Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Après avoir vu la victoire des bleus, Thierry Roland pouvait mourir tranquille

Publié le par Yanis voyance

Le fait d'actualité:

C’est avec beaucoup d’émotion que j’ai appris ce matin comme des millions de Français dans  notre pays, que Thierry Roland s’est éteint à l’âge de 74 ans. En entendant cette triste nouvelle, la première pensée qui m'est revenue en mémoire c'est la célèbre phrase qu'il avait lancé un soir de 12 juillet en 1998, alors que la France venait tout juste de remporter la Coupe du Monde de football. Il avait dit: 'je crois qu'après avoir vu ça, on peut mourir tranquille ! Enfin, le plus tard possible. Ah ! c'est superbe ! Quel pied ! Oh putain !' Ce commentaire qui était déjà rentrée dans la légende, a pris aujourd’hui avec sa disparition une tout autre dimension. 

Qui aurait pu dire que le plus tard possible ce serait ce matin à 3 heures du matin et d’un AVC?

L‘astrologue s‘il s‘était penché sur son thème astral, aurait pu avoir quelques éléments d‘alertes. Thierry Roland est un natif du Lion. Dans la tradition de l’astrologie médicale c’est un signe sujet aux maladies cardio-vasculaires, surtout avec un ascendant en Lion et  un Uranus (évènement brutal) carré à son Soleil (lié au cœur), un indice que l’on retrouve dans de nombreux de thèmes qui sont sujets à des crises cardiaques, des ruptures d’anévrismes. Le commentateur sportif avait d’ailleurs connus ses premiers soucis de santé en 2003. Souhaitons qu'avant qu'il rende son dernier soupire il n’ait pas trop souffert. Je préfère l’imaginer  nous quittant le sourire aux lèvres, et le cœur léger avec une belle longue carrière derrière lui, mais également  après avoir vu hier soir  la victoire des bleus 2 à 0 contre L’Ukraine. 

Une popularité hors norme

Les messages de condoléances et de soutien à sa famille  pleuvent de toutes part depuis ce matin. Il y en a presque autant que la pluie diluvienne qui s'est abattu hier a Donestk en Ukraine, et qui avait même interrompu le match de l'équipe de France au bout de 4 minutes de jeu. Cet orage qui s'abattait hier sur la planète football n'étais rien comparé au coup de tonnerre qui a secoué ce matin les Journalistes sportifs,les joueurs de foot, les personnalités publiques. Même le président de la République lui a rendu un vibrant hommage. J’ai tenu à ma façon à écrire quelques mots sur celui qui a symbolisé pour des millions de joueurs et passionnés du ballon rond la voix du football français.

Les raisons astrologiques d'une carrière de légende.

Thierry Rolland était né le 4 août 1937 à 5h du Matin à Boulogne Billancourt. C’était donc bien un Lion ascendant Lion avec un Soleil (symbole du rayonnement et de la lumière) culminant dans son thème. Cela pourrait expliquer  sa grande popularité et qu’il soit devenu très tôt une grande vedette du petit écran (Saturne planète de la maturité et de l’ambition trônait dans le signe précoce du Bélier dans son Milieu du Ciel secteur lié à la carrière) . C’est en effet à l’âge de 18 ans qu’il débute sa carrière  au service des sports de la RTF, puis de l'ORTF. Il commentera sa première Coupe du monde de football en 1962 au Chili. Il s’est fait remarqué à cette occasion par la pertinence de ses commentaires Mercure (l’astre de la communication et du journaliste) dans le signe très analytique de la Vierge, en Maison II (l’argent gagné par le travail) mise en valeur par la part de Fortune en conjonction avec cette planète. La part de Fortune en astrologie ne symbolise pas comme son nom l'indique la fortune, mais valorise en quelque sorte le talent d'une personne dans un domaine particulier. Chez Thierry Roland le talent était indéniable sinon il n'aurait pas fait cette magnifique carrière. C'était aussi je pense un homme né sous une bonne étoile.  Le  magnifique Trigone Neptune/Jupiter (chance pure) dans sa carte du ciel de naissance lui promettait un destin doré. Il s’est trouvé au bon endroit au bon moment pendant la période même où son directeur lançait en 1955 le premier service des sport télévisé. C’était l’année où le duo Jupiter( expansion) /Uranus (l’astre des révolutions) transitaient sur sa Lune (popularité) en maison XI (nouvelles technologie, innovation).  et formaient un bel aspect avec son Mars de naissance (astre des sportif) en maison V (sport et loisirs) . Ajoutons à cela la tête du dragon(destin) qui passait à ce moment là sur sa tête du dragon de naissance en Sagittaire le signe du sport en maison V .

Une carrière mise sur orbite en 62, l'année où l'on a marché sur la Lune.

Sa carrière de journaliste était lancée, il est considéré aujourd'hui par ses pairs comme le précurseur de ce qui se fait aujourd'hui dans le métier de commentateur sportif. L'avènement de la retransmission télévisuelle, et la généralisation de la diffusion avec des commentaires avisés, avait révolutionné à l'époque la profession (Valorisation du secteur XI domaine de l'innovation) . Il a depuis commenté plus de 1.300 matchs depuis le Mondial-62, c’était l’homme au 13 coupes du monde, et 9 championnats d’Europe des nations. C’était un journaliste de terrain avec Saturne en Bélier (l‘autre signe du sport de compétition avec le Sagittaire), un grand  passionné de sport et pas seulement de football. Mais c’est plus vers les sports d’équipe et notamment le football qu’il se passionne sous l’égide de son signe solaire en Lion combiné à sa Vénus dans le signe du jeu du Gémeaux. Le sport à la TV, et son métier, c'étaient on peut le dire même sa thérapie contre une enfance quelque peu perturbée, avec Chiron l’astéroïde médecin du zodiaque conjoint à sa Vénus. S’il a démarré de manière très précoce sa carrière, il est resté paraît il un grand enfant (Lune dans le signe de l’enfance du Cancer), c’est pour cela qu’il collectionnait les maillot, les Frances Football depuis leurs créations, comme des enfants s’échangeraient dans la cours de réaction leurs images et album Panini. Sa maison et sa chambre étaient parait il un vrai musée. Sans doute un désir inconscient inné de rester enfant, comme pour compenser une période de sa vie où son papa l’aquitté trop prématurément. (Son papa était mort alors qu’il n’avait que 10 ans).  

Il ne pouvait pas commenter cet Euro pour des raisons de santé.

Il aurait pu commenter aussi le tournoi qui est en train de se dérouler en ce moment. Mais quelques jours plus tôt, Thierry Roland avait annoncé qu'il ne commenterait pas l'Euro 2012 sur M6. Il n'était pas totalement remis d'une opération liée à un calcul biliaire. Même si l’opération s’était bien passée, Il était encore en période de convalescence et n’avait ni la force ni le courage de se rendre en Ukraine. Une grand évènement sur la planète football sans Thierry Roland au micro pour commenter un match de l’équipe. Son absence cela sonnait déjà comme un signe avant coureur de sa disparition. Même s’il avait déjà pris sa retraite en 2004, il avait fait plusieurs come back. Tout d’abord à la surprise générale en octobre 2005 où il arrive sur M6, qui se lance dans la diffusion de grandes compétitions de football. Il va alors commenter une partie des matchs de la Coupe du monde de football de 2006, avec l'ancien footballeur Frank Lebœuf. Il fera également de régulières apparitions dans l'émission 100% Foot. En juin 2008, il commente les matchs de l'Euro 2008, toujours sur M6. Il ne commentera pas la coupe du monde 2010. Mais l’arrivée de Jean-Michel Larqué son compère de toujours sur la 6e chaîne  laissaiT espérer que le duo mythique des années 80/90 allait se reformer pour nous régaler pendant cette coupe d’Europe, et surtout nous faire rire par des commentaires parfois un peu lunaire. Thierry Roland n’était en effet jamais le dernier à rire et à raconter de bonnes blagues, des anecdotes parfois complètement décalé. Il a longtemps fait parti de l’équipe des grosses têtes de Philippe Bouvard, et se distinguait par son rire très particulier et si communicatif.

Un commentateur polémiste et franchouillard

C’était vraiment sur ce créneau qu’il s'est très souvent distingué, et qui lui a valu sans doute la réputation et la popularité qu’on lui connait. Ses petites phrases étaient souvent très controversés, avec des prises de position souvent surprenante pendant les matchs de foot qu'il commentait. Cela donnait lieu dès le lendemain à de nombreuses polémiques. Pour expliquer ce trait de caractère astrologiquement, on  dira que sa passion pour le foot, (Lion est un signe passionné), combiné à son côté franchouillard, limite chauvin (Lune opposition à Jupiter sur l’axe Cancer/Capricorne symbolisant l’attachement aux traditions et à ses racines (même si au passage sa mère était d’origine Russe). Tout ceci l’emportait sur la réserve et l’objectivité dont il était sensé faire preuve. C’était plus fort que lui Mars (pouvoir d’action) dans un signe qui ne supporte pas l'injustice du Scorpion, et Mercure l’astre de la communication affligé à Saturne en Bélier (Franchise un peu abrupte et parfois irreflechi). Le fait que Saturne trônait dans son milieu du Ciel (destin/carrière) dans le signe impulsif du Bélier au moment sa naissance, pourrait expliquer avec ce cocktail astral les gaffes et les boulettes du  commentateur sportif. Je pense que d'une certaine une grande partie du publique l'aimait pour ça, et était aux aguets de la moindre  petites phrases  lâchées en direct à l'antenne. La première et l’une des plus célèbre remonte au 9 octobre 1976, lorsque, pendant un match de l'équipe de France contre la Bulgarie, à Sofia, il s'en prend violemment à l'arbitre écossais qui a sifflé un penalty en faveur des Bulgares. 'M. Foote, vous êtes un salaud !', dit-il en direct.  En 2002 lors d'un match entre la Corée du Sud et la France, Thierry Roland déclarait : 'il n'y a rien qui ressemble plus à un Coréen qu'un autre Coréen, surtout habillés en footballeurs, d'autant qu'ils mesurent tous 1,70 m, qu'ils sont tous bruns, à part le gardien'. Il y a bien d’autres perles qui auront marqué de leur sceaux la marque de fabrique de Thierry Roland. Et je ne parle pas de sa misogynie légendaire.

Conclusion

Mais voilà il était authentique et il était spontané , il était lui c’est sans doute aussi pour ça que tout le monde l’aimait, et  qu’il était si populaire. Ce serait un beau cadeau d’Adieu si nos bleus pouvaient remporter le  trophée européen. 

 

Commenter cet article