Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Salut le "Cashico", adieu le "Clasico"?La ligue 1 est-elle jouée d'avance?

Publié le par Yanis voyance

Après une trêve estivale bien méritée, le championnat de France de football est enfin de retour. Cette    année les passionnés et autres amateurs du ballon rond attendent certainement avec encore plus d’impatience qu’à l’accoutumé de pouvoir goûter et savourer le cru 2013-2014 qui sera n’en doutons    pas un excellent millésime. Et pour cause puisqu’avant même le coup d’envoi de la première journée de ce soir à 20h30, les matchs se sont déjà joués sur le marché des transferts tous l’été avec    un mercato qui ne révèlera son épilogue que le 31 août prochain. Mais déjà il donne vraiment le tournis à une ligue 1 qui en plus de 80 années d’existence n’est pas encore complètement habitué à    jouer les premiers rôles dans la cours des clubs animateurs du marché des transferts, au même titre que l’Angleterre, l’Espagne, l’Allemagne ou l’Italie. Ce nouveau statut elle le doit au PSG qui    comme l’année dernière a encore une fois affolé les compteurs en s’attachant cette fois ci pour 64 millions d’Euros les services d’Edinson Cavani, un attaquant Urugyen très talentueux qui arrive    avec dans ses valises rien de moins que le titre de meilleur buteur de série A. De quoi venir confirmer les certitudes d’une équipe déjà championne de France la saison dernière en seulement deux    ans. Cette sacrée performance elle l’a doit entre autre à un secteur offensif déjà bien garni de sa pléiade de stars magiques et prolixes à l’instar d’un Zlatan Ibrahimovic lui aussi meilleur    buteur du championnat de France pour sa première saison sous les couleurs parisienne avec pas moins de 30 réalisations. Si le club de la capitale continue sur ce rythme infernal en enrôlant les    meilleurs joueurs du monde, c’est que le Qatar unique actionnaire du club possède des moyens financiers pharaoniques de rêver plus grand, et de le vivre en se forgeant un vrai destin européen les    années futures. Cette nouvelle saison elle ne sera plus la seule à rêver de jouer les premiers rôles sur la scène du football européen, puisqu’un nouveau concurrent est arrivé sur l’hexagone.    Après le Qatar et ses pétrodollards, c’est le retour dans le cercle très fermé de l’élite du football français du club de la principauté de Monaco avec à sa tête aussi un autre actionnaire    milliardaire, cette fois d’origine russe. Tout juste fraichement promu de la ligue 2 vers la ligue, le club du rocher a affiché clairement ses ambitions en achetant plusieurs stars et autres    internationaux des championnats Espagnol et Portugais, dont le phénoménal buteur colombien Radamel Falcao. Avec cette bataille de millions pour bâtir des équipes aussi compétitives que magiques,    tout le monde n’attend plus que leur confrontation sur le carré vert, et chacun espère des envolées footballistiques digne des autres derby des plus grands championnats européens. Alors fini le     « clasico » du tradionnel OM-PSG ? Place désormais au « Cashico » ?

Heureusement que le football ce    n’est pas que cela, et je comprends que de nombreuses personnes  s’indignent de ce brassage de millions sur notre vieux continent pourtant en proie à    la crise. C’est en effet indécent surtout quand tant de millions de personnes parviennent à peine à  boucler leur fin de mois. Je pense que notre    championnat pourra révéler bien des surprises car les autres équipes L’OM, L’OL, l’AS Saint Etienne, Bordeaux, Rennes ou Lille et les autres bien que n’ayant pas les mêmes moyens pour rivaliser  avec les deux grands vont se sublimer pour donner  cette part d’incertitude et de magie qui peut permettre au petit poucet de rivaliser avec les plus    grands. Amis passionnés du ballon rond, et autres parieurs sportifs, je vous donne rendez-vous après la première journée pour vous faire part de mes ressentis, et mes pronostics sur chacune des  équipes, et leur principales stars. Bonne saison sportive à tous.

Retrouvez cet article aussi sur Annuaire Voyance Symphony

 

Commenter cet article