Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'astéroïde TX68 va frôler la terre le 5 mars 2016

Publié le par Yanis Voyance Astrologue

Le fait d'actualité:

Le 5 mars prochain un astéroïde de 30 mètres de diamètre baptisé TX68 frôlera la terre. A priori pas de danger qu'il entre en collision avec notre planète. Selon les scientifiques les probabilités qu'il percute notre chère planète est très faible.

Pourtant les spécialistes de la NASA n'excluent pas cette hypothèse dans les prochaines années.

Déjà le 15 février 2013 à 9h20 heure locale, un météore s'était écrasé dans la région de Tcheliabinsk au sud de l'Oural en Russie. Le diamètre était d'environ 15 à 17 mètre et d'une masse estimé entre 7 000 et 10 000 tonnes. L'objet géant avait libéré en s'écrasant sur le sol après s'être fragmenté, une puissance équivalente à 30 fois celle de la bombe d'Hiroshima. Cela avait provoqué à l'époque d'énormes dégâts matériels et des centaines de blessés dans la population.

Il faut croire que la zone géographique au pourtour de la Russie est coutumière du fait puisque déjà en 1908, un objet plus petit avait explosé en Sibérie, couchant des arbres sur des dizaines de kilomètres et produisant la même puissance qu'une bombe atomique.

Plus près de nous le 27 novembre 2015, l'astéroïde 2007 VE191 nous a frôlé.

Selon les astronomes, il y avait une chance sur 63 000 pour qu'il percute notre planète. Par chance il ne s'est effectivement rien produit ce jour-là. Son prochain passage est prévu dans plus de 10 ans, le 26 novembre 2026.

Sur le plan astrologique

On peut affirmer sans exagérer que depuis la formation du cycle Uranus/Pluton au printemps 2011, la probabilité que ce type d'évènement "improbable" se produise est augmenté.

Uranus aussi appelée Ouranos dans la mythologie grecque, est le dieu des airs. L'astre est souvent responsable des accidents en lien avec les nouvelles technologies comme les crashs d'avion, les collision de train, mais également les catastrophes nucléaires ou de chutes d'objet venus de l'espace.

Uranus est en ce moment en conflit avec Pluton alias Hadès maître des enfers et des sous terrains. La planète est aussi celle de la destruction. Sans avoir fait de statistiques précises, nous avons pu constater une accumulation d'évènements accidentels aussi soudain que spectaculairement désastreux souvent concentré dans une même période.

Même avec l'outil astrologique il est difficile de prédire avec précision la date d'une possible collision les combinaisons d'aspects pouvant provoquer cet incident sont exponentiels.

Pour autant on peut penser que l'activation de planètes transitant en Verseau sont susceptibles de provoquer la réaction imprévisible de son maître planétaire Uranus. Ce fût le cas le jour de l'impact du superbolide de Tcheliabinsk, avec un Soleil et Vénus en Verseau. Le Soleil formait une quasi conjonction à Neptune. La Lune en Bélier activait le carré Uranus/Pluton (Bélier-Capricorne).

Les cycles dominants principaux étaient ce 15 février 2013:

Saturne/Neptune (Poisson-Scorpion)

Jupiter/Neptune (Gémeaux-Poisson)

Saturne/Pluton (Scorpion-Capricorne)

Le 5 mars 2016 nous retrouvons

les cycles Jupiter/Neptune et Saturne/Neptune mais pas Saturne/Pluton.

Les prochaines dates où toutes les conditions pour retrouver des cycles analogues se passeront plutôt au cours de l'hiver 2018.

Saturne/Neptune (Capricorne-Poisson)

Jupiter/Neptune (Scorpion-Poisson)

Saturne/Pluton (Capricorne) en conjonction avec une Lune noire dans ce signe.

Selon les scientifiques les astéroïdes "tueurs" répertoriés les plus menaçants sont les suivants:

Le plus imminents en date est l'année 2029.

L’astéroïde est baptisé 99942 Apophis (en référence à un dieu maléfiqué Egyptien à la tête de serpent).

C'est en 2004, que scientifiques avaient découvert ce nouvel astéroïde tournant autour du soleil. Il avait au départ évalué que ce mastodonte de 400 milliards de tonnes et 330 mètre de diamètre avait 2,7% de chances de s'écraser sur la Terre le vendredi 13 avril 2029. La dernière fois qu'un objet céleste aussi massif avait percuté notre planète c'était il y a 80 000 ans et avait provoqué la disparition des dinosaures. De nouveaux calculs semblent avoir amoindri les probabilités de ce cataclysme. Environ 1 chance sur 175 000. S'il ne se passait rien en 2029, le prochain passage se situe autour du 12 avril 2068;

D'autres menaces de géo-croiseur planent à des dates ultérieurs,mais il y a peu de chance qu'amis lecteurs nous ayons la malchance de connaître ce désastre s'il devait se produire.

Gardons tout de même à l'esprit que la Nasa recense chaque année, des dizaines de nouveaux astéroïdes. avec des trajectoires souvent difficiles à définir. A tout moment un astéroïde "tueurs" peut être découvert. Il n'y aurait pas assez de budget consacré aux centres chargés de la détections pour tous les répertoriés. L'univers est si vaste, il existe tellement de corps célestes, de comètes ou planètes interstellaires capables de nous percuter.

15 février 2013 à 9h20 heure locale, thème astral du superbolide de Tcheliabinsk

15 février 2013 à 9h20 heure locale, thème astral du superbolide de Tcheliabinsk

Commenter cet article