/2016 22:27

Depuis un moment tout va mal d dans ma vie est-ce que ça va changer

agence matrimoniale lyon 30/01/2013 08:31


Intéressant article !

Yanis voyance 31/01/2013 01:33



Merci pour votre commentaire, si vous avez aimé cet article je vous en suggère plusieurs dans la rubrique astrolove, peut être les avez vous déjà lu. Ces publications concernent le coeur de votre
secteur d'activité les relations amoureuses. Bien cordialement