Stop & Go: Stratégie des globalistes pour imposer leur agenda à la population. Reculer pour mieux sauter ! Vaccination obligatoire ou non renouvellement AMM ?

Publié le 22 Août 2021

En ce jour de pleine Lune qui vient de se produire aujourd'hui à 14h03 à la fin du signe du Verseau, voici en lien ci-dessous la dernière vidéo dans laquelle nous évoquons certains de ses effets sous l'angle  de la stratégie du Stop & Go !

En espérant que cette "capsule" vous apporte quelques éclaircissements dans cette période où les informations, et indiscrétions fusent de toute part, avec leur lot de contradictions, mais aussi peut être de complémentarités.

Ce n'est rien en comparaison avec notre gouvernement qui change sans arrêt de version et son fusil d'épaule. 

Nous retrouvons en permanence ce décalage abyssal entre les déclarations d'intention, et la réalité dans la mise en œuvre des mesures qui s'imposent un peu plus tard à l'ensemble des citoyens français.

Le 24  juillet dernier l'un des "lanceurs d'alerte" de la première heure Silvano Trotta souvent bien sourcé mais chahuté par les "vérificateurs de l'info" et médias meanstream indiquait l'information selon laquelle les 4 laboratoires pharmaceutiques Pfizer, Janssen, Astra Zeneca et Moderna n'auraient pas renouvelé les AMM conditionnelles de leur "vaccin".

Juridiquement les "vaccins" arriveraient à date de péremption en octobre 2021. Il estime que cela pourrait signer la fin de la vaccination.

D'autant que d'autres nouveaux traitements médicamenteux contre la covid19 arriveraient sur le marché prochainement.

L'information m'a été  confirmée par une "amie facebook" par une note d'un certain Dr Philippe de Chazournes : des nouvelles concernant les AMM médecin de la régul du 15, à l'ile de la Réunion, et Membre du Conseil Scientifique Indépendant.

Mais dans le même temps une autre information datée du 24 juillet puis une autre du 26 juillet qui provient de l'avocat Fabrice Di Vizio sur son compte twitter, indique que le gouvernement pourrait imposer dès le mois de septembre la vaccination obligatoire pour tous les français.

Monsieur Macron l'a d'ailleurs subodoré dans son allocution du 12 juillet en indiquant "Nous devons aller vers la vaccination" de tous les français.

Qu'en est il réellement ?

Nous sommes bel et bien dans cette configuration typiquement Verseau avec ce paradoxe et en même temps, ces indiscrétions qui paraissent contradictoires. Si l'une et l'autre des informations s'avéraient exactes , ne sont elles pas finalement complémentaires? 

Une chose est certaine c'est que nous voyons l'Union Européenne commencer à se pencher sur les effets secondaires notoires des injections. Cela n'est pas sans rappeler l'affaire du Redemsivir un temps intronisé médicament officiel de la covid19, pour être finalement retiré à cause de sa toxicité sur les reins. Les experts scientifiques qui n'avaient pas de lien d'intérêt prononcé avec le laboratoires etasunien Gilead avaient eu beau alerter à corps et à cri. Rien n'y a fait l'Union Européenne, comme les gouvernements n'en avaient fait qu'à leur tête. Exactement comme pour la vaccination.

En toute logique leurs agents devraient voir ce que nous citoyens lambda, alpha, delta, delta+ ou gamma voyons de nos propres yeux sur le site Eudravigilance. C'est tout de même le site officiel européen qui recense tous les effets secondaires et les décès. Au 14 août dernier nous en sommes à 21 776 décès. 

Tous ces drames humains n'empêchent pas le gouvernement et certains professionnels de santé de  suivre leur feuille de route, et d' encourager sans cesse la vaccination de masse.

Après les adultes ce sont désormais  les enfants qui sont en ligne de mire. Les adolescents de 12 à 18 ans qui ont déjà commencé à se faire injecter dans l'insouciance de leur jeune âge. Ils seraient déjà 55% à s'être fait injecté. Pour les plus anciens nous avons tous connu dans notre jeunesse des sorties culturelles aux musées ou dans des châteaux. La génération de 2021 aura droit à des sorties dans les vaccinodromes. (Sources Cnews qui titrait le 17 août 2021  Rentrée sorties dans des centres de vaccination organisées).

Une façon beaucoup plus soft qu'en Australie d'amener les adolescents à se vacciner. Nous l'avons vu dans une publication et vidéo précédentes, du côté de Syndey et Camberra on ne s'embarrasse pas des formes. La méthode est beaucoup plus musclée, avec 24 000 enfants réunis dans un stade encadré par la police, avec interdiction des parents d'entrer.

Prochaine étape des vaccinodromes dans  les écoles primaires, les crèches,  les jardins d'enfants et même dans les maternité avec les nourrissons?  

Vous pouvez malheureusement y compter. Il y a déjà plusieurs mois  le 2 mai dernier que nous avions rédigé un papier à ce sujet.

L'article s'intitulait Dépression et suicide des enfants suite aux mesures sanitaires. Que font les associations des parents? Nous avions extrapolé en prévenant en amont des "dangers" qui planent sur nos chères têtes blondes. 

 Un peu plus tard nous avons eu la confirmation sur France 2 . Vous avez le cri d'alarme d'une infirmière en vidéo en lien à la fin de la publication. Ainsi que celui du Dr Alexandra Henrio Caude.

Le site France Inter vient de nouveau de remettre ce sujet épineux sur la table.

En attendant, le gouvernement fait preuve d'une grande célérité pour pousser les professionnels de santé et même les vétérinaires, les opticiens à vacciner, vacciner à tour de bras. 

Le pass sanitaires est vous l'avez compris une façon détournée  d'imposer la vaccination. Même pour accéder à l'hôpital ou un centre commercial de plus de 20 000m2 vous devez présenter un pass.

Mais une fois que cet outil aura rempli son office ne sera t-il pas retiré un temps comme l'indiquait Martin Blachier.

Pour le réintroduire plus tard pour d'autres motifs?

Nous touchons là au cœur de cette stratégie du stop & go qui vous sera plus amplement détaillée dans la vidéo que je vous propose d'écouter;

Rédigé par Yanis Voyance Astrologue

Publié dans #Covid19, #Covid21,, #Forme & Bien-être, #Astrologie Mondiale & Transits

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article