Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La bataille des planètes du 6 mai 2012, qui sera élu président de la République?

Publié le par Yanis voyance

la-bataille-des-planetes.jpg

Le fait d'actualité:

L'élection présidentielle est dans toutes les têtes, et sur les millions de lèvres des français de métropole et d' Outre mer. Qui sera président de la République le 6 mai prochain? Est-ce que le résultat des urnes ira dans le sens des sondages en élisant François Hollande ? Ou est-ce que les courbes s’inverseront pour permettre à Nicolas Sarkozy de rempiler pour un nouveau mandat? A moins d’une semaine jour pour jour du scrutin, le suspense demeure entier. Pourtant si on se s’était référé aux statistiques et aux calculs purement mathématiques du report des voix, le second tour aurait dû être plié dès l’annonce des résultats au soir du premier tour. En effet hormis l’ordre d’arrivé, et le pourcentage des candidats Le pen et Mélenchon légèrement différents de ce qu’on nous avait annoncé. Pour le reste il n’y a pas eu de grandes surprises, le scrutin est assez conforme à ce que nous annonçaient les sondages. Ah si! J’oubliai quand même la cacophonie des estimations à l’annonce des résultats à 20 heure pour ce premier tour. Ils étaient différents d’une chaîne à une autre. Certaines donnaient 3 voir 4 points de plus au candidat arrivé en tête. Après correction, il n’y a en fin de compte qu’1,5 points. Il ne faudrait pas qu’ils nous refassent le même coup dimanche prochain, sinon on risque d’avoir un président à 20h qui risque de ne pas être le même à 23h. Malgré ces approximations, cela n’a pas empêché les commentateurs de faire des projections de vote de 2e tour qui placent quelque soient les instituts de sondage, le candidat socialiste vainqueur le soir du 6 mai.

Inexorablement et surtout depuis la fin des primaires citoyennes en octobre dernier, les enquêtes d’opinion annoncent systématiquement un report de voix favorable à Hollande avec un  55/45.Comme ci les électeurs avaient cristallisés leur choix depuis de nombreux mois. De plus dans toute l’histoire de la Ve République on a jamais vu à une semaine du scrutin la tendance se renverser; De même c’est la première fois qu’un candidat sortant soit devancé au premier tour. Tout ceci pour dire que sur le papier, les clignotants sont pratiquement tous au vert pour voir l’alternance lors du prochain quinquennat.

Sauf que le haut score de Marine Lepen au premier tour,est en train de peser lourdement sur cette deuxième partie de la campagne. Le lien entre l’insécurité et l’immigration se réinvite de nouveau dans les débats qui se déportent désormais sur le terrain de jeu de prédilection du candidat UMP. De même les suspicions de manipulations refont surfaces ces derniers jours, à gauche avec l’affaire DSK, et pour le candidat UMP le financement occulte de sa campagne de 2007 par le régime Lybien. Ces dans ce climat plus que délétère que le 2 mai prochain, les 2 rivaux doivent s’affronter dans un face à face qui ressemblera peut être plus à un match de boxe qu‘à un débat de fond. Tout ceci pour dire que les jeux sont à mon avis loin d'être fait. Pour poursuivre dans cette métaphore sportive qui sied bien à la passion que vouent les deux candidats pour le sport (François Hollande le football et Nicolas Sarkozy le cyclisme). On ne peut déclarer vainqueur un candidat qu’après le coup de sifflet final de l’arbitre. Il se trouve que cette fois le corps arbitral se compose de près 44 millions de Français qui seront appelés aux urnes pour désigner le vainqueur. Les amateurs de sports le savent bien, rien n'est jamais fini tant que le coup de sifflet final de l'arbitre n'a pas retenti.

Ce ne sont pas les Allemands du Bayern de Munich qui vont me contredire, eux qui viennent de se qualifier la semaine dernière au tir au but pour la finale de la League des champions. Ils avaient été si malheureux contre Manchester United en 1999, en se faisant remonter dans les toutes dernières minutes à 2-1 alors qu'il menait 1 à 0. Ils ont vu en une fraction de seconde la prestigieuse coupe aux grandes oreilles leur glisser des mains, alors qu'elle leur tendait les bras....Et que dire des italiens en finale de la coupe d'Europe des nations en 2000 qui festoyaient déjà sur le banc de touche, mais qui ont appris à leur dépend, grâce à un but de sylvain Wiltord dans les dernières secondes du match, comment reboucher un bouchon de champagne sabré un peut trop tôt.. La France a elle aussi connu sont lot de désillusions. Qui ne se souviens pas de ce tragique France-Bulgarie , où l'équipe de France de football était selon les médias sportifs qualifiée à 99,99%? Mais il a suffit encore une fois d'une poignée de seconde, combien? 45 avant la fin du temps réglementaire, pour que Kostadinov alors attaquant de l'équipe bulgare,change l'histoire qui semblait pourtant écrite à l'avance. Les bleus n’ont pu cette année là participer à la coupe du monde 1994. L'ironie du sort c'est que le jingle pub d'après fin de match annonçait par le sponsor « En route pour la coupe du monde avec l'équipe de France!!!! » Les exemples de renversement de situation de dernières minutes ne manquent pas. Si d’aventure Nicolas Sarkozy devait être réélu ce qui est loin d‘être improbable comme tenu de la tournure qu‘à pris le deuxième tour, François Hollande pourrait bien faire les frais à son insu de tous ces pronostics qui le placent déjà dans la peau du vainqueur de l‘élection. On ne tombe jamais aussi bas, que quand les gens vous ont placé au sommet. Remarque ça leur coûte rien aux journalistes. Comme je vous le disais dans un précédent article, eux excellent dans un tout autre sport, le championnat du monde du retournement de veste. S’ils ont raison, on dira qu'ils ont été visionnaire, et s'ils se trompent qu'à cela ne tienne, ils changent le titre de l’édito ou du journal et comme ça on peut faire du sensationnel. Sauf que cette fois cette fantaisie pourrait leur coûter cher, en tout cas pour certain d’entre eux, car le président sortant risque de leur faire payer si jamais il était réélu le fait qu'on l'ait enterré trop vite. Vindicatif comme il est, il y a fort à parier que si c'était le cas, certaines têtes vont tomber. Essayons d’y voir plus clair sur l‘issu du scrutin, en jetant un coup d’œil à l’impact qu’aura le ciel ce jour là sur les thèmes astraux des 2 candidats?

Quels atouts astraux pour les 2 candidats le jour de l’élection le 6 mai 2012;

Nicolas Sarkozy.

En positif:

On peut noter, une conjonction toujours active de Pluton (pouvoir) sur sa tête du dragon qui laisse sous entendre une capacité à se maintenir au pouvoir. Un Mercure (bulletin de vote) et Vénus (côte d’amour) bien relié entre eux et sextile à son Milieu du ciel (Carrière). La Lune du jour de l’élection sera en Scorpion, et formera un beau sextile avec son ascendant, de même que le Jupiter en Taureau l’astre de la protection et de la chance associé au Soleil seront ce jour là en harmonie avec son Jupiter (Réussite professionnelle) et son Uranus (collectivité et famille politique) natal en Cancer.

En négatif:

Nous observons toujours les importantes dissonances relevées dans un autre article, et qui ont chahuté une grande parti du quinquennat du président sortant. Ces influences très négatives seront toujours omniprésentes pour cette élection de 2e tour. Sa Lune (popularité) et son Mars (affirmation) natal seront donc en conflit avec Pluton (destruction) et Uranus conjoint aux 2 planètes valorisées du président. Cela explique qu’une partie de son électorat ce soit volatilisé, et que sa stratégie « Bonapartiste » pourrait se retourner contre lui. D’autres personnages politiques importants, avaient eux aussi subient l’impact de ces transits particulièrement néfastes (Pluton-Uranus dissonant). Il y a des similitudes assez troublantes avec le thème de Nicolas Sarkozy. Faisons un bref coup de projecteur sur les thèmes de ces personnes déchues qui présentaient quelques analogies.

 L’ironie du sort c’est que Muhamar Khadafi né le 7 juin 1942 présentait dans son thème de naissance  la Lune dans la même position en Bélier presque au degrés près que Nicolas Sarkozy, or c’est bien en ce moment les affaires de financement occultes venant du régime Libyen qui secouent cette fin de campagne du président candidat. Est-ce que c’est cette affaire qui provoquera sa chute?, ou une autre (Betancourt, Karachi...), ou toute en même temps difficile d’être aussi catégorique, mais disons que les planètes du candidat UMP, sont attaqués très violamment depuis le printemps 2011, par le terrible duo Uranus-Pluton de la même façon que l'a été le dictateur sanguinaire. On sait ce qu’il est advenu de lui le 20 octobre 2011 puisqu' il a été tué à Syrte. Bien entendu il ne s’agit pas de prédire le même sort pour le président, mais l'hypothèse d' une disparition (pluton astre de la mort) symbolique mais soudaine (Uranus imprévus) en politique n' est pas à exclure. On remarque également que le thème de l’autre dictateur déchu quelques mois plus tôt pendant le printemps Arabe qui a été décidément fait un carnage version concours de domino l'année dernière, je veux parler de l'ancien président de Tunisie, Ben Ali né le 3 septembre 1936 présente exactement la même structure à la naissance quant à sa Lune de naissance, et a forcément subit le même assaut planétaire avec le résultat qu'on connait.Puisqu'on en est à faire des analogies avec tout ces dictatures renversés par leur peuple, en regardant le thème d' Hosni Moubarak l’ex président Egyptien né le 4 mai 1928, on s'aperçoit qu'il avait quant à lui Uranus en Bélier presque au même degrés que la Lune et Mars de président sortant. Ce qui en astrologie revêt une signification pratiquement analogue. Plus loin dans l’histoire on retrouve Maximilien de Robespierre né le 6 mai 1758. Le révolutionnaire de la terreur avait le jour où il a été guillotiné le 28 juillet 1794 place de la concorde un Uranus en transit pile sur son Mars natal en maison VII en Lion en conflit avec Pluton dans le signe du Verseau. Nicolas Sarkozy a aussi Mars dans le secteur VII qui explique sa forte propension à diviser les autres, il a pour couronner le tout Saturne (épreuve) carré à son Uranus et Jupiter natal, ainsi que son Pluton natal en opposition en Lion opposé à Neptune (le peuple).

Notons au passage que Nicolas Sarkozy a choisi de célébrer le début de son quinquenat Place de la concorde, et que son dernier grand meeting était également place de la concorde, est-ce une coincidence ou un signe du destin?

François Hollande.

En positif:

Il possède pas mal d’aspects positifs notamment, la Lune du Jour de l’élection sera en Scorpion en harmonie avec la Lune (popularité ) du candidat socialiste. Elle sera également conjointe à Pluton (pouvoir) qui sera en harmonie avec le Soleil (rayonnement) et Jupiter (réussite) dans le signe du Taureau. Mercure (suffrages) en Bélier sera en harmonie avec la planète Pluton du thème de François Hollande. Uranus (la politique au service du collectif) sera bien relié avec la planète Mercure maîtresse de son ascendant ainsi qu’avec son ascendant et son milieu du ciel (carrière).

En négatif:

On retrouve pas mal de dissonances comme chez Valéry Giscard d’Estaing l'ancien président de la République pendant l'élection de 1981. Il vient justement d'apporter son soutien au président candidat. Pas étonnant qu'un Verseau apporte son soutien à un autre puisqu'il est né le 2 février 1926. Pourquoi alors faire une analogie avec le candidat Hollande, alors qu'ils ne sont pas de la même famille politique, et que le candidat PS, cherche plutôt à s'identifier au président vainqueur lors de cette élection: François Mittérand. Tout simplement parce que VGE a perdu l’élection du 10 mai 1981 après avoir dominé le 1er tour, et parce qu'on retrouve des similitudes astrales avec le ciel de François Hollande. L'ancien président de la République  avait son Soleil natal en Verseau dissonant au Soleil en Taureau et à la Lune du jour en Lion de cette élection

Le Soleil de ce jour en Taureau et la Lune en Scorpion du 6 mai seront en dysharmoniques par rapport au Soleil du candidat socialiste en Lion. Autre similitude Valéry Giscard d’Estaing avait le jour où il a perdu l’élection contre François Mitterrand une Vénus (côte d’amour) en conflit avec Uranus. Cela sera le cas aussi pour François Hollande ce jour là avec en plus Pluton également en dysharmonie. De même Neptune en Poisson (peuple) sera en conflit avec son ascendant et son Pluton natal. Pluton sera également mal relié à son Jupiter de naissance (carrière).

Conclusion:

La bataille des planètes, comme dans les urnes sera très serrée, si l’on en juge par le nombre d’influence positives contrebalancées dans les 2 thèmes par des influences négatives très lourdes.  La décision devrait  se fera dans un mouchoir de poche à l'instar du dernier sondage IPSOS avec un tassement à 53% du candidat P.S. Si les aspects du président candidats sont bien plus défavorables et plus lourds que ceux de François Hollande, je pense paradoxalement  et cela indépendamment des mes propres convictions, que c’est Nicolas Sarkozy qui sera réélu.

1ère hypothèse : un 2e quinquennat de Nicolas Sarkozy

 Il y a déjà des mois en arrière, j'avais fait un tirage de carte pendant les primaires citoyennes où Hollande sortait avec des vibrations négatives.(voir sur ce blog). Comme j'aime confronter mes impressions aux influences astrologiques, et biensûr à la réalité.On peut aujourd'hui se rendre compte que les impacts négatifs très puissants dont j’ai déjà parlé  n’ont pas suffit à  faire tomber Nicolas Sarkozy lors du 1er tour. A contrario des impacts planétaires moins forts avait fait succombé politiquement Lionel Jospin en 2002; Ceci s’explique parce que le thème du président est mieux armé pour supporter une telle adversité astrale et terrestre., De même ses idées et positions politiques ont à mon avis une raisonance avec le climat ambiant de crise définit par les figures Pluton-Saturne en 2008 et Uranus-Pluton depuis 2011; Mais la suite s’annonce très difficile pour lui, et pour le pays de manière générale car les configurations très dures qui ressemblent étrangement à celles des dictateurs déchues ne le lâcheront pas. Bien évidemment les analogies réalisées précédemment sont  purement astrologique, et il ne s’agit pas de remettre en cause le caractère démocratique du président candidat. Il a des qualités indéniables comme le dynamisme, le sens du commandement, la volonté de réformer rapidement. Mais malheureusement c’est quelqu’un qui a aussi beaucoup de mal à tenir la distance, et donc ses engagements. Il met son pouvoir et son intelligence au service d’un petit nombre de puissant, et non vers l’intérêt collectif . Il manque d’humilité et est même parfois trop condescendant envers le peuple, alors qu'il possède paradoxalement une grande capacité à comprendre ses ressorts, et ses attentes. On l’a vu pendant ce quinquennat. Il a mené avec beaucoup d'habileté de nombreuses opérations de diversions et de manipulations, (Mercure intelligence en Verseau en conflit avec Pluton en Lion) destinées à laisser penser qu’il réforme et possède un esprit libre comme lorsqu’il avait pratiqué l’ouverture vers les autres formations politiques, ou lorsqu’il a permis à la cours des comptes de venir à l’Elysée, ce qui ne s’était jamais fait auparavant. Tout ceci était destiné à ce qu’il ne soit pas pris en défaut et couvrir ses manoeuvres. De même que lorsqu’il s’est augmenté de 140%, il a bien pris le soin de le faire voter cette mesure par le parlement. C’est excellent avocat de formation, comme le disait mon ancien professeur de droit:» Connait le droit pour mieux le contourner ». Il sait utiliser les failles et le pouvoir exorbitant que lui confère la constitution de la Ve république pour favoriser l’idéologie libérale, faire des cadeaux au MEDEF et reléguer les valeurs humaines au second plan. Le travailler plus pour gagner plus, ou le vrai travail est un leurre, on flatte et on fait mine de compatir pour les personnes qui travaillent beaucoup dans le pays et dieu sait s’il yen a, puisque la France est un des pays les plus productif du continent. Même si le coût du travail est un des plus élevés en Europe. En réalité le but est de faire valider par le peuple démocratiquement la destruction des acquis sociaux, et le démantelement du droit du travail. S'il existait beaucoup de profiteurs d'assistés dans les années 80-90, c'est beaucoup moins vrai aujourd'hui. Il s'appui sur cette idée reçue selon laquelle ce serait la faute du franche de la population qui se prélasse pendant que d'autres se tuent à la tâche. Pourtant ceux qui se prélassent le plus ce sont bien les puissants. Les gens veulent un emploi, digne, payé correctement pour vivre, avec un climat serein au travail. Vous l'avez compris le 2nd quinquennat sera encore plus catastrophique que le premier. Le fait d'avoir conquis (Mars-Lune en Bélier) ce 2e mandat à l'arraché lui insuflera un  tempérament revanchard et l’incitera sans vergogne à commettre encore plus d’excès qui seront tôt ou tard sanctionnés par le peuple. Beaucoup de comportements déjà vu pendant son premier mandat laissent perplexe et laisse préfigurer ce qui pourrait se passer à plus grande échelle dans le futur. Comme par exemple lorsqu’il a donné l’ordre d’envoyer les gaz lacrymogène sur les manifestants syndicalistes des hauts fourneaux de l'Est de la France qui se dirigeaient pourtant pacifiquement pour manifester vers son QG. Un jeune journaliste lui avait alors demandé caméra embarquée, si cela n’était pas trop excessif comme mesure. Il a répondu: « Mais qu’est-ce j’en ai a foutre ». Puis s’est repris voyant qu’on le filmait. Les médias ont relevé lorsqu’il a traité le jeune journaliste de "couillon", et s’est rattrapé sur le ton de la plaisanterie. Mon 3e œil tout comme le site Média part mis en cause par le président sur le point de porter plainte, ont relevé que le premier comportement était bien plus grave et dénote un état d'esprit indigne d'un président de la république. Si jamais mon pronostic s’avérait juste. Nicolas Sarkozy serait certes réélu, mais rattrapé par les affaires plus tard.

2e hypothèse:L'élection de François Hollande

Si jamais en revanche mon intuition et ma prévision astrologique s’avérait erronée, il faut toujours pratiquer la voyance et l'astrologie avec conviction, mais aussi prudence et humilité. Alors François Hollande serait un président qui essaierait de faire le maximum pour tenir ses engagements, mais les négociations seraient bien difficiles. Il possède dans son thème Jupiter (carrière) relié à Neptune (Peuple), le même aspect que l'on retrouve chez Nicolas Sarkozy lui même, ainsi que François Mittérand, et même Jacques Chirac. Cet aspect est un de ceux qui font les présidents, mais il est mieux d'avoir un lien entre ces 2 planètes harmonieux, si l'on veut redresser les comptes publics. Or cela n'a été le cas pour aucun de ces présidents cités, ni même pour François Hollande. L’impatience du peuple grondera très fortement. Il aura bien du mal à contenir les velléités des uns et des autres à contester son pouvoir. La négociation et la concertation sont une excellente chose, car c’est-ce ce qui a tant manqué durant ce quinquennat. Mais il lui faudra aussi savoir parfois trancher, maintenir le cap, et ne pas reculer dans les réformes fiscales qu’il entreprendra.A mon avis s'il n'est pas élu, c'est parce qu'il aura trop joué en défense, et ce sera pris un but dans les arrêts de jeu.

 

     

Commenter cet article

nd 12/05/2012 10:50


Monsieur Yanis


Je vous cite :


 "Qu'importe la méthode du moment que c'est efficace. Tout en sachant que pour revenir à l'astrologie ce n'est pas une science exacte"


Votre raisonnement se résume à la formule suivante "qu'importe le flacon pourvu que l'on ait l'ivresse".


Il est certain que nos chemins divergent, et là où vous imaginez un double langage il n'y a que le raisonnement et la méthode.


Vous fonctionnez sur des présuppositions et des imprécisions dommageables. Par exemple en disant que l'astrologie s'est construite au fil du temps avec l'empilement empirique des expériences des
uns et des autres.


 


Vous manquez totalement de bases.


 


L'astrologie a d'abord été une discipline de l'observation, et de la déduction scientifique. OUI SCIENTIFIQUE. Vous devriez passez vos week end à lire les livres de Jean Bottéro le grand
sumérologue français qui l'explique clairement. Contrairement à votre démarche les pères de l'astrologie, et l'on trouve cela dans le Grand Traité d'Astrologie de Sargon de -2200 employaient un
raisonnement binaire pour établir leurs prévisions. Protase et apodose. Si jupiter se lève....le roi doit rester...etc... Le constat d'un état du ciel+la conséquence à en tirer. Basé sur des
observations compilées antérieures.


Revenons après cette remarque à votre analyse relative à l'élection de Hollande, selon vous l'effet de Pluton sur sa Lune et donc la notoriété. Là encore vous faites fausse route. Je vous ai dit
l'astrologie est une discipline de l'observation. Vous faites l'impasse sur la démarche des correllations entre les faits et les configurations du ciel. D'abord appliquer un effet Pluton sur la
Lune de Hollande il faut le démontrer et non l'affirmer. Dans cet exercice vous êtes loin du compte car cela ne colle pas. Hollande a été élu par défaut, et non par adhésion. Vous oubliez bien
vite qu'il a bénéficié du "tout sauf Sarkozy". Je n'affirme rien il suffit de lire le détail des études de médiascopie rendues publiques à la sortie des urnes. IL Y A DES CHIFFRES. DES
STATISTIQUES. Je suis désolé pour vous, mais l'argument Lune Pluton notoriété ne peut être validé. Et si vous le croyiez c'est dommage pour vous car vous marchez sur la tête. Mais vous en avez le
droit.


 


Vous savez progresser en astrologie ce consiste pas à grapiller par ci par là et faire son marché chez les confrères, voir ce qu'ils pensent, et ensuite faire sa cuisine, pour délivrer un
message. IL FAUT OBSERVER. Vous refusez de remettre en cause votre acquis et c'est dommage.


 


Je vous ai parlé de méthode dans un post précédent. Visiblement vous êtes rétif sur ce point. En avril et mai 2012 nous avions l'application du lien Uranus Pluton sur les positions début Bélier.
Sarkozy, en dépit d'efforts électoraux que l'on doit reconnaître, fut balayé. Ce qui confirme les observations faites en 2011 sur des cas similaires : Galliano, DSK, Gaddafi et Sarkozy pour
l'effet sondage. En 2012 cet effet d'éviction a fonctionné. Ainsi que contre Bayrou et Mélenchon, alors que des éléments de leurs configurations donnaient à penser que ces personnalités se
préparaient à un essor. Cela concerne aussi les particuliers qui consultent, et qui se trouvent dans la même situation. Voila pour la méthode et ce que cela apporte.


 


Pour Hollande, Monsieur Yanis, vous devriez dresser les cartes des cycles chaque fois qu'ils se forment, et les analyser, et suivre leurs aspects. Visiblement vous avez autre chose à faire. Là
encore c'est une affaire de méthode. Nous à Astroemail nous les publions, et l'une de nos astrologues, Laurence Legrand nous a mis sour le nez la carte du cycle Mercure Saturne du 6 octobre 2011,
publiée dans l'édition d'octobre 2011 d'Astroemail avec le commentaire d'interprétation. Cela ne vous dit rien? Faites une correlation! Vraiment rien!!! Et bien c'était la période des primaires
au parti socialiste, au cours de laquelle Hollande fut désigné. Or Hollande est porteur du cycle Mercure Saturne dans son thème. Dressez la carte, comme nous a dit Laurence Legrand, "tout y est".
Moi je publie une revue, Et j'accepte que l'un de nos astrologues, me fasse la leçon, qui par ailleurs dans une analyse de décembre 2011 avait prévu l'éviction de Sarkozy, sans faire les grandes
analyses  que la plupart des astrologues font. En deux paragraphes, elle expliqua pourquoi Sarkozy serait out. Elle a eu raison. Son raisonnement a été validé dans les termes publiés.
METHODE! Aucun double langage.


Vous y viendrez vous aussi un jour! Ce sera votre révolution intérieure.


Je ne cherche en rien à vous convaincre, vous, ou d'autres que vous. Nous avançons sur la base d'une méthode. Faisons une prévision expliquée, constatons, si le résultat est là, c'est que le
raisonnement suivi fonctionne. Si le résultat est absent, quelles en sont les raisons, et nous les exposons afin que tout le monde en profite. Avant nous Dan Martin a fait ça pendant 40 ans dans
la revue Astres. Il a aidé des milliers de personnes à raisonner juste, mais surtout à progresser. C'est cela que nous continuons à faire.


 


Lune Pluton Holland notoriété vous faites visiblement fausse route Monsieur Yanis pour 2012. La réalité chiffres des faits vous contredit. Acceptez-le. Pour 2017 cela tiendra mieux la route.


 


Nous nous occupons du ciel réel, des aspects exacts majeurs, les franfreluches tels que les parts, les noeuds, et les 360 teintes de la Lune cela ne nous intéresse pas. Nous ne tirons pas les
cartes. La voyance c'est pas notre tasse de thé. Nous travaillons avec un zodiaque fixe, avec le point vernal du bélier comme  origine de carte, à gauche.


 


Et je continue à penser sincèrement que vous avez du potentiel. Cherchez dans la bonne direction et vous trouverez.


J'avais oublié de vous remercier pour avoir cité la revue astroemail sur votre site par un lien. C'est désormais fait. Merci encore.


Bien cordialement


claude thebault éditeur d'astroemail


www.astroemail.com


 


 

Yanis voyance 14/05/2012 03:12



Quelle leçon monsieur le professeur! Je suis impressionné par l'étendue de vos connaissances. Vous avez entièrement raison je manque singulièrement de bases, d'ailleurs pour y remédier je
vais m'inscrire dans votre école et m'abonner à votre revue. Vous pensez qu'il me faudra combien d'années avant que je puisse faire un déballage de connaissances aussi
stériles qu'hors sujet? Et combien d'année de spécialisation pour acquérir  un état d'esprit aussi dogmatique, borné que condescendant. Franchement vous excellez avec brio
dans l'art de la mauvaise foi et de la prétention. Mais pour qui vous prenez vous? Dieu le père de l'astrologie. Sérieusement j'ai fait lire  l'ensemble de vos commentaires à quelques
confrères, ils ont été stupéfait non seulement par votre manière de vous autoprocclamer comme une référence en la matière même si vous ne le dite pas clairement vous le faite ressortir comme
tel,mais surtout par votre malhonnêteté intellectuelle. C'est vous mon pauvre monsieur qui marchez sur la tête! Vous êtes en train de vous discréditer complètement et même de vous ridiculiser. Si
vous étiez venu la première fois me dire avec simplicité je pense que Bayrou va l'emporter et qu'après coup vous vous êtes trompé,c'est sans doute comme ça que votre maître Dan Martin ou un
autre a procédé, c'est pour cela qu'il demeure respectable, car malgré sa somme de connaissance il reste humble. Méditez la citation célèbre de Platon, tout ce que je sais c'est que je ne sais
rien. Vous en sortiriez grandit, au lieu de cela 1) Vous décretez avec aplomp que votre méthode est la meilleure et que vous avez raison.2) Vous vous trompez 3) Vous publiez un correctif 4)
Vous venez ensuite me faire la leçon en plus en caricaturant mes propos. Quand on se trompe on fait profil bas, et on ne se vante pas en disant que sa méthode est la
meilleure, et que la vôtre ne vaut rien. Comme lorsque vous écrivez que je vous aurai indiqué que l'astrologie s'est construite au fil du temps avec l'empilement empirique des
expériences.Vous connaissant mieux, je ne pense pas que ce soit un défaut de lecture, mais encore une fois une façon malhonnête de dénaturez mon propos c'est décidément votre méthode.
Puisque vous n'avez que ce mot la en référence méthode C'est la seule que je vois .J'ai parlé d'observation des mouvements célestes, et leur impact sur les activités humaines. Mais que par
ailleurs je tirais des enseignements de mes consultations, ce qui relève d'une méthode empirique. Eh oui Monsieur le professeur, je ne suis pas arc bouté sur mes ouvrages, je consulte et tire des
enseignements de ma pratique quotidienne et combine avec mes connaissances livresques. Bref je pourrai prendre point par point et démontrer que tout ce que vous racontez c'est soit des évidences
dans le meilleur des cas (comme le fait qu'Hollande ait été élu sur le rejet de Sarkozy ai je prétendu un moment le contraire, facile à dire pour vous après le résultat). Soit ce sont des
inepties comme lorsque vous parlez de science exacte, l'astrologie est jusqu'à preuve du contraire une science humaine, c'est l'art des correspondances entre l'infiniment grand et l'infiniment
petit...je ne vais pas faire comme vous faire un déballage de connaissance, mais pour qu'une science soit reconnue comme telle, les expériences doivent pouvoir être reconductibles. Or ce n'est
pas le cas de l'astrologie et vous le savez pertinement. Alors comment expliquer que votre confrerie et vous même vous soyez trompé. Puisque c'est une science, si en cours élémentaire un
professeur de mathématique vous apprends par exemple 2 méthodes différentes pour calculer : A) 3(4+2)=(3X4)+(3X2)=18


B) 3(4+2)=3X6=18 quelquesoit la méthode le résultat est identique alors pourquoi malgré votre méthode si extraordonaire et si scientifique vous n'êtes pas parvenu à prévoir le vainqueur de
l'élection? Puisque vous me parlez déjà de 2017, je vous dirai comme pour Bayrou fin mars 2012, îndiquez moi le vainqueur puisque vous êtes si fort, et je serai le premier à vous felicitez.
Mais cette fois ne me refaite pas le coup du maître savant en 2017, car cela n'a pas marché en 2012, alors cela ne risque pas de prendre en 2017;


 



nd 10/05/2012 10:31


Monsieur Yanis


Vous dites que les propos exposés sont condescendants.Il n'y a pourtant aucune volonté en ce sens, et je suis désolé que vous le ressentiez ainsi.


Vous parlez de la prévision sur Bayrou, et de son échec. Allons au fond du débat. Contrairement à vous, et cette fois c'est une appréciation critique, nous travaillons en fonction d'une méthode,
celle du ciel réel, là où vous employez de concert ciel réel, fictif et virtuel. La revue que j'édite, car je parle en cette qualité, et non au nom de gauthier de bruges, qui publie des analyses
sur le site astroemail.com. La revue que j'édite, dis-je, a publié trois sortes de prévisions. Celle de gauthier, sur l'élection de Bayrou, en se basant sur le raisonnement simple que son Jupiter
natal en bélier, aspecté par la relation uranus pluton, activée par l'aspect serait un élément de dynamisme. Pourquoi cette remarque? Parce qu'en 2011, lors des premiers effets de ce cycle
Galliano, DSK, Gaddafi, et même Sarkozy en subirent les effets. Jusqu'ici rien dans cette analyse ne correspond aux votres "positf, négatif, lune noire, et compagnie". Prenez-le comme une
critique directe. Et si vous vous voulez en comprendre le sens, je vous invite à lire vivement cette page


 http://astrodanmartin.com/documents/aspectastrologique.html


vous comprendrez le fossé qui nous sépare.


Il ya eu aussi les prévisions de notre revue sur le guide mensuel des aspects, dans lequel nous avions EXACTEMENT analysé, à l'avance, le rôle de lavage de têtes des sondages. Puis il y a eu
l'article de Laurence Legrand de décembre 2011 sur le "coup de balai de sarkozy" se résumant en 2 paragraphes, et en avril, puis en mai ses interrogations, et mise en évidence ensuite des
significateurs prédicteurs dans le thème de Hollande.


Vous seriez venu sur le site astroemail, et vous auriez écrit à gauthier de bruges qu'il s'était trompé sur Bayrou, il vous aurait répondu comme moi. Nous appliquons une méthode d'observation du
ciel réel, et en fonction de cette méthode, faisons une prévision. Si elle marche nous la validons +, si elle échoue nous la validons -, et nous publions les explications. C'est ça une méthode,
c'est ce que nous avons appris, et c'est ce que je publie dans astroemail.


Que vous preniez pour de la condescendance, l'appréciation portée sur votre travail, je regrette ce ressenti que vous en avez, et serais donc moins attentif à vos écrits en brossant certains
éléments, et plus direct dans l'appréciation, sur votre analyse quand ça coince. Sans pour autant prétendre détenir la vérité. Mais seulement en fonction d'une méthode déjà expérimentée depuis 50
ans par Dan Martin, qu'il nous a léguée, et que nous poursuivons sur astroemail depuis 10 ans dans quelques mois. Sur ce point nous avons des titres, des preuves, et des arguments à faire valoir.


Fondamentalement je pense, pour avoir lu beaucoup de textes d'astrologues, que vous êtes doué. Je le dis comme je le pense. Je regrette seulement que vous employez un mode de lecture et d'analyse
qui nuit à la clarté de votre intelligence. Vous avez appris comme ça. Mais vous pouvez vous perfectionner. Et vous le ferez certainement dans un proche avenir.


Je vous remercie pour les compliments que vous avez fait sur l'analyse des dossiers DSK, Banon, et autres que vous citez pour le site astroemail. Je transmettrai vos compliments à leurs auteurs
respectifs.


 Cela dit, et pour clore ce sujet. Les présidentielles constituent un exercice pour les astrologues qui ne leur rapporte rien. C'est du texte gratuitement publié, livré aux lecteurs et aux
internautes, dans lesquel l'astrologue mouille sa chemise sans rien recevoir en retour. Pas même merci. Lors de l'exercice 2012 la revue astroemail que j'édite a observé l'existence d'un grand
nombre de contributions de qualité très variable. Mais surtout on a constaté que les astrologues cherchaient dans la mauvaise direction. Pour les uns c'était qui était le plus populaire (fabrice)
la relation Lune Jupiter chez Hollande, ou le plus près de ses convictions politiques (marc cerbère) et ainsi de suite. On s'est rendu compte qu'il y avait une méthode à adopter, et que des
outils faisaient défaut. Afin de progresser, et sans condescendance, astroemail pense qu'il faut mettre un instrument à la disposition des astrologues, à partir duquel ils pourront progresser.
Nous ferons une proposition d'ici un mois en ce sens, sans que cela soit une action promotionnelle pour la revue.


Et vous mesurerez la difficulté que cela représente dans un univers éclaté où des astrologues pensent qu'uranus pluton c'est la crise économique, d'autres que cet aspect c'est la "cata", d'autres
encore que les forces du mal s'unissent, alors qu'aucun d'entre eux ne prend la peine de dresser la carte de conjonction de ce cycle des années 1965-1966, et n'en analyse le contenu, ni ne
cherche à aligner les corrélations que l'on relève. Nous en avons cités déjà 4 pour 2011. QUI dans l'univers professionnel des astrologues y fait attention? Alors que ce cycle annonce un
remplacement des hommes et des décideurs, à grande ampleur pour les trois à quatre prochaines années. Un exemple en a encore été donné avec Sarkozy le 6 mai.


Finissons sur Bayrou puisque vous l'avez évoqué dans votre commentaire. Si nous poursuivons le raisonnement, et c'est un fait acquis, il a été éjecté le 22 avril, alors qu'il avait fait un timide
progrès en mars, mais que son compère Mélenchon (même caractéristique de thème Jupiter Bélier et aspect Jupiter Uranus) en a fait plus encore. Parti de 3% en début de campagne il atteignit 9%. Si
nous appliquons la méthode, qui envisageait une percée, la question se pose de savoir, celle-ci ayant été atténuée, si leur avenir est désormais derrière eux.


Vous pensiez qu'en pointant Bayrou comme présidentialble c'était une forme d'aveu de position centriste pour l'auteur de la prévision. En aucun cas, ce n'était que l'application d'un raisonnement
rien d'autre. On applique une méthode, elle loupe, on dit pourquoi. Elle marche, on dit aussi pourquoi. Et jamais on n'emploie des mots tels que positif, négatif, harmonique, dissonant, affligé
et compagnie. Ces connotations on les flingue. Voila ça c'est pas condescendant. C'est du franco de port!


 Si vous êtes intéressé par l'initiative qu'astroemail proposera, je vous écrirai.


Cordialement et bonne chance à vous, et c'est sincère


 


claude thebault


éditeur d'astroemail

Yanis voyance 12/05/2012 03:54



Monsieur Thebault,


J'avais bien compris que nous n'avions pas la même approche, et je suis toujours intéressé à comprendre comment les confrères fonctionnent c'est la raison pour laquelle je m'arrête souvent sur
les blogs des autres pour analyser, apprendre. J'ai mon socle de connaissance comme vous avez le vôtre, et je m'enrichis bien volontier des apports mutuelles. On peut toujours se perfectionner
mais sans "renier" ses fondamentaux. Vous n'ignorez pas que l'astrologie s'est construite depuis la nuit des temps par l'observation des mouvements célestes, et les intéractions qu'elles
pouvaient produire sur les activités humaines. C'est comme cela que s'est construit ce langage symbolique que nous utilisons, avec des méthodes différentes, mais comme disait Bruce Lee dans une
autre discipline que j'affectionne particulièrement. Qu'importe la méthode du moment que c'est efficace. Tout en sachant que pour revenir à l'astrologie ce n'est pas une science exacte, c'est
pourquoi quelquesoit la méthode éprouvée avec les années, rien n'est jamais sûr à 100% surtout dans le domaine des prévisions. Pour ma part je me fie aussi beaucoup à mes expériences basées sur
de nombreuses années de consultation. J'ai en plus de mes connaissances une approche empirique, je pense que c'est bien de combiner toutes les approches possibles qui permettent d'émettre de
nouvelles hypothèses de relation de cause à effet reconductible. Ex: Rôle de Pluton (astre du pouvoir, et des politique) qui a mons sens permis à François Hollande de devenir président
conjonction avec sa Lune (popularité). Un autre natif du même signe Manuel Valls prend du gallon comme par hasard pendant la même période. Il a lui aussi la Lune en Capricorne c'est un natif du
Lion. Dans mon cabinet j'ai plusieurs consultants qui possède la Lune à la même place et qui dans la même période ont connu une prise de responsabilité plus importante dans le domaine
professionnel. Si vous regardez les anciens présidents, le rôle de Pluton était important. Maintenant il y a des exceptions, et on ne peut pas toujours appliquer aveuglément ces analogies en
isolant un aspect. Il peut y avoir d'autres paramètres qui peuvent venir anhilé, voir inverser l'effet bénéfique. Pour en revenir à votre méthode est expérimentale avec le système de validation
+ou - c'est parfait. Je procède tout comme vous. Mais alors pourquoi avant la confrontation avec la réalité étiez vous si sûr du résultat tout cela en apparté concernant Bayrou. C'est cela
qui m'a étonné. C'était aussi cela le sens de mon message. Vous ne pouvez pas d'un côté venir me convaincre que la méthode de vos maîtres est la meilleure en me recommandant presque d'y souscrire
complètement, en critiquant au passage mon approche, et de l'autre au moment où il y a confrontation à la réalité, me dire que votre méthode est en fin de compte expérimentale. Le double discours
n'est vraiment pas quelquechose que j'affectionne, je vous l'ai dis franchement voilà tout. Cela n'enlève en rien la qualité de vos publications. Soyez assuré que je les suivrai régulièrement.
Vous souhaitant beaucoup de succès dans votre activité. Bien cordialement Yanis



astroemail 05/05/2012 10:27


Nous nous sommes effectivement trompé sur le résultats du premier tour des présidentielles, et dès le lendemain nous l'avons publié, reconnu sur le site, envoyé à nos lecteurs internautes, et
donné des explications.


Si vous avez des exemples d'astrologues qui ont fait de même faites en état.


Il est regrattable que vous preniez pour des leçons de simples observations postées suite à votre article, afin d'apporter un point de vue.


Pour des raisons commerciales vous voulez être celui qui a prédit l'élection. C'est une mabition légitime. Mais dans le jeu truqué du bipartisme cela revient à jouer à pile ou face, ou à miser
50/50. L'astrologie n'y gagne rien, et vous aurez plus de réactions de personnes disant qu'il suffisait juste de faire le bon choix.


 Au delà des conceptions des uns et des autres c'est l'outil astrologique qui doit progresser. En l'état de nos échanges il faut constater que cela régresse.


Je vous souhaite bonne chance, quoi que vous pensiez de ce que nous publions.


 

Yanis voyance 09/05/2012 11:38



Disons qu'il y a une manière d'aborder les gens lorsqu'on émet des observations. Ce n'est pas tant sur le contenu de vos interventions sur lequel nous avons déja débattu cordialement qui me pose
un problème. C'est sur la forme. Je suis persuadé que d'autres vous ont déjà fait cette remarque, le ton que vous employez est condescendant.De même vous êtes trop catégorique dans vos
affirmations, trop sur d'avoir toujours raison et du coup aujourd'hui vous êtes obligé de publier des articles qui corrigent ce que vous avez publié . N'est-ce pas vous qui avez essayé de me
convaincre à tout prix que ce serait Bayrou qui serait élu, et Hollande pas président?Pour appuyer votre argumentaire Vous m'avez même adressé juste après notre débat le
sondage du JDD du 6 avril qui disait que 60% des français ne voulait du duel annoncé par les sondages. Lorsque vous l'avez fait je vous ai dis que je serai le premier à vous
féliciter si vous aviez raison. Et je l'aurai volontier fait vous le savez puisque je l'ai déjà fait. Aujourd'hui je vous parle de cela car vous m'attaquez, mais vous remarquerez que sitôt
les résultats du premier tour connu, je ne suis jamais venu vous narguer sur votre blog. Pour ce qui me concerne vous ne pouvez pas dire le contraire, j'ai la trace de nos échanges, je
vous ai félicité pour votre travail sur DSK, sur votre publication au sujet de l'affaire Merah. J'ai trouvé votre théorie intéressante au sujet de Bayrou, d'ailleurs pour preuve que votre apport
était pertinent j'en ai discuté avec d'autres confrères et nous avons même étudié de nouveau la question. De plus je vous ai même mis sur un autre de mes blogs en favoris. http://www.yanis-voyance-par-telephone.com/


 Je trouve donc assez cavalier aujourd'hui que vous déplorez la mauvaise qualité de nos échanges et que l'astrologie n'avait rien à y gagner. Vous vous réappropriez des propos que j'ai
déjà tenu à votre égard fin mars début avril. Ce n'est pas honnête intellectuellement. Ce qui est bien dans notre cas, c'est que nos débats sont écris donc j'ai la possibilité à tout moment de
vous confronter à vos contradictions.Relisez mes publications j'ai toujours essayé d'être cohérent, le plus nuancé possible et émis les hypothèses les plus probables. Je ne relèverai pas
l'argument commercial dont vous faîtes état.Cela ne vous grandit vraiment pas de dire ce genre de chose. Et c'est précisement à cause de ce genre de propos que l'astrologie est décrié. Laissons
cela à nos détracteurs, il y en a déjà assez comme ça. Soyez assurément que malgré nos échanges vifs, je respecte la qualité de votre travail.Je sais combien la partie prévision est risquée
puisque j'essaye aussi de faire cet exercice. Et je sais combien les gens sont parfois intransigeant avec nous. Donc ce n'est pas moi qui vous ferai ce procès d'intention sur le fond.



astroemail 04/05/2012 10:58


Votre analyse opposant le nagtif et le positif n'apporte aucun progrès dans la résolution de la question que vous posez.


On peut plus simplement résumer ainsi la situation. Sarkozy est le candidat dont les ciel de naissance est sous l'effet de plusieurs influences : transit d'uranus et impact dans le ciel réel de
la liaison Pluton Uranus. Vous avez eu raison de rappeler l'impact de cette liaison en 2011 dans le ciel de Gaddafi.


Hollande est le candidat dont le ciel sur 180° d'arc est inannimé par les configurations.


D'ordinaire l'astrologue conseille aux personnes dont le ciel ne comporte aucune entrave de se lancer dans les actions qui les animent, car aucun obstacle ne se dresse devant eux dans l'immédiat.


Une première déduction de cette situation se résume ainsi : Sarkozy est plus menacé dans cette élection que Hollande.


Maintenant vous devez faire un constat. Parti avec un important handicap dans cette élection, Sarkozy a réussi, au prix de plusieurs contorsions dont il est coutumier, à remonter une partie de la
pente. Y compris, avec l'appui tacite du PS, via une manipulation de l'opinion via les sondages, à rattraper son retard et à focaliser la compétition sur un écart de 5% à la veille du second
tour. Il faut saluer le tour de force, ça le mérite.


Que sera le 6 mai.


Tout d'abord dans la logique de l'aspect Mars Neptune sur l'axe Vierge Poissons.Il y aura un effet d'aveuglement et de perturbation. Car si Mars Vierge indique l'action au service de la pensée
organisée, avec Neptune on expérimente la désinformation (mars vierge agit avec des objectifs, neptune lessive et brouille et dilue).


A ce stade l'astrologue s'il dispose des outils suffisant pour mesurer les "formatages" peut se risquer à un pronostic de résultat. Ce n'est plus une question de serrage d'écart, c'est un effet
de brouillage qu'il faut apprécier.


A qui le "brouillage" le profitera le plus.


Pour mémoire, reprenez les élections passées, on n'y rencontre pas le transit Mars Neptune de si long transit que celui de 2012. On se trouve face à des circonstances qui influeront sur la suite
du mandat de l'élu. Ouvrez la perspective  car il y a là des investigations à mener.


Bonne chance

Yanis voyance 05/05/2012 03:29



je pense que vous devriez cher monsieur gardez vos leçons d'astrologie pour vous et vous les appliquer pour vos articles et vos prévisions. Je vous le dis de manière très respectueuse, mais
je trouve dommage qu'il n'y ait aucun aspect constructif dans la critique que vous émettez. Qu'importe la méthode et la manière de formuler les choses si elle est efficace. Chacun à la
sienne. Pour ma part je ne suis pas revenu vous faire la leçon lorsque Bayrou n'est pas devenu président comme vous me l'avez écrit avec force et conviction, donc merci à l'avenir de garder
vos remarques pour vous s'il n'y a aucun progrès dans la résolution des critiques que vous émettez.