Prochaine "pandémie" virus Marburg?

Publié le 19 Janvier 2022

Le fait d'actualité:

 Jean Castex a réuni ce matin les principaux candidats à l'élection présidentielle. Le chef du gouvernement  aurait déclaré d'après Nicolas Dupont Aignan présent lors de la réunion: qu'un nouveau horrible virus allait changer le cours de l'élection présidentielle.

Le Premier Ministre aurait il soudain eu un flash médiumnique en pleine nuit ? Est-ce une fausse piste pour troubler les candidats ainsi que leurs sympathisants?

Semer les graines de l'incertitude peut aussi être une façon de manager le pays pas la terreur. L'art du contre-pied a déjà été utilisé mainte fois depuis le début de la crise de la covid19. 

Et pourtant, les propos "inquiétants" de l'ancien Maire de Prades semblent bien faire écho à ceux de l'OMS qui surveillait depuis l'été dernier quelques cas de virus Marburg déclarés en Guinée, qui ont provoqué des décès dans le village de Temessadou M'Boket. 

Autrefois appelée fièvre hémorragique, le virus Marburg est une maladie très grave et souvent mortelle chez l'être humain qui fait partie de la même famille des filoviridés (filovirus).

Le taux moyen de létalité serait semblable à Ebola, et avoisinerait les 50% avec des variations entre 24% à 88% lors de flambées épidémiques, en fonction de la souche virale et de la prise en charge des cas. 

Les premiers cas de virus Marburg seraient apparus en 1967 dans la ville qui porte son nom près de Francfort en Allemagne ainsi qu'à Belgrade (ex-Yougoslavie aujourd'hui la Serbie). 

Des employés de laboratoires seraient tombés malades après avoir été en contact avec des singes verts d'Ouganda. 30 personnes auraient été infectées et avaient développés des fièvres hémorragiques. Les malades allaient du personnel des labos pour se propager jusqu'aux membres du personnel médical qui avaient soigné les premiers patients, ainsi qu'à leurs familles. Selon la presse 7 victimes avaient été déclarées.

L'hôte naturel du virus Marburg serait une chauve-Souris; Il n'existerait à ce jour aucun traitement homologué.

D'après certaines sources, ce "virus" serait en train de se propager en Chine. Dans l'agglomération chinoise de Xi'an, la ville est désinfectée avec des Lances flammes et 13 millions de personnes seraient confinées depuis maintenant 1 mois.

Avant cet épisode cela faisait depuis  le 6 octobre 2005 que des cas n'étaient pas réapparus.

Le Docteur Robert Malone  pionnier des "vaccins" à ARN qui s'est déplacé sur place pour constater, met en garde contre la présence en Chine d'un "super-virus" ressemblant à la fièvre hémorragique d'Ebola qui serait causés par les mutations dues à la vaccination de masse. Ce n'est pas la première fois qu'il fustige la stratégie de "vaccination de masse" en période aussi rapprochée après la première vague épidémique de 2020. 

Dr. Robert Malone Warns Of 'Ebola-Like Hemorrhagic Fever' Super Virus In China Caused By Mutations Due To Mass Vaccination - National File

Un autre chercheur d'origine irlandaise Kiera Morrissey qui a travaillé pendant 22 ans dans un grand hôpital de Dublin où il a acquis une connaissance approfondie du fonctionnement du système de santé de son pays fait des révélations encore plus fracassantes.

Il explique qu'il a découvert en 2017 à travers des publications de deux chercheurs italiens qui testaient différents vaccins depuis 2004 que la plupart sont contaminés avec des nanoparticules inorganiques comprenant également toutes sortes de substances telles que des métaux lourds, comme le plomb.

Il en titre les conclusions que ces vaccins provoquent des réactions immunitaires qui peuvent prendre la forme de grippe ou d'autres maladies. Il parle de boucle sans fin entre vaccins et maladies, car plus les symptômes apparaissent plus des vaccins tout aussi toxique sont administrés.

Plus grave il a découvert en avril 2021 que Bill Gates et la fondation Gavi ont publié un article dans lequel il affirmait que Marburg était la prochaine grande pandémie. Encore une prescience dont a le secret  l'ancien patron de Microsoft n'est-ce pas?

Apparemment des Test PCR spécifiques pour la maladie de Marburg avec une efficacité aussi fantaisiste que les test RT PCR du Covid seraient déjà au point. (Voir les fiches de l'OMS qui évoque pour le diagnostic le PCR avec transcriptase inverse (RT-PCR)

FICHE D'INFO : quelques réponses sur le virus de Marburg - Africa Check

Maladie à virus Marburg (who.int)

Encore plus inquiétant le scientifique vous parle déjà d'un prétendu vaccin déjà au point appelé le Rivax qui contiendrait de la Ricine, une substance hyper toxique qui a été utilisée dans les attentats terroristes du métro de Tokyo et qui a tué un grand nombre de gens.

Selon lui cette vraie fausse pandémie est en réalité à la base causée par les "vaccins covid19" qui provoquent dans certains cas de nombreux effets secondaires dont des hémorragies et des caillots très semblables à celles de la fièvre hémorragique. 

Ainsi la nouvelle déclaration de cette maladie servirait de couverture aux effets secondaires des injections contre le covid dont plus de la moitié de la population mondiale a déjà reçu au moins 1 dose. Certains sont déjà à 3 ou 4 doses.

Même son de cloche du côté du Docteur Italien Roberto Petralla. Un gynécologue qui s'est révélé pendant cette crise comme un lanceur d'alerte explique lui aussi qu'il s'agira d'un leurre pour camoufler les effets indésirables graves des injections covid19, mais que tout le monde croira la version officielle. 

Retrouvez en lien une vidéo dans laquelle vous verrez également Bill Gates qui affichait avec Melinda une mine réjouie en annonçant une "future pandémie" qui retiendrait l'attention.

Le coin des passionnés d'astrologie:

En terme de temporalité, l'alerte maximale concernant cette prétendue "vraie fausse pandémie" devrait survenir plutôt après la présidentielle, et vraisemblablement au printemps 2023 après la fin du cycle Saturne/Uranus (Verseau-Taureau) et le début du nouveau cycle Saturne/Neptune en Poisson, accompagné des premières incursions de Pluton en Verseau.

Mais comme souvent en astrologie les évènements peuvent survenir quelques mois avant ou après le début d'une conjecture. Nous ne sommes désormais qu'à quelques mois de cette échéance et on entend de plus en plus ce son de cloche de fin d'épidémie Covid19.

 Est-ce que la prochaine "pandémie made in oligarchie  se fera sous l' appellation Marburg ou une autre virus ? Toujours difficile d'être catégorique.

Il y a une chose qui paraît certaine, c'est que dans les scénarios des futures prochaines "pandémies," l'un des méchants virus vous sera présenté comme issu de la maltraitance de notre ecoystème, de la biodiversité et des animaux. Le cycle Uranus/Neptune (Taureau-Poisson) qui monte en puissance avec le rapprochement des deux astres par le sextile met bien l'accent sur cette dominante "naturelle". Tandis qu'avec Saturne aujourd'hui et demain Pluton en Verseau signe de la mise en scène médiatique, du virtuel, de l'ingénierie et des modèles mathématiques, c 'est plutôt l'artificiel qui domine.

Dans les scénarios les plus "improbables" digne des films catastrophes on pourrait avoir un  virus préhistorique prisonnier du permafrost et décongelé à cause de la fonte des glaces comme la variole ou l'Antrax. Ou encore une maladie transmise par un moustique porteur du paludisme, de la dengue ou du  chikungunya. Dans tous les cas les éditos du monde entier feront le lien avec le réchauffement climatique anthropique pour incriminer les activités humaines. 

La culpabilisation de l'homme fait partie du processus de la fabrication du consentement pour qu'il abandonne ses libertés individuelles et accepte le nouveau modèle techno-sanitaire et le crédit social.

De nombreux conférenciers spécialistes du climat et autres collapsologues sont sponsorisés directement ou indirectement via des interfaces associatives, fondation et ONG par les mêmes grandes fortunes planétaires qui se sont gavés pendant la crise de la Covid19 pour endoctriner les masses. Le peuple sera à coup sûr la caution populaire et pseudo démocratique de la révolution appelée réinitialisation (The Great Reset). 

Mais si on reste sur cette thèse du Marburg qui semble pour le moment tenir la corde,  et qu'on jette un rapide coup d'œil à la date de la dernière apparition du virus le 6 octobre 2005 nous retrouvons les cycles:

  •  Saturne/Neptune (Lion-Verseau) par l'opposition qui est  faux jumeaux à celui qui commencera à se former avec la réunion de Saturne/Neptune en Poisson à partir du début du printemps 2023. Là où séjournait en 2005 Uranus en Poisson. Avec en prime Pluton en Verseau qui activera l'axe en signe fixe.

 

  • Jupiter-Mercure/Pluton (Balance-Sagittaire) par le sextile, aurait des similitudes avec Jupiter-Mercure/Pluton (Bélier-Verseau)

Mars en cet automne 2005 séjournait à 23°13 du Taureau avec une opposition à Lune/Vénus en Scorpion, or Uranus céleste de ce mois de mars-avril 2023 sera autour du 16e degrés assorti d'une conjonction Lune/Vénus également en Taureau ce 23 mars 2021+noeud nord de la lune.

Le livre de Stanley Johnson The Marburg virus  a été édité le 1er avril 1982. On retrouve l'axe Bélier-Balance occupé par des planètes et le cycle Saturne/Neptune par le sextile (Balance-Sagittaire).

Uranus/Neptune en Sagittaire qui fait écho au Uranus/Neptune (Taureau-Poisson) de notre époque et encore plus celle de l'année prochaine où l'on se rapprochera du sextile parfait.

Rédigé par Yanis Voyance Astrologue

Publié dans #covid22, #Covid19, #Covid21,

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article