Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le drame Koh-Lanta signe t-il le début de la fin de la télé réalité en France

Publié le par Yanis voyance

    koh lanta

Le fait d’actualité :

Le drame qui a frappé la 13e édition de Koh Lanta Cambodge le 21 mars 2013 a suscité la stupeur et une vive émotion. Depuis que la télé réalité existe en France, c’est la première fois  qu’il y a un décès pendant le tournage d’une émission. Gérald Babin un  des participants de l’aventure âgé de 25 ans a été victime dès le premier jour de tournage d’un arrêt cardiaque auquel il a succombé pendant l’une des épreuves du jeu. Après de vives polémiques suite à des témoignages anonymes qui ont mis en cause la défaillance de l’équipe de production et du staff dans la prise en charge l’urgence médicale, c’est finalement le médecin attitré de l’émission qui se suicidera quelques jours plus tard. Dans une lettre ouverte posthume il expliquera qu’il n’a pas supporté l’atteinte à son honneur. Depuis quelques jours une enquête est en cours, la justice s’est saisie du dossier, et la famille du défunt vient de porter plainte contre x pour homicide involontaire. En attendant que la lumière soit faite sur toute cette affaire pour déterminer  les responsabilités des uns et des autres, j’ai décidé de me pencher sur ce sujet de société car 2 voyants émérites Claude Alexis, et Lionel médium ont tous deux annoncés à la fin de l’année dernière bien avant les faits dans leurs prévisions 2013 : » la fin de la télé-réalité, à croire que le chiffre 13 pour la 13e édition de l'émission en 2013 était maudit ». Il semblerait qu’ils aient malheureusement vu juste, en tout cas concernant ce drame qui pose en effet la question même de la survie de ce type de programme tv. En montant le thème astral de la date de la première diffusion de l’émission Koh Lanta, ainsi que la première émission de télé réalité diffusée pour la première fois sur nos écrans la même année : Loft Story, j’ai voulu essayer de les comparer avec les influences célestes du moment pour savoir si nous pourrions en conclure la fin définitive de Koh Lanta, et par extension la fin de la téléréalité.

La télé réalité avait failli  ne jamais voir le jour

Pour le moment les familles des participants, l’équipe de production, et l’animateur vedette Denis Brogniart sont endeuillés et encore certainement très traumatisés par ce qui s’est passé. Ces drames humains successifs ont contraint Adventure Line la société de production a arrêté l’enregistrement de ce programme, et en a même  annulé sa diffusion qui était normalement prévue l’été prochain. Cette émission était pourtant  devenue l’une des plus populaires, et avait réuni à chacune de ses éditions des millions de téléspectateurs. Pour la saison 2012, elle avait enregistré jusqu’à près de 9 millions de téléspectateurs en prime time lors de la finale. L’enjeu financier est évidemment colossal pour la chaîne qui va avoir bien du mal à trouver un programme de remplacement qui mobilise un nombre équivalent de téléspectateur, surtout si à l’avenir l’émission devait être arrêtée de manière définitive. Et dire qu’il y a maintenant 12 ans le  lancement de ce type de programme n’a failli jamais voir le jour. Si la télé réalité, et l’équivalent de Koh Lanta intitulé Survivor à l’étranger existait depuis 10 ans auparavant. Le CSA et les principales chaînes candidates à ce type de programme avaient dans un premier temps été très réticentes à l’achat et la diffusion de ce nouveau concept au début des années 2000. Les raisons avancées étaient avant tout éthique. Un pacte aurait même été scellé à l’époque par les 2 présidents de chaînes M6 et TF1 pour ne pas diffuser ce type de programme sur ce motif. Il semble que les sociétés de production françaises n’aient pu résister très longtemps à la déferlante du phénomène de la « Real TV » et aux sirènes du succès commercial qu’il allait véhiculer, puisque   le jeudi 26 avril à 20h50  c’est la chaîne M6 qui sera la première à rompre les termes du deal ,  diffusant  ainsi une émission qui fera date dans les annales de l’audiovisuel : « Loft Story ». Le concept de l’émission de télé réalité ai-je besoin de le rappeler car depuis chaque année d’autres déclinaisons ont littéralement envahi nos écrans, révolutionnant  notre manière d’appréhender la télévision. Ces « nouvelles vedettes » du petit écran ne sont désormais plus des stars de cinéma ou de la chanson mais des parfaits inconnus qui sont enfermés dans un loft spacieux et filmés dans les moindres faits et gestes sans contacts avec l’extérieur pendant plusieurs semaines. S’il est vrai qu’il existait depuis bien longtemps des jeux télévisés où monsieur et madame tout le monde pouvaient s’illustrer comme dans des émissions Intervilles dans les années 90, les jeux de 20 heures dans les années 80, où même d’autres jeux télévisés de culture général. Le concept de Loft story était véritablement un tournant cathodique révolutionnaire, car il mettait en lumière des candidats qui n’avaient au demeurant aucune compétence particulière si ce n’est de multiplier les frasques et les provocations pour attirer les votes du public, et avant cela l’adhésion de leurs colocataires qui décidaient au préalable de nominer l’un d’entre eux pour le soumettre au suffrage des téléspectateurs.

Le thème astral du lancement confirme cette révolution

  loft-story-carte-copie-1.png

 Lorsqu’on monte le thème astral du début de l’émission. On peut se rendre compte qu’Uranus l’astre des révolutions et des bouleversements était positionné à cette époque dans son domicile en Verseau (le signe des nouvelles technologies et de l’audiovisuel). Cette figure astrale puissante a certainement beaucoup contribué à installer ce concept durablement sur les chaines françaises. Il était même de surcroît angulaire comme on dit dans notre jargon astrologique, c’est-à-dire dans une position clef dans un thème à savoir dans le Fond du Ciel qui correspond au secteur IV en analogie avec le 4e signe du zodiaque le Cancer dont la symbolique est directement rattachée   au foyer. La tête du dragon (destin) était également située dans le signe du Cancer. On retrouve bien cette sémantique présente déjà dans l’intitulé de l’émission, mais également dans les millions de foyers français qui ont suivi la saga cette année-là. Pour approfondir encore un peu plus, on peut ajouter que le 1er maître du Cancer est la Lune (public) que l’on retrouve conjoint à Jupiter (succès retentissant) en maison VIII (argent)  dans le signe du jeu, du commerce et de la jeunesse le Gémeaux. Le succès populaire, mais aussi commercial et financier de la première édition fut tout simplement fulgurant. Mercure le maître du Gémeaux confirme cette réussite commerciale, la planète était conjointe au Soleil (réussite) dans le signe de la finance le Taureau. Le jackpot en terme d’audimat et de retombée de recette publicitaire est confirmé par  Mars (accélérateur) et Pluton (astre d’argent) trônait à ce moment-là en maison II le secteur en analogie avec justement le signe du Taureau (finance) où l’on retrouve nous venons de le voir cette conjonction Soleil/Mercure(Publicité).  La boucle était bouclée.

Succès commercial sur de la TV « poubelle »

Mais voilà très vite les premières critiques souvent justifiées s’abattent sur le concept du programme qualifié de TV poubelle ou trash TV. On retrouve les traces de ce revers de fortune dans le thème du lancement du programme avec Pluton (bas instincts) opposé à la Lune/Jupiter (symbole de popularité comme nous venons de le voir) sur l’Axe Gémeaux-Sagittaire. Au-delà du bouillon d’inculture et le fait que ce type d’émission interrompe la publicité plus que l’inverse pour préparer comme disait l’ancien patron de chaîne Patrick Lelay la vente du temps de cerveau disponible à la TV. De nombreux candidats après avoir connu leurs heures de gloire  juste après la sortie du jeu, sont ensuite retombés brutalement dans l’anonymat. Le côté  éphémère et l’extrême fragilité de cette notoriété nouvellement acquise ne reposant souvent sur pas grand-chose de tangible, a finalement permis à très peu de candidat de construire un projet professionnel durable autour des médias, du monde de la télévision ou du spectacle . Si la majeure partie d’entre eux l’ont accepté et sont retournés à la fin du jeu à leur « petite vie tranquille » enrichi de cette expérience médiatique unique, d’autres profils plus fragiles ont connu le revers de la médaille de la télé réalité, pour ne pas dire la descente aux enfers. C’est le cas par exemple de la plus emblématique de ce concept : Loana.   

Les déboires de la plus célèbre des candidates de la télé réalité Loana

 carte-loana.png

 La plus emblématique d’entre elles, fût Loana, née le 30 août 1977 à 17h30 à Cannes. Cette Vierge ascendant Capricorne  a dans un premier temps su tirer son épingle du jeu, alors qu’a priori elle n’était pas la plus extravertie pour faire le show nécessaire pour donner vie à ce type de programme. (Sauf peut-être l’épisode resté culte de la piscine avec Jean Edouard). D’une nature même plutôt réservée et discrète elle possédait malgré tout un atout astral de taille dans son thème, puisque son  Uranus de naissance positionnée en Milieu du Ciel le secteur dédié au destin et à la carrière sujet à des retournements de situation fréquents, était totalement en phase avec la carte du ciel de programme, ce qui lui a permis de rayonner et de gagner à sa grande surprise le jeu. Elle a même pu surfer allègrement sur la déferlante médiatique crée par l’émission,  pour lancer ses projets. Le manque de confiance légendaire de la Vierge qui l’avait beaucoup fait douter de ses potentialités et même handicapé pendant une bonne partie de sa vie, à cause notamment d’une enfance difficile, tout cela fut  envolé en un clin d’œil, grâce à la magie de la télé. Elle s’est sentie aimée par le public. Le trait de caractère qui a le plus séduit le public, c’est certainement cet art  du contre-pied naturel fait avec simplicité. Cela correspondait tout à fait, aux valeurs et à l’énergie véhiculée par Uranus la planète des contradictions qui rappelons-le gouverne  le thème de Loana, tout en étant en phase avec le  thème  de l’émission.  D’un côté on retrouve ce penchant réservé représenté par la combinaison  Vierge/Capricorne, et de l’autre côté sa Vénus en Lion (désir de plaire et se mettre en valeur de manière ostentatoire). Pour accomplir le dessein de son ascendant  en Capricorne (personnalité), et combler une carence affective [Saturne (restriction) maître de l’ascendant en maison VII (les autres)], c'est comme ci en fin de compte elle ne pouvait   parachever de structurer son être et compenser ce manque qu’avec l’amour incommensurable des autres. Sa Vénus en Lion (besoin d'amour grandiose et exubérant) étant en effet aussi le maître de sa maison VII où séjournait à sa naissance justement Saturne (encore une fois on boucle la boucle!). Ce capital confiance emmagasiné lui  a permis de créer, sa ligne de vêtement, chanter, devenir animatrice TV. Pendant plusieurs années, elle était devenue une star admise dans le milieu très fermé du PAF, et régulièrement invitée sur les plateaux des émissions. Mais malheureusement la surexposition médiatique d’une personne aussi fragile, qui n’est finalement que le lot que subisse aussi les autres célébrités à un moment ou un autre de leur carrière ne pouvait ’être qu’une bombe à retardement lorsque cet engouement pour la jeune femme a commencé à baisser de régime. Or pour rester au top dans ses projets, Loana plus que les autres célébrités était finalement trop dépendante du bien que l’on pouvait penser d’elle qui se mesure dans le show business, aussi aux résultats commerciaux. Avec l’ambitieuse Vénus en Lion dans son thème, il lui aurait fallu aller toujours plus loin, toujours plus haut, un peu comme chez le regretté Filip Nicolic des 2be3 un autre natif de la Vierge qui avait lui aussi sa Vénus dans le même signe, et n’avait pas supporté que la fièvre du succès qu’il a connu pendant les années boysband s’arrête du jour au lendemain. Alors même que tout portait pourtant à croire en apparence qu’il avait réussi son insertion dans ce milieu avec des rôles dans les films. Pour les Vierges un signe perfectionniste, avec Vénus dans cette position en Lion, c’est le top du top sinon rien! Pour Loana les vieux démons ont certainement ressurgit, suite aussi à une vie sentimentale chaotique(Vénus carré Uranus=séparation brutale). Par 2 fois, elle a tenté de mettre fin à ses jours. Aujourd’hui il semble qu’elle refasse surface, même si on voit bien que les traces de ces traumatismes qu'a provoqué la surexposition médiatique l’a marquée profondément. Elle en porte aujourd’hui tous les stigmates physiques. Elle qui avait mis tout en œuvre tout au long de sa vie pour séduire par son apparence, n’est plus que l’ombre d’elle-même.   

D’autres candidats ont souffert après leur sortie de la télé réalité.

 D’autres Lofteurs ont connu des déboires plus immédiats et ce dès la fin du jeu. Tout le monde se souvient de la sortie pour le moins houleuse de Kenza Braiga du loft. Le retour à la réalité fût accompagné de quolibets, de jets de tomate et de menaces jusque dans sa vie intime. Cette native du Scorpion née le 13 novembre 1976 11h à Bagdad en Irak, fût elle aussi dans un premier temps en phase avec le thème du Loft, ascendant Scorpion comme le ciel de son jour de l’entrée dans le jeu avec Uranus angulaire. La fameuse planète dont nous parlons depuis tout à l’heure celle des médias et des basculements de vie. Pour compléter la panoplie d’emphase elle avait la Lune (popularité) pile dans le Milieu du Ciel (but de la vie) du thème du lancement du programme. Tout comme chez son ancienne co-locatrice  Loana on décèle chez la jeune femme un goût prononcé pour le paradoxe, puisque le côté Lion représenté par la Lune (la femme qu’elle est dans l’intimité) lui a insufflé cette envie de sortir de l’anonymat et de briller en passant les casting pour ce jeu. Cet élément s’oppose littéralement à son penchant Scorpionne (un signe secret) qui redoute au contraire toute intrusion dans sa vie privée. Peut-être ne voulait elle en fin de compte qu’une « petite notoriété », les Uraniens sont généralement friands de nouveaux concepts, mais elle n’avait pas mesurée que l’audimat de l’émission serait aussi gigantesque, et que chacun de ses faits et gestes seraient scrutés à la loupe par les innombrables caméras du loft.  A contrario cette fois, la grande différence avec Loana c’est que ses voltes faces étaient beaucoup plus flagrant pour le public, qui a eu beaucoup de mal à comprendre ce personnage plus énigmatique (scorpion) et à s’identifier de manière positive. On retrouve cette caractéristique par le fait que sa Uranus valorisée de son thème était en dysharmonie avec l’Uranus céleste de l’époque positionnée en Verseau (forme un angle à 90° avec le Scorpion). Si on ajoute à cela que sa courte idylle pendant le jeu avec Aziz un autre lofteur fût fustigée par certains membres les plus rigoristes de sa communauté qui n’ont pas apprécié ce comportement qu’ils ont perçu comme subversif, voir provocateur (Scorpion/Uranus), on comprend mieux ce désamour, les tourments et même le traumatisme que lui a causé ce passage dans ce jeu de télé réalité. Elle relate d’ailleurs cette souffrance  dans un ouvrage qu’elle a écrit. Pour en finir avec les exemples de candidats qui n’ont pas bien vécu le retour à la réalité après leur participation à un jeu de télé réalité, comment ne pas évoquer le cas de François Xavier, dit FX, de secret story la variante de loft story version maison des secrets. Le pauvre jeune homme est décédé le 9 août 2011 quelques temps après l’émission. Il semblerait qu’un mal être profond l’avait envahi après l’émission, il sollicitait disait-on d’ailleurs souvent une de ses Co locatrices, Cindy Lopes avec laquelle il s’était lié d’amitié. Il a finalement mis fin à ces jours en se jetant sous les roues de la voiture dans laquelle il roulait.

La télé réalité n’est pas un modèle à suivre pour nos jeunes.

Clairement après plus d’une dizaine d’année de diffusion de ce type d’émission, le bilan est plus que mitigé. Il semblerait que pour accroître le buzz, les casteurs ont choisi des profils de plus en plus atypique pour ne pas dire déjanté, dont certains cachaient un profond mal être qu’il dissimulait derrière une extraversion suspecte. Ce qui semble encore plus suspecte c’est le peu de suivi psychologique des candidats, alors que dans les déclarations les responsables de chaîne mettaient en avant un suivi sérieux. Il semblerait finalement que le besoin de faire de l’argent comme souvent prévalait sur l’intégrité psychologique des candidats. Si on examine le concept sous l’angle du public, mis à part quelques perles sympathiques, on ne peut pas dire objectivement que ces programmes soient de nature à apporter quelque chose de positif au téléspectateur d’autant qu’avec certaines formules on a touché le fond dans ce que la télé réalité pouvait proposer de plus affligeant. Ce n’est a mon avis pas un bon exemple à donner à nos jeunes en manque déjà de repère et de discipline à l’école et dans la vie, lorsqu’on voit que l’on valorise des comportements désinvoltes pour faire du buzzz. Comment voulez-vous que nos jeunes grandissent en toute quiétude et en harmonie alors qu’en recherche de modèle, ils s’identifient à leurs « icones » de la télé réalité, en mimant ou singeant par exemple dans leur classe les attitudes,  les comportements, et les propos souvent inqualifiables de ces personnes. Les défenseurs de cette télévision me dirait que les jeunes n’ont pas besoin de la télé réalité pour partir en vrille, d’autres modèles sociétaux s’en charge déjà. Certes, mais l’impact télévisuel est énorme sur la construction de la personnalité d’un enfant ou d’un adolescent. Justement  Koh Lanta était jusqu’à présent le seul programme de télé réalité idéal pour réconcilier les plus réfractaires avec ce concept. Il semblait surnager dans l’univers impitoyable, et la nébuleuse de la télé réalité, car l’émission véhiculait des valeurs plus positives pour toute la famille.

L’émission Koh Lanta était différente et véhiculait certaines valeurs plus positives.

koh-lanta-lancement.png

Le succès télévisuel de l’émission était également inscrit dans la carte du ciel de l’évènement. La 1ère diffusion de Koh Lanta date du 4 août 2001 à 20h50, à ce moment précis le Soleil était en Lion le signe de la notoriété, du succès et du vedettariat. Et l’ascendant était dans le signe du télévisuel le Verseau qui nous parle aussi d’originalité et de singularité du programme avec le maître de ce signe (Uranus encore elle !!) qui trônait justement dans cette position qui vient rehausser le côté théâtral, et la nouveauté à chaque édition. La Lune dans la même position symbolise le public et la position de Neptune apporte le côté mythique et culte des séquences. La spécificité et le succès de l’émission par rapport aux autres du même genre auxquels nous avons fait référence tout à l’heure, est  qu’elle est à la fois divertissante (présence de plusieurs planètes en maison V en rapport avec le loisir) et qu’elle était fédératrice. Elle a réuni devant le petit écran jeune, comme plus âgé. C’est indéniablement un programme familial avec Jupiter (réussite)/Vénus (séduction)/ Tête du dragon (destinée) dans le signe de la famille en Cancer. Koh Lanta est bien plus que cela, si pendant 12 ans cette émission a attiré autant de téléspectateurs de toutes générations et de profil différents c’est avant tout parce que contrairement aux autres émissions de télé réalité, Koh Lanta véhiculait aussi  des valeurs héroïques comme le courage  et la ténacité  dans les épreuves sportives (Mars/Pluton en conjonction dans le milieu du ciel ), tout en séduisant les amateurs d’aventure et de dépaysement total avec des images de contré magnifique. Le Milieu du Ciel secteur clef d’un thème était à la date du début du programme en Sagittaire le signe du voyage et de l’aventure. Dans le même registre c’est la part de rêve potentiellement accessible par l’homme ou la femme de la rue, incarnée par Neptune qui amène ces paysages magnifiques via la télévision (ascendant Verseau) jusque dans le foyer. Cela a permis de s’identifier à ces nouveaux héros de toutes les générations, qui  montrent leur bravoure (Mars/Pluton trigone au Soleil) en accomplissant des prouesses avec beaucoup de  fierté (Soleil en Lion) dans le dépassement de soi et les privations Mars/Pluton opposé à Saturne (restriction). Dans une société de consommation parfois en manque de repère, où la plupart de nos concitoyens ont accès facilement au nécessaire et au superflu, il paraissait vraiment très intéressant de voir comment une personne « normale » mise dans des conditions extrêmes de la survie pouvait s’en sortir en groupe, puis seul.  Même si c’était un jeu, (symbolique Gémeaux) Saturne dans ce signe amenait ce côté plus sérieux,  avec de la stratégie notamment dans le choix des éliminations (Mars/Pluton) culminant. La composante amitié n’était pas absente du programme, toujours la valeur Gémeaux (même si cette valeur était parfois trahie par certain candidat au nom de l'ambition personnelle opposition Saturne (ambition,calcul)/Mars (égo)/Pluton (manoeuvre cachée). Saturne (sagesse et maturité) dans ce signe juvénile permettait aux anciens de retrouver une seconde jeunesse et de démontrer qu’ils étaient capable de faire valoir des qualités comme l’expérience ou la maturité. Alors que les jeunes premiers sortis tout juste des jupes de leurs mamans, pouvaient également acquérir cette expérience tout en créant des liens intergénérationnels et même interculturel. Koh Lanta c’était aussi beaucoup d’émotion pour les participants comme pour le téléspectateurs qui peuvent communier  avec des séquences cultes comme les courriers des familles adressé aux participants (Soleil/Mercure) opposé à Neptune (sensibilité, émotion). On voyait des hommes pourtant viril se laisser aller à leurs émotions, et des femmes capables de rivaliser et gagner autant que les hommes. Bref un vrai melting de valeurs positives. Mais avec cet évènement tragique il semble que cette fois c’est bien la survie de l’émission qui soit en cause.

La survie des émissions de télé réalité en question à cause du drame?

Le 21 mars 2013 le jour du drame au Cambodge, le Soleil faisait son entrée en Bélier pour accompagner la conjonction Mars/Uranus (accident imprévu) qui activait le carré avec Pluton (mort) en Capricorne et la tête du dragon du thème de l’émission en Cancer, alors que la Lune éclairait justement ce signe dédié à la famille. Cela correspond au deuil de la famille et par extension la famille au sens large, le choc ressenti par l’équipe de production, l’animateur, les participants, et les familles françaises fan de l’émission. On retrouve également la Lune noire (côté obscur ou face cachée) en Gémeaux (le jeu) avec des circonstances de la mort nébuleuse avec Neptune (brouille) qui forme la double quadrature dont nous avons parlé sur l’axe FC /MC=Saturne/Mars/Pluton=Gémeaux/Sagittaire. Ce côté brouillé que confère Neptune retranscrit tout à fait la polémique et le climat délétère qui entoure les circonstances de la mort du jeune homme.

Conclusion :

Si pour Koh Lanta l’onde de choc provoquée par le drame semble précipiter la fin du programme en pleine gloire. Il n’en va pas de même pour les autres émissions qui depuis 4 ou 5ans ce sont une à une  soi éteinte, c’est le cas par exemple de la ferme célébrité, les éditions de secret story, Nice people n’ont pu été renouvelées, soit  furent carrément arrêté  faute d’audience  (carré VIIP). Pendant que d’autres déclinaisons, version télé crochet (star académy ont carrément disparu des chaînes historiques  pour se retrouvé relégué sur les chaînes de la TNT .  La tendance s’explique par le fait que toutes les émissions qui ont vu le jour l’année 2001,  avait toute la Tête du dragon (évolution) était dans le signe du Cancer, un élément  soumis en depuis 2008 à l’implacable Pluton l’astre de la mort est transit  en Capricorne dans le signe opposé. Depuis mars 2011, nous avons même Uranus la fameuse planète dont nous n'avons pas cessé de parler tout au long de notre article, qui est venue lui prêter main forte dans son œuvre destructrice en se positionnant au carré simultanée de l’axe Cancer et Capricorne. Sans oublié Neptune depuis mars 2012 en Poisson l’astre du rêve et de l’idéal comme ce qu’a représenté Koh Lanta aux yeux de nombreux téléspectateur (Neptune était angulaire à l’ascendant), peut se transformer aussi en cauchemar lorsqu’il forme un aspect dysharmonique. C’est le cas en ce moment avec le Milieu du Ciel du programme mais également avec le duo Mars/Pluton opposé à Saturne. (Axe Sagittaire-Gémeaux). Une note d’espoir demeure pour les inconditionnels de la téléréalité, car Pluton est l’astre de la mort mais aussi des métamorphoses (ou mort symbolique pour renaître sous une autre forme).Il est en effet tout à fait possible qu’à l’instar des anges de la TV réalité, ou Hollywood Girls qui recycle ses anciennes gloires  sur un concept toujours identique mais modulé par un projet de réussite dans le show business aux Etats-Unis, on voit le concept de télé-réalité muter. D’ailleurs on voit se distinguer ces derniers jours une nouvelle icône le phénomène Nabila Benattia, une version nouveau modèle 2013, de Loana, cette fois en brune avec son fameux "allo". Elle vient de faire les choux gras des journaux et des médias. Et sa réplique fait un buzz extraordinaire, y compris auprès de personnalités politiques, des célébrités ou des grandes marques qui tentent d’exploiter le filon à des fins d'image pour montrer qu'ils sont IN, ou a des fins marketing pour toucher de nouveaux consommateurs qui s'identifieraient à elle. N’ayant pas sa date de naissance (elle serait née en 1992), je ne peux pour le moment me prononcer sur elle, même si j'ai déjà quelques ressenties que je garde pour un prochain article. (Cela ne m'étonnerait pas qu'elle soit Lionne, ou avec une composante Lion dans son thème). L’avenir nous dira si elle parvient à durer et surtout à ne pas sombrer une fois les lumières des projecteurs moins intense sur elle.

Pour me consulter rendez-vous sur mon site officiel: www.astropsyconsulting.com

Commenter cet article