Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L’astrologie peut-elle expliquer cette loi des séries dans les accidents ferroviaires ?

Publié le par Yanis voyance

Le fait d'actualité:

C’est le propre des catastrophes de grandes ampleurs de survenir dans les moments où ne les attends pas, y compris dans les endroits habituellement épargnés. Le réseau ferroviaire faisait partie, jusqu’ à ce 6 juillet dernier d’un sanctuaire protégé en matière de transport. Et pourtant en quelques jours, nous avons assistes complètement impuissant à une série d’accidents de train aussi spectaculaires que meurtriers. Cela a débuté par le tragique incident du lac Mégantic au Québec qui a causé la mort d’une cinquantaine de personnes. Une semaine plus tard le 12 juillet, c’est un autre accident similaire qui s’est déclaré, cette fois en région parisienne très exactement à Brétigny sur orge dans le département de l’Essonne, un train de banlieue déraillait tuant 7 personnes. La série noire continue avec un autre accident en Espagne le 24 juillet. Des millions d’internautes du monde entier, ont pu rétrospectivement  assistes les yeux plein d’effroi a la vidéo très spectaculaire du déraillement du train qui roulait dit on a près de 190km dans un endroit où la vitesse n’était pas sensée dépasser les 80. On connaissait les fous du volant, les 78 victimes et 143 autres blesses auront malencontreusement embarqué ce jour-là dans le train de la mort conduit par un irresponsable. Pas moins de 5 jours plus tard le vieil adage jamais 2 sans 3 se vérifiait malheureusement encore une fois. C’est en Suisse Romande cette fois qu’un 4e accident est venu s’ajouter à cette liste déjà bien longue. Deux trains  sont rentrés frontalement en collision le 29 juillet dernier. Comment expliquer que le train réputé statistiquement l’un des moyens de transport les plus sûr au monde très loin devant les deux roues, la voiture, et même l’avion, ait pu connaitre  cette succession de malheurs sans précèdent ?

Existe-t-il une loi des séries ?

Existe-t-il des raisons mathématiques qui expliqueraient ces accidents en série ? C’est la question que les rédactions de plusieurs grands quotidiens français ont posé aux statisticiens. Les spécialistes sont formelles, la probabilité que des  drames de cet acabit surviennent dans un lapse de temps aussi court et de manière successive, est extrêmement  faible. Pour vous donner un ordre d’idée selon des études d’accidentologie très poussée, sur 100 millions de passagers par kilomètre transporté en train, il existe 0,035 chance pour être victime d’un décès. Forcément ce mois de Juillet présente un caractère exceptionnel et va sans doute pour un moment faire remonter en flèche cette statistique. Alors pour que des accidents en séries touchant le même le même mode de transport se produisent dans la même période, la probabilité chute encore très bas et flirt avec le degré 0. Si cette loi des séries est très rare elle existe tout de même.

En Août 2005 l’aviation civile a connu 5 crashs successifs.

Selon l’Express et Le Figaro, cinq crashes aériens s’étaient produits entre le 2 et le 23 août 2005, sur les 440.000 avions de ligne ayant décollé. Alors que  Les statistiques mondiales ne font en moyenne état que d'un accident tous les 500.000 vols.  Cette concentration d’accident avec des taux cinq fois supérieur à la normale conduisent à chaque époque à s'interroger sur l’insuffisance éventuelle des mesures de sécurité dans les transports. D’après les spécialistes des statistiques la probabilité que de telles séries noires se produisent seraient bien plus importantes que nous le pensons. Il existerait plus d’une chance sur 10 pour que 5 avions se crashes sur cette période de 22 jours. Le même taux pourrait être applicable aux accidents ferroviaires. Pour eux pas question de théoriser, ni de rationnaliser quelques chose qu’il considère comme irrationnel.

Et l’astrologie peut-elle apporter son explication ?

Rappelons que l’astrologie n’est pas à proprement parlé une science exacte, même si elle repose sur une discipline avec des calculs exactes comme l’astronomie. Il est en effet très difficile aussi de théoriser dans la mesure où les combinaisons de configurations planétaires ne se reproduisent jamais à l’exacte identique. On ne peut déduire d’une seule figure astrale problématique qui aurait provoqué un accident même à plusieurs reprises dans le passé, va automatiquement provoquer dans le futur le même type d’accident. Le champ des interprétations de ce langage symbolique et énergétique, étant tellement vaste et complexe qu’il serait imprudent d’en tirer des conclusions systématiques et simplistes. Après avoir dit cela, rien ne nous empêche d’essayer modestement d’apporter un complément d’explication là ou la science reste muette et renvoi  au hasard et aux lois de probabilités. D’autant que nous avons déjà dégagé dans d’autres précédentes publications sur les crashs aériens et les accidents technologiques et météorologiques des analogies assez flagrantes entre certaines figures astrales difficiles, et les accidents. De même à la fin de mon article posté le 12 juin 2013, intitulé Trigone magique en Triangle Jupiter-Saturne-Neptune le 18 juillet 2013, j’avais écrit textuellement : « Pour ceux qui prendront le volant pour les vacances, soyez prudent sur les routes surtout à partir du 22 juillet et jusqu'à la fin août où Mars viendra rejoindre Jupiter en Cancer pour être en conflit avec Uranus et Pluton de quoi redouter des accidents plus importants ». Si ma recommandation pouvait semblé s’adresser en priorité aux automobilistes, car on sait que chaque année les routes des vacances sont meurtrières,  le mot « important » impliquait bien dans mon esprit quelque chose de plus marquant qu’à l’accoutumé. « qu'à l'accoutumé

L’explication astrologique à ces catastrophes ferroviaires.

 J’ai comme à notre habitude  dressé les cartes du ciel pour chacune des dates fatidiques. On retrouve toujours en premier lieu ce terrain favorable à la multiplication des accidents de grande ampleur avec toujours cette terrible quadrature Uranus-Pluton toujours active dans les signes du Bélier et du Capricorne. Cette figure ne cesse de bousculer et ébranler sans ménagement et parfois même avec une certaine brutalité  nos certitudes au quotidien dans de nombreux domaines et pas seulement au niveau de ce type d’accident. Surtout lorsque ces mastodontes commencent à faire du surplace en rétrogradant. Pluton était déjà rétrograde sur le début de la séquence catastrophique, tout comme Neptune, Saturne et même Uranus à partir du 22 juillet avec des orbes très proches entre 5 et 12° de quoi se frictionner entre elles et provoquer des étincelles.

Mercure l’astre des transports était pris en tenaille dans ces dissonances.

 Sur cette période du 6 au 29 juillet de nombreuses planètes stationnaient dans le signe du Cancer et venaient activer cette dissonance. Mercure l’astre des transports et des déplacements était en Cancer opposée a Pluton astre de la mort, et carré a Uranus qui symbolise les évènements aussi soudain que brutaux tel que ce type d’accident.  Jupiter astre d’expansion qui donne souvent de l’ampleur aux évènements  était elle aussi déjà bien en place dans le 4e signe du zodiaque en formant aussi la même dissonance que Mercure. Cela fut déjà suffisant pour provoquer les 2 premières catastrophes.

Le 14 juillet Mars mettait encore plus le feu aux poudres

Mars une planète qui a la réputation d’être souvent impliquée dans les accidents, est venue  compléter la force de feu du terrible quatuor (Mercure/Jupiter/Uranus/Pluton) en établissant  elle aussi son QG en Cancer. Avec un tel cocktail planétaire aussi explosif, on ne pouvait qu’accroître de manière assez significative le potentiel de destruction. Le côté spectaculaire et visuel avec les vidéos qui ont tourné en boucle au sujet du drame de Saint Jacques de Compostelle en Espagne,  par la pleine lune du 22 juillet en Verseau le signe des media, en opposition au signe du Lion ou le Soleil faisait son entrée ce jour-là. Le lion est par définition le signe du spectacle même lorsqu’il est triste comme dans ce cas-là. Ajoutons que le Soleil n’était pas en harmonie avec Saturne (appelé aussi par les anciens la grande faucheuse), et la tête du dragon (destin) toutes les 2 stationnées en Scorpion le signe que l’on associe le plus à la vie et à la mort.

Pourquoi cette série d’accident a touché plus particulièrement le train que l’avion?  

Pourquoi donc le train et pas l’avion. Probablement parce que l’histoire du chemin de fer a débuté en Angleterre vers 1820. Or à cette époque on retrouvait déjà cette quadrature Uranus-Pluton qui était  respectivement en Sagittaire et Poisson. Cette figure céleste fut l'un des moteurs des grandes révolutions, dont celle de ce premier moyen de transport moderne public qu’est le train. Le premier accident ferroviaire de ce mois de juillet 2013, est survenu alors que Mars séjournait en Gémeaux, le signe gouverné par Mercure la planète des transports. Si nous superposons les cartes du ciel de 1820 à celles de ces derniers jours. On voit clairement que Mars formait à 24° des Gémeaux un carré et une opposition au Pluton et Uranus de l'époque. En outre, comme le maître des transports Mercure était en ce début d'été 2013, dans le signe du passé le Cancer et en conflit avec toutes les planètes dont nous avons parlé plus haut. Il n’est pas étonnant que ce soit le moyen de transport le plus ancien qui ait été touché.

Les autres périodes à risque.

Cette loi des séries tragiques sur le train est très certainement finie, par contre les astres n'ont  malheureusement pas dit leur derniers mots pour d'autres drames de cet ampleur. On espère toujours se tromper lorsqu'on fait des prévisions, et l'on préfère largement annoncer de bonnes nouvelles c'est pour cela que sur ce blog j'ai choisi pour contrebalancer de parler aussi de sujets plus joyeux et heureux. Nous sommes déjà inondés d'information de nature à activer nos angoisses et notre côté anxiogène qu'il n'est pas nécessaire d'en rajouter. Cela étant dit on ne peut nier l'évidence, avec cette Quadrature difficile en place jusqu'en juin 2018, il faut s'attendre à plus de catastrophe qu'à l'accoutumé. A partir du 8 décembre Mars s'installe en Balance pour plus de 6 mois. Elle sera de nouveau en conflit avec Jupiter-Uranus et Pluton de quoi craindre une recrudescence pendant cette période de catastrophe et d'actes violent en France et dans le monde. Le mois d'avril et mai 2014 sont particulièrement à surveiller avec de nombreuses planètes qui se bousculeront en Bélier, avec une rétrogradation de Pluton dès le 15 avril. De même que l'été 2014, avec l'activation du Soleil en Cancer de toutes ces disonnances latentes, toujours ce grand carré. Dans mes précédents posts j'avais déjà évoqué l'éventualité de puissants mouvements sociaux, de catastrophes technologiques, l'embrasement de foyers révolutionnaires qui fomentent un peu partout sur le globe. La France pourrait être au première loge puisque notre pays est du signe de la Balance, avec une Lune en Bélier logée au Milieu du Ciel (destin).

Conclusion :

 Il est dans la nature humaine de toujours chercher à théoriser pour prévoir les évènements en avance, et essayer de  maîtriser son destin, en conjurant les parties les plus délicates. Même avec un outil aussi performant que l’astrologie, il est toujours difficile de prévoir avec exactitude ce type évènement. Entre la multitude des symboliques associés aux planètes qui peuvent différer selon les circonstances, les inters aspects avec les autres astres, et le nombre de paramètre qui entrent en jeu, il faudrait créer un observatoire à temps complet pour passer au crible chaque élément et en dégager des enseignements. La plupart des astrologues qui s'expriment pour faire des prévisions ne disposent que peu de temps. Même avec plus de possibilités, on le voit bien en météorologie qui dispose pourtant de moyens considérables, on est parfois pas incapable de prévoir le temps qu’il fera demain.Et de toute façon, prévenir ce genre d'évènement ne permet pas de les éviter, car lorsque les forces de la nature se déchainent rien ne peut les arrêter. Il existe pourtant des moments où l’intuition, et le 6e sens peuvent venir à la rescousse pour éviter de se retrouver au mauvais endroit au mauvais moment . Il faut écouter notre voix intérieure. Pour ce qui concerne l'univers de la médiumité et des prédictions,  Lionel un voyant émérite qui avait partagé sa conviction intime sur son blog, quelques jours auparavant avait vu juste. Il a d’ailleurs été mis à l’honneur par Annuaire Voyance Symphony pour avoir annoncé ces accidents de train avant qu’ils ne surviennent. Bravo à lui. Quant aux familles sinistrées, je leur souhaite beaucoup de courage pour surmonter cette épreuve, et paix aux âmes de leurs défunts proches.

L’astrologie peut-elle expliquer cette loi des séries dans les accidents ferroviaires ?

Commenter cet article

Charlotte 23/10/2015 10:36

2 graves accidents en France aujourd'hui, beaucoup de morts, Saturne opposé Mars du thème natal au même endroit qu'en Janvier, carré Pluton du thème de la France, et le Soleil qui entre en Scorpion !
Camion, bus et voiture..

Yanis voyance 23/10/2015 12:23

Oui Charlotte j y ai pensé hier avant de me coucher je sais que les configurations ne sont pas tendres et l entrée d astrr rapide comme le Soleil en scorpion signe lié à l instinct de vie et de mort c est toujours difficile. Merci pour votre doc pdf de l astrologue Ridou