Fermeture des discothèques en France pendant 4 semaines ! Interdiction de danser dans les bars et restaurants

Publié le 11 Décembre 2021

Le fait d actualité:

Devant l'augmentation du nombre de cas, et la " menace" du nouveau variant Omicron, le gouvernement a annoncé le 6 décembre dernier le retour de mesures plus draconiennes pour lutter contre la 5e vague à savoir :

  • La fermeture des discothèques à partir du 10 décembre pour une durée de 4 semaines
  • Un protocole renforcé dans les écoles (port du masque jusque dans les cours de récréation, distanciation, évitement du brassage dans les groupes, fermeture des classes dès 3 cas positif à la covid...).
  • La vaccination des enfants de 5 a 11 ans.

Depuis ces annonces, les patrons de discothèques, et des bars ne décolèrent pas!

L'ensemble de la profession  vit ces décisions politiques  comme une véritable trahison assortie d'une amer impression que leur temple du divertissement a servit d'appât durant les beaux jours, pour inciter à la vaccination des jeunes.

 Maintenant que la mission est accomplie, le gouvernement se retourne contre eux pour les punir d'avoir ainsi collaboré . 

Dernier à ouvrir lors de la phase de déconfinement du printemps dernier, ils sont les premiers à fermer.

Les boss du monde de la nuit crient au scandale et pointent du doigt les aberrations de clôturer leurs établissements pendant que les clubs libertins et les bars de nuit restent ouvert. 

Le nouveau dispositif va jusqu'à Interdire de danser dans les bars-restaurants pendant que chaque jour des millions d'usagers du métro et des bus hexagonaux pratiquent le collé serré fortuit et la lambada entassés dans les transports en commun.

Lorsqu'un des portes paroles du mouvement a fait remarquer à Prisca Thevenot  sur le plateau de l'émission de Jean Marc Morandini pourquoi les meeting politiques dans le cadre de la campagne présidentielle 2022 se tiennent, la femme politique s'est retranchée derrière le conseil constitutionnel qui indique qu'au nom de la démocratie la vie politique doit se poursuivre.

Le porte parole des patrons a épinglé la déconnexion du monde politique avec la réalité.

Le manque à gagner déjà conséquent va encore s'aggraver, d'autant que ce mois cette fermeture tombe pendant l'un des mois les plus festifs de l année prélude à la Noël et au jour de l'an.

Le gouvernement va certes proposer des dédommagements sous forme de subvention mais qui ne vont à peine couvrir les coûts et charge fixes. Ce chèque en blanc sera une nouvelle fois payée par le contribuable français.

"Nous ne sommes pas des créateurs d'aides s'indigne  ce chef d'entreprise, nous sommes des créateurs de richesse".

Aujourd'hui ce sont pas moins 1300 d'entrepreneurs qui sont privés de la liberté de travailler. Demain c'est d'autres français qui seront privés de cette liberté fondamentale alerte encore le responsable de boite de nuit. 

Concernant maintenant le tour de vis en direction cette fois des plus jeunes enfants, notons que la prise de parole de Jean Castex pour annoncer ces mesures s'est tenue le 6 décembre jour de la Saint Nicolas.

Cette date est chargée d'une dimension symbolique très forte, car dans la légende ce saint patron des Nicolas aurait ressuscité 3 petits enfants qui avaient eu l'imprudence de demander l'hospitalité à  un maître boucher. Ce dernier avait profité de leur sommeil pour les découper en morceaux et les mettre au saloir.

Quand on connaît les effets pervers  du port du masque chez les plus petits en termes de bien-être, les dégâts sur le plan cognitif et que l'on entrevoit déjà des drames dûs aux effets secondaires de la vaccination,  il y a vraiment de quoi s'inquiéter pour nos chères têtes blondes.

Nous reviendrons très certainement ultérieurement sur le sujet épineux de la vaccination des enfants qui deviendra encore plus central sous la période Capricorne. Sachant que nous avons déjà abordé cette question dans d'autres précédentes publications au printemps et l'été dernier.

Le coin des passionnés de l astrologie :

Ce nouvel article vient compléter celui posté le 30 novembre dernier intitulé: Le monde de la culture, du sport et du spectacle sous la pression du variant Omicron.

Ce nouveau variant  a fait chuter les cours de bourses, mais enrichit dans le même temps les patrons des grands groupes du numérique (GAFAM) et des biotechnologies médicales (Labos). 

Toutes ces nouvelles restrictions sous couvert sanitaire servent comme à chaque fois depuis le début de cette crise de catalyseur et convecteur  assurant le transfert de richesse de l'économie traditionnelle symbolisée par le Taureau à l'économie numérique représentée par le Verseau .

  En cette période Sagittaire signe de la joie de vivre, et des rassemblements festifs c'est le secteur d'activité des bars dansants et discothèques qui est le premier à trinquer.

Mais les autres activités corollaires du secteur définis comme  "non essentiels" de la part des covidistes ne perdent rien pour attendre.

Les restaurants, autres commerçants indépendants, et le reste du secteur des loisirs, de la culture et des arts  retiennent certainement  leur souffle. Et ils ont bien raison de se préparer à cette perspective, car  vous pouvez être sûr que des fermetures sont déjà programmés de façon désormais assez cyclique.

Observons que l' annonce officielle du 6 décembre dernier, s'est produite sous une Lune en Verseau (signe de la liberté), là où siège le tandem Jupiter/Saturne.

Or il est bien une nouvelle fois  question des libertés de travailler avec le laborieux Saturne symbole de l'état et des restrictions.

L'astre est omniprésent depuis les premières lois d'état d'urgence sanitaire du 23 mars 2020, dans le 11e signe du zodiaque. La 6e planète du système solaire continuera à former cette dysharmonie à Uranus en Taureau (signe de l'économie réelle) jusqu'au printemps 2023.

L'enregistrement au journal officiel de ces décrets d application le 8 décembre et l'entrée en vigueur hier 10 décembre, coïncide cette fois avec le transit de la lune en Poisson qui rejoint Neptune. 

Neptune  devient le maître de illusion et la tromperie quand il se présente en position affligée par rapport aux astres qui traversent le 9e signe du zodiaque. En l'occurrence en ce moment Soleil/Mercure en Sagittaire face aux nœud nord de la lune en Gémeaux signe de la jeunesse.

Malgré cette obéissance collective à des mesures aussi iniques qu'absurdes nous demeurons dans une situation assez semblable à celle de l'automne de l'année dernière.

A la différence près c'est que 70% de la population serait complètement vaccinés d'après les chiffres officiels. Les effets secondaires de ce ratio gigantesques va venir alimenter les crises sanitaires futures. La fameuse boite de Pandore !

La France serait en pôle position des pays les plus vaccinés, devant la République Populaire de Chine, l'Inde, les Etats-Unis et le Brésil.

Monsieur Macron natif du Sagittaire peut bomber le torse et se vanter d'être  le "président Jupitérien champion de la vaccination" qui plus dans un pays peuplé de gaulois réfractaire,  où ses habitants étaient avant le début de la campagne de vaccination en grande majorité hostile.

Les millions de français qui ont cru qu' en cédant aux injonctions d'aller se faire injecter, pour se procurer le pass sanitaire,  allaient retrouver leur vie d avant et la liberté doivent désormais déchanter après avoir dansé tout l'été. 

Après la 3e dose obligatoire avant le 15 janvier 2022 pour conserver son pass,  Jean François Delfraissy vient d' évoquer ces derniers jours la 4e dose.

Pendant ce temps Pfizer a annoncé un nouveau "modèle" de vaccin qui tiendrait compte du variant "Omicron".

Covid-19. Un vaccin Pfizer/BioNTech adapté au variant Omicron attendu « en mars » (ouest-france.fr)

 

De plus en plus de primo vaccinés conscient de s'être fait berné refusent de faire la 3e dose

Les plus optimistes et déterminés entreront en "Resistance", tandis que les natures plus pessimistes et fragiles psychologiquement entreront en dépression. Ce retour à la cause départ et la perspective future qui s'assombrie en pleine période automnale a de quoi entamer le moral des troupes. 

Pendant que d'autres vont  continuer à être dans le déni de réalité, et malgré tout poursuivre le schéma "vaccinal" préconisé par le gouvernement pour conserver son pass sanitaire et ses "avantages économiques sociaux".

Ils s'apercevront tôt ou tard qu'ils ont mis le doigt dans un engrenage sans fin qui entraîne toute la société vers cette fuite en avant. 

 Imaginez l état du système immunitaire naturel de ces millions de personnes après toutes ces doses. 

La 3e réaction c'est celle de se rendre compte qu'on s'est fait arnaquer. Mais l'égo surdimensionné et la mauvaise  foi refusent la remise en question. (Voir le témoignage de Pierre Jovanovic ci dessous).

Le plus facile dans ce cas c'est de rejeter toute la responsabilité sur  son voisin ou membre de sa famille qui a refuse l injection. 

 

Rédigé par Yanis Voyance Astrologue

Publié dans #Covid19, #Covid21,, #Ecologie Economie & Astrologie

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article