Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'affaire Adidas et la vie de Bernard Tapie plus surprenants que Dallas?

Publié le par Yanis voyance

Le fait d’actualité:

A la surprise générale le 22 juin dernier TF1 a diffusé sur notre petit écran des épisodes inédit de Dallas. La première fois que la mythique saga a rebondissement a été programmé à la télévision française c’était le 26 janvier 1981 sur cette même première chaîne. A partir de cette date chaque samedi soir le public français découvrait médusé les frasques et les coups tordus de l’horrible JR, le désespoir de Sue Hellen, et la lutte fratricide pour le pouvoir des clans de toute une richissime famille Texane sur fond d‘affaire pétrolière. Même si la nouvelle saison a été dépoussiérée avec l’introduction de jeunes acteurs, cela ne nous rajeunit vraiment pas de revoir ces anciennes gloires avec 30 ans de plus sur notre désormais écran plasma. Tout comme nous sommes en train de revivre en ce moment la suite d’une autre saga à suspense celle là politico-judiciaire, avec dans les rôles principaux ni JR ou Bobby Ewing, mais Bernard Tapie. Cette fois le titre de ce feuilleton n’est plus Dallas mais Adidas dont les premiers épisodes ont débuté également dans les années 80 à l‘époque où celui qui n‘était pas encore Nanard se lançait déjà dans les affaires en se spécialisant dans le rachat d‘entreprises au bord de la faillite souvent pour 1 franc symbolique, pour les revendre plus tard une fois remise sur pied plusieurs millions de francs. Ce n’est qu’en juillet 1990 qu’il rachète le géant de l’équipement sportif de la célèbre marque à 3 bandes. Au début de la décennie 90’s la firme connaissait de nombreuses difficultés financières, avec un déficit de notoriété dû à une rude concurrence sur le marché d’autres marques qui jouissaient d’une image plus jeunes (Nike et Reebok). En 2 ans Bernard Tapie engagea une restructuration et un plan de relance à la fois draconien et novateur pour donner une seconde jeunesse à la marque allemande. Malgré ces mesures drastiques, celle-ci ne recommença a devenir excédentaire qu’après avoir connu les 2 premières années de sa reprise un déficit record. Tout le monde connait la suite, l’histoire a très largement été étalée dans la presse. Cela va de l’empressement de l’homme d’affaire à mandater sa banque partenaire le Crédit Lyonnais pour revendre sa société incompatible avec son entrée comme Ministre sous le gouvernement de Pierre Beregovoy alors Premier Ministre de François Mitterrand. En passant par le recours de Bernard Tapie qui s’estime floué par l‘établissement de crédit, qui aurait revendu dans son dos son ancienne firme le double de son prix. Ces derniers jours l’affaire est revenue sur la place publique sous l’angle de la question d’arbitrage qui éclabousse notamment plusieurs membres de l’ancien gouvernement Christine Lagarde en tête, et même l’ancien Président de la République Nicolas Sarkozy. Ce litige a donc pris les proportions d’une véritable affaire d’état, avec beaucoup de détails très techniques, dont la compréhension échappe à la majeure partie du commun des mortels. Avant de connaître l‘épilogue très certainement dans les prochaines semaines, je voulais revenir pour l’heure très sommairement sur la personnalité à la fois fascinante et controversée de Bernard Tapie, ainsi que sur les raisons astrologiques qui expliqueraient ce destin hors du commun qui donne l’impression d’avoir une concentration de plusieurs vie en une seule et même personne.     

Une personnalité qui divise les français.

La personnalité de Bernard Tapie a toujours suscité une impression très mitigée depuis qu’il est devenu quelqu’un de médiatique et populaire début des années 80. Tantôt adulée, admiré et montré en exemple, l’homme d’affaire fut régulièrement invité sur les plateau TV, car il incarnait le symbole de la France qui gagne. Il fut même élu l’homme de l’année en 1984, et encore plus à l’honneur lorsque 10 ans plus tard il gagna avec l‘Olympique de Marseille la plus prestigieuse des compétitions de football qu‘aucun club français n‘a encore remporté à ce jour: la Ligue des Champions. Tantôt décrié générant même chez bons nombres de personnes l’indignation surtout à cause de son style ronflant pour ne pas dire arrogant. L’hostilité monta un cran au dessus lorsqu’il employa des manières musclées de restructurer les entreprises qu‘il rachetait. Il n’hésitait en effet pas à licencier à tour de bras ou délocaliser pour donner un second souffle à ces boites en déperdition. La réprobation médiatique et populaire atteignit des sommets, lorsqu’il a commencé à avoir tout ces démêlés avec la justice. 

Comment s’explique cette ambivalence?   

Ce paradoxe s’explique avant tout par son signe solaire né le 26 janvier 1943 à 5h du matin à Paris XXe. Bernard Tapie est Verseau le signe du paradoxe et de la controverse. Ce signe est réputé en effet pour sa capacité à concilier l’inconciliable, et à faire les grands écarts sur des choses qui paraissent impossible pour beaucoup d’autres natifs. C’est un peu l’alchimiste du zodiaque. Bien entendu caractériser le signe solaire en ces termes n’a aucun sens si on ne le resitue pas à la fois dans le contexte du thème complet, et dans l’histoire propre du personnage. En effet si on trouve d’autres natifs du Verseau qui possèdent un tempérament analogue en terme de charisme et d’énergie pure, qui n’hésitent pas à bousculer les codes et les conventions de manière directes, comme par exemple Nicolas Sarkozy, le regretté Daniel Balavoine, le comique Didier Bourdon, le patineur Philippe Candeloro, ou encore l’animateur TV Christophe Dechavanne. On retrouve en revanche d’autres personnalités du même signe qui possèdent un caractère beaucoup plus tempéré à l’instar de notre actuel premier ministre Jean-Marc Hérault, ou encore les chanteurs Phil Barney, Phils Collins, Maxime le Forestier qui ont apposé le sceau de leurs empreintes artistiques mais de manière moins tapageuse. Etudions donc plus en profondeur le portrait de Bernard Tapie. 

Son côté fort en gueule vient de Mars et son charme de Vénus

Tout le monde connait son côté fort en gueule et déménageur musclé qui est la marque déposée de Bernard Tapie. Ce trait si caractéristique chez lui vient probablement de la dynamique et conquérante Mars située dans son ascendant Sagittaire signe d’expansion, qui élargi sans arrêt son horizon et repousse sans cesse les limites du possible. Cette combinaison donne ce côté homme pressé qui n’hésite pas à employer les grands moyens quand quelque chose lui résiste. D’ailleurs son ascendant Sagittaire gouverné par Jupiter (expansion) vient donner une dimension encore plus importante à ce trait de caractère. Nous la retrouvons en maison VIII le secteur de sa carte du ciel qui parle du pouvoir et de l’argent dans le signe du Cancer qui lui confère ce côté chef de famille au sens large du terme . C’est sans doute l’un des aspects les plus significatifs de son thème qui imprègne le plus ce côté patron, leader d’un groupe, d’une structure et par extension d’une société. A l’opposé du cadran de sa carte du ciel, on retrouve donc sur le même axe en position II (accumulation des richesses) la conjonction Soleil/Mercure qui explique ce besoin de briller de manière ostentatoire par l’argent, et de montrer peut être trop souvent à l’excès son goût pour le fric dans une société comme la nôtre dans laquelle l’argent est un sujet plutôt tabou; Ce côté excessif et cette faculté de voir les choses en grand, voir en très grand proviendrait (côté mégalo) donc de la dissonance de Jupiter avec la conjonction Soleil/Mercure. Et tant pis si certains trouvent cela too much, son penchant Verseau un signe aussi parfois provocateur voir désinvolte en fera toujours plus pour rabattre le caquet des mauvaises langues, de gens qui jalouseraient son talent et sa réussite. Mercure (astre de la communication) conjoint à son Soleil et opposé à la belliqueuse Pluton explique sa répartie et ses répliques cinglantes. Quand tout va bien dans sa vie comme à l’époque où il se sentait accepté et faisant parti de ce monde, il était capable de montrer un visage plus séduisant et plus doux grâce à sa Vénus dans le signe charmeur du Verseau bien relié à la conjonction Lune/Neptune deux planètes poétesses qui explique même pourquoi il a poussé un temps la chansonnette tel un crooner. Même si l’expérience a tourné court. Bernard Tapie c’est clairement l’homme aux talents multiples. 

Des talents multiples.

Quoiqu’il arrive Bernard Tapie en avait assurément à revendre du talent. Cela s’exprima chez lui de multiples façons par un côté touche à tout, je suis un caméléon qui provient de deux combinaisons astrales simultanées. La première découle directement de son signe-ascendant Verseau/Sagittaire qui possède le besoin toujours d’avancer et d’aller de l’avant en renouvelant sans cesse ses objectifs pour ne jamais s’ennuyer. L’autre influence qui lui insuffle cette polyvalence, c’est la conjonction Saturne (ambition)/Uranus (innovation) en Gémeaux le signe aux talents multiples qui s’adapte à toutes les situations et tout les métiers Maison VI (travail au quotidien). On comprends mieux avec tout cela qu’il ait revêtu au fil de son existence, suivant les circonstances, tour à tour les casquettes de chanteur, comédien, acteur, homme politique, président de club sportif. C’est dans ce dernier domaine qu’il a le plus accru sa notoriété. 

Nanard à la gagne dans le sport

Avec Mars la planète de la compétition et du sport dans le signe non moins sportif du Sagittaire proche de la cuspide de son Ascendant, expliquerait aussi pourquoi partout où il passe Nanard à la gagne et veut être le number one. Ce n’est donc pas un hasard s’il s’est énormément investit dans le sport et qu’il a remporté de francs et larges succès. Dans la course automobile tout d’abord, comme pilote de formule 3 dans sa jeunesse. Il fût très vite contraint de déclarer forfait dans ce domaine suite à un grave accident. Moins dangereux, il se tournera vers le cyclisme où il montera une équipe autour de Bernard Hinault qui gagnera d’ailleurs le tour de France en 1985. C’est à cette époque qu’il a senti sans doute qu’il pourrait utiliser le sport comme véritable vecteur de communication pour conjurer les écarts sociaux et démontrer qu’on peut réussir dans la vie même si on est pas bien né. C’est certainement cet idéal de vie qu’il s’est efforcé de transmettre qui l’a rendu si populaire surtout dans les banlieues et bien sûr à Marseille. Cette popularité croissante est traditionnellement représentée en astrologie par la Lune qui dans son thème se retrouve en position culminante proche du Milieu du Ciel (secteur lié au destin) en Vierge un signe perfectionniste qui nourrit aussi souvent un complexe d’infériorité. On ne croirait pas lorsqu’on voit l’assurance que Bernard Tapie dégage, mais justement cet excès de confiance et ce côté tape à l’œil qui vend du rêve ne sont parfois que des couvertures pour masquer une fragilité intérieure. 

Une capacité à « vendre » du rêve

Ce manque de confiance il en a fait un atout et a finalement été sublimé par la magnifique conjonction de la rêveuse et idéaliste Neptune (idéal) (aussi appelé Poséidon Dieu des Océan) à sa Lune (popularité) en Vierge qui explique ce raz de marrée populaire. A une époque Nanard a su vendre du rêve, en incarnant le mythe du self made man à la française. Concept plutôt importé des Etats-Unis de l’ascension sociale fulgurante d’un homme qui part de rien mais qui bâtit un empire. A peine une nouvelle performance parachevée il se lançait déjà un nouveau défi. 

La fibre humanitaire

L’autre rêve secret de Bernard Tapie c’était de vouloir changer le monde . On retrouve cet idéal tout d’abord avec sa combinaison Verseau-Sagittaire, 2 signes souvent très impliqués dans les causes humanitaires. Si l’on ajoute à cela la conjonction Lune/Neptune en Vierge un signe que l’on qualifie souvent d‘infirmière du zodiaque. Sa mère (représenté par la Lune) travaillait d’ailleurs dans ce domaine, et c‘est très certainement de là qu‘il tire cette inspiration qui l‘a conduit dans la première partie de sa vie à apporter sa contribution sociale voir même médico sociale à la société. Au milieu des années 70, il fut en effet impliqué dans un projet qui consistait à proposer à des patients à hauts risques d’accidents cardiovasculaires de disposer d’une sorte de boitier portable capable de donner l’alarme en cas de crise imminente. Le boitier transfère les données à un plateau technique médical qui confirme ou non la nécessité d‘une prise en charge du malade immédiatement. Il faut croire que ce projet était pour l’époque trop avant-gardiste car à peine lancé il s’est heurté à l’hostilité du conseil de l’ordre des médecins. On reconnait toutefois bien là le côté visionnaire du Verseau souvent très en avance sur son temps. Pourtant ce produit existe bel et bien aujourd’hui et est même commercialisé avec l‘aval de l‘ANVAR (Agence Nationale pour la Valorisation de la Recherche) sous le nom commercial de Cardiatel qui a même fait l‘objet d‘un article de presse en 2001. (cf lien ci-dessous) 

Il avait aussi le démon de la politique

Son palliatif à cet échec sera quelques 10 années plus tard de se lancer en politique, animé d’une volonté farouche d’apporter d’une manière ou d’une autre sa pierre à l‘édifice à la société. Tout le monde lui prédisait un avenir brillant dans ce domaine. Il est clair que Bernard Tapie avait l’épaisseur pour exceller en politique, témoins son culot. Il fût l’un des seuls à l’époque a osé affronter Jean-Marie LePen lors d’un débat télévisé resté célèbre. Il sera même allé jusqu’à se rendre dans un meeting du FN, pour y faire un discours anti-FN devant les militants eux même. Sévèrement burné le Nanard (NDRL les guignols de l’info). Ses performances électorales ont ébloui François Mitterrand au point de le nommer au poste de Ministre de la ville, un portefeuille crée spécialement sur lui. On retrouve tout ces éléments dans son thème astrologique avec nous l’avons vu plus haut, Mars (goût du défi et même du risque), Jupiter (expansion réussite professionnelle) en maison VIII secteur en analogie à Pluton la planète de la politique et du pouvoir qui occupait également ce secteur à sa naissance. Seulement dans sa carte du ciel on retrouve aussi la Lune noire conjointe à Pluton, un point fictif qui renvoi dans cette vie actuelle à des zones d’ombres et des problèmes découlant directement d’une vie antérieure mouvementée, en rapport à une position dominante qu’il a occupé dans cette autre vie qui l’avait conduit à des litiges et des problèmes avec la justice. Il semblerait que cette dette karmique ne soit pas encore soldée dans cette vie, et que les problèmes judiciaires qu’il rencontre encore aujourd’hui même découlerait de cet aspect. 

Up and down dans la vie de Bernard

Le caractère ambivalent et très paradoxal rejoint complètement ce chemin de vie parsemé d’embuche allant même jusqu’à purger en février 1997 presque une année entière de prison. Pendant toute la durée de son procès. Saturne (Justice) parcourait le signe du Poisson en opposition à son Milieu du Ciel dans lequel trônait depuis sa naissance la fameuse conjonction Lune/Neptune dont nous avons parlé tout à l’heure. Parallèlement à cela les années 93 à 96 sont marqués par le parcours de Pluton dans sa maison XII en Scorpion (épreuves). La maison XII pour les astrologues karmiques c’est le secteur de l’inconscient dans lequel se trouve l’enregistrement des épreuves d’une vie passée. Le passage de cette planète très puissante qui représente la mort au sens propre comme ici au sens symbolique du terme a sans doute réactivée des réminiscences d’une vie passée difficile, d’autant qu ’Uranus (évènement brutal) à l’époque formait en simultané un carré tour à tour avec sa planète Pluton de naissance et sa conjonction Soleil/Mercure sur l’axe II-VII (Argent-Justice) ou se trouve aussi la tête du dragon (destin) située en maison VIII en Lion. Pour couronner le tout, la Lune noire céleste logeait dans ce secteur les jours qui précédaient son incarcération. Heureusement pour lui malgré une détention très difficile les planètes de l’année suivante 1998 auront été beaucoup plus clémentes pour lui. Il dispose également dans la struture de base de son thème d’un magnifique trigone en triangle et d’un Chiron l’astéroïde guérisseur conjoint à sa tête du dragon (destin) qui lui permettront toujours de rebondir et de s’en sortir dans les moments les plus difficiles.

 

Va t-il s'en sortir cette fois encore?

A travers tout mon exposé, vous disposez déjà de plusieurs indices pour tous ceux et toutes celles qui suivent avec intérêt le feuilleton Tapie épisode arbitrage Adidas, et qui se demandent s’il va échapper à la justice, ou finalement de nouveau tomber pour escroquerie? Toujours difficile de s’exprimer à ce sujet car l'affaire est imminement complexe avec de nombreux paramètres qui peuvent faire pencher la balance d'un côté comme de l'autre.Toutefois on remarque que le début de l’affaire de l’arbitrage a commencé avec l’entrée de Saturne (loi) en octobre 2012 en Scorpion un signe pas très ami  avec les planètes clefs de son thème sur l’axe II-VIII (Verseau-Lion). Cela coïnciderait avec ses déboires actuels. Saturne lui restera défavorable encore plus de 2 ans. On a pas fini d’entendre parler de cette histoire. Entre temps Uranus et Pluton céleste vont progresser dans la roue du zodiaque, et venir agresser sa planète Jupiter natale (Bien être, argent) qui montre que la justice retiendra certainement des charges contre lui et qu’il devra sans doute rendre une partie de l’argent, tout en sachant qu’il ne rendra pas toutes les sommes . Jupiter passera en Lion juillet 2014 et lui sera favorable. Je ne le vois pas non plus repasser par la case prison, car cette fois Uranus (liberté) aussi le maître de son Soleil en Verseau forme et formera des influences protectrices à l’égard de nombreuses planètes clefs de son thème notamment avec la part de fortune en Bélier/Mars/Saturne/Uranus/Pluton/Tête du Dragon. Il se sentira en revanche bien seul dans cette affaire qui ressort cette fois dans mes oracles comme en astrologie comme une nouvelle épreuve (Saturne astre de la solitude en maison XII (épreuves). Comme s’il y avait une cabale contre lui. Il découvrira peut être que ses ennemis ne sont peut être pas ceux qu’ils croient. Il pourra en revanche de nouveau compter sur le soutien inconditionnel et l’amour indéfectible de sa femme et de sa famille. Surtout sur 2013-2014 avec Jupiter en transit sur son Jupiter natal en Cancer le clan Tapie fera bloc contre l’adversité.  

 

Pour vous procurer vous aussi votre portrait astral ou votre horoscope personnalisé rendez-vous sur mon site.

L'affaire Adidas et la vie de Bernard Tapie plus surprenants que Dallas?

Commenter cet article