Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Arnaud Montebourg "ses idées et ses rêves" d'être président pourraient ils devenir réalité selon l'astrologie?

Publié le par yanis-voyance

Arnaud Montebourg"Le capitalisme financier et mondialisé c'est comme un cheval fou sorti de l'enclos qu'il faudrait ramener" Déclaration faite sur le plateau du grand Journal de Canal+ le 13 septembre 2011.

C’est  ce soir qu'aura lieu sur France 2 l'entrée en piste d'Arnaud Montebourg (né le 30 octobre 1962 à 21h45 à Clamecy (58) et ses "camarades" socialistes  au 1er débat qui va leur permettre de confronter leurs idées, projet contre projet dans le cadre de la primaire qui désignera le prochain candidat socialiste à la présidentielle. L'actuel député de Saône et Loire a beaucoup milité pour l'organisation de ces primaires dans le format qui donne la possibilité pas seulement aux militants mais à tout les français de désigner le candidat qui représentera le PS aux prochaines élections. Ce grand rendez-vous démocratique qu'il appelle de ses vœux depuis longtemps, sera une réelle opportunité pour ce natif du Scorpion Ascendant Cancer avec Pluton (Transformation)-Uranus (Rénovation) et Jupiter (Expansion) en dominante de présenter ses projets et ses idées et de prendre à témoins la France entière pour lui donner la légitimité qu'il n'est pour le moment pas parvenu à avoir dans son parti.

Pour avoir lu son livre programme "Des idées et des rêves" pour bâtir la nouvelle France et écouté ses interventions télévisés ou ses meeting, j'ai trouvé qu'il mérite largement d'avoir sa place comme candidat dans ses présidentielles. Déjà pour ses idées qui sont une véritable alternative et une vraie rupture avec le modèle en place. Mais également parce que comme tout signe du Scorpion, il n'est pas là uniquement pour faire une candidature de témoignage ou de contestation, mais bien pour à terme préparé la prise de pouvoir et des responsabilités. S’il est très largement distancé par ses concurrents dans les enquêtes d'opinion. Ce n'est pas tant parce que ces idées ne tiennent pas la route, c'est plus parce qu'il est encore méconnu du grand public. Et pourtant ses idées en bon Uranien et Plutonien (Uranus étant la planète de la réforme et Pluton de la transformation), sont vraiment avant gardistes et novatrices. Et mérite d'être étudié avec beaucoup de sérieux et d'attention pour celles et ceux qui veulent réellement changer le monde dans lequel on vit.

Arnaud Montebourg est né le 30 octobre 1962 à Clamecy en Bourgogne à 21h 45;

 Caractère et parcours politique. 

1) L'incorruptible et le défenseur des plus faibles marqué par le cycle Jupiter/Neptune (Poisson/Scorpion)

Ce n'est pas un hasard si Arnaud Montebourg a commencé sa carrière comme avocat à la cour d'appel de Paris en 1990. Il l'explique très bien dans son livre que sa vocation était véritablement de se mettre au service des plus faibles pour défendre leur droit. "Il était réputé pour être à ses débuts le défenseurs de la veuve et l'orphelin" Jupiter en Poisson avec Neptune maître du Poisson dans son signe Solaire du Scorpion pourrait expliqué cette vocation.

Son thème est également valorisé par pluton maître de son signe solaire, un astre qui déteste les injustices était au moment de sa naissance dans le signe très serviable et sociable de la Vierge. Cette qualité philanthropique provient également de sa première signature, la Lune étant le premier maître du Cancer. L'astre se trouvait au moment de sa naissance dans le signe du Sagittaire, ce qui renforce ses idéaux élevés, ce don de soi, de la charité, et de la morale humaine. 

Il s'est très vite rendu compte au cours de ses plaidoiries dont certaines par la suite ont marqué l'opinion publique (association de défense des contribuables parisiens et du Doubs, l'affaire des "paumés de Marrakech...), que la justice n'était pas toujours juste ou pas toujours impartiale. Et que la séparation des pouvoirs fondement normalement d’un régime démocratique n’existaient que sur le papier, mais pas dans la réalité. Alors, il s'indigne que le "faible" qui a pas ou très peu de moyens de se défendre en justice, se retrouve souvent avec des peines très lourdes voir disproportionnées par rapport au délit. Alors que le puissant qui a par définition les moyens de se payer un bon avocat, voir qui a des connivences avec le pouvoir s'en sort toujours avec des peines légères ou avec sursis. C'est sans doute ce constat amer qui l'a poussé à s'engager en politique. D'ailleurs une fois élu parlementaire ont le retrouve souvent mandaté pour enquêter sur des affaires de malversassions et de corruption. 

On reconnaît encore là une des principales qualités du Scorpion mettre en exergue la vérité, en étant à la fois perspicace pour déceler les incohérences, et les supercheries d'une affaire (cette quête de vérité provient encore autant de son signe solaire que de sa Signature Lunaire dans le signe du Sagittaire), mais également courageux. Le risque est en effet très important lorsqu'on s'attaque à des réseaux mafieux, et des cartels financiers puissants qui peuvent vous faire payer d'avoir fait éclater la vérité. (Voir l’affaire Guérini sur laquelle il a enquêté et dont il avait alerté il y a plusieurs mois déjà des malversations du président de la section des bouches du Rhône…). Il a pris le risque de se marginaliser dans son propre camp, et ce n’est pas son premier fait d’armes, il y en a bien d’autres encore qui l’on fait passé pour le trublion du PS ; La encore on reconnaît la témérité du Scorpion et sa soif de vérité légendaire (force d'investigation de sa signature Solaire en Scorpion par l'ascendant Lion, on remarque en effet que ça maison I déborde sur le signe du Lion), il est capable d'agir au péril de sa vie, avec calme, concentration et sobriété. Mais également sa 2e signature celle-ci Jupitérienne des Poisson, 2nd maître de son ascendant Cancer, qui fait que cela donne à ses missions un caractère quasi-mystique et philanthropique proche du sacerdoce chez les religieux. Pour illustré mon propos il a été par exemple rapporteur de la Commission d'enquête sur les Tribunaux de commerce et rapporteur de la mission anti- blanchiment  de l'Assemblée nationale qui enquêta contre les paradis fiscaux en Europe avec Vincent Peillon. Il s'est souvent indigné qu'après avoir fait ses rapports aux plus hautes autorités, ont lui ai signifié : «  circulé il n'y a rien a voir ». Mais c'est mal connaître le député de Saône et Loire qui persiste et signe en s'attaquant à d'autres affaires encore plus périlleuses. Comme une opposition farouche à l'immunité pénale du Président de la République de l'époque Jacques Chirac, dans les affaires qui défrayent encore aujourd'hui la chronique, puisque ce tient encore le procès des emplois fictifs de la mairie de Paris, le financement des affaires de malversation de financement occulte du RPR...

2) Moraliser le capitalisme financier mondialisé

 Sa dominante Neptunienne (2e maitre de son Ascendant Lion positionné dans  le signe du Scorpion accentuerait cette vocation et cette prépondérance dans le jugement et ses prédispositions à vouloir prévenir et réprimé le capitalisme mondialisé et financier. Comme il aime à le dire, il veut mettre des gendarmes sur les autoroutes de la finance mondiale, en mettant par exemple sous tutelle les banques. Il ne s'agit pas de les nationaliser. Il ne souhaite pas en effet que les actionnaires soient rétribués par les contribuables. Mais plutôt de séparer d'une part les activités des banques. L'épargne des français sera dissocié des investissements et des activités spéculatives. De même il souhaite interdire certaines activités financières, comme la spéculation sur la dette des états qui les mettent à genoux, et leurs peuples avec. C'est le cas en ce moment avec la Grèce. Au delà de la morale, son but est également de permettre de mieux rémunérer le travail de ceux qui ne disposent que de leur force de travail pour vivre. Mais également d'assainir les comptes publiques en luttant contre la fraude fiscale dans les paradis fiscaux pour avoir finalement les moyens de mettre en œuvre la politique de ré industrialisation de la France avec des activités innovantes .

3) C'est un visionnaire créatif qui a un temps d'avance sur son temps.

Un peu comme Ségolène Royal une Uranienne (astre du futur) qui plaidait pour l'encadrement militaire des jeunes délinquant dès 2006, et que beaucoup jugeaient à l'époque comme farfelu, alors qu'on vient d'apprendre cette proposition de loi du Président de la République lui-même ces derniers jours. Il en va de même avec Arnaud Montebourg, Uranien lui même il est force de proposition dans de nombreux dossiers avec un temps d'avance sur tout le monde qui peut aller jusqu'à 10ans; On ne le prend pas au sérieux sur le moment pour enfin découvrir que le temps à fait  son œuvre et qu'on se rende compte qu'il avait raison voici quelques exemples:

Il propose  dès 2001 une résolution du Parlement tendant au renvoi de Jacques Chirac, Président de la République  devant la commission d'instruction de la Haute cour de Justice, commission qui ne sera pas formée, à l'époque sur le refus du 1er ministre de l'époque Lionel Jospin. Et pourtant on se rend compte que cette idée qui était à l'époque inconcevable, devient aujourd'hui d'actualité. Il doit cette faculté non seulement à Uranus (affirmation d'idées novatrices) valorisé, mais également à la combinaison de son Signe Solaire ascendant Scorpion-Cancer 2 signes d'eau les plus médiumnique du Zodiaque doté d'une intuition et d'une capacité à voir les choses cachées et voir l'avenir. Avec en soutien Mercure (astre de la pensée) en harmonie avec Saturne (réflexion) capable de réflexion profonde pour faire naître des idées génial et d'avant garde . Saturne était en effet positionné au moment de sa naissance dans le signe du Verseau un signe tourné vers les idées, neuves, les nouvelles technologies. D'où sa sensibilité aussi aux idées écologistes, à la croissance verte. La forte dominante de sa maison V (créativité), renforce encore cette capacité à créer. 

4) Un alchimiste idéaliste mais pas utopiste: Le concept de la Démondialisation

Il dispose dans son thème des éléments qui lui donnent cette capacité à associer des logiques diamétralement opposées. Des concepts anciens à des idées neuves. Sa réflexion repose sur le scenario possible de sortie de crise qui consiste à modérer la concurrence entre systèmes économiques et sociales différenciés. On a d'un côté les pays pour la plupart européen dans lequel les ouvriers et employés, ne disposent que leur force de travail pour subvenir à leur besoin (idée marxiste). Ils travaillent dans un système de protection social fruit de plus de 200ans de lutte et de revendication pour le progrès. Et de l'autre côté s'oppose le système des pays émergeants pour la plupart  asiatiques dans lequel la protection social est faible, voir quasi nulle mais où les travailleurs viennent concurrencer le travail des ouvriers européens. Ce dumping social incite les détenteurs des capitaux à délocaliser pour des raisons évidents de coût, mais également de faiblesse des droits sociaux, et de l'homme en général.

Le concept de démondialisation  vient réguler tout cela en mettant  en cohérence plusieurs logiques plutôt traditionnelles mais qui amène des solutions nouvelles et progressites:

-Il prône l'interventionnisme des états comme l'avait fait le Président Roosvelt avec sa politique du "New Deal" (Nouvelle donne qui reposait sur une mise au pas des acteurs économiques et financiers avec une relance publique par la demande d'inspiration Keynésienne). De son côté, il veut mettrenous l'avons vu plus haut sous tutelle les banques, et  contrôler leur activité pour éviter la spéculation abusive qui nous a conduit dans la situation dans laquelle nous sommes avec ces crises financières à répétition depuis 2008.

Il souhaite, s'assurer d'une meilleure redistribution de la valeur travail par rapport au capital. Ce qui permet outre le fait de rétablir une certaine équité, de sortir les pays du marasme économique et financier dans lequel ils sont. 

Redonner du pouvoir d'achat aux ménages, et favoriser l'investissement dans les nouvelles filières recherche et développement qui donneront les emplois de demain.

Changer les règles du jeu institutionnel au niveau européen et réformer la manière dont fonctionne les pouvoir publics en le moralisant. (limiter les pouvoirs du président de la république, respect de la séparation des pouvoirs éxécutifs et judiciaires, passer en somme à la VIe république)

Pour permettre ce développement sur le moyen terme, il propose la primauté du politique sur  la finance mondiale, cela passe par la remise en cause  des institutions internationales étant plutôt d'inspiration libérale risqueraient de  faire payer cette orientation nouvelle. (FMI, banque européenne, OMC, agence de notation...)

-Le protectionnisme de certaines filières:

Protéger certaines industries pour permettre leur développement, en taxant les produits des pays exportateurs qui offrent des produits non conformes aux règles éthiques, sanitaires, écologiques. Amoindrir par la même occasion le dumping social, et permettre aux industries de se relocaliser en France. Il prend l'exemple du Brésil qui a fortement taxé les i-phone d'Apple dont la firme a tout de suite réagit en relocalisant sa filiale de production sur le territoire brésilien, redonnant du travail aux ouvriers brésilien. Alors qu'initialement l'usine était basée en Chine. En faisant le calcul les décideurs ont estimé que c'était plus rentable de le faire fabriquer sur place plutôt qu'à des milliers de kilomètres. Cette mesure plutôt ancienne a des vertus modernes entre autre préserver l'environnement.Il estime en effet que seul l'Europe renonce à se protéger, alors que la majorité des pays, Japon, USA, Chine, et les autres pays émergeants protègent leur industrie pour pouvoir se développer.Il est conscient qu'il faudra convaincre les partenaires européens qui ne sont pas forcément favorables à cette ligne politique. A commencé par l'Allemagne avec Angela Merkel qui vient d'un parti conservateur. Il déplore que l'Allemagne continue sa politique "égoiste" d'exportation qui prétend que son intérêt est le libre échange sans entrave. Son argument phare est qu'en réalité les principaux partenaires économiques qui achètent à l'Allemagne sont à 80% les européens, que fera t-elle lorsque ceux ci seront exangues et ne pourront plus rien lui acheter?

 -Le capitalisme coopératif est d'inspiration d'un certain Jean Baptiste André Godin fondateur  du Phalanstérien en 1848. Cela permet d'extirper de la misère sans rien ôter à ceux qui jouissent". Encore l'association de concepts jugés normalement inconciliables. Le capitalisme et le social. Résumer cette pensée serait réductrice, comme toutes les autres d'ailleurs. Mais il s'agit grosso modo de permettre une cogestion des salariés qui seraient copropriétaire de leur entreprise avec un PDG dont les revenus seraient certes supérieurs aux salariés, mais avec une échelle modéré. Remettre en somme l'humain au cœur de l'entreprise, avec une répartition plus équitables des profits et l'instauration d'une démocratie au sein des entreprises, pour les prises de décision. Ce qui donnerait des intérêts convergeant tant pour le patron que pour les salariés à faire prospérer l'entreprise, tout en évitant les abus. 

-Concept humaniste et légaliste: Obliger par la finance et les droits de douanes, les pays émergeants à se mettre en conformité avec les droits de l'homme. (Chine...)

-Rester toujours leader mondial dans les avancées tant en terme de démocratie que des nouvelles technologie (croissance verte, modèle de développement des énergies renouvelables, recherche développement de nouveaux produits....). Plutôt que courir derrière les pays émergeants en remettant en question nos droits sociaux durement acquis.

Si l'on devait faire un rapprochement de l'ensemble de ces concepts avec les notions astrologiques, je dirai qu'elles proviennent de la combinaison ascendant Cancer (un signe symbolisant les idées du passé, et d'autres dominantes liées à la transformation et la rénovation (Uranus-Pluton valorisé + son signe solaire du Scorpion le signe de la transformation par définition). Cela lui permet de dépoussiérer et rénover certaines idées ou concept utilisé en d'autre temps pas dans un but nationaliste, comme le propose par exemple le Front National, mais dans un but  internationnaliste et européen dans le respect de la paix des peuples. Il qualifie le système financier actuel "non domestiqué" de sauvage, cruel, dressant pour les peuples, qui doivent payer le prix de la crise pour une oligarchie financière et capitalistique qui est assoiffé d'argent. 

Nous verrons si une fois au pouvoir il sera capable de mettre en œuvre ses idées, le Scorpion est souvent contestataire en dehors du système, mais une fois qu'il l'est fait tout pour rester. Le 8e signe du zodiaque est celui de l'argent et du pouvoir.

 

 

Commenter cet article