Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les cabinets de voyance sont-ils touchés comme les médecins par les annulations de consultation?

Publié le par Yanis voyance

Le fait d'actualité:

Ces derniers jours, plusieurs quotidiens informaient l’opinion publique, que les médecins français auraient perdu 742 millions d'euros en 2012 à cause des multiples annulations. En moyenne un médecin perdrait jusqu’à 6 consultations par semaine. Un phénomène qui touche davantage les spécialistes que les généralistes. Le principal syndicat de médecins envisagerait sérieusement de mettre en place un système de réservation sur le net et faire payer la consultation au patient qui ne se déplace pas. Quand on sait que le temps d’attente des patients chez le médecin est compris entre 30 mn et 2 heures et qu’à cause de ça 6 français sur 10 renonceraient à se soigner par crainte de ne pas pouvoir décrocher une consultation rapidement. De source sûr je sais que certains praticiens de mon quartier avait déjà dressé ce constat amer depuis bien longtemps, et avait tenté d’enraillé ce fléau en mettant en place un système d’une liste « noires » recensant les patients les plus indélicats. Au bout de 2 ou 3 annulations ou non présentation à un rendez-vous qu’ils avaient pourtant ardemment sollicité parfois en urgence, ces professionnels de santé qu’ils soient médecins généralistes, dentistes ou kinésithérapeutes s’étaient résignés à ne plus les accepter.

Je voulais rebondir sur ce fait d’actualité et faire un court parallèle avec nos consultations de voyance en faisant partager mon expérience dans ce domaine. Cela pourrait en effet servir à des voyants ou astrologues qui sont en train de s’installer, ou ceux qui s‘apprêtent à collaborer dans des cabinets audiotel où on leur demandera très certainement d‘assurer des sessions de consultations en privée. Je ne sais pas pour mes autres confrères et consœurs plus anciens qui me lisez s’il vous est déjà arrivé d’avoir des rendez-vous qui ne sont pas honorés. Une chose est certaine c’est que pour ma part ayant travaillé en partenariat à mes débuts avec un autre cabinet de voyance, je sais que ce dernier a souvent été victime de ces désistements de dernières minutes, de consultants indélicats qui demandaient pourtant avec le même empressement une consultation avec un voyant, comme il l’aurait fait à l’égard d’un cabinet médical, mais n‘honorait jamais leur rendez-vous.

Certains d’entre eux n’avaient parfois même pas pris la peine de prévenir. Même ceux qui previennaient à la dernière minute utilisent un impondérable souvent imparable comme le travail, un ennui médical, ou familial. Impossible de savoir si le consultant dit vrai, ou s'il s'agit d'une fausse excuse,  encore que le ressenti d'un voyant ne trompe pas, tout comme la vision aiguisée d'un astrologue qui sait pertinement qu' il existe des caractères versatiles. Certains ont peut être un peu trop pris au premier pied de la lettre le fameux slogan:  "Le client est roi". Pour moi le consultant est roi pendant l'heure que je lui accorde, à partir du moment où il a honoré son rendez-vous. Difficile dans le cas contraire puisque j'ai déjà vu

des collègues se rendre disponible à la demande du cabinet à une heure précise pour recevoir le client souvent téléphoniquement, mais s’apercevoir au grand damne de ses derniers à l’heure prévue qu’il n’y avait aucun client à l’horizon.

Ce temps de perdu c’était à chaque fois un manque à gagner tant pour le voyant que pour le cabinet, mais également autant de temps qui n’était pas utilisé pour d’autres consultants sérieux qui avaient vraiment besoin d’avoir une consultation.

A l’époque n’étant que partenaire et pas gestionnaire associé du cabinet en question, je n’avais pu intervenir directement pour mettre en place un autre mode d’organisation et ainsi pour prévenir ce genre de déconvenue. Je m’étais pourtant une fois permis de glisser quelques mots au gérant en lui indiquant qu’il fallait peut être songer à engager un peu plus le client, par exemple en lui demandant de réserver financièrement sa consultation pour être certain qu’il l’honore de sa présence. Bien qu’il soit tenté par cette solution, il n’a jamais voulu la mettre en place, car il craignait peut être une réaction hostile de notre clientèle.

Au moment de monter mon propre cabinet, j’ai su en revanche tirer parti de ces expériences en appliquant à ma propre organisation ces modalités de  prises de rendez-vous de consultation. Cela m’a permis jusqu’à présent d’éviter ce genre de désagrément.

Je demande au client de réserver sa consultation de voyance ou d’astrologie sur mon site internet au moins 24h avant notre rendez-vous. C’est finalement le principe utilisé par d’autres prestataires de service, transport, compagnie de voyage, hébergement. 

Par exemple si un consultant me contacte un lundi et que nous fixons un rendez-vous pour le jeudi suivant à une heure précise, je lui indique bien que la réservation ne sera définitive que s’il règle sur mon site à sa convenance avant mercredi minuit. Je lui précise aussi qu’au-delà de cette date, je me réserve le cas échéant de prendre un autre consultant à sa place, ou de programmer une autre activité professionnelle ou personnelle. Ce mode de fonctionnement en plus d’être efficace possède une vertu pédagogique puisqu’il engage et responsabilise le consultant.  Cela élimine les gens pas sérieux.La plupart de mes consultants sont très respectueux et exemplaires de ce côté-là, et nous travaillons en totale confiance. Mais comme dans tout milieu, il existe toujours une petite frange qui ne se rend pas toujours compte des conséquences d’un tel comportement. Nous ne sommes certes pas médecins, mais notre activité est tout aussi respectable et mérite d’être considéré comme telle.

Les cabinets de voyance sont-ils touchés comme les médecins par les annulations de consultation?

Commenter cet article