Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Thème astral de la Grèce révélateur céleste des difficultés économiques et sociales terrestres

Publié le par Yanis voyance

Thème astral de la Grèce révélateur céleste des difficultés économiques et sociales terrestres

La Grèce serait du signe du Gémeaux.

la constitution Grecque a été instaurée le 11 juin 1975 (cf carte du ciel ci-dessous). Le pays est marqué par des cycles plein d’ambivalence avec d’une part :

-La conjonction Mars/Jupiter en Bélier doublement dissonante à Saturne-Pluton Cancer/Balance.

Ces cycles ne sont pas franchement les plus harmonieux pour assurer la prospérité d'un pays. Jupiter est le symbole de l’économie, de la croissance de la vie sociale et des richesses. Positionnée dans le signe du Bélier, en conjonction à Mars montre que le pays présente certes un esprit d’entreprise, du volontarisme, mais vit trop au jour le jour en naviguant souvent à vue. La conjonction de Mars/Jupiter en Bélier montre que malgré de nombreux gains, les dépenses sociales sont très fortes, en toute liberté sans contrôle. L'opposition à Pluton en Balance est typique des gains et des dépenses obtenus à la limite de la légalité. Cela expliquerait que le pays soit depuis très longtemps gangrené par la corruption et les malversations. Les richesses ou surface financière sont existantes (trigone Jupiter/Neptune Bélier-Sagittaire), mais les revenus proviennent pour beaucoup de l’étranger (sagittaire signe mondialiste), du tourisme une des activités phare du pays, mais également des fonds extérieurs (investisseurs étrangers, aide européenne…). Seul 10% des aides ont servi à l'investissement, le reste a servi à payer ses dettes antérieures ainsi qu'à l'économie nationale. Le carré de Saturne en Cancer marque un vrai problème d’organisation, un manque de structure ancré dans les racines du pays, ainsi qu’une mauvaise gestion qui déstabilise les finances liées aux prestations familiales.

D’autre part : - La marque de la conjonction Soleil-Mercure opposée à Neptune, est typique des dépensiers, des paniers percés et des personnes ou dans le cas du thème d'un pays, d'un état vivant à crédit. L'instabilité dans les prises de décision est légion. Le centre de décision et de communication fait des annonces mais ne tient pas ses promesses. Il existe un mélange d'insouciance et de manque de discernement de la réalité. L’opposition de Mercure astre des échanges et des marchands à Neptune est souvent l’indice d’embrouille d’escroquerie. C’est ainsi d’ailleurs que l’entrée de la Grèce dans la zone Europe se serait faite sur des comptes à l'origine falsifiés. Ne parlons pas des évasions fiscales, pots de vin en tout genre, arnaques aux prestations sociales. Associé à la figure précédente en l’occurrence le penchant Bélier au carré avec la conjonction de Mars son maître dans son domicile, c’est l’individualisme et l’égo qui prime. Chacun des agents économiques tirent la couverture à soi. Enfin la fraude et la corruption sont comme un jeu (Soleil en jeu signe du jeu), associé à l'influence de Saturne en Cancer (racines, passé) doublement dissonante à Jupiter/Mars et Pluton montre que les malversations sont bien ancrées dans les mœurs à tous les étages, c’est une mauvaise habitude qui a été prise dans le pays de longue date.

Exemple d'escroquerie typique en Grèce qui résument toutes ces influences planétaires dissonantes

A titre d’exemple l’une des îles du pays à l’ouest du pays Zakynthos aurait été rebaptisée l’île aux aveugles. Sur les 39 000 âmes qui vivent 700 déclarerait souffrir de cécité soit près de 10 fois plus que la moyenne européenne. C’est qu’il existe des failles et même des gouffres dans les contrôles aux arnaques aux prestations sociales que les insulaires ont pressentis de longue date, l’état leur versait ainsi indûment une pension de plus de 700 euros. Ce type d’exemple on en trouve à l’appel. Cela expliquerait que chacun se soit servi impunément au détriment à la longue de la bonne santé du pays. Le plus gros de l’escroquerie vient souvent des personnes les plus hauts placées sensées être exemplaire, mais qui en ne l’étant pas conduisent les habitants d’une nation à ne plus se soucier eux aussi des finances de leur pays et abandonner tout patriotisme économique. Le carré Saturne planète de la Loi, des institutions et Pluton astre de richesse souterraine du pouvoir politique aussi, induit toutes ces magouilles institutionnalisées. Il existe une certaine oligarchie qui a capté l'essentiel des richesses de manière frauduleuse, en étant notamment exempté de certains impôts, tel que l'église orthodoxe, les armateurs grecques symbolisés. Jupiter représentant la croissance, les richesses captées de manière frauduleuse avec l'opposition de Pluton, Neptune représentant à la fois les armateurs et l’église (Neptune étant le dieu des Mers mais aussi de la spiritualité). Au-delà de la structure du thème fragile au moment de la mise en place des institutions modernes de la Grèce , le pays a subit de plein fouet sur ces points de fragilités des astralités très difficiles. Voilà pourquoi la Grèce a été plus touchée que les autres pays de la zone Euro par la crise économique.

Quelles sont les astralités qui ont tantôt permis à la Grèce d'entrée dans la zone Euro et de vivre à crédit ?

Sur un plan astrologique nous l’avons vu la figure Jupiter/Neptune est généralement une figure de chance, de réussite de prospérité, de croissance et même d’expansion. L’alliance de ces deux astres respectivement installée au moment de l’instauration de la constitution Grecque, en Bélier et Sagittaire a permis ce que l’on a dû appelé « le miracle » Grecque, cela a coïncider avec son entrée dans la CEE en 1981. A cette époque Neptune céleste planète d’espoir et de solidarité était encore en Sagittaire signe de l’international qui explique cette coopération sensée être fructueuse, mais le fait que cette même Neptune en transit vienne activer l’opposition Soleil/Mercure (les centres de décisions et le rayonnement du pays) de la Grèce source de désillusion. C’est ainsi que le miracle économique qui a fait de la Grèce un pays prospère, l'alter-égo économique et partenaire des autres nations européenne n'aura été finalement qu'un mirage. Le pays portait en lui dès sa genèse, les stigmates astrales de sa dégénérescence. Celles-ci se sont traduites dans la réalité à la faveur de transit qui a fait monter crescendo les complications rencontrées dans le pays. Si les partenaires européens et les dirigeants du pays n’ont pas ou peu écouté les lanceurs d’alertes qui étaient sans doute actifs mais minoritaire, c’est sans doute à cause du penchant Bélier un signe qui fonce, la tête dans le guidon, regarde les choses au jour le jour, mal aspecté avec Saturne et Pluton, il fallait continuer pour satisfaire l’égoïsme et la cupidité des dirigeants qui se sont succédés et se sont allègrement servis au passage, tandis que le côté Gémeaux doublement affligé par le Neptune natal et céleste du moment traite les choses avec beaucoup de légèreté, et par manque de discernement. Il fallait donc comme un ménage qui veut maintenir coûte que coûte son train de vie fantasque avec des dépenses tout azimut en ayant recours au crédit. Ce pourvoyeur financier est venu du début du transit de Pluton.

Pluton en Sagittaire a accentué l’endettement du pays et agit comme un trompe l’œil

Si depuis le milieu des années 80 au milieu des années 90 la Grèce a bénéficier de la puissance de Pluton céleste en transit en Sagittaire qui lui a permis de maintenir grâce à ses liens internationaux, et son ouverture sur le monde (mondialisation) de générer des richesses. (Activation de Jupiter/Mars en Bélier trigone à Neptune et Pluton en Balance). Le fait que Pluton soit en revanche opposé au Gémeaux a agi comme un trompe l’œil car la plupart de ces richesses viennent des crédits contractés. De plus cet astre puissant a mis l’accent sur le penchant Gémeaux-Bélier du thème imprévoyant qui n'a pas profité de cette période faste pour opérer en profondeur certaines réformes. La tête dans le guidon avec le Bélier, et le côté cigale du Gémeaux se sont fait rattrapés lorsque l'hiver de la crise très rude fût venues, et que la bise a soufflé le vent glacial de Saturne qui a reformé avec Pluton céleste en 2010 le cycle qui a fait un rappel de la marque du thème de la Grèce en dissonance (voir premier paragraphe). Déjà dès 2007-2008 lorsque Pluton les pourvoyeurs de richesse du zodiaque a quitté la zone harmonique avec Jupiter natal en Bélier pour commencer ses incursions en Capricorne et ainsi se placer dysharmonie avec ce où trônait nous venons de le voir le duo Jupiter/Mars et de l'autre côté du zodiaque Pluton.

Pluton en Capricorne a provoqué la crise financière dans le monde avec la Grèce au première loge.

C’est ainsi qu’en 2009, dès le 4 octobre 2009, lorsque e nouveau gouvernement socialiste arrive au pouvoir, il découvre que les caisses sont vide avec déjà un déficit abyssal. Alors que Le gouvernement des néo-conservateur précédent, annonçait un déficit public de 6 % du PIB en 2009. George Papandréou, nouveau premier ministre, parle d’un déficit qui correspond au double. La Grèce qui était déjà bien au-delà de la limite de fameux 3% de déficit autorisé par les traités se retrouve en position du mauvais élève de l’Europe. Le déficit public et la dette publique explose à 300 milliards d'euros fin 2009. Le plus fort de la crise s'est enraciné en 2010 (suite à la crise financière, et le krach boursier venant des Etats-Unis) avec nous venons de le rappeler le transit de Saturne (planète de rigueur, d'austérité) en Balance appuyant la dissonance amorcé par Pluton; C'est le taux d'endettement public et des taux d'intérêts de l'emprunt de la Grèce qui explose, en bourse on spécule contre les états dont on suppose qu'ils auront le plus de mal à rembourser. Dès le mois de décembre, l’agence de notation Fitch rétrograde la note d'Athènes en dessous de A et passe à "BBB". Cette note donnant, pour les marchés, une appréciation du risque de solvabilité du pays. Plus la note est mauvaise, moins on prête de l'argent au pays, ou on prête à un taux plus élevé qu’avant. C’est ainsi que la Grèce atteint le taux record 120 % du PIB en 2010. La Grèce s’est mise à la merci des financiers en empruntant à tour de bras à l’étranger dans la période précédente, sans faire de réforme en profondeur. Le pays n’aurait jamais dû en 2001 entrée dans la zone Euro si les comptes n’avaient pas été truquées et s’il n’y avait pas eu la complaisance des uns et des autres pour les mettre aux mains d’une Europe qui n’était déjà plus sociale, moins démocratique et solidaire, mais clairement passé au main des financiers. Pour accentuer davantage les difficultés. C’est l’engrenage comme pour les ménages du monde entier qui avait contracté les fameux crédits revolving pour financer leur consommation, avec des taux d’intérêt exorbitant de 20%, la plupart se sont retrouvé ce sont retrouvés dans l’incapacité de rembourser et en commission de surendettement. Le coup de tonnerre viendra avec Uranus qui démarre au printemps 2011 son cycle dans le signe du Bélier avec ce terrible carré à Pluton (cycle de la crise avec sa spirale qui emporte tout sur son passage et pas seulement au pays du salakis. La Grèce à la ciel ( Uranus= alias Ouranos Dieu Grecs des airs) qui lui tombe sur la tête ;

Quel avenir économique et social pour la Grèce ?

En plus du cycle Uranus/Pluton, nous avons celui de Saturne/Neptune dans les signes du Sagittaire et Poisson qui prend donc en tenaille le cœur du pays le duo Soleil/Mercure en Gémeaux. Ce cycle correspond à celui des mouvements de la gauche radical explique ce sursaut démocratique (voir mes articles précédents) avec l’avènement au pouvoir d’Alexis Tsipras de Syriza. Neptune tout puissant en Poisson veut apporter cet espoir de plus de justice sociale, de solidarité, et a pour le moment submergé la terrible Troïka qui impose ce diktat financier par la loi, les règlements, des traités et autres accords financiers symbolisés par Saturne (planète de loi) en Sagittaire signe de l’international. Si en ce moment les négociations vont bon train pour proposer au nouveau gouvernement d’étaler la dette et essayer de tout mettre en œuvre que la Grèce sorte de la zone Euro. Cela devrait a priori être peine perdue. Lorsque Jupiter transitera dès le mois dès la rentrée 2015 le cycle Jupiter/Neptune va débuter en Vierge-Poisson, les premières mesures sociales seront mises en œuvre conformément au programme de relance, mais en total désaccord avec les règles de l’Union qui n’a pas dit son dernier mot avec l'austérité qui va avec. De nombreux mouvements populaires de gauche risquent de se lever encore d’avantage pour entériner la séparation avec l’Euro et demander plus de justice sociale.

Quel est le risque pour la Grèce d'une sortie de l'Euro à court terme?

Le risque de la sortie de l’Euro à court terme c’est la perte de la valeur des dernières économies thésaurisées pour les ménages, et l’accentuation de la situation catastrophique vis-à-vis de créancières dettes libellées en Euros, Dollars ou d’autres devises. C’est à priori l’effet de toutes les dissonances de ce nouveau cycle qui va d’avantage mettre la tête des Grecques sous les eaux Neptuniennes, à cause des lois économiques Jupitérienne implacables. La reprise de la monnaie la drachme sera dévaluée du coup cela va accroître encore d’avantage les sommes à rembourser. A l’inverse le pays ne serait plus étranglé par les prix de la consommation exorbitant du fait de la cherté de l’Euro, ils pourront de nouveau relancer les exportations comme l’activité intérieure. La Grèce pourrait retrouver à terme si elle fait les réformes en profondeur une économie plus saine. Revenir à la drachme permettrait de relancer l’économie en la rendant plus compétitive vis-à-vis de l’étranger. A l’instar de l’Argentine qui a envoyé le FMI balader en 2001, il faudrait environ 2 ans à 2ans ½ à partir de l’abandon de la monnaie pour repartir. Cela correspondra très certainement à la fin du cycle carré Saturne/Neptune (Sagittaire-Poisson) d’ici fin 2017 la Grèce devrait sortir de l’Euro dans ce lapse de temps.

La rigueur ne sera pas fini pour autant avec le transit de Saturne en Capricorne en conjonction avec Pluton entre fin 2017 et 2021.

Le passage de Saturne en Capricorne sera un cycle très difficile pour le pays avec comme en 2009-2010 de grandes difficultés dû à la conjonction de Saturne/Pluton formant un double carré à Jupiter/Mars en Bélier de la Grèce (économie, et social) et Pluton en Balance (finances, remboursements litigieux). Ce cycle d'austérité sera très puissant mais restructurant pour l'économie et la société Grecque. En effet Saturne dans son domicile va tenter d'épurer les vieux démons, et les apparatchik du système qui vampirise l'économie. De nombreux agents économiques coupables de malversations et d'escroquerie se verront mis hors d'état de nuire, les Grecques devront en finir avec le conservatismes et les vieilles habitudes qui sont pour certains par pour tous les Grecs d'escroquer l'état. C’est vraiment autour de 2021 et 2022 que l’économie commencera à respirer et trouver des couleurs avec l’arrivée de Saturne (ambition) dans le signe d’air du Verseau en harmonie avec les éléments clefs du thème astral de la Grèce. (Jupiter/Mars en Bélier, Soleil/Neptune en Gémeaux, et Pluton en Balance). Saturne en position favorable va restructurer le pays avec des fondements plus sains, et donner plus de modernité. Dans la foulée Pluton arrivera également en Verseau pour transformer en profondeur les couches de la société, et innover en matière économique et technologique. Le pays bénéficiera comme d’autres des avancées de nouvelles technologies qui vont redonner un sérieux coup de neuf à l’économie. Et la Grèce pourrait ainsi renouer avec la croissance au lieu de voir la déflation et l'endettement détruire son tissu productif à petit feu.

Conclusion:

La sortie de l'Euro n'a jamais été aussi proche.L'état dans lequel la Grèce se trouve il serait qu'elle retrouve son autonomie, plutôt que de continuer cette cure d'austérité et de mourir guéri comme disait Molière. Cela viendra très certainement avec Uranus (planète de liberté) qui arrive progressivement autour du mois de mai sur le tandem Jupiter/Mars en Bélier de la Grèce positionné autour de 18° avec déjà dès le 17 mars un carré parfait un carré parfait Uranus/Pluton au 15°17 du Capricorne et Bélier suffisamment proche en orbe pour provoquer la sortie de l'Euro, ou en tout cas entériner le divorce avec la Troïka et les traités ratifiés par les gouvernements antérieurs. ;

thème astrale de la constitution Grècque du 11 juin 1975

thème astrale de la constitution Grècque du 11 juin 1975

Commenter cet article