A peine la 3e dose instaurée pour les plus de 65 ans qu'une 4e dose est déjà évoqué ! Histoire sans fin !

Publié le 5 Septembre 2021

Le fait d'actualité:

Alors même que la haute autorité de santé a programmé l'injection d'une 3e dose pour les personnes âgées de plus de 65 ans pour ce mois de septembre, le site l'Est Républicain du 21 août 2021 évoque déjà la 4e dose de "vaccin" pour les patients immunodéprimés.

Nous avons bien la confirmation que les gens qui ont accepté de gré ou de force ou à l'insu de leur plein gré de se faire inoculer une première dose, ont signé pour un abonnement.

 Voir notre publication du 19 avril dernier intitulée: " La Boite de Pandore de la vaccination Covid19  ou la porte ouverte à  vaccination sans fin pour n'importe quelle pathologie"

Chaque nouveau variant ou nouvelle maladie auront vraisemblablement leur réponse vaccinale, et vous devrez être à jour des derniers rappels à la mode, sinon votre pass sanitaire ne sera plus valide et clignotera orange ou rouge.

Pour continuer à conserver "vos avantages sociaux supposés" de faire partie de la société, vous devrez donc continuer à vous faire injecter.

Excepté les personnes qui ont déjà reçu une première dose et qui ont enregistré des effets secondaires graves.

Ces derniers semblent désormais pouvoir obtenir une dispense.

Exemption qu'il n'était pas possible ou plus difficile d'avoir en début de campagne vaccinale.

Nous sommes aux premières loges pour assister aux  prémices du "crédit social" a la française, dans lequel les citoyens obéissants sont récompensés, pendant que les récalcitrants sont conspués et sanctionnés. Ils n'ont plus le droit de cité, dans certains lieu de la vie  publique s ils ne présentent pas leur Q RCode. 

Madame Roselyne Bachelot a rappelé que les récalcitrants au pass sanitaire dans les emplois en contact avec le public, pourraient se voir infliger des sanctions financières qui pourraient aller jusqu'à de la peine de prison.

Cette version n'est que la première mouture d'un projet plus "ambitieux" qui va s'installer au rythme des variants.

Les autorités de santé sont loin d'avoir épuisés les lettres de l'alphabet grec, puisque nous en serions au variant Mu en ce moment "surveillé" nous dit on comme le lait sur le feu par l'OMS.

Il reste une douzaine de lettre avant d'atteindre Omega.

Cette ultime étape pourrait coïncider avec le début du printemps 2023 .

Le 23 mars 2023 verra la fin du cycle négatif Saturne/Uranus (Verseau-Taureau), qui correspond à  l'état d'urgence,  la campagne de la seringue et la division de la société française façon puzzle.

D'ici là nous risquons de nous retrouver dans une "drôle de situation sanitaire et sociale" quand les vaccinés des 4e dose vont cohabiter avec les désormais pas assez vaccinés de la 1ère, 2e et 3e dose.

Sans oublier les irréductibles gaulois refractaires qui résistent aux envahisseurs des empereurs et cardinaux vaccinaux qui veulent leur injecter de force la première dose.

Cette dernière catégorie semble se réduire comme peau de chagrin du fait que le pass sanitaire est depuis le 30 août dernier étendu à toutes les professions qui accueillent du public. Y compris les forces de l'ordre, les militaires et gendarmes jusque là exemptés. (Voir  l'intervention vidéo de l'un d'entre eux qui à l'inverse prévient du retour de bâton pénal pour les chefs de service qui appliquent sans discernement à leur effectif ces injections). 

De nombreuses personnes jusqu'à présent réfractaires ont dû se résoudre la peur au ventre de débuter le "programme d'injection" pour pouvoir continuer à payer son crédit maison ou automobile, faire vivre sa famille, en somme conserver son emploi.

On entend beaucoup en ce moment l'idée selon laquelle le pass sanitaire pourrait être abandonné.

Si ce scénario devait se concrétiser, il faudrait plutôt parler de suspension temporaire. 

Même si la porte du pass devait un temps se refermer comme c'est le cas dans d'autres pays , vous pouvez être certain que cet outil technologique de contrôle social reviendra en force par la fenêtre un peu plus tard ! 

Pour l'heure Emmanuel Macron a évoqué l'idée d'aller au delà du 15 novembre. La prolongation du pass devrait être examinée à la mi-octobre prochain.

Pour le moment le pass rempli pleinement cette fonctionnalité de contraindre de façon détournée à la vaccination pour qu'un maximum de monde ait sa première dose. 

Le plafond de verre va bientôt être atteint puisque le gouvernement se targue d'avoir vacciné 50 millions de français soit près de 75% de la population.

Olivier Véran avait annoncé en début de campagne que tout le monde serait vacciné avant le 31 août 2021.

Une fois n'est pas coutume, le Ministre de la santé est tout proche de tenir cette promesse qui sonnait au départ comme un pari "impossible" tant les réticences dans le pays étaient fortes.

Une fois le taux similaire à celui du royaume uni qui compterait 88% de vaccinés, les enfants dans la cible viendront compléter le chiffre, le gouvernement pourra sans difficulté "lâcher" pour un temps la bride vaccinale, mais pour un retour à l'ancienne bonne vieille méthode des couvres feux et confinement en justifiant que le vaccin annoncé comme providentiel pour atteindre l'immunité collective et le retour à la vie normale n'a pu atteindre son objectif à cause des variants et notamment ce satané variant Delta. !

Mais pas de panique le laboratoire Lilly vient de sortir des médicaments monoclonaux très prometteur !

Pour revenir plus tard avec un nouveau vaccin présenté comme plus efficace.

Sachant tout de même qu'aux USA le FDA vient d'attribuer l'AMM définitif au "vaccin" Pfizer ! Sources les echos du 23 août 2021.

Covid : le vaccin Pfizer-BioNTech, premier à obtenir l'autorisation définitive aux Etats-Unis | Les Echos

Les autorités ont rendu dans la foulée le vaccin obligatoire pour plusieurs segments de la population ! Si l'autorisation définitive de mise sur le marché a été obtenu outre Atlantique rien n'empêche désormais à ce qu'il le soit aussi sur le vieux continent et dans l'hexagone !

Pour revenir au pass sanitaire ne nous y trompons pas il est le symbole technologique de cette nouvelle norme sociale, prélude aux carnets vaccinaux sous cutanées.

Quand on parle de norme on pense à Saturne. Tandis que la nouveauté et modernité au Verseau.

Saturne est bien stationné dans le zodiaque en exaltation en Verseau signe rattaché au caractère social  !

Le pass sanitaire apparaît déjà comme une interface de "récompense" sociale, tout en provoquant paradoxalement chez de nombreux sujets des effets indésirables sur la santé parfois irréversible.

Dans le futur ce pass pourrait devenir notre "ticket de rationnement des temps modernes" en cas de rupture des chaines d'approvisionnement, de cyber attaque etc...voir nos dossiers précédents.

De nombreux intellectuels et scientifiques ont compris les autres formes de piège du Pass sanitaire.

Voici  2 scientifiques qui boycottent le pass:

En tête Philippe Guillemant Ingénieur de recherche au CNRS

Et plus récemment, l'astrophysicien Jean-Pierre Luminet qui aurait renoncé à ouvrir la conférence de la Société Astronomique de France, assortie d'un prix qui lui a été attribué.

La raison : "seules pourront y avoir accès les personnes munies de l'infâme p.as.s sa.ni.ta.ire, qui sera dûment contrôlé à l’entrée"....

Jean-Pierre Luminet ajoute : "tant que cette monstruosité liberticide perdurera, je renoncerai à tout voyage en train ou avion, dussè-je en pâtir pour mes activités professionnelles."

Jean-Pierre Luminet déclare refuser de se "faire marquer comme du bétail ou de se laisser introduire dans le nez toutes les 72 heures un bâton, dont les personnes honnêtement informées savent en outre qu’il ne sert strictement à rien."

Quant aux partisans de l’infamie (je parle du p.as.s, pas du va.cc.in, autre problématique), qu’ils songent plutôt à se réveiller de leur ahurissante léthargie."

Jean-Pierre Luminet est un astrophysicien, conférencier, écrivain et poète français, spécialiste de réputation internationale des trous noirs et de la cosmologie. Il est directeur de recherche au CNRS, membre du Laboratoire d'astrophysique de Marseille (LAM), après avoir été longuement membre du Laboratoire Univers et Théories (LUTH) de l’observatoire de Paris-Meudon, auquel il reste affilié. Il est également chercheur associé au Centre de Physique Théorique2 de Marseille (CPT).

Membre de plusieurs académies et sociétés savantes, il est lauréat de nombreux prix (voir Distinctions), notamment le Prix Européen de la Communication Scientifique 20073. L'astéroïde (5523) Luminet, découverte à l'observatoire Palomar en 1991, porte son nom en hommage à ses travaux.

Le coin des passionnés de l'astrologie: 

Notre écliptique de ce mois de septembre montre comme très souvent un visage céleste bien inégal !

Le Soleil  transite le 6e signe du zodiaque réputé pour son esprit cartésien, et sa logique implacable.

La vierge mercurienne et pragmatique s'intéresse de façon spontanée à ces sujets en rapport avec le bien être et la santé. Ce signe est en général le mieux placé pour savoir ce qui est bon pour lui.

C'est encore plus vrai chez certains natifs avec le soutien de ce double trigone de:

Mars en Vierge à Pluton en Capricorne un autre signe de terre à la logique implacable et même scientifique.

Uranus en Taureau autres signes de terre de la nature et de la  raison qui renforce cette capacité autant à anticiper sur les conséquences futures de nos actes, que de conserver le bon sens commun et les valeurs naturelles, avec cette "dose" de sensibilité et d'humanité avec l'opposition de Neptune en Poisson.

Le journaliste Ivan Rioufol natif de la Vierge du 12 septembre 1952 à 23h à Nantes (Sources astrothème) vient illustrer notre propos puisque l'éditorialiste tient pour le moment un discours de raison à rebours de ses pairs. Il a déclaré ne plus aller au restaurant et dans des endroits qui nécessitent le pass.

Il a fait  remarquer il y a une semaine sur le plateau de Cnews, que s'il ne s'est pas "vacciné" c'est parce qu' il constate que le Pr Montagnier avait raison quand il disait que le "vaccin" n'empêchera pas la transmission du virus, et qu'en effet les derniers résultats vont dans ce sens. 

Ce constat implacable ajoute t-il  met à mal le discours du gouvernement qui consistait à dire qu'il fallait se faire injecter pas seulement pour vous protéger vous, mais pour protéger les autres par altruisme et esprit patriotique.

Dans le caractère altruiste on retrouve bien l'opposition du Soleil en Vierge signe réputé serviable et dévoué activant Neptune maître du Poisson dans son domicile, qui peut revêtir ce caractère altruiste, voir sacrificiel tant que ce n'est pas fait sous la contrainte, le Poisson et Neptune signe et planète de l'amour universel sait se sacrifier pour les gens qu'il aime. C'est d'ailleurs ce que rappelait récemment le chanteur engagé Francis Lalanne mais pas quand il s'agit de se sacrifier sous la contrainte.

Il était très peiné qu'un artiste qu'il admire comme Elton John qui avait un temps chanté la chanson sacrifice ! Pousse à la vaccination et au sacrifice.

Ce mot n'est pas trop fort quand on connaît le nombre de victimes et d'effets secondaires graves qu'ont généré ces  injections. (voir les chiffres plus bas ou dans d'autres publications).

On retrouve bien ici la tromperie de Neptune qui a  tendance dans cette position zodiacale à dévoyer les valeurs virginales, en donnant dans le mensonge.

Les gouvernements vous ont menti en faisant la promotion d'un "vaccin providentiel" sensé vous sauver, exactement de la même façon que les "charlatans" du XIXe siècle à l'époque où Neptune avait été astronomiquement découverte (23 septembre 1846) séjournait en Poisson (1848-1861) vous vendait leur élixir miracle de jouvence.

Alors qu'en réalité ce produit est là pour vous empoisonner et vous terrasser selon les cas à petit feu au fil des injections ou de façon plus foudroyante pour les 23 252 personnes  qui ont succombé rapidement dans l'UE depuis le début de la campagne. (Voir les Chiffres Eudravigilence).

 

Pendant que les gens se mentent à eux mêmes et leur entourage en adhérant à ce discours de démagogie de dire qu'ils se sont fait injecter par altruisme.

Alors qu'ils l'ont en réalité fait pour des raisons purement personnelles qui peuvent friser dans certains cas l'individualisme et l'égoïsme comme aller se dorer la pillule à Myconos comme le dit avec beaucoup de malice l'humoriste Franjo. Ou le cas échéant c'est la peur de ne pas retrouver sa vie d'avant qui dicte la conduite.

Ces failles sont masquées par le brouillard neptunien !

Tous les natifs de la Vierge ne sont pas aussi lucide sur la situation en grande partie à cause de l'opposition de Neptune.

Certains Vierges peuvent développer de l' hypocondrie qui peut avec l'aspect dissonant de Neptune virer carrément à la phobie.

Pas seulement de contracter la maladie, mais aussi de devenir un paria de la société.

Neptune tout puissant en Poisson place le monde sous hypnose collective ou en état de léthargie qui empêche les gens d'agir avec vigueur pour défendre leur vie et celle de leurs enfants contre cette tyrannie masquée des précautions sanitaires.

Neptune et le Poisson activés par le Soleil en Vierge peut aussi symboliser l'accoutumance.

C'est toute proportion gardée le même effet que l'on peut retrouver chez les drogués, qui sont tellement dépendant de la substance qu'ils prennent tout les risques pour obtenir leur dose.

Transposé à la crise covid19 et la campagne vaccinale, seul compte l'euphorie du moment de déguster un bon restaurant, d'entrer dans un stade de football, et de voyager.

Ceux qui ont façonné notre monde ont su de longue date créer comme l'avait prophétisé Aldous Huxley les chaines invisibles de notre addiction à la société de consommation et du divertissement, qui nous donnerait l'amour de notre servitude et empêcherait toute révolte.

L'accoutumance est telle qu'il a suffit que nos gouvernements actuels retirent pendant le temps de quelques confinements et couvre feux cette vitrine de la liberté de consommer, de se divertir et de vivre d'agréable moment de convivialité pour qu'une grande partie de la population accepte les conditions inacceptables de se faire injecter  mettant en danger leur vie et celle de leurs enfants pour retrouver un semblant de vie normale. 

Est-ce que les gens préfèrent d'avantage les restaurants que leurs enfants?

Pour répondre à cette question qui fait grincer des dents, je vous invite à écouter en vidéo cette enseignante 30 ans d'expérience à l'éducation nationale qui vous livre un constat sans concession sur l'état d'esprit de la grande majorité du corps enseignant et encourage les parents à contester les protocoles sanitaires notamment les pass et injections prévus pour nos chères têtes blondes en guise de cadeau à la place des crayons de couleur habituels pour la rentrée scolaire 2021.

 

 

Rédigé par Yanis Voyance Astrologue

Publié dans #Covid19

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article