Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Référendum en Grèce du 5 juillet 2015

Publié le par Yanis voyance

Référendum en Grèce du 5 juillet 2015

Le fait d'actualité:

C'est aujourd'hui qu'a lieu de Référendum où le peuple Grec doit se prononcer sur son avenir dans les négociations face à ses créanciers eurocrates, FMI et Union Européenne et le énième plan de sauvetage proposé. Le camp du oui (Nai) et le non (Oxi) s'affronte. Beaucoup de propagande en France sur les grands médias pour le Oui, où plusieurs économistes (les partisans du Oui) se succèdent sur les plateaux TV pour convaincre l'opinion que le non serait la catastrophe (alors que la catastrophe est déjà là). Leur crainte qu'une sortie de la Grèce de la zone Euro soit contagieuse à toute l'Europe notamment en premier lieu au Portugal, l'Espagne, l'Italie et la France. C'est sans vergogne qu'ils nous expliquent que la BCE est devenu le meilleur allié de la Grèce car elle sait désormais que la Grèce ne remboursera pas sa dette. Les spécialistes ne le savaient ils pas depuis longtemps? Auraient ils sciemment mentis au peuple européens en prétendant que le pays doit rembourser et c'est la raison pour laquelle près de 15 plans de sauvetage ont été proposés.

Quelle conséquence pour la victoire du "non" au référendum?

Si le résultat du scrutin risque d'être serré, la victoire du non serait un pied de nez du peuple face à tout ces technocrates qui se sont entêtés depuis le début de la crise a administré plan d'austérité, sur plan d'austérité, sans que le résultat soit probant. Si la victoire du non précipiterait le pays à coup sûr vers un Grexit (défaut de paiement), un retour vers sa monnaie le Drachme et une perte substantielle de sa valeur (environ 30%) en somme un grand chao économique. La contre partie permettrait à terme à la Grèce de redevenir maître de son destin. L'Argentine en 2001 a déjà connu le même cas de figure, en refusant de continuer à subir le diktat du FMI. En est-elle morte? non, bien entendu cela fût très difficile, la période transitoire notamment. Aujourd'hui encore comme beaucoup de pays dans le monde l'Argentine éprouve des difficultés économiques et sociaux qui sont de véritables défis communs à tous les états.

Quelle conséquence pour la victoire du "oui" au référendum?

Une victoire du oui provoquerait une crise politique, le gouvernement d'Alexis Tsipras serait certainement contraint de démissionner, les créanciers se sentiraient en position de force car ils auront réussi à faire un chuter un gouvernement dont l'orientation politique leur était hostile, et continuerait à écraser le peuple par d'autres plans de sauvetages qui ne donneront rien du tout.

La Grèce est programmée pour sortir de l'Euro.

Comme je l'ai déjà dit de longue date, la Grèce est de toute façon programmée à sortir à court ou moyen terme de l'Euro. J'avais évoqué dans un de mes précédents articles du 29 janvier 2015 où je réalisais le thème astral de la Grèce qu'à partir du mois de mai elle éprouverait d'autre difficultés et qu'à l'aube du transit de Jupiter en Vierge (qui aura lieu le 12 août) au carré d'éléments clefs, la Grèce verrait s'accroître de manière incommensurable ses difficultés. Jupiter planète d'expansion en dissonance a tendance à creuser le gouffre quand on est déjà dans la difficulté surtout quand dans l'autre côté Neptune également en conflit dilue complètement la substance vive du pays autrement dit sa richesse. La Grèce est dans le cas d'un marathonien dont l'effort attaque au départ le gras les lipides, mais à cause de cette course de fond sans fin imposé par la Troïka, c'est désormais le muscle qui est attaqué.

Quel sera la résultat du scrutin référendaire ce soir?

A l'heure du vote la Lune fini sa course en Verseau, le signe de la liberté, qui est aussi paradoxalement celui du libéralisme, du traité de Maastricht signe du Verseau 7 février 1992, le oui est peut être en train de prendre le dessus en début de journée. A 14h25 heure française, la Lune bascule en Poisson et viendra certainement renverser le résultat du scrutin vers l'espoir et le non. La Lune viendra activer le carré Neptune/Saturne figure des forces radicales de gauche qui porta le parti Syriza au pouvoir. Le non a toute les chances de l'emporter.

Retrouvez le thème astral de la Grèce et d'autres dossiers dans la rubrique "astrologie mondiale"..

Commenter cet article

Geoffrey 05/07/2015 23:03

Bravo pour votre papier Yanis très heureux que le non ait gagné ca sera difficile pour la Grèce mais si elle sort de l euro elle en sortira grandi et aura de l avance dans sa reconstruction

Violaine 05/07/2015 20:42

Félicitations Yanis pour votre article !
A l'heure, où je vous écris le "Non" est en tête. Mes sentiments sont partagés ce soir d'un côté je me dis que c'est une bonne chose, d'un autre côté j'ai mal au coeur pour les grecques car je sais qu'ils vont vivre des moments très difficiles (même si au final ils sortiront de leur crise comme vous l'écrivez). Les grecques ne veulent pas sortir de la zone euro, mais il est probable que les autres pays européens vont les mettre dehors. Sur ce point là, je trouve que Tsipras n'a pas été honnête avec son peuple. Pour moi en votant "non", les grecques se mettent dehors de la zone euro et quand j'entends à la TV des témoignages de personnes qui ont voté "non" dire qu'ils espèrent que cela va adoucir ainsi les politiques d'austérité cela me fait mal au coeur. Tsipras n'a -t-il pas manipulé son peuple en faisant croire que ce vote n'aurait pas d'impact sur l'adhésion de la Grèce à la zone Euro ? Nous vivons vraiment un moment historique, les grecques, mais l'Europe dans son entièreté. J'espère qu'il va y avoir partout en Europe des mouvements de solidarité envers la Grèce (ce que les astres semblent annoncer) et pour forcer l'Europe à changer car nous sommes nombreux à vouloir une autre Europe plus démocratique, plus sociale, plus solidaire, qui écoutent ses citoyens.. et pas cette Europe technocrate, bureaucrate qui fait ses petites affaires dans notre dos, donnant plus de pouvoir aux multinationales qu'aux citoyens tout cela au détriment aussi de l'environnement et de notre terre en souffrance. Grosse tempête à l'horizon en tous les cas pour l'Europe ! Avec un possible effet domino de la crise grecque sur d'autres pays... Le système se fissure... N'est-elle pas devant ce choix : changer profondément ou disparaître ?!
Je suis choquée aussi par les propos qui sont souvent tenus sur les plateaux TV à l'égard des grecques : que de mensonges, que de propos dégradants alors que les grecques veulent juste pouvoir et légitimement respirer un peu et ne plus être asphyxiés par des politiques d'austérité qui n'ont fait qu'aggraver les choses et les empêchent de rebondir. Certains ont voulu écraser leur force de vie, ils ont perdu ce soir !
Véritablement un moment historique !
Bonne soirée.

V.

Yanis Voyance Astrologue 06/07/2015 12:01

Bonjour Violaine,Merci pour votre message effectivement c'est un moment historique, qui en appelle certainement d'autres dans les jours et les semaines qui arrivent. Pour répondre à votre question par rapport à Alexis Tsipras, je crois qu'il n'avait pas trop le choix, son référendum est un mélange de coup politique pour restaurer ou en tout cas asseoir son autorité au sein de la coalition, mais aussi d' acte démocratique très puissant vis à vis de son peuple qui n'a jamais été vraiment consulté depuis le début de la crise (ou du moins a été empêché par le couple Franco Allemand, le pauvre ancien 1er Ministre Papandréou avait dû manger son chapeau..). C'est bien évidemment aussi une leçon de démocratie pour une zone Euro qui ne l'est pas dans son mode de fonctionnement à l'instar du référendum de mai 2005 dont le non avait été foulé au pied par nos dirigeants.Concernant la teneur du référendum il lui était bien difficile d'être tactiquement complètement transparent. Les membres de l'Euro groupe lui auraient ouvertement reprochés de vouloir faire sécession, alors que je pense qu'il est sincère dans sa volonté de continuer à négocier, mais pas à n'importe quel prix. La proposition qui lui a été faite par ses créanciers étaient destinées à le mettre en porte à faux par rapport à ses promesses de campagne. Sa Lune en Scorpion lui donne beaucoup d'intuition et un côté kamikaze qui lui a fait tenter ce coup de poker démocratique. Il a par ailleurs anticipé sur la propagande mensongère et le coup de pression des médias des autres pays, de la BCE...pour terroriser le peuple Grec, mais aussi européen en cas d'annonce brutale d'une sortie automatique de l'Euro en cas de victoire du non. Au jeu du Poker menteur en politique face a des adversaires cyniques et sans vergogne, même le plus honnête des plus intègres des politiques doit employer des moyens peu orthodoxe pour reprendre la main, ce qu'à magnifiquement fait Tsipras. Sous peine de passer pour un candide et un enfant de coeur, ce qu'a insinué d'ailleurs Christine Lagarde directrice du FMI. Elle a bien la preuve que non. Désormais en position de force il montre sa volonté de revenir à la table des négociations. Il se permet même de "sacrifier" son iconoclaste et très offensif Minisitre des finances Yanis Varoufakis en guise de geste de bonne volonté. (comme un tribu de guerre, en réalité ce dernier restera en sous marin acteur...) mais un autre interlocuteur plus souple est nécessaire. Maintenant c'est aux Eurocrates d'avancer leur pion.(Un véritable jeu d'échec). Dans son for intérieur je pense que Tsipras avec une lune à l'intuition médiumnique du scorpion sait que la partie est serrée et que la sortie de l'Euro est probablement inéluctable à moyen ou court terme mais il veut tout faire pour négocier le plus longtemps possible peut être gagner du temps pour préparer plus en douceur la sortie, trouver d'autres partenaires (on l'a vu récemment avec Poutine...) Son signe Lion éclairant et brillant révèle la vraie nature des technocrates qui dirigent l'Europe. Ce sont eux qui commencent à perdre leur sang froid, vous avez vu Martin Shultz qui a proposé avant le réferendum de remplacer Tsipras par des gens non élu comme lui? Pluton l'astre des mondes sous terrains montrent par éclaire fulgurant d'Uranus activé en ce moment par Soleil/Mars en Cancer la vérité que l'on soupçonnait, mais qui était caché depuis longtemps au peuple. Progressivement à chaque nouvelle saison des vérités inavouables de ces messieurs les Kleptocrates sautes aux yeux du monde...le peuple sous l'effet de Neptune en Poisson se mobilise et se solidarise. C'est l'espoir que nous avons contrairement où dans les années 30 le Uranus/Pluton avait irrémédiablement poussé les peuples et les états nations les uns contre les autres. Là on sent que par delà les frontières, et au delà des velléités de certains commentateurs de dresser les français, allemands, belges et autres populations du nord de l'Europe contre la Grèce qui seraient soi disant responsable de la fiscalité écrasante qui pèse sur les autres membres passent de moins en moins dans l'opinion. Les .to be continued Passez un bon début de semaine