Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Debrief du match France-Suède Euro 2012

Publié le par Yanis voyance

ibrahimovic.jpg

Le fait d'actualité:

Comme promis je reviens écrire un billet pour le debrief de mon post publié le 8 juin dernier intitulé: "L'équipe de France va t-elle gagner l'Euro 2012 Que pense l'astrologue?

Après le langage des astres, la réalité du terrain a parlé. Comme prévu les bleus sont bien en quart de final même si c'est par la petite porte, avec un bilan plus que mitigé. Un match nul, une belle victoire et une lourde défaite. Le moins que l'on puisse dire c'est qu'hier ils ne nous ont pas livré leur meilleur récital pour se mettre dans les meilleures conditions pour affronter l'autre quart de finaliste. Leur défaite 2 à 0 contre les suédois pourtant déjà éliminé leur permet malgré tout de sortir 2e de la Poule, et de retrouver l'Espagne en quart de final. Pour le coup merci les anglais! Si Rooney et ses co-équipiers n' avaient fait ne serait-ce qu' un nul contre l'Ukraine, les bleus étaient bon pour un retour express Roissy Charles De Gaulle. Avant de jetter un coup d'oeil sur les chances de l'équipe de France pour le match décisif qui aura lieu Samedi prochain à Donestk à 20h45 contre la roja. (Ce sujet sera abordé dans un autre article).

Revenons tout d'abord sur le match d'hier, mais également le rapport de certains journalistes sportifs avec l'équipe de France, et le monde du football en général.

Des commentaires qui ne nous ont pas fait vivre l'évènement sportif.

Hier en regardant le match, et surtout en écoutant les commentaires, nous avons eu un piètre exemple de ce qui se fait de pire dans ce milieu. Indépendament de mes prévisions astrologiques ou de voyance que je fais sur ce blog, je ne peux pas m'empêcher de vous livrer mon sentiment personnel sur la rencontre que j'ai regardé comme j'imagine des millions de français. Peut être serez vous surpris par mon propos mais, ce qui m'a le plus insupporté ce n'est pas tant la prestation des bleus, sur laquelle il y a forcément de nombreuses  critiques à émettre après un tel "naufrage collectif". Ce sont surtout les commentaires livrés sur ce match en directe qui m'ont exaspérés, et notamment ceux de Jean Michel Larqué .  Il était constamment dans l'invective, et la critique, au lieu d'essayé de faire vivre l'évènement. Vous me direz ce n'est pas la première fois que cela se produit et ce n'est spécifique à ce journaliste que j'apprécie par ailleurs pour ses analyses à froid et sa sciences du football. Mais sur ce coup là j'ai coupé le son de la télévision pour mettre celui la radio. A  défaut de nous faire vibrer sur des matchs comme celui là, même si le contenu le permets pas toujours, c'est la moindre des choses de nous faire vivre l'évènement dans ce qu'il y a de plus génial comme dans ce qu'il y a de plus dramatique parfois.

La prestation de l'équipe Suédoise était excellente.

S'il est vrai que la prestation de l'équipe de France de la veille  était plus que médiocre, celle des Suédois était très bonne. Il y avait donc de la matière de ce côté, et même chez les bleus le bilan n'était pas si stérile en terme d'occasion. Avec un peu de réussite cela aurait pu faire sourire. Ce match aurait pu en effet se finir sur un 4 à 2 si Isaksson le gardien suédois, et notre dernier rempart Hugo Lloris ne s'étaient pas interposés à plusieurs reprises avec brio. Alors je veux bien qu'on soit chauvin, et qu'on soit un grand monsieur du football qui a  c'est vrai joué à la grande époque de St Etienne sous le maillot vert, et a connu les parfums des grands soirs de coupe d'Europe. Mais ce statut ne lui donne pas tout les droits. Le côté professoral passe encore, notamment quand il nous explique avec justesse comment il faut frapper dans un ballon pour qu'il ne file pas en tribune. Il peut y avoir une dimension pédagogique comme le ferait l'entraineur d'un groupe de jeune pupille le samedi après midi dans un club de 4e division de district. Par contre pester et vociférer ainsi pendant 90mn de la première à la dernière minute de match,  comme cela fut le cas pendant tout le match à chaque fois qu'un bleu touchait le ballon, ce n'est vraiment pas la chose la plus constructive à faire.

Bref coup de projecteur sur le thème astral de Jean-Michel Larqué

J'ai jetté un coup d'oeil à son thème astral, et j'ai compris d'où lui venait cette critique acerbe et ce côté cassant. Né le 8 septembre 1947 à 23h à Bizanos dans les Pyrénnées Atlantique dans le département 64, l'ancien stéphanois reconverti depuis une trentaine d'année en journaliste et commentateur sportif est un Vierge ascendant Gémeaux, avec Mercure  tout puissant dans son thème. L'astre de l'intellect et de la communication est en effet dans sa carte du ciel à la fois le maître de son signe solaire en Vierge et de son ascendant en Gémeaux.  Ce sont deux signes très cérébraux qui possèdent une grande  capacité à comprendre et analyser. Le côté Vierge dissèque et décortique les évènements pendant que le côté Gémeaux restitue avec aisance. Par contre sa Lune (émotion) en Gémeaux conjoint à Uranus (nervosité) mal relié à Mercure peut  le rendre dans certain cas pinailleur, rouspeteur. Du coup on comprend mieux sa propension à tailler des costards et sabrer tout ce qui court sur patte au gré de la manière dont il vit les choses. Pour contrebalancer et expliquer de la qualité au journaliste qui le font très apprécié dans le milieu du football, peut s'expliquer par son côté fin technicien avec une Mercure en Vierge (signe analytique et qui s'attache aux détails), en maison V le segment du ciel lié au sport, avec une double conjonction Soleil-Vénus qui explique son goût du beau jeu. On peut considérer qu'on était très loin du beau jeu du côté des bleus, avec une équipe de France qui n'a pas mouillé le maillot avec autant de coeur que les valeureus suédois. Il y a sans doute des explications à cela, d'autres commentateurs sportifs les ont fournis.

Pourquoi les Bleus ont-ils fourni une prestation aussi médiocre?

Ils ont expliqué par exemple que psychologiquement ils étaient déjà en quart de final dans la tête, avec une gestion des cartons et du physique pour s'économiser pour la suite. Oui c'est vrai je vous l'accorde  ce n'est pas une raison, car un match de cette importance doit être joué pied au plancher. Déjà que les matchs amicaux n'ont depuis bien  longtemps plus rien d'amicaux. Alors ce match ce n'est pas tant le fait de l'avoir perdu qui pose problème, c'est la manière. Les bleus se sont fait bouger, et ne ce sont pas mis dans les meilleurs dispositions pour la suite de la compétition. On sait combien les dynamiques de victoire sont importantes pour la suite.Quoique, sait on jamais, la bonne claque il valait peut être mieux l'avoir hier soir, que sortir vainqueur avec un score trop flateur face à une équipe déja en vacances. Se voir trop beau et se retamer dans les matchs couperets. Et puis après tout en 2000 l'année du sacre, les bleus s'étaient bien offert le luxe de perdre leur 3e match contre les pays bas. Bon c'est vrai ils étaient déjà qualifié. L'avenir nous dira ce qui était le mieux.Et si finalement cette bévue leur permettait d'éviter une des équipes les plus dangereuses et plus difficile à jouer du tournoi, les italiens? Dans tout les cas de figure, je ne vais pas faire comme certaines personnes qui  s'extasiaient encore la veille devant la performance des bleus contre l'Ukraine, et le lendemain les fracasses comme si c'était des moins que rien. On ne peut pas jetter à la poubelle  du jour au lendemain une équipe qui a est restée invaincue pendant 23 matchs, avec  plusieurs joueurs qui sont intrinsèquement des leaders de l'équipe, et qui l'ont été ces derniers mois que ce soit avec leur club, pour le cas Benzema.

La France attendue comme une tête de série.

La France est désormais une équipe attendue. Les suédois ont joué comme l'Angletterre dans l'entame de match, et nous ont bien attendu. Ils ont mis le pied ou plutôt devrais je dire des tentacules pour ratisser tous les ballons. C'était de vraies pieuvres, leur tactique impeccable  a fait déjoué les hommes de Laurent Blanc. De notre côté il est vrai qu'on a pas eu la même solidarité, et le même panache que contre l'Ukraine. Même contre l'Angletterre ont avait beaucoup mieux joué. Nos actions étaient trop esseulées. Il n'y avait pas assez de rythme et de redoublement de passe pour déséquilibrer une défense bien en place. A contrario pour pouvoir attaquer sereinement, les bleus avait besoin d'un bon bloc défensif. C'est justement là que réside notre talon d'achille depuis de nombreux matchs maintenant. Notre assise défensive était ce soir encore trop fébrile pour servir de socle solide pour lancer les attaques et gagner la bataille du milieu de terrain. A notre grande surprise c'est cette fois Philippe Mexès qui n'a pas été bon, alors que contre l'Ukraine il avait été exemplaire. A contrario  Adil Rami a été cette fois correcte alors qu'il avait été décrié à juste titre dans les autres matchs. Nos bleus ont eu beaucoup de difficultés dans la conquête du ballon, à l'inverse les suédois qui ont eu beaucoup de contre favorables. L'envie de ne pas rentrer bredouille mais avec les honneurs dans leur pays, y est sans doute pour quelquechose et  leur a fait gagné la majeure partie des duels contre les français . Il faut bien dire que leur gabarit aide beaucoup, 1,85 de moyenne contre 1,76. Et les voilà qu'ils ont pris confiance, et avec un Zlatan Ibrahimovic des grands soirs.

Zlatan abracadabra

 On sait de quoi est capable la star du Milanc AC. Mais là quel but ! Vraiment un des plus beaux de la coupe, si ce n'est le plus beau. Sans oublier des passes et des inspirations géniales de quelqu'un qui s'est muté en maître à jouer dans une équipe plutôt jeune. Le regret qu'il peut avoir c'est encore une fois de ne pas avoir été plus décisif dans les matchs qui comptaient encore pour la qualification;  Pour revenir à notre équipe de France l'essentiel c'est qu'il puisse se ressaisir contre l'Espagne. Cela me semble  très difficile, mais pas impossible. Allez les bleus!

Commenter cet article