Le variant indien (Delta+) une histoire sans fin à cause du vaccin !

Publié le 27 Juin 2021

 

Le fait d'actualité: 

Après le variant Britannique, les variants Bretons, Sud Africain,  Brésiliens,  Alsaciens Indiens requalifiés récemment de variant Delta, voici venu le temps du variant Delta+ une nouvelle mutation du variant Delta Sars Cov 2.

Le site d'information 20 minutes titrait déjà il y a quelques jours "Coronavirus: Le variant Delta progresse au Royaume-Uni malgré la vaccination.  

Laurent Chambaud directeur de l'école des hautes études en santé publique (EHESP) vous explique sans ambiguïté qu'il n'y a aucune raison que nous n' échappions pour la France à une propagation de ce variant.

Cela signifierait il qu'en plein cœur de l'été le gouvernement  prendrait  de nouvelles mesures de "rétorsion des libertés" confinement même allégé et/ou Retour du port du masque obligatoire en extérieur comme en Israël? La fin du port du masque n'a duré là bas qu'une dizaine de jours. 

Le Royaume-Uni pourtant présenté comme un des champions de la vaccination de la première heure voit son confinement prolongé jusqu'au 19 juillet prochain. 

Un autre état dans le peloton de tête des pays qui ont le plus vacciné c'est Israël, et pourtant le site d'information I24News informait: Israël 40% des nouvelles personnes contaminées sont vaccinées (Déclaration de l'ex- directeur général du ministère de la santé).

 

En Allemagne même combat il y a une explosion des décès en EHPAD après la vaccination. Voici un graphique où vous avez: en rouge les décès de fin décembre 2020 jusqu'à mars 2021 c'est à dire au moment où a commencé la campagne vaccinale.

en bleu : les décès sur toute l'année 2020

Vous voyez bien en un seul coup d'œil l'explosion du nombre de victimes qui correspond au début de la campagne vaccinale.

Actualización de datos EudraVigilance: 13.867 muertes y más de 1 millón 300 mil lesiones reportadas tras vacunas COVID en la UE | Trikooba.com

Ajoutons les chiffres de la base de données européennes des effets indésirables qui montrent que dans l'UE il y a déjà 16 535 victimes susceptibles d'être liés à l'utilisation de ces "vaccins expérimentaux" qui bénéficient d'une AMM conditionnelle obtenue en urgence jusqu'en 2023. 

Si le site 20 minutes met en avant son "spécialiste" diplômé en santé publique, nous connaissons un autre diplômé lui aussi en santé publique depuis 2006 le Docteur Denis Agret qui a mouillé la chemise, ou plutôt la blouse blanche dès le mois de mars, pour aller chercher les chiffres de l'ANSM (l'agence de la sécurité du médicament), et mettre en évidence ces 24% d'effets secondaires graves, avec un nombre de morts très importants et croissants.

Nous en sommes à l'heure où nous écrivons selon les derniers chiffres de l'ANSM à un taux de 27% d'effet secondaires graves.

Lire les travaux du Dr Catherine Frade de Cholet et les conclusion d'un rapport du centre français d'évaluation des médicaments de la vaccination avec les produits Pfizer-Moderna, Astra Zeneca, Janssen doit être interrompu.

https://fr.sott.net/article/37419-Conclusion-d-un-rapport-du-centre-francais-d-evaluation-des-medicaments-la-vaccination-avec-les-produits-Pfizer-Moderna-AstraZeneca-et-Janssen-doit-etre-interrompue

Le journaliste Yvan Rioufol a essayé de faire remonter les signalements de témoignages qui s'accumulent sur les réseaux sociaux lorsqu'il était invité sur  le plateau de Cnews avec Pascal Praud.

Mais les autres journalistes et chroniqueurs présents n'ont pas cessé de décrédibiliser sa parole et ne l'ont pas laissé  développer son propos.  Lui même en savait très certainement plus qu'il ne le disait, mais franchir la ligne rouge c'est par les temps qui courent s'exposer à se retrouver limogé plus vite que son ombre.(voir la vidéo en lien)

Remi Tell fondateur d'un collectif liberté était en duplex dans une matinale sur LCI il y a quelques jours, où il était censé débattre sur l'obligation vaccinale et le variant Delta.

Lorsqu'il a commencé à rappeler les grands principes du code de Nuremberg, le présentateur de la chaine l'a immédiatement censuré en lui coupant le micro et en mettant immédiatement fin au duplex. (voir la vidéo en lien + son droit de réponse où il demande que l'animateur et la chaine s'excusent pour avoir mis fin au duplex subitement sur une confusion entre tribunal de Nuremberg et code de Nuremberg).

Cette censure ressemble à celle qu'a subit Alexandre le journaliste belge indépendant du média Kairos dans son pays face à la classe politique. (voir la vidéo où l'on voit de façon flagrante la préméditation de la censure).

Le professeur Luc Montagnier est très clair c'est la vaccination qui provoque ces variants. (Voir son interview du 11 mai dernier sur notre chaine ).

 

Retrouvez également en prime un lanceur d'alerte qui est allé cherché à la source  la vérité concernant le variant indien qui est vous allez le voir preuve à l'appui une fabrication de toute pièces par les médiasmainstream pour faire peur. (voir vidéo)

J'ai posté sur facebook une vidéo où l'on voit des acteurs qui sont enveloppés dans un linceul. L'un d'eux avait ouvert les yeux regardant la caméra. Tout ceci ressemble à une belle mise en scène !

C'est d'ailleurs ce qu'a récemment déclaré un responsable politique Florian Philippot en parlant de sketch à propos du variant  Delta+. 

Pour démontrer la supercherie monumentale, le leaders des patriotes s'est même permis de faire une incursion du côté d' un manga Japonais "Dragon Ball Z".

Ce dessin animé qui a marqué toute une génération, surtout celle née dans les années 80 présentait à chaque fois un nouveau mutant plus fort que les autres.

Personnellement je suis plus de la génération Goldorak ou Cobra dont le heros etait un cyborg qui utilisait  son rayon delta pour terrasser les mechants (dessin animé sortie le 23 juillet 82 sous le signe du lion), mais sa comparaison enfantine qui peut prêter à sourire, renvoi trait pour trait a notre billet du 12 février dernier intitulé "humour covidique pas très cathodique" dans lequel je m'étais permis de vilipender cette histoire de variant que je pressentais être sans fin comme le mythe de Sisyphe ou la boite de pandore.

Sachant que sur une base scientifique pour chaque épidémie qui se fini en courbe en cloche, il y a des centaines  de variation et mutations. 

C'est ce qu'expliquait le Docteur Laurent Tubiana épidémiologiste de renom de l'IRSAN , qui avait d'ailleurs mis très tôt en garde sur l'utilisation dévoyée du mot mutant.

La mutation d'un virus est courante, c'est le terme approprié régulièrement utilisé dans la communauté scientifique, mais on comprend que le scientifique clairvoyant voyait déjà venir le détournement de ce terme de son sens premier.

Pour prolonger sa pensée et faire le lien avec de la psychologie sociale, je dirai que ce terme mutant, variant et ses déclinaisons entrent en résonnance cognitive avec le monde de la science fiction et des films d'horreur dont Hollywood et la télévision nous ont abreuvé depuis des décennies.

Depuis le début de la crise du Covid, l'ensemble du système médiatico-politique et scientistes des plateaux ont mis  en œuvre de façon permanente ce  processus  d'infantilisation de la population en la terrorisant et culpabilisant.

Ainsi les citoyens complètement angoissés, effrayés et terrorisés adoptent inconsciemment la posture de l'enfant qui cherche l'adulte pour le sauver. 

Cet adulte c'est ce bio-pouvoir composé de médecins présentés comme des experts et de politiciens qui ont une mission vacciner tout le monde !

Une fois tout le monde vacciné comme le veulent les globalistes comme Bill Gates, Klaus Schwab et consorts vous pensez que l'épidémie de la Covid19 s'arrêterait?

Elle deviendra tout simplement saisonnière comme la grippe, à la place de la grippe elle même ou les deux en même temps. Et vous devrez montrer que vous êtes vaccinés et à jour de vos vaccins pour accéder aux lieux de la vie sociale. 

N'est-ce pas ainsi que l'on procède parfois dans l'éducation des petits enfants un peu trop turbulents ou qui refusent de se coucher à l'heure. Ils sont menacés:  Si tu n'es pas sage le monstre va te manger !

Ici le monstre c'est le variant. Et les gens y croient.

Malgré toutes les présomptions de preuves que l'on peut leur présenter qui s'accumulent expliquant que c'est la vaccination qui provoque les variants,  pas moyen de les faire varier de position de certains de Nos compatriotes, ils ont intégré cette novréalité d'un virus aussi létal qu'Ebola ou la peste bubonique, et aujourd'hui le variant Delta+.

Les communicants sont très perfides car ils rejettent aujourd'hui toute la responsabilité d'un non retour à la liberté totale, et la continuité de la circulation du virus sur les citoyens peu credulent qu'ils qualifient d'anti-vax.

D'ailleurs entre temps ils ont encore varié dans les objectifs. Au début c'était éviter la saturation des hôpitaux et atteindre l'immunité collective, mais aujourd'hui c'est l'éradication de la circulation du virus. Ce qui est impossible.

Cette vision de la guerre contre un virus est un non sens scientifique et épidémiologique. Il suffit de jeter un coup d'oeil à une étude coréenne publiee sur le site du monde le 10 octobre 2012 qui  démontrait que chaque minute qui passe un être humain respire entre 17 000 et 400 000 virus. Cela veut dire que l'on vit avec des millions virus, les microbes et les bactéries chaque jour et en permanence.

Bien entendu ils ne sont pas tous pathogènes, mais tout dépend aussi beaucoup de l'état de votre système  immunitaire naturel selon votre âge, votre hygiène de vie, les traitements que vous prenez, vos antécédents etc....

Mais vu que l'instrument utilisé pour estimer au pas que vous avez le covid19 est détourné de son utilisation première, (voir ce que dit l inventeur du PCR), combattre les virus, ses variants, mutants et recombinants pour les éliminer complètement est tout simplement impossible.

Derrière l'idée de combattre le virus il y a bien entendu d'autres arrières pensées plus obscures.

Combien de virus inhalez-vous chaque minute ? (lemonde.fr)

A côté de cela avez des professionnels de santé  et même d'éminents scientifiques qui font de la recherche qui lisent les publications scientifiques. Ils n'étaient pas au demeurant contre la vaccination mais dans ce cas précis émettent beaucoup de scepticisme. Surtout sur la question de vacciner les enfants.

C'est le cas du Dr Michel Lorgeril qui a débattu face au Dr Christian Bréchot. (voir la vidéo).

Ou encore le Professeur Christian Vélot docteur en sciences médicales et biologie, spécialisé en génétique moléculaire, Président du conseil scientifique du CRIGEN qui explique ses réticences notamment face à la vaccination des enfants, contre la Covid19.

Le coin des passionnés de l'astrologie:

La référence au monde de l'enfance et au dessin animé qu'à spontanément fait le responsable politique des patriotes est lié à la période Cancer.

Le 4e signe du zodiaque gouverné par la Lune est étroitement associé à cet univers. Tout comme nous avons sous l'influence de Pluton en Capricorne dans le signe de la maturité et des experts (oppose au cancer)cette "terreur et cette infantilisation " instillées aux peuples.

Puisque nous évoquons cette relation au passé, rappelons pour mémoire que dans notre publication dédiée à l'influence du cycle Jupiter/Neptune en Poisson, nous avions fait le lien entre:

  • l'épidémie de Choléra partie d'Inde au milieu du XIXe siècle sous l'égide de Jupiter/Neptune en Poisson

et

  • notre année 2021 où l'on a commencé à parler du variant indien fin avril au moment où le Soleil transitait le Taureau à quelque jour du début du transit de Jupiter en Poisson le 13 mai pour rejoindre Neptune déjà en poste.

La grande différence entre cette époque passée et notre année 2021, c'est qu'à notre époque sévit le cycle Saturne/Uranus (Verseau-Taureau) négatif en Taureau qui combine une Uranus en Taureau (symbole de la propagande comme entre 1934-1943 voir nos anciens écrits et vidéos), ainsi que la dissonance de Saturne (principe de réalité) à Uranus (inversion des valeurs et théâtralisation du réel).

Cette histoire du variant indien est artificiellement fabriqué par les médias sur une base de gens qui peuvent être réellement infectés par le variant en question mais  qui ne présentent pas de symptômes, soit qui sont malades à cause par exemple de l'administration du Redemsivir.

Les autorités indiennes ont en effet longtemps continué à administrer ce médicament même après qu'il ait été reconnu comme toxique par les hautes instances de santé publique, comme l'OMS.

D'ailleurs le site RT France nous informait par exemple que la Belgique avait continué à livrer 9000 flacons de Redemsivir à l'Inde contre l'avis de l'OMS.

Il est ensuite facile de s'appuyer sur les chiffres de ces malades ou mourants qui présentent des pathologies nouvelles non pas à cause de la covid19 ou du variant mais parce qu'ils ont été mal soigné comme des cas comptabilisés dans les victimes de ce nouveau variant.

Retenons que l'Inde n'a pas attendu l'arrivée du Covid19 pour avoir une population qui meure à cause de la pollution par exemple, ou de l'insalubrité.

C'est très habile de mettre le focus sur un pays continent aussi peuplé comme l'Inde 1, 366 milliards d'habitants.

Comme ils ont fait le coup avec la Chine en février mars 2020 qui compte également 1, 398 milliards d'habitants.

Les chiffres de la mortalité ne peuvent t'être qu'impressionnant. Surtout s'ils ne sont jamais rapportés au nombre de décès chaque année en période hors covid, par rapport aux morts dans des pays plus petits comme ceux de l'Europe Occidental.

Cette mise en scène et cet effet de loupe médiatique est encore une fois imputable au cycle Saturne/Uranus (Verseau-Taureau) et sa relation à Pluton en Capricorne signe gouverné par Saturne sur lequel nous avons mainte fois disserté.

Dès le début de sa formation avec le début du transit le 23 mars 2020 au moment du premier confinement, avant même de connaître les vrais chiffres des victimes de la covid19 en 2020, nous avions parié sur une forte exagération et sur un nombre de morts qui ne seraient pas aussi importants.

D'ailleurs sans être futurologue d'autres personnes en faisant fonctionner leur bon sens et leur intuition avaient fait le même raisonnement. Nous avions relayé leur parole car elle faisait écho à ce que nous pressentions. (voir la vidéo intitulée Coronavirus Sniper embusqué daté du 20 avril 2020)

https://odysee.com/@YanisAzzaro:c/coronavirus-sniper-embusqu-des:d

C'est tout à fait ce qui s'est passé, puisqu'officiellement les chiffres de la mortalité en France et même dans le monde sont finalement très modestes surtout au regard de ce qui avait été annoncé au départ, et vu tout le tintamarre médiatico-scientifique fait. (voir nos anciennes publications et vidéos notamment le travail de Pierre Chaillot statisticien professionnel qui fait parti du Comité Scientifique indépendant, et les travaux du Dr Laurent Tubiana).

Notons que l'Inde a un thème fondateur Lion ascendant Gémeaux du 15 août 1947 à 0h01 à New Delhi. 

Le thème de l'Inde est puissamment marqué par les cycles:

  • Saturne/Pluton en Lion encadré du Soleil/Mercure/Vénus. 
  • Jupiter/Saturne (Scorpion Lion) 

L'ensemble est en dissonance avec le milieu du Ciel.

Jupiter et Neptune sont dans des signes succédants.

Le Ciel de 2021 fait apparaître une attaque du cycle:

Saturne/Uranus (Verseau-Taureau) sur les positions planétaires du thème fondateur en signe fixe (Lion-Scorpion).

Sachant que Saturne forme une conjonction quasi-parfaite au Milieu du Ciel et une opposition au amas en Lion, ainsi qu'une dysharmonie à Jupiter en Scorpion.

Avec Uranus en Taureau stationné en maison XII (secteur du ciel lié à la santé, aux épreuves).

Autant nous avons commencé à entendre parlé du variant britannique au début du solstice d'hiver en période Capricorne sachant que le thème du Royaume-Uni est justement Capricorne du 1er janvier 1801 à 0h01 à Londres.

Le concept du variant indien est apparu quand Uranus (virtualité, artifices) en Taureau aux prises avec Saturne (réalité) en exaltation en Verseau (signe du théâtre) a été activé par le Soleil (1er maitre du Lion) qui s'apprêtait à transiter en Taureau à la fin du mois d'avril. Article du monde B 1617 du 19 avril 2021; 

Le thème de l'Inde étant Lion (autre signe fixe du spectacle qui explique le succès des films bollywoodien) ont comprend l'exportation  de ce nouveau film à travers le monde par le jeu des correspondances entre les influences planétaires du moment interagissant sur les composantes originelles du thème et les maisons. 

Covid-19 : B.1.617, le variant indien qui commence à inquiéter les scientifiques (lemonde.fr) 

 

Nous voyons qu'au fur et à mesure que les astres ont  transit le signe du Lion, nous avons vu une escalade dans la presse dans l'agitation du chiffon rouge de ce "variant indien".

  • L'appellation d'origine contrôlée du variant Delta semble coïncider avec le transit de Mars en Lion le 12 juin dernier.
  • Delta+ coïncide avec le transit de Vénus en Lion il y a quelques heures.

Qu'est ce que ça va être au pourtour du 22 juillet avec le Soleil qui va transiter le en Lion (l'anniversaire des Lion), va t-on avoir un nouveau nom? Delta Force qui rappelle le titre d'un film avec Chuck Norris sorti en 1986 l'année où Jupiter a transité comme en 2021 entre le Verseau et le Poisson.

Dans le même temps nous retrouvons Jupiter et Neptune céleste en Poisson respectivement en maison X et XI. Ainsi qu' une tête du dragon en Gémeaux qui tombe en maison I de l'Inde.

C'est sans doute à cause de cette influence céleste culminante dans le thème fondateur de l'Inde que l'on parle beaucoup du variant indien. Jupiter représente le monde et trône dans son 2e domicile. Et Neptune symbole de  l'humanité séjourne également dans son domicile en maison XI (universalité).

Similitudes du thème de l'Inde avec celui de la France de la Ve République du 28 septembre 1958 à 22h à Paris Balance ascendant Gémeaux.

Ce qui saute immédiatement aux yeux c'est:

  • La position de la cuspide de l'ascendant en Gémeaux pratiquement au même degrés que celui du thème de la France, avec forcément un Milieu du Ciel en Verseau comme dans le thème hexagonal. 
  • une Jupiter (symbole du corps social) en Scorpion.

La position de Neptune (le grand illusionniste, qui est aussi le significateur des maladies infectieuses) qui est dans le thème fondateur de l'Inde à 8° de la Balance. Ce degrés tombe proche du Soleil de la France le cœur nucléaire du thème.

Lorsque cette position sera activée fin septembre et au mois d'octobre 2021 par le transit du Soleil dans le signe de la Balance, nous devrions voir toutes l'ingénierie sociale sonner le tocsin sur la dangerosité de ce variant Delta+.

Alors que nous serons en période de retour des épidémies saisonnières, avec la fragilisation des organismes dû à la baisse de la luminosité (vitamine D naturelle), les personnes vaccinées au printemps ou l'hiver dernier seront les plus fragilisés ce qui devrait remplir les hôpitaux. Sachant que le gouvernement a fait supprimer en catimini 1800 lits. 

Cela commencera progressivement avant par les transits successifs d'autres astres en Vierge, et Balance. (Mercure/Vénus/Mars).

Mais avant ça juste  le début du transit du Soleil en Lion (signe de l'Inde) le 22 juillet 2021 nous pourrions avoir un changement de ton de la part du gouvernement qui va accentuer la pression sur les non vaccinés en agitant le foulard rouge du variant Delta+ d'une main, mais aussi une menace de reconfinement si les récalcitrants n'obtempèrent pas. 

Nous aurons le retour de Jupiter en Verseau le 28 juillet prochain, qui va de nouveau activer le cycle de l'état d'Urgence (Saturne/Uranus). Jupiter vient de débuter sa rétrogradation le 25 juin dernier en Poisson.

La fin de la rétrogradation de Saturne en Verseau et la reprise de sa marche directe est prévue pour le 11 octobre. Ce signera très certainement 1 mois avant ou 1 mois après le retour d'un confinement. (Voir les modalités car nous restons en période Verseau signe de la liberté mais conditionnelle). 

Que vont-ils d'autres nous inventer? Le Verseau est un signe très inventif et imprévisible.

Quand au signe du Lion il est très spectaculaire. L'année dernière à la même époque le 20 juillet avant le transit du Soleil dans le 5e signe du zodiaque, nous avions l'entrée en vigueur des ports du masque en intérieur. 

L'annonce choc de la vaccination obligatoire pour une catégorie de la population? Le personnel soignant c'est déjà acté.

L'armée pourrait elle être pressentie pour faire respecter l'obligation vaccinale lorsqu'elle prendra juridiquement plus d'ampleur.

On sait qu'il y aura tôt ou tard un choc à la Naomie Klein pour nous faire basculer encore un peu plus vers ce "nouveau paradigme", et faire avancer le Great Reset.

La thèse de la cyber attaque semble la plus probable en plus d'une nouvelle épidémie et de nouveaux variants. 

Créer une rupture des chaînes d'approvisionnement en coupant l'énergie est une option efficace pour faire marcher tout le monde au pas de l'oie. Mais il y a bien d'autres possibilités.

A plus court terme, on sait que  le personnel soignant sont les premiers désignés à subir la vaccination obligatoire pour la rentrée. Les démissions en cascade vont encore d'avantage créer un manque de personnel soignant. En plus des 1800 lits supprimés et du manque criant depuis des années d'infirmiers, d'urgentistes, de réanimateur, de médecins, de moyens etc...

Les personnes âgées de 60 ans et plus sont également dans la cible des hygiénistes de tout poil pour les faire vacciner. Normalement une telle mesure pourrait intervenir plutôt en période Capricorne (signe des séniors) ou alors par l'activation de ce signe par la position d'autres astres en signe cardinaux.

Nous avons vu par ailleurs dans le Tennessee apparaître les premiers signes distinctifs pour les noms vaccinés, un écusson inspiré de l'étoile jaune nazie.

Tennessee : un magasin de chapeaux propose un écusson «non vacciné» inspiré de l'étoile jaune nazie — RT en français

Sous cette Uranus en Taureau nous cocherons avant la fin de son cycle en 2026  toutes les cases de ces accents des heures les plus sombres de notre histoire. Uranus transit en ce moment même le Taureau comme dans  les années 40. D'où déjà les couvres feux, les mesures autoritaires et totalitaires, ce climat de "guerre" contre un virus dans la version officielle, etc... 

Nous aurons cette fois une réplique de cette stigmatisation en version high-tech via nos smartphones et ces fameux pass sanitaires, Q R Code. Olivier Véran a été très clair, les non vaccinés auront moins de droit que les autres.

Et plus tard les camps d'isolement, comme à l'époque du Ghetto de Varsovie, qui avait été mis en place également pour des raisons sanitaires Typhus et Tuberculose en 1940.

Nous avons d'ailleurs en annonce la stratégie de la vaccination réactive (Sources LCI). Dès que vous êtes testés positifs c'est toute votre famille qui sera vaccinée. On comprend qu'à ce train là toute la population le sera très vite. Et malheur aux récalcitrants qui seront minoritaires.

https://www.lci.fr/sante/vaccination-reactive-quelle-est-cette-nouvelle-strategie-face-au-variant-delta-2189706.html

Ce 23 juillet débute aussi le transit de Vénus en Vierge les JO à Tokyo qui dure jusqu'au 8 août.

Il risque d'y avoir d'autres cas comme celui du sprinter français Christophe Lemaitre vacciné et qui doit renoncer aux JO à cause d'une baisse de performance que son entraîneur et lui même semblent imputer à l'inoculation de ces produits. (voir vidéo )

La 2e partie de l'été surtout après la fin de l'Euro le 11 juillet et le JO le week end du 15 août s'annonce particulièrement difficile. 

Cette publication est l'illustration de la stratégie du bouc émissaire !

Voir sur le plan symbolique, ésotérique et maçonnique les significations du Delta !

Rédigé par Yanis Voyance Astrologue

Publié dans #Covid19, #Covid21,, #Forme & Bien-être

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article