Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Principal piège à éviter lorsqu’une femme débute une relation amoureuse avec un homme

Publié le par Yanis voyance

piege-amoureux.jpg

Préambule.  

De nombreux magazines féminins relayés aujourd’hui par internet prodiguent une multitude de conseils très    précieux pour éviter de tomber dans les pièges, dans ses premiers pas d' une nouvelle relation amoureuse. De par mes fonctions de consultant, j’ai forcément un regard attentif sur ce type de    sujet. En effet, même en période de crise les questions de voyance qui reviennent le plus fréquemment concernent encore et toujours les relations amoureuses. Dans ce nouvel article je  voulais m'attarder un moment sur la phase de démarrage d’une relation affective.     

Hommes et femmes veulent prendre le TGV de l'amour.  

 Ce qui m'a souvent frappé c'est qu'homme ou femme, ont une forte propension à vouloir    aller trop vite lorsqu'ils débutent une relation affective. Pas toujours pour les mêmes raisons d'ailleurs et souvent de manière décalée dans le temps. Si l'on devait dresser un    stéréotype du scenario d'une relation naissante, nous avons d'un côté un homme impatient de conclure qui multiplie les tentatives de séductions,  pendant    que la femme se pose des tas de questions qui se bousculent dans la tête sur la sincérité de son prétendant, et l'avenir de cette relation naissante. Une fois la    relation consommée, les rôles s'inversent, ce sont généralement les femmes qui se montrent les plus empressées à s'engager, alors que le partenaire masculin se montre    paradoxalement moins pressé à passer à l'étape suivante. Au delà des différences de psychologie évidente et de la manière d'appréhender les relations amoureuses entre un homme et une    femme, je pense que nos comportements amoureux, sont peut être, et même trop souvent calqués sur un modèle de société qui va chaque jour de plus en plus vite. Les relations se font et se    défont à une vitesse déconcertante, finalement sur le même rythme que  le progrès technique qui nous permets de combler, nos besoins et de satisfaire nos désirs plus    rapidement qu‘il y a plusieurs décennies. Cela va de la machine a café instantanée, au tgv , en passant par les commandes de produits et de services sur le net.  La plus grande accessibilité    de ces bien de consommations, nous a donné l'illusion qu'il en irait automatiquement de même dans nos rapports amoureux. Force est de constater que lorsqu'il s'agit d'une relation affective,    les sentiments n'évoluent pas à la même vitesse et au même rythme qu'un simple besoin de consommation. Même s’il n’y a pas de règles en amour, et qu’une relation peut très bien débuter sur    les chapeaux de roues, et perdurer de manière épanouissante dans le temps. Il est malheureusement plus coutumier en tout cas pour une certaine catégorie de femme dont nous parlerons dans le    paragraphe suivant de se planter en beauté à peine la relation amorcée. S’il y a donc bien un domaine qui échappe à cette loi de l’instantanée, et où il est plutôt fortement recommandé de    prendre son temps ce sont les relations amoureuses.    

Il existe aussi des facteurs  astrologiques.

Très sommairement les    personnes les plus sujettes à l'empressement et l'emballement amoureux, sont les natives pour lesquelles on retrouve dans leurs thèmes astrales une combinaison puissante entre des dominantes     eau et feu. Ou des dissonances Mars (impulsivité)/Neptune (besoin d'affection, tendresse, peur de l'abandon) ou     Bélier, Poisson, Cancer ou Scorpion. Pour ajouter de la difficulté à leurs relations    amoureuses, elles sont aussi souvent marqués par des aspects très impactant avec Uranus (indépendance) et dans une certaine mesure     Pluton (passion, fusion, pouvoir)  Bien entendu il s'agit d'une généralité, et il existe de nombreux cas de figure différents. Mais la spécificité    de ces  femmes c'est qu'elles ont une personnalité, très riche, mais également très complexe. Elles sont tiraillées par des logiques diamétralement opposées. Elles attirent assez    facilement pléthore de prétendants, plutôt empressés eux aussi de conclure, mais qui paradoxalement ne les intéressent pas. De leur aveu même, elles avouent que parfois  tout ce flot de    sollicitation a tendance à refroidir ostensiblement leur désir de s'abandonner à l'un d'entre eux. Leur penchant Mars ou Pluton dominant dans leur thème n'aiment pas la facilité, et tout cela se passe bien entendu  sans forcément qu'elles en aient pleinement conscience. C'est    comme ci les "ADN" astrologiques et énergétiques de leurs prétendants, par delà même leur comportement apparent, communiquaient avec le leurs, et envoyaient des messages codés    qui ne provoqueraient aucun déclic intérieur.  En revanche lorsqu'elles rencontrent pour leur plus grand bonheur ou malheur selon les cas, l'homme qui fait chavirer leurs    cœurs et tous leurs autres sens, elles désirent conclure rapidement. Elles le font pour plusieurs raisons tout d'abord parce que le désir est intense, puissant et irrépressible, presque    incontrôlable. Ensuite parce que ce désir s'entremêle avec un flot d'émotion intense, et même une angoisse, une espèce de  peur viscérale consciente ou inconsciente que l'oiseau rare    leur échappe et s'envole auprès d'une autre. Avec Mars s'engage alors une course contre la montre, une compétition. Intérieurement c'est comme ci tous les    régulateurs lui indiquaient que cet homme est le bon. Mars étant l'astre de l'affirmation de soi, il confère à leur détenteur une plus grande    assurance que la moyenne des autres femmes. Elles se disent par ailleurs que vu la puissance des sentiments qui les traversent, elles ne peuvent imaginer qu'il n'en soit pas de même    pour leurs alter-égo masculins. C'est d'une certaine manière d'ailleurs vraies, puisqu'elles projettent leur désir incarné par Mars sur leur amoureux.    Selon l'expression consacré, ce dernier est un martien a double titre: tout d'abord parce que Mars symbolise justement en astrologie    l'homme, et l'amant. Ensuite on retrouve la fameuse notion de John Gray dans son best seller  pourquoi "les hommes viennent    de Mars et pourquoi les femmes viennent de Vénus". En réalité selon mon point de vu, la vérité est bien plus complexe que cela, car les femmes elles aussi possèdent dans    leur thème un tronçon de la planète rouge qu'elle projette sur leur alter-égo masculin. Ce qui confère à ces vénusiennes des qualités plus martiennes que certains hommes eux même.    En un mot, elles possèdent en elles un capital confiance et un pouvoir d'action plus important que la moyenne des autres femmes ce qui expliqueraient pourquoi elles sont très souvent si    attirante pour les hommes. L'homme cherche aussi inconsciemment son alter égo féminin qui dégage énergétiquement ce potentiel de confiance. Malgré tout ces gages d'assurance, le fait que la    dominante Mars/Pluton, Bélier,Scorpion cohabitent avec des dominantes plus sentimentales,Neptune/Lune,    Poisson,Cancer  elles sont tout à coup assaillies de doutes, une peur de s'abandonner trop vite, et d'être finalement tout aussi vite abandonnée. Mais le goût du risque    généré par la combinaison  à la peur et l'angoisse    symbolisés par Neptune, Poisson, ou Cancer ne font finalement qu'augmenter le désir. Elles décident donc de passer à l'action, et tant pis si ça    ne marchait pas. Après tout pourquoi pas. Il faut savoir aussi vivre l'instant présent. Carpediem!!!! Mais là où les difficultés commencent c'est que sitôt le premier rendez-vous terminé, elles    ont beaucoup de mal à gérer l'attente. Elles sont tenaillées par la hantise de savoir si leur partenaire va les rappeler, s'il va partager après coup ses émotions, et refaire en quelque    sorte le film de l'acte sur un mode sentimental avec elles. Ce besoin comble  l'élément eau de leurs thème (Neptune, Cancer, Poisson, Scorpion)     qui a pris le relais dans un registre cette fois plus sensible et moins ombrageux que la séquence d'approche et de séduction. Ce    qu'elles ont du mal à appréhender, c'est que si elles ont été attirée par ce spécimen très rare qui les a mis en transe c'est justement parce que ce type d'homme dégage ce petit quelque chose de    spécial qui leur ressemble, et qui fait de lui un être si singulier. Si le partenaire ne revient pas de suite vers elle, c'est parce que cette fabuleuse énergie puissante dont il    dispose, votre partenaire a besoin  de le régénérer en toute indépendance, à l'air libre. Un peu comme après l'acte sexuel, avant de remettre le couvert, sauf si on s'appelle    Rocco Sifredi bien entendu (ndlr), les hommes ont besoin d'un temps de récupération plus ou moins long avant de reprendre les câlins.(Au passage ce parallèle qui pourrait sembler tiré    par les cheveux n'est pas un hasard puisque Mars et Pluton sont les astres qui se rapportent à la sexualité). Ce    n'est en fin de compte que la même énergie qui existe chez la femme, et qui explique pourquoi pendant les séquences précédentes elles n'étaient pas du tout attirée par les prétendants qui    composaient sa cours. Mais voilà il y a en elles cette contradiction plus sentimentales et affectives qui les fait tant  souffrir. Pour conjurer la peur de l'abandon, et d'être    ignoré, blessée dans leurs amours propre (Mars/Bélier et Pluton/Scorpion, voir Solaire, Lion). Malgré mes recommandations de lâcher prise, et laisser    venir, c'est plus fort qu'elles, seul l'action peut compenser ce manque. Seul une discussion franche et directe, peut calmer cette attente interminable de l'appel de leur partenaire qui    n'arrive jamais assez vite à leur goût. C'est pourquoi elles devancent l'appel téléphonique qui d'emblé va fonctionner chez l'homme comme un éteignoir, pour ne pas dire un   repoussoir.   

Pour éviter  les crash instantanés, mieux vaut  soigner le décollage.  

Si l’on devait faire une métaphore qui s’inscrirait parfaitement dans l’air de notre temps technologique,    nous pourrions comparer le début d'une relation amoureuse au décollage d’un avion. Notre avancée sur le plan scientifique, ne nous permets pas encore de décoller de manière verticale    directement, à part pour les fusées, les avions de chasse et les hélicoptères. Pour un avion de ligne, celui que monsieur et madame tout le monde emprunte, le pilote a besoin de lancer la machine    sur la piste à une vitesse croissante, avant de mettre les gazes, pour réussir le décollage. Une manœuvre de décollage trop prématurée, et c’est le crash assuré avant même d’avoir pu s’élever dans    le ciel. Et là je m’adresse plus particulièrement à certaines de mes consultantes femmes, je pense qu‘elles se reconnaîtront. (je reviendrai dans un autre article aux spécificités plus    masculines). Elles éprouvent un tel désir d'aimer et d'être aimée qu‘elles confondent vitesse et précipitation. Cela renvoi aussi à un grand besoin de sécurité affectif, et de maîtrise de    leurs vies. Si on ajoute à cela le désir d’avoir un enfant. Il y a un empressement à ce que l’amour, et les relations amoureuses n’ont de sens pour elles que lorsqu’elle conduisent à la    stabilité. Que cette pérennité dans la relation prenne la forme d’un mariage ou d’une union libre, ces femmes pour la plupart jeune entre 28 et 35 ans souhaitent ardemment savoir où elles mettent    les pieds sitôt une relation démarrée . Elles attendent donc que leur partenaire, ou leur prétendant les rassurent par des mots tendres, des actes, une promesse. Cette attitude n’a rien    d’anormal ou de répréhensible, et est même légitime d’une certaine manière. Pourtant, même si elles ne le mettent pas en avant de manière explicite en tout cas dans les prémices de la relation,    toutes leurs attitudes trahissent leurs pensées. Ce qu’elles ignorent en effet, c’est que certains hommes (pas tous) « détestent » ou en tout cas fuient les femmes dont la volonté de se faire    mettre le grappin dessus est trop manifeste. J’explique cela très souvent pendant mes consultations, et même lorsque les oracles donnent de bonnes vibrations pour des possibilités de relations    durables. Il est nécessaire d'apprendre surtout avec certains hommes qu’il ne faut pas leur donner l’impression qu’on veut à tout prix les enfermer dans un piège amoureux. La plupart d’entre    elles se défendent de faire cela lorsque je leur fait la remarque, en me rétorquant notamment: " Mais je ne lui ai pas demandé le mariage pourtant, je ne    comprends pas son attitude de fuite". Et pourtant l’état d’esprit dans lequel on débute la relation, avec toute cette pression que l'on se met tout seul, biaise forcément son devenir.    La communication qu’elle soit verbale ou non verbale est pour le coup complètement galvaudée, et produit l’effet inverse du résultat  que l’on voulait initialement obtenir. Au lieu d’une    relation stable, on se retrouve finalement face à un partenaire fuyant, qui vous laisse pour compte de toute possibilité de relation.  

Les erreurs à éviter.   

Très sommairement quelles sont ces attitudes qui font fuir la gente masculine. Cela peut aller de questions    trop directes, en passant par un démarrage en trombe sous la couette, ou une rafale des coups de téléphone ou sms sitôt le premiers rendez-vous passé. La plupart des hommes n’aiment pas se sentir    pris au piège d’une relation naissante, il faut tout faire pour le laisser penser qu’ils pourraient à moyen terme s’engager à vos côtés de leur plein gré ; Rien ne les faits le plus reculer que    lorsqu’on leur donne l'impression d'être bousculés. L’erreur la plus fatale et souvent malheureusement rédhibitoire c’est de surcompenser à cause d’une angoisse latente, mais palpable ou d’une    peur de l’abandon de relancer téléphoniquement la personne par sms, ou téléphone alors que la personne en face n’a même pas pris la peine de vous répondre. Il aurait été préférable de laisser    votre charmant prétendant qui a su jusqu’à présent se montrer digne de vous, et arriver à l’étape où vous êtes arrivée poursuivre son effort. Quelque part c’est aussi l’infantiliser, ou lui couper    l’herbe sous le pied que de prendre tout à coup le relais dans la prise d’initiative, alors qu’il a su être suffisamment grand pour vous séduire et mener la danse au début.  

Conclusion:  

Encore une fois, même si on dit qu’en amour il n’y a pas de règle, j’aurai dans le futur de nombreux contre    exemples à vous présenter. Il est à mon humble avis plus sage d’apprendre à prendre son temps, et laisser venir ce qui en fin de compte aura l’effet de donner l’impression que l’on ménage la    vanité et l'amour-propre de homme que vous avez en face. Ainsi cette étincelle qu’il y a eu dès les premiers instants, va grandir et s’embrasser pour décoller jusqu’au ciel comme l’avion de tout    à l’heure. Nous finirons par un proverbe que j‘aime beaucoup. "Si vous voulez attraper l'oiseau, ne secouez pas l'arbre sur lequel il se perche",

 

Commenter cet article

Marie Lissa 16/02/2016 15:59

En fait je suis nee un 22 février et lu un 22 avril. Pensez vous que nous pourrions nous réunir à nouveau?

Merci de me donner votre reponse: dmarielissa@yahoo.fr

Marie Lissa 16/02/2016 15:57

Waw!!!!!!! j'ai aimé votre article. C'est comme si vous me parliez. j'ai ettouffé une personne importante comme vous le décriviez. Je regrette vraiment. Je ne sais pas si un jour je pourrai ravoir cette personne mais je me suis rendu compte combien cela aurait été beau si je lui laissais le temps......

Merci encore continuez

Vanille 08/12/2015 22:00

Merci !!!
J ai adore cette lecture qui prend tout son sens.

Yanis voyance 09/12/2015 20:06

Ravi que vous ayez apprécié Vanille

yaz 15/10/2015 17:57

Bonjour,
Je confirme cet article ayant mars en scorpion, ma lune en poisson, uranus et neptune en maison 7 et mon soleil, mercure et venus en maison 8 ainsi qu'uranus conjoint a mon ascendant et venus conjoint a mars et au soleil… quel bazar...

Yanis voyance 17/10/2015 23:28

effectivement Yaz pas simple à vivre toutes ces contradictions planétaires de votre thème! Par contre si vous permettez car je n'ai pas sous les yeux votre carte du ciel, mais vous évoquez Uranus et Neptune en maison 7, donc dans le segment de votre ciel lié au descendant. Ensuite vous dîtes qu'Uranus est conjoint à votre ascendant c'est à dire proche de la maison I, je pense que vous vouliez parler d'une autre planète....

imbert 22/07/2015 11:34

Bonjour Yanis
je suis vraiment contente de votre article. Un vrai effet miroir mais je me demande si c'est à nous les femmes de nous adapter ou si les hommes ne devaient pas changer leurs regards ou les deux. Heureusement pour moi.. Je pense que mon soleil cancer, ma lune capricorne et mon saturne en bélier en maison 8 tempère ce caractère volcanique et "dominateur" même s'il reste latent. Idem pour ma litith en bélier en 8. Comme je l'ai écrit quelque part... 'Lit et relient tes ratures...";-).

Yanis voyance 22/12/2015 00:51

C'est possible si vous êtes de 'année 84 ou 85 le nœud de la Lune nord sud était bien sur l'axe Taureau Scorpion..oui difficile de faire ce travail sur soi, quand la quantité d'énergie s'amoncèle en nous c'est la passion qui se libère!!! Avec Mars qui débarque en Scorpion début janvier à Mars chaud devant les pulsions ;-)

Yaz 21/12/2015 20:19

Bonjour Yanis,
heuuuu je ne sais pas j'ai cru voir que j'avais un aspect d'uranus a l'ascendant, ce n'est pas possible? j'ai aussi pluton en scorpion et mon noeud Sud je crois (celui d'ou je viens en scorpion)... Je ne sais pas si je peux vous donner mes coordonnées de naissances ici...? rire! en tout cas oui cet article me parle et on a parfois beau en avoir conscience et y travailler ca reste comme un combat avec soit même pour ne pas s' enflammer des que quelqu'un nous plait beaucoup...

yanis voyance astrologue 22/07/2015 16:35

Bonjour Nathalie
Votre question est très intéressante et meriterai plus qu une simple réponse dans un commentaire. Mais dans l absolu c'est bien entendu aux hommes et femmes de faire des efforts mutuels pour se comprendre ce qui n est pas une mince affaire surtout par exemple des mercure dissonnante ou d autres éléments clefs qui refroidissent une relation Saturne/lune en conflts en synastrie ou au contraire la rende trop tumultueuse mars soleil ...la connaissance de ces points de fragilités qu ils soient interne à notre thème ou en interaspect en thème comparé peuvent nous permettre de modifier notre comportement et finalement parvenir à harmoniser celui de notre partenaire mais quand l écart est trop important avec en sus des mouvements célestes du moment défavorables difficile de parvenir à un résultat positif