Comment la fin du communisme a permis l’expansion du capitalisme financiarisé et mondialisé ?

Publié le 13 Avril 2013

 

financiarisation-de-l-economie.jpg

Préambule :  

Le bloc soviétique a explosé le 26 décembre 1991. Pendant les peuples de ces régimes  communistes se libéraient de ce totalitarisme, cette redéfinition des cartes du un plan géopolitique a du même rebattu les cartes et  rompu un équilibre dans le reste du monde pour laisser le champ libre à une expansion sans limite du capitalisme et des doctrines néolibérales. Sachant que capitalisme et communisme ne sont en réalité que les deux faces d'une même pièce.

Les années 90 furent une décennie charnière pour l'essor de l’ ultra libéralisme prôné par l’axe Ronald Reagan-Margaret Thatcher. Doctrine qui s'est également imposée ou du moins à progressivement montré son véritable visage   dans la construction européenne, au fur et à mesure que nous nouveaux traités ont été ratifiés pour conduire à des dérives les plus folles qui ont provoqué des dégâts chaque jour plus considérables sur nos économies, sur le plan humain et social.     

La naissance des théories collectivistes.

Les astrologues ont observé que la découverte des planètes Uranus et Neptune aux XVIIIe et XIXe siècles par les astronomes, coïncide avec l'avènement d'un véritable bon en avant de l'humanité tant pour conquérir des droits sociaux fondamentaux, que pour accéder au progrès technologiques et scientifiques.

La conjonction Uranus/Neptune de 1821 correspond à l'émergence du productivisme et l'industrialisation de nos économies.

C'est en réaction à ce modèle que Karl Marx a repris et théorisé la fameuse doctrine de "Lutte des classes" en 1848 qui ne faisait que constater déjà les excès du capitalisme dans sa forme la plus brutale, avec l'exploitation sur un mode industrialisé  d'une majorité des gens qui ne possèdent que leur force de travail à vendre par une oligarchie.

C'est sur cette contestation et donc par négation du capitalisme qu'un siècle plus tard le modèle communiste va se bâtir. Les influences des planètes Uranus et Neptune entre elles sont déterminantes dans les conflits sociaux et internationaux.(Lire l'article intitulé: "Le retour de la lutte des classes 2013-2014 comme en 1848"?). 

La formation du régime communiste  

La naissance officielle de l'ex-Union soviétique date du 30 décembre 1922. Cette date est officiellement celle de la formation de l'état fédéral soviétique avec ses 15 républiques socialistes qui furent l'une des conséquences de la Révolution Russe de 1917 qui avait mis fin au règne du Tsar Nicolas II sous le cycle Saturne/Neptune en Lion (signe de l'absolutisme et du royalisme) opposé à Uranus en Verseau (Révolution).

Uranus l'astre des révolutions était à cette époque toute puissante dans son domicile en Verseau en opposition à Neptune (mouvement populaire) dans le signe lié à la noblesse et l'aristocratie le Lion.

La France avait connu elle aussi sa 1ère grande révolution de 1789 à 1793 sous une influence pratiquement comparable. On retrouvait en effet l'opposition d'Uranus sur le même axe Verseau-Lion, mais cette fois c'était face à Pluton la planète des remises en question et des transformations en profondeurs et des destructions. 

Les raisons astrologiques de l’expansion du communisme dans le monde et celle de sa dégénérescence au début des 90’s.

Ce qui est frappant dans le thème de l'Ex-Union Soviétique, c'est qu'il portait en lui dès sa formation à la fois des influences astrales très puissantes, à l'instar conjonction Mars/Uranus (révolution par la force) en Poisson trigone à Jupiter en Scorpion (pouvoir d'expansion par une dominante martiale et extrémiste).

Ceci permis au communisme d'avoir une influence considérable dans le monde pendant près d'un demi-siècle.

Ses valeurs ont impacté les régimes politiques de nombreux pays du globe,  comme la Chine, la Corée du Nord, Cuba, l'Algérie.

Le sextile de Jupiter au Soleil en Capricorne (économie planifié) a conduit tous ces pays à mettre en œuvre concrètement les thèses collectivistes.

A contrario on retrouve aussi de nombreux éléments astraux porteurs de destruction, avec d'une part le Soleil en Capricorne, un signe austère et restrictif surtout lorsqu'il est en opposition à Pluton planète d'argent.

Et d'autre part  Jupiter astre de la prospérité dissonante à Neptune qui explique la désillusion de ce système.

Le désenchantement fut d'autant plus important que ce même Neptune est le maître du Poisson où se trouvait le puissant duo Uranus/Mars symbolisant le moteur de la révolution, et que Neptune était stationnée en Lion un signe plutôt individualiste, monarchique, ce qui a pu expliquer pourquoi ce sont les apparatchiks du système qui ont confisqué le pouvoir pour mener une dictature.

Il a fallu un cocktail astral spécial pour provoquer  la faillite du régime.

La "livraison" a eu lieu le 26 décembre 1991 date officielle de sa dissolution et l'éclatement du bloc de l'Est.

Le Soleil  venait de faire depuis quelques jour son retour en Capricorne sur le Soleil natal du thème soviétique accompagné du duo Uranus/Neptune céleste en opposition au Pluton natal du thème fondateur en Cancer.

Avant cette date fatidique, s'était ouverte  une longue période pendant laquelle les rapports de force avec son rival les Etats-Unis ont d'une certaine manière  façonnée une forme d'équilibre du monde très particulier.

Un équilibre tout somme précaire parce que le monde était constamment sur le fil du rasoir de la hantise de voir un nouveau conflit mondial éclater. 

Si le régime communiste était dommageable pour les populations vivant dans ces pays dominés par cette influence politique. On peut considérer que l'existence de cette force idéologique, politique et économique a agit  sur nos pays développés à économie de marché comme un garde-fou au excès du capitalisme libéralisé provenant des Etats-Unis. A moins que ces régimes communistes étaient le foulards rouges sanguinaires de la dictature, des génocides, de la pénurie, et du déficit de liberté, sans arrêt agité pour nous faire accepter par comparaison le modèle capitaliste. Ce dernier a ses travers et ses excès notamment en matière environnementale mais également sur le plan social. Mais il permet à la majorité des citoyens du bloc ouest de vivre convenablement avec de la nourriture en abondance, un minimum de liberté, une forme de démocratie certes imparfaite avec aussi ses hypocrisie, et même pour certains privilégiés d'être riche. Du côté du capitalisme et notamment le modèle nord américain il y a le mythe de self made man, où vous grâce à la liberté d'entreprendre de gravir l'échelle sociale, même si c'est de moins en moins vrai ces dernières années. C'est pour ça qu'on parle de mythe, puisque les homeless surtout avec la crise des subprimes de 2008 sont de plus en plus nombreux. 

 1991 fin du bloc soviétique et  l'expansion de la mondialisation.

 

L'explosion du bloc de l'est est symbolisée par la chute du mur de Berlin le 9 novembre 1989.

 

A cette date un amas de planètes (Soleil/Mercure/Mars vient se concentrer dans le signe du Scorpion, où Pluton (astre de destruction) déjà surpuissant car stationné depuis quelques années  dans le signe  dont il a la maîtrise formait un carré au Neptune du thème astral de la formation du régime communiste.

 

Parallèlement à cette influence très puissante on retrouve sur l'axe Capricorne/Cancer l'entrée en résonnance d'autres planètes dans la carte du ciel de la formation de l'ex-Union soviétique, respectivement Vénus/Saturne/Uranus/Neptune en Capricorne en opposition à Jupiter.

 

L'ensemble est pile sur l'une des influences astrales originelles que nous avions identifiées dans les paragraphes précédents comme porteuse de destruction.

 

Pendant que le bloc de l'Est s'écroule, ce cycle de Pluton dans le signe belliqueux du Scorpion voit l'entrée en guerre des Etats Unis en Irak (Guerre du Golf), pour raison géostratégique, mais également pour contrôler le pétrole.

 

Pluton (astre du pouvoir et de l'argent) continuera sa course dans le signe suivant en Sagittaire dès février 1995.

 

Le signe du Sagittaire  est  l'ascendant du thème astral des Etats-Unis. Ce mastodonte aura eu pour fonction de conférer de plus en plus de pouvoir aux USA et à toutes les valeurs qu'il répand à travers le globe, un peu comme le concept de world Compagny des guignols de l'info (d’ailleurs c’est bien vu de la part des Guignols de l’info d’avoir su recycler la marionnette Stallone incarnant le commandant sylvestre pendant la guerre du Golf, pour l’utiliser une fois conflit terminé comme la figure emblématique de ce Capitalisme aussi sauvage, que cynique).

 

Le thème des Etats-Unis est du 4 juillet 1776 à 16h50 Philadelphie Cancer ascendant Sagittaire.

 

A ce stade, il n'existait plus aucune force  capable d'empêcher les USAS de franchir un cap supplémentaire à la domination de son modèle ultra-libéral mondialisé, y compris jusqu'à convertir un peu plus tard les ex-pays communistes comme la Chine et la Russie à l'économie de marché.

 

Le signe du Sagittaire est étroitement lié aux pays étrangers et à l'international. Pour donner encore plus d'élan au capitalisme de manière assez semblable à ce qui s'est fait le 3 décembre 1821, le duo Uranus/Neptune se positionne de nouveau en conjonction à 19°32 du Capricorne le 2 février 1993 pour donner un tour de manivelle supplémentaire au Capitalisme.

 

Le nouveau visage du capitalisme se construit sur les ruines du collectivisme et le déséquilibre des forces.

 

En 1993 soit un siècle et demi plus tard après le début de l'industrialisation de nos économies, on retrouve la même configuration astrale qui a bel et bien installée dans la réalité une nouvelle fois la prépondérance du capitalisme comme modèle économique.

 

Bien entendu il a pris entre temps une forme bien différente que celle qu'elle a connue au début du XIXe siècle.

 

Le contexte historique est bien différent, car si dans la période précédente le collectivisme est né de la réaction antagoniste face aux excès du capitalisme. Ou créer le communisme en prévision des excès du capitalisme pour soutenir la comparaison et faire avaliser bon gré malgré la doctrine néolibérale et ses horreurs qui n'ont pas été perpétré dans les pays dit développé à économie de marché (sauf en Yougoslavie pour l'Europe), mais plutôt externalisé vers les pays du Moyen-Orient.

 

 Le tour de manivelle supplémentaire de la toute-puissance du capitalisme a pris son essor  sur les ruines de cette doctrine.

 

Le communisme ne pouvait pas fonctionner. Il s'est détruit car il portait en lui les gènes d’autres dérives encore plus  foudroyantes que le capitalisme sauvage qui a pourtant lui aussi abimé à de nombreuses époques à sa manière les peuples du monde entier. Il suffit de  songer pour s'en convaincre au colonialisme, à l'impérialisme du XVIIIe, à l'exploitation humaine, les injustices sociales du XIXe siècle et aux nombreuses pertes du XXe siècle que les crises ont engendré dont la plus marquante fut celle des années 30 qui a permis la montée des extrêmes, et du fascisme en entrainant le monde entier au bord du chao avec ces millions de mort.

 

La grande différence c'est que le capitalisme a su par moment dans son histoire intégré certaines tentatives d'aménagement et de réajustement qui ont corrigé les déséquilibres les plus criants. Sans doute aussi pour motiver les peuples à travailler dur pour remplir le coffre fort des puissances financières.

 

C'est cet espace de liberté, ces réajustements et la correction des déséquilibres, qui a rendu plus pérenne le système.

 

Ajoutons à cela nous le disions la vente du rêve d’ascension sociale sur une base méritocratique qui fait perdurer le fantasme que n’importe qui peut un jour réussir et devenir riche (American dream).

 

Cette motivation reste le moteur de l’humain qui donne toujours l’espoir d’un monde meilleur et permet en fin de compte au capitalisme de traverser toutes les ses contradictions et ses crises.

 

A contrario les régimes d'inspirations soviétiques n'ont jamais pu dépasser le stade de la révolution qui se fait comme beaucoup d'évènement de cette ampleur dans la violence, par la terreur.

 

S'en suit souvent un régime autoritaire et dictatorial. Ce qui a conduit ces systèmes en quelques décennies à la ruine.

 

En effet ces régimes totalitaires  n'ont jamais pris en compte une composante humaine essentielle, c'est qu'un collectif ou une nation forte se construit avant tout sur l'épanouissement de l'humain dans des libertés individuelles.

 

L'être humain avant d'être altruiste et collectiviste est par nature égoïste en cherchant instinctivement à assouvir ses propres besoins primaires. *

 

Le système économique collectiviste et dirigiste n'a pas pu subvenir à ces besoins élémentaires et aux aspirations naturelles.

 

L'initiative personnelle et la création y était complètement proscrite. 

 

Tout à l'heure en d'étudiant le thème astrologique de l'ex-Union soviétique, nous avons vu qu'à la naissance elle portait en elle le génome astral de sa destruction. (Soleil opposé à Pluton en Capricorne).

 

Il a fallu qu'Uranus/Neptune revienne en Capricorne activer cette dissonance pour faire exploser le bloc soviétique.

 

Cet échec magistral des thèses marxistes conforte les thèses libérales et capitalistiques en leur donnant du même coup le champ libre pour une expansion sans limite. S'il subsistait un doute dans l'esprit des gens pour savoir quel système était le meilleur, les évènements historiques de cette époque avait clairement tranchée en faveur du capitalisme en lui laissant le champ libre.

Champ libre à la mutation d'un capitalisme européen sauvage qui a avancé avec le masque du progrès social.

Ce champ libre s'est matérialisé tout d'abord par la ratification d'une série de différents traités internationaux et européens, qui permettent désormais sans restriction la liberté de circulation des biens, des personnes et des capitaux.

Lorsque le rideau de fer est tombé, tous les démocrates de l'époque s'étaient réjouis à juste titre de ce souffle nouveau,  et ce vent de liberté qui a agité les consciences en faisant tomber des barrières réputées infranchissables.

Sur le plan européen, le traité qui symbolise le mieux ce tournant et le nouveau visage du capitalisme qui avance sous le masque d'un progrès économique mais aussi social, c'est le traité de Maastricht ratifié le 7 février 1992 sous le signe du libéralisme le Verseau.

On remarque que le thème du traité est très marqué par le Capricorne avec la puissante quadruple conjonction Vénus/Mars/Uranus/Neptune) qui donne justement plus de puissance (Mars) et de la séduction (Vénus) à cette fameuse conjonction que nous avons évoqué plus haut et qui symbolise le capitalisme et le productivisme (Uranus/Neptune).

Malheureusement cette nouvelle donne libérale a aussi ses excès dû à la désagrégation progressive de la souveraineté des états au profit d'acteurs financiers, et des technocrates de la commission de Bruxelles.

On retrouve encore une fois dans le thème du traité Européen de Maastricht cette composante avec la dissonance Soleil/Pluton (argent pouvoir) et également le côté, réglementaire et juridique des normes européennes représenté par la forte dominante Capricorne un signe très technique attaché à la loi.

La conséquence c'est que Pluton tout puissant à l'époque dans le signe secret du Scorpion a caché dans cet accord qui a été vendu comme la panacée en matière des libertés individuelles et le summum de la modernité (valeurs Verseau), alors qu'en réalité le  mobile réel caché (Valeurs Scorpion affligé) enrichir les puissants sous couvert des libertés individuelles et en fin de compte au détriment de celles-ci , avec l'impossibilité de s'affirmer (Mars),  enfermés dans les conservatismes et les carcans (Valeur Capricorne affligé).

C'est en effet à cette époque, entre 1992 et 1995 qu’on retrouve comme pour la période précédente la même conjonction d'Uranus (planète symbole du libéralisme) et Neptune (symbolise le collectivisme, socialisme) dans un des signes reliés au monde de la finance, l'immobilier et du rationalisme le Capricorne.

La nouvelle donne est a associer à un autre mouvement cosmographique important, le transit de Pluton (pouvoir de l'argent, de la politique et économique) en Sagittaire signe lié aux relations internationales et donc à la mondialisation

N.B: A noter au passage que le fait que le pouvoir politique soit transféré aux mains de technocrates n'est pas un hasard car entre 1821 et 1830, date de la dernière conjonction Uranus/Neptune, un théoricien Saint Simon souhaitait dans une autre configuration que l'on confie le pouvoir aux scientifiques, aux techniciens. Ce sera chose faite avec le retour de ce cycle Uranus/Neptune au début des années 90, cette fois dans un autre contexte. (Cf. : mon article sur la lutte des classes)

Le cas français.

Pendant longtemps et jusqu'à la chute du communisme a subsisté le mythe, que le capitalisme était réformable.

En ex-URSS il y a eu la perestroïka de Gorbatchev dans les 80.

En Europe 'il y a eu des tentatives de synthèse dans certains  pays européens comme la France, avec l'introduction d'une dimension sociale à l’économie de marché, avec par exemple l'arrivée au pouvoir le 10 mai 1981 de François Mitterrand. L'ancien Président Français  a mis en place pendant un an et demi au début de son septennat un simulacre de réaménager le système en donnant des droits importants sur le plan social dont les plus emblématiques sont la 5e semaine des congés payés, et la retraite à 60 ans.

Ce fut possible notamment grâce au trio Jupiter/Saturne/Pluton 3 astres qui nous parlent de justice sociale dans le signe du zodiaque qui symbolise le plus ces valeurs la Balance. 

Cet ensemble était bien relié à Neptune (peuple) en Sagittaire. Le thème astral de la France est celui du résultat du référendum pour ou contre la Ve République du 28 septembre 1958 à 22h à Paris, Balance ascendant Gémeaux avec un Milieu du Ciel en Verseau symbole de la devise de la République française liberté, l'égalité, et la fraternité, (Le Verseau est le signe de l'amitié, de la fraternité, mais aussi de la modernité et du libéralisme).

où l'on retrouve d'ailleurs la Lune en Maison XI le secteur en analogie avec le Verseau.

 

Cet épisode ne fût qu'une parenthèse car moins de deux ans après en 1983 c'était déjà le tournant de la rigueur.

Sous l’égide de Jupiter (économie) est conjoint à Uranus (libéralisation) en Sagittaire, nous étions déjà dans une économie de plus en plus ouverte sur le monde, et la relance Keynésienne par la demande et par les investissements publiques s'est avérée un fiasco, puisqu'il creuse notre balance commerciale dont ne nous sommes jamais remis en 2013, et relance nos voisins européens. Le cycle Saturne/Pluton en Scorpion sur la Jupiter/Neptune de la France a provoqué le tournant de la rigueur de Pierre Mauroy. Donc un retour vers le néolibéralisme.

 

Difficile dans ces conditions de faire exister le mythe d'un idéal économique et politique qui réaménage le modèle capitaliste.

 

Le parti communiste français qui était encore à cette époque important en France essaye avec le parti socialiste de peser sur le gouvernement en place pour plus de valeurs sociales, et plus de solidarité.

En vain puisque quelques années plus tard le nombre d'adhérent au parti communiste français chute de manière vertigineuse surtout après la fin du rideau de fer et l'effondrement du bloc de l'est. Il était plus aisée de faire illusion quand le régime existait encore en défendant le communisme sur certaines valeurs comme l'éducation, l'industrialisation ou les réussites aéronautiques et spatiales. 

Ce fait historique important et la déroute du régime soviétique porte un coup fatal aux partis communistes locaux dans tout les pays y compris dans les pays développés à économie de marché qui voient ostensiblement ses partisans se détourner d'eux.

Ce phénomène a progressivement enlevé toute crédibilité aux thèses marxistes, plus aucune puissance étatique, plus aucune force politique n'est désormais capable de rivaliser avec les thèses ultra libérales, bientôt  plusieurs décisions importantes vont être les principaux moteurs de la mutation d'un capitalisme d'un nouveau genre.

Tous les espoirs se portaient sur les socialistes qui avait d’une certaine façon fagocité le communisme coup d’Epinay de Mittérand dans les 70, et à son tour le socialisme est mangé par le libéralisme qui gagne toute l’Europe.  

 Ces fait politiques préfiguraient des évènements historiques marquants  symbolisés par le ralliement progressif de la Russie et de la Chine au capitalisme avec le transit en mars 2003 d'Uranus dans le signe qui maîtrise justement Neptune le Poisson. Uranus en Poisson dans la même position qu'au moment de la fondation de l'URSS le 30 décembre 1922. La boucle est bouclée. Communisme/Capitalisme même combat? 

  

Conclusion

La fin du communisme correspond à l'émergence du concept de la sociale démocratie (encore un concept surfait) prenant une forme plus ou moins libéralisée selon des pays d'Europe. Au Royaume-Uni ont parle du Blairisme (allusion à la politique de Tony Blair). 

En France ce courant est notamment incarné par Jacques Delors et tous ses fils spirituels qui se sont succédés pour poursuivre son œuvre de Lionel Jospin, en passant par DSK pour arriver à notre actuel président François Hollande qui n'a que les pouvoirs que lui confère des puissances plus importantes qu'il prétendait combattre pendant sa campagne présidentiel dans son discours du Bourget du 14 janvier 2021: "Le monde de la finance qui n'a pas de nom et ne se présentera jamais aux élections mais qui gouverne " ! 

 

 

Rédigé par Yanis voyance

Publié dans #Astrologie Mondiale & Transits

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article