Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le retour de la lutte des classes en 2013-2014 comme en 1848?

Publié le par Yanis voyance

lutte-des-classes.jpg

Le fait d'actualité:    

Plusieurs éditorialistes de grands quotidiens nationaux ont récemment évoqué la possibilité d'un retour de la "lutte des classes" dans notre société. Ce concept apparu au milieu du XIXe siècle décrivait une situation où la bourgeoisie possédant le capital s'opposait fortement, voir violemment aux prolétaires qui ne disposaient que de leur force de travail pour subsister. La paupérisation croissante résultant de cette surexploitation a alimenté la lutte qui est le seul moyen pour la classe opprimée de s'émanciper et d'améliorer sa situation. "L'embourgeoisement de la classe ouvrière" autre concept qui expliquent pour faire court que l'amélioration du niveau de vie, et des conditions d'existences des ouvriers depuis l'après-guerre, avaient rendu un temps la notion de classe caduque ou en tout cas plus floue selon les différents courants de pensée. Il semble qu'en réalité le débat sur la lutte des classes n'ait jamais réellement été clos. Il redeviendrait même de plus en plus d'actualité lorsqu'on voit le fossé qui s'est creusé ces dernières années en terme d'écart de niveau de vie entre les possédants  qui sont une toute petite minorité réparties sur tout le globe à s'enrichir, et les salariés qui voient leurs pouvoir d'achat baisser comme peau de chagrin, quand ce n'est pas la pauvreté et la précarité qui est leur pain quotidien. Lorsqu'on voit la situation de nos ouvriers des usines Good year, Continental, PSA,qui commencent à s'organiser pour faire front commun dans un mouvement qui se radicalise de plus en plus contre leur condition sociale et les fermetures d'entreprises (le film de Jerôme Plateau les conti qui portent à l'écran cette lutte contre la fermeture de leur usine prise uniquement pour des raisons financière sonne comme tout un symbole). On peut en effet se demander si le concept de lutte des classes n'est-il pas en train de s’inviter à la mode XXIe siècle ? Un historien de la Grèce antique Thucydide (-460 AV JC) disait « L’histoire est un éternel recommencement ». En astrologie certains cycles planétaires sont la parfaite illustration de cette maxime. Certes ils ne sont pas complètement reconduits dans le temps à l’identique, mais l’étude des influences célestes passées et leurs impacts  sur les faits les plus marquants de l'histoire, permettent en procédant par analogie  d’émettre des hypothèses sur les évènements futurs.   

La notion de « lutte des classes » apparaît pour la première fois sous l’influence de la conjonction Uranus-Neptune    

En France c'est l'historien François Guizot qui fait référence pour la première fois à cette thèse de "Lutte des classes" dans ses cours à la Sorbonne en 1828. Cette période coïncide justement à l'avènement du capitalisme et l'industrialisation de nos économies. Quelques années plus tôt le 3 décembre 1821 le ciel était marqué par la conjonction d'Uranus/Neptune qui symbolise pour reprendre l'expression de Dan Rudhyar pionnier de l'astrologie transpersonnelle, une interaction entre le capital (Uranus) et le travail (Neptune).   

Uranus et Neptune symboles d’une époque.   

Ces deux planètes appelées transaturniennes furent découvertes très tardivement par les astronomes et intégrés dans les interprétations de thème astraux que :    

- le 13 mars 1781 à 13h à Greenwich pour Uranus

- le 23 septembre 1846 à 22h à Berlin pour Neptune 

Deux dates reflets de périodes très spécifiques dans l’histoire de l’humanité qui font référence :

Uranus : Les révolutions qui remettent en cause l’ancien régime et le début de conquête des libertés individuelle (révolution américaine 1776 et Révolution Française 1789)

Neptune : Des grands mouvements contestation populaires, luttes sociales, laïcité, d’un bon en avant de la médecine et des sciences, les progrès technologique, Révolution des philosophes des Lumières.   

Ces deux planètes ont toujours existé, et aujourd’hui avec le recul l’astrologue du XXIe siècle les utilisent pour comprendre leurs influences sur notre histoire. Mais c’est comme si leur découverte à cette époque, avait eu un impact plus importants sur nos inconscients collectifs que dans le passé plus lointain. Depuis cette période chacune des interactions de ces 2 planètes a agit comme un accélérateur d’évènement, et a permis un bond en avant en 2 siècles ce qui n’a pas été possible en plusieurs millénaires. Tout comme  la découverte de Pluton le 18 février 1930 à 16h30 (Flafstaf USA), coïncidait quelques années plus tard à un nouveau bon en avant un nouveau bon en avant, pas toujours dans le bon sens d'ailleurs. Rappelons que les années 30 font référence à une période des plus sombres de l'histoire de l'humanité où la violence et la destruction ont atteint leur paroxysme. (Montée du nazisme et du fascisme, crise de 29, plus tard le génocide des Juifs et Tziganes,la 2nde Guerre Mondiale avec 60 millions de pertes humaines). Pluton symbolise entre autre la planète de la mort et des destructions. 

Uranus et Neptune permettent d’appréhender les rapports économiques et sociaux d’une période    

Ces 2 astres fonctionneraient apparemment ensemble lorsqu’il s’agit d’expliquer le type de modèle économique et social dominant d'une époque. A chaque période où il y a eu un inter aspects notamment conflictuel (quadrature, opposition, ou conjonction) entre le tandem Uranus/Neptune, il y a eu une exacerbation des antagonismes entre 2 catégories importante.Uranus lorsqu'elle est affligée ou en conjonction à Neptune à tendance à séparer, et interagir comme un diviseur de l’unité du peuple représenté par Neptune justement pour mieux régner.Sous l'ancien régime par exemple on retrouve bien en 1651 la conjonction Uranus/Neptune en Sagittaire qui correspond en France à la période très tourmentée de la Fronde ( Louis XIV était encore mineur et n'avait pas encore accédé au trône), et que la France était en guerre contre l'Espagne (le signe du Sagittaire est celui qui symbolise l'Espagne). La conjonction Uranus/Neptune opposée à Pluton (pouvoir) correspond à des révoltes en réaction face à la montée de l’autorité monarchique en France.  Au début du XIXe siècle on retrouve donc cette même influence Uranus/Neptune en conjonction qui symbolise cette fois ceux qui détiennent le capital une minorité qui cherchent à conquérir sans arrêt de nouveaux espaces de libertés individuelles (Uranus), et les prolétaires en l’occurrence le peuple qui aspire à vivre dignement de sa force de travail(Neptune). L'industrialisation, galopante, le modernisme et le productivisme ne font en fin de compte que décupler ces écarts, qui finalement prolongent au XIXe siècle les luttes et l'opposition entre l'homme libre, et l'esclave comme le fût pendant tout le moyen âge la relation seigneur et serfs.   

L’émergence de 2 modèles économiques antagonistes et interactifs au XVIIIe et XIXe siècle.   

Au XVIIIe et XIXe siècle les modèles économiques sont encore fortement inspirés par une éthique religieuse. La notion de divin est justement symbolisée en astrologie par la planète Neptune. C’est comme si en fin de compte chacune des classes sociales se sentaient investies par une mission quasi divine en portant en elle dans son inconscient collectif des caractéristiques spécifiques et structurantes d’un projet économique et social. Sa propre vision de la société en somme. Or cette période voit justement la remise en cause, ou un réaménagement de la manière dont interagissent les religions dans la société. Alors que pendant des siècles il a existé en France et en Europe 3 ordres sociaux (Tiers Etat, Noblesse et Clergé). Les sociétés se structurent désormais en 2 classes: les possédants (les Capitalistes), et les travailleurs (les prolétaires) :   

1) Les capitalistes (Uraniens) :   

- les représentants de la liberté, du progrès et d'innovation, les chefs d’entreprises

-modèle économique et social : économie libérale capitalisée

-Père fondateur : Adam Smith

-Ouvrage phare : "La recherche sur la cause et la richesse des nations ».

-Doctrine : "main invisible" : s'inspirait très fortement de ses convictions religieuses. C'était en fait une métaphore quasi divine par laquelle Smith indiquait que la confrontation de l'égoïsme des agents économiques dans leurs libertés individuelles notamment d'entreprendre conduisaient à une autorégulation quasi miraculeuse des marchés et pourvoyait du même coup aux besoins collectifs et donc à l'harmonie sociale.   

N.B : Cette théorie est aujourd'hui bien évidemment contestée puisqu'on voit bien que les marchés ne s'autorégulent pas seules et sont sources de nombreuses inégalités, et d'injustices sociales cruelles.   

2) Les collectivistes (Neptuniens)   

-représentant de la solidarité, mise en commun des moyens de production, les prolétaires

-modèle économique et sociale: économie collectiviste, socialiste, communiste

-Père fondateur : Karl Marx

-Ouvrage phare : Le Capital

-doctrine : « La lutte des classes » : ne fait que révéler et constater ce sentiment d'appartenance à l'une de ces classes et participe à la prise de conscience de ce qui sépare les ouvriers des autres classes pour agir et faire évoluer la société.    

N.B : Cette notion va conduire dans certains pays comme en Russie à une révolution Bolchevik qui aboutira au communisme qui s'étendra après la seconde Guerre Mondiale dans la majeure partie des pays de l’Est de l’Europe pour s'éteindre presque intégralement début des années 90. Nous connaissons aujourd’hui ses excès.   

La conjonction Neptune/Uranus propose une 3 voie: une synthèse de ces 2 modèles économiques, social et politique antagonistes.   

Le 3 décembre 1821 s’est produit nous venons de le voir la conjonction parfaite Uranus/Neptune en Capricorne. Celle là même qui a engendré l'industrialisation de nos économies. C'est aussi pendant cette période que l’on voit l'émergence d'une pensée alternative qui sonne comme une forme de synthèse de ces 2 visions extrêmes et complètement antagonistes de l'économie et de la politique à l'instar justement de cette "fusion céleste" du moment . On a appelé ce courant le Saint Simonisme   

3) Saint Simonisme (conjonction Uranus/Neptune)   

- l'esprit d'entreprise, la liberté, l’innovation, la science / l'intérêt général et le bien commun, l'égalité et la paix

-modèle économique et social: capitaliste au service de la collectivité et du bonheur humain.

-Père fondateur : Saint Simon

-Ouvrage phare : Le nouveau christianisme en 1825

- doctrine : en finir avec les dérives du féodalisme, du colonialisme et déjà du capitalisme qui produit des inégalités et des injustices sociales. Il préconise une société fraternelle dont les membres les plus compétents (industriels, scientifiques, artistes, intellectuels, ingénieurs…) auraient les prérogatives d’administrer la France pour en faire un pays prospère, où règneraient. La propriété industrielle doit être établie pour l'intérêt de la société entière et non pour celui d'une classe de privilégiés. Il encourage les puissants à davantage tenir compte des besoins des pauvres et surtout de leur bonheur social.

N.B : Alors que les marxistes prônent le dépassement du capitalisme vers le communisme. Saint Simon propose que l' idéal de "bien être" de la majorité se réalise dans le cadre de la société capitaliste.    

Le Saint Simonisme, ou l’opportunité de dépasser la « Lutte des classes » au XIXe siècle.    

L’émergence de la doctrine Saint Simonienne était à l’époque une tentative de synthèse entre ces deux modèles antagonistes. Ce modèle qui avait fait des émules (1819-1832) et qui est même devenu avec le recul précurseur de la pensée socialiste (notion apparue officiellement en 1832) a essayé de profiter de l’avènement d’une catégorie montante dans la société les technocrates composés principales des scientifiques, et des industriels (Valeur Uranienne), pour gommer d’un seul coup les dérives du féodalisme, les inepties de l’ancien régime, et les excès du capitalisme montant, en souhaitant l’organisation de la société de telle manière à ce que la notion de progrès profite à la grande majorité au peuple (Valeur Neptunienne). Pour atteindre cet idéal de Neptune et garantir une construction harmonieuse, ces principes devaient être assortis de la liberté de conscience (Uranus) et que la morale laïque et rationnelle (Capricorne un des signes les plus rationnel dans lequel trônait justement Neptune planète de la spiritualité) les hommes devaient se regarder comme des frères, s'associer et s'entraider. Cette morale doit avoir pour but d'instaurer une organisation de la société qui pousse l'Homme à mettre le meilleur de lui-même au service des autres. Son principe général doit être de diriger la société vers l'amélioration physique, morale et intellectuelle des Hommes et d'établir une organisation sociale (Jupiter en Capricorne) qui assure du travail à tout le monde, car « l'homme le plus heureux est celui qui travaille et la famille la plus heureuse est celle dont tous les membres emploient utilement leur temps ». Une instruction rationnelle, des jouissances propres à développer l'intelligence des prolétaires.   

Pourquoi malgré l’avènement du Saint Simonisme, c’est le concept de « Lutte des classes » qui a dominé tout le XIXe siècle  

Cette conception est restée utopique, et n’a jamais permis de dépasser les rapports conflictuels des agents économiques et sociaux de cette période pour plusieurs raisons :   

A une époque où le pouvoir du religieux était fortement remis en cause, miser sur des valeurs spirituelles paraissait détoner même si c’était pour le donner aux technocrates (conjonction Uranus/Neptune) et construire une société où le bienêtre et le bonheur des hommes seraient au cœur de tout (Jupiter/Neptune).   

Saint Simon ne souhaitait pas passer par la voie démocratique et donner du pouvoir au peuple mais plutôt à une intelligencia qui aurait été garante de cette doctrine. Si cette idée s’inscrivait dans la tendance céleste du moment:   

Pluton (pouvoir) en Poisson (signe de la foi et de la religion) soit le pouvoir de "droit divin" longtemps confisqué par le clergé, la royauté et les nobles pour le donner au peuple (idée de la révolution française 1789) avait la potentialité au début du XIXe pour être transféré aux inventeurs et scientifiques. Car Neptune le maître planétaire en Capricorne était pendant cette période conjointe à Uranus = pouvoir aux inventeurs, aux scientifiques) .   

Neptune en Capricorne tente de rationnaliser et laïcisé les courants religieux, mais qui se heurtent à des conservatismes (notion Capricorne). Et nous avons la présence d’Uranus (révolution) dans le signe du Verseau (Liberté).Les années qui suivirent Pluton ne soutenait plus ce courant de pensée et passait en Bélier pour soutenir en 1830 Saturne astre conservateur en Lion (restauration de la Royauté).Monarchie de Juillet proclamée le 9 août 1830

Si le Saint Simonisme  poursuit malgré tout son essor dans les années 1830 avec la toute-puissance de Jupiter (expansion) en Capricorne, en conjonction sur le thème de la naissance de cette doctrine avec la fameuse conjonction Uranus/Neptune. Celle-ci sera considérée comme sectaire avec l’opposition de Saturne (sectarisme) cette année-là en opposition à Uranus (principes de liberté).   

Les simoniens pensaient à tort que leur époque a sonné comme la fin du colonialisme terreau des dérives du capitalisme. Si en 1821 on peut attribuer l’effondrement des empires coloniaux espagnols et portugais, la fin de l’impérialisme Napoléonien en Europe à la conjonction Uranus/Neptune. L’histoire nous apprend qu’il ne s’agit qu’en réalité d’un transfert de conquêtes vers d’autres pays coloniaux. Le XIXe siècle fut par définition nous le savons aujourd'hui le siècle des empires coloniaux sous domination cette fois britannique et française (France conquiert l’Algérie en 1830). C’est le sextile Uranus en Verseau (espace de liberté)  à Pluton (pouvoir )en Bélier (esprit pionnier) qui donne une dimension plus importante encore à l'esprit colonialiste et capitaliste.

Les conditions de vie sont déplorables pour les couches populaires avec des disettes à répétition, une grande pauvreté des travailleurs et un choléra qui les frappent de plein fouet. C'est l'époque aussi des grandes rivalités politiques et des querelles à propos des écoles religieuses. La crise financière n'arrange pas les prises de décisions des gouvernants dans la sérénité.Tout cet ensemble ne sera pas propice à l'éclosion de cette 3e voie plus consensuelle, mais plutôt à une plus grande radicalité des mouvements sociaux.    

1830-1848 les débuts des grands mouvements ouvriers révolutionnaires.    

Cette période commencera par l’épisode des barricades avec les émeutes des 3 glorieuses qui sonne le glas de la restauration qui laissera place à la Monarchie de Juillet pour finir finalement avec d’autres barricades en 1848. C'est la fin de la parenthèse de la tentative de mise monarchie parlementaire.  Dès la mise en place de ce régime le 9 août 1830 , on pouvait remarquer d'emblée  une empreinte astrale d’une dégénérescence annoncée. Avec notamment la conjonction de Soleil/Saturne en Lion (Royauté) trigone à Pluton (pouvoir). L' insurrection populaire  était représentée par Neptune (peuple)/Jupiter (expansion) en Capricorne carré à Pluton en Bélier qui intercepte la conjonction Soleil/Saturne (Monarchie) opposé à Uranus (Verseau). Même après les avancées importantes de la monarchie constitutionnelle qui aménageait la restauration de l’ancien régime, les antagonismes s’exacerbent. L’année suivante on retrouve cette fois la conjonction de Jupiter (expansion) avec Uranus en Verseau qui étend les mouvements insurrectionnels. La situation socio économique est en effet catastrophique. Il n'existe plus d' assistance publique des nécessiteux. 3 millions de français sont très pauvres et 250 000 mendiants dans la rue un salaire de misère. En 1841 une seule loi interdit aux enfants de moins de 8 ans de travailler et ceux de moins de 13 ans la nuit. C’est à cette époque que Karl Marx théorise la lutte des classes et écrit le Capital.

(1846-1850) Mouvement social du paupérisme    

C’est dans ces années que sous l’égide de la conjonction de Saturne (rigueur, pauvreté) avec Neptune (peuple), en Verseau puis en Poisson que l’on voit éclore un mouvement social appelé paupérisme. Ce phénomène est la conséquence directe de l’industrialisation et la concentration ouvrière qui aboutit à une pauvreté de masse des populations. Les ouvriers travaillent 14h par jour à un rythme effréné, sans congés dans la semaine ni dans l’année. Ceci est possible car le patronat est tout puissant. Pouvoir (Pluton) et liberté (Uranus) du patronat (Signe de l’entreprenariat le Bélier) conjonction (Uranus/Pluton). Toutes ces tensions aboutissent à la crise sociale de 1846. Les français retirent leur épargne chute du cours de la Bourse. Hausse du prix du pain. La révolution de 1848 fait chutter  la Monarchie de Juillet. C'est cette année au lendemain de la proclamation de la IIe république que Karl Marx "dans la Lutte des Classes" analyse à chaud les évènements dès le 25 février.  La proclamation de la IIe république a lieu le 24 février 1848 à 15h précise.Neptune était en Poisson et Uranus/Pluton en Bélier carré à Jupiter en Cancer.  

La carte du ciel du 24 février 1848 ressemble étrangement à celle qu'on aura entre le 26 juin 2013 et Juillet 2014.    

Comparons les cartes du ciel de ces 2 époques:  

 

En 1848:                                 En juin 2013-Juillet 2014:  

 

Jupiter en Cancer               Jupiter en Cancer   

 

Saturne en Poisson            Saturne en Scorpion    

 

Uranus en Bélier                 Uranus en Bélier    

 

Neptune en Poisson           Neptune en Poisson  

 

Pluton en Bélier                  Pluton en Capricorne  

 

3 planètes sont dans les mêmes signes: Jupiter/Uranus/Neptune cette position est exceptionnelle et ne se produit que très rarement tout les 166 ans. Avant 1848 c'était en 1682 sous le règne de Louis XIV en pleine hégémonie du Royaume de France qui consacrait Versailles comme capitale. L'histoire nous démontre qu'à cette époque le régime est stable. Par contre plus de 100 ans plus tard, au plus fort du régime de la terreur (1792-1793), on retrouve une opposition Pluton/Uranus sur l'axe Lion/Uranus.   Le rapport conflictuel entre Uranus astre des révolutions et Pluton celui des transformations radicales par la mort comme c'était le cas pendant cette période de l'histoire effrayante. On retrouve ces influences en 1848 et pour 2014 .  

 

1848: Uranus conjoint à Pluton en Bélier  

 

Carte-1848.gif 

 

2014:  Uranus en Bélier carré à Pluton en Capricorne.

 

  Fin-hiver-2014.gif

 

Conclusion:    

 Tout porte donc à croire que nous sommes à l'aube d'une révolution importante. La plupart des pays seront impactés, mais tous ne le seront pas de la même manière. On voit bien déjà les prémices de ces boulversements avec les pays arabes, Tunisie,Egypte,Libye dont les peuples ont tour à tour renversé leurs régimes dictatoriaux que peu de temps avant on croyait inébranlables. Et maintenant c'est au tour de la Syrie. En occident ces révolutions prennent une tournure différente avec la remise en cause de la financiarisation à outrance de l'économie et les injustices insupportables que provoquent capitalisme mondialisée. Cela a commencé par le mouvement planétaire des indignés théorisé et repris dans l'ouvrage de l'écrivain Stéphane Essel pour dire stop à ces inégalités, ces injustices et à l'austérité. C'est au tour maintenant des ouvriers de s'organiser pour défier les multinationales qui leur demandent de payer très lourd le tribu d'une crise dont ils ne sentent pas responsables. Les travailleurs ne semble plus disposés à accepter la flexibilité en terme de salaire dans le meilleur des cas, ou de perdre leur emplois. Partout en Europe y compris en Allemagne les populations sont jetés dans la précarité, Ouest France vient à l'instant de titré augmentation du chômage inattendue également dans le pays qui affiche les meilleurs résultats économiques de la zone Euro, et qui est souvent cité en exemple par les politiques. En France nous venons de dépasser le record du nombre de chômeur de 3 millions 200 mille inscrits comme demandeur d'emploi , et 11 millions de pauvre sont rescencés dans notre pays.  

Sur le plan astrologique, l'arrivée  de Jupiter l'astre de la justice dans le signe du Cancer, bien relié à celui de la loi en l'occurence Saturne situé en Scorpion va amener à un rééquilibrage de l'excès de la finance Jupiter (excès) en opposition à Pluton (argent) , par un mouvement populaire massif Trigone Jupiter (expansion)/Neptune (peuple) révolte symbolisé par le carré d'Uranus/Pluton. A noter au passage que la quadrature Uranus/Pluton est presque la soeur jumelle de celles des années 30, il faut donc s'attendre à d'autres turbulences importantes des cours de la bourse. L'euro est sérieusement menacé de disparition puisque le cycle Uranus/Neptune par la conjonction en Capricorne marque le traité de Maastricht de 1992; Tout comme les entrées en vigueur de la création de la monaie unique comme monnaie de compte tout d'abord 1 janvier 1999, et sa forme fiduciaire le 1er janvier 2002; Ce sont à chaque fois des thèmes Capricornes en ce moment transité par Pluton astre de destruction et de transformation des structures.A, la solidarité d'aide entre des pays de la zone Euro pour sortir les états membres en difficulté vient d'atteindre ses limites. En plus de la Grèce, l'Espagne, le Portugal, et l'Irlande, depuis quelques jours c'est Chypre qui fait les gros titres avec la faillite d'une de leur banque et de toute une économie "casino".L'Italie recommence à crouler sous une dette de 120% . Les autres états membres comme la France, ou l'Allemagne n'auront pas les moyens de l'aider sous peine d'accroître d'avantage la rigueur sur les populations. Pluton symbole du pouvoir politique est en Capricorne et le maître planétaire de ce signe Saturne (autorité) est dans le signe du Scorpion justement gouverné par Pluton. Si ces planètes forment une configuration harmonieuse elle est attaquée durement par Uranus, il y a de fortes probabilités que les gouvernements soient mis encore plus  gravement en difficulté qu'ils ne le sont déjà.Nous avons déjà ce soir François Hollande contraint de venir s'expliquer devant les français. Ce mois d'avril s'annonce très compliqué, de même toute la fin d'année 2013, et le début 2014.

 

Commenter cet article