Démolition Man (film de science fiction d'anticipation 1993) VS Réinitialisation Schwab (évènements en cours de réalisation 2020-2032 )?

Publié le 6 Juin 2021

Cette nouvelle capsule dont vous trouverez le lien en fin de publication, traite de Demolition Man, un film de science-fiction sortie en salle le 8 octobre 1993.

Ce blockbuster qui a pour toile de fond des scènes d’action et un scénario très simpliste, comme sait en produire Hollywood, fait en réalité de nombreuses prédictions bluffantes à propos d'événements en cours de réalisation dans notre présent, et anticipe même sur la période post-Covid19,  au regard du livre de Klaus Schwab Covid19 The Great Reset.

Dans la catégorie « prédictions déjà en cours de réalisation » en 2020 et 2021, nous avons des scènes de distanciation sociale, des habitants de San Angeles en 2032 qui n’ont aucun contact physique, pas même pour se saluer et encore moins pour faire l’amour dans une société aseptisée et hypersophistiquée technologiquement.

On ne peut pas s’empêcher de faire le parallèle avec notre époque qui a vu s’imposer depuis l’an passé sous la contrainte de la force publique, les gestes barrières et de distanciation sociale au nom du principe de précaution sanitaire anti-covid19.

Plus insolite, nous avons également vu fleurir ces derniers mois dans de nombreuses notes officielles des autorités de santé publique au Canada, aux Etats-Unis, mais aussi dans des magazines féminins français comme femme actuelle, des conseils de pratiques sexuelles qui limitent au maximum les contacts physiques en période « épidémique ».  

Et que dire de l’implant sous-cutané, cette technologie avancée de l’armée américaine officiellement présentée par le Pentagone le 11 avril dernier, qui serait capable de détecter la présence du covid chez les personnes asymptomatiques.

Dans une scène emblématique du film d’anticipation démolition Man, Sylvester Stallone qui incarne le personnage de John Spartan, s’indigne de ce concept fascisant que son supérieur hiérarchique lui a implanté sans avoir son aval : une puce sous la peau au moment de sa décongélation en 2032.

Pour les lecteurs qui n’ont pas vu le film, le synopsis gravite autour du héros et personnage principal du film (Stallone) qui est à l’origine un policier de Los Angeles de 1996, injustement condamné à la détention à perpétuité dans une prison cryogénique, suite à des homicides involontaires qu'il a commis sur des civils en essayant d'épingler un criminel en puissance « Simon Phoenix » interprété par Wesley Snipes.

Pour mémoire nous avions déjà fait dans nos colonnes le parallèle cinématographique du concept du puçage avec Démolition Man en citant précisément cette séquence.

C’était le 21 mai 2018 à la faveur des premières incursions d'Uranus (planète d'anticipation, d'innovation et des nouvelles technologie) en Taureau. (Lire puce RFID un concept dangereux présenté dans les grands médias).

Nous pourrions citer bien d’autres scènes cultes du film qui font ce clin d’œil à notre présent et notre futur.

Mais vous les découvrirez en visionnant la vidéo, qui reprend les scènes les plus marquantes,   dont plusieurs passages sont prélevés des youtubeurs Topsy Kretts 23 et Dirty Tommy dont vous trouverez les références de leur chaine dans la partie description.

Vous verrez que cet ensemble vient confirmer  de nombreuses analyses de conjecture et predictions à propos de la pénurie, alimentaire, les dérives totalitaires et techno-sanitaires de notre société, la révolution écologiste aux accents bolchevik que les hommes de Davos et du FMI appellent la grande réinitialisation.

L’année 2032 se rapporte tout à fait aux conjectures établies lors de nos prévisions 2021 sur l’avènement possible d’un gouvernement et monnaie mondiale.

L’an passé nous nous étions attardés sur le cas de Klaus Schwab, dont les habits qu’il a revêtus lorsqu’il recevait les insignes de docteur honoris causa de l’Université de technologie de Kaunas (KTU), en Lituanie" ne sont pas sans rappeler l’accoutrement folklorique arboré par le Docteur Raymond Cocteau, un autre personnage important du film démolition Man qui est à l’origine de la fusion de San Diego et Los Angeles de 2032 après le grand chao. (Voir les explications de Guy Boulianne ci-dessous concernant la symbolique des habits et armoiries pour ne pas se méprendre ).

En tant qu'astrologue on ne peut pas s empêcher de faire le parallèle entre le Taureau figurant sur les armoiries, le transit d'Uranus dans ce signe et la survenue de ces évènements, ainsi que la révolution verte en cours. Uranus (planète des grands chambardements, des révolutions, des remises à jour) et le Taureau signe de printemps de la nature et des verts pâturages. Klaus Schwab est très connecté avec la Chine et partisan de cette révolution écologique. 

Puisque nous nous sommes attardés sur la tenue vestimentaire, remarquez que dans certaines scènes du film, Sylvester Stallone porte une veste chasuble asiatique. Ce vêtement  fait symboliquement un clin d’œil à la Chine.

N’est-ce pas de l’empire du Milieu à Wuhan qu’est parti l’épidémie ? Les mesures sanitaires de confinements, et la politique de traçage reconnaissance faciale n’ont-ils pas été expérimentés précisément en Chine avec le credit social depuis 2013, avant de venir s’exporter en Europe et dans d’autres latitudes dans les pays dits « occidentaux » depuis la crise du Covid19 ?

Le heros du film tiens dans ses mains sur cette photo une pelote de laine car il apprend ulcéré que dans son programme de réinsertion durant sa cryogénisation, était inclus le métier de couturière. Ici nous avons encore une allusion aux propos de Klaus Schwab et l'implantation de puce dans le cerveau (voir vidéo sur odyssée. (Lire article ci-dessous et voir la vidéo associée sur la chaine YouTube+prédictions de Ray Kurzweil).

N’est-il pas par ailleurs stupéfiant que l’artisan de cette société futuriste  Raymond Cocteau soit un docteur à l’heure où nous avons vu la formation d’un « bio pouvoir » composé précisément de la fusion entre des médecins, et scientifique (comité scientifique), avec nos politiques depuis le début de la crise covidique ?

Les Docteurs Anthony Fauci, Olivier Véran, Martin Blachier, Karine Lacombe, Gilbert Deray,  Professeur Delfreyssie, Neil Ferguson, etc ont littéralement envahi les plateaux TV tel du dentifrice qui ne rentrera plus jamais dans son tube, et qui régit désormais de nombreux actes de notre vie quotidienne par leur décision hygiéniste autoritaire. 

Le journal le figaro titrait le 21 décembre 2020 : Les médecins de plateau nuisent gravement à la santé …démocratique !

Ces similitudes troublantes entre le scénario d’un film de science-fiction, ce les évènements qui s'encrent dans notre présent et semblent dessiner les contours de notre futur dystopique, pose de nouveau la question du rôle de l’industrie du divertissement et Hollywood dans l’impact de nos sociétés.

Sont-ils là exclusivement pour nous divertir, nous procurer des émotions et parfois nous faire réfléchir en échange de la place que l'on paye quand on va au ciné ?

Sont-ils des influenceurs et agents de détournement des consciences comme l’avait prophétisé Aldous Huxley dans le meilleur des mondes dès 1932? (Le réalisateur du film Démolition Man y fait 2 fois référence). La dictature parfaite serait celle qui aurait les apparences de démocratie, une prison sans mur dont les prisonniers ne songerait pas à s'évader. Un système d'esclavage où grâce à la consommation et au divertissement, les esclaves auraient l'amour de leur servitude.

Sont-ils des films en forme de prophétie auto-réalisatrice qui entrent en dissonance ou résonnance cognitive avec nous?

Ou les 3 en même temps ?

Le coin des passionnés de l'astrologie:

On remarque que le film est sortie le 8 octobre 1993 sous le cycle:

  • Uranus/Neptune en conjonction en Capricorne
  • Saturne en Verseau

Or notre année 2021 est marqué par le cycle:

  • Uranus/Neptune (Taureau-Poisson)
  • Saturne en Verseau

Pluton était bien entendu à cette date en Scorpion, c'est d'ailleurs dans ces années plutoniennes du Scorpion que nous avons eu le plus de film dystopique de science fiction et d'anticipation. En l'occurrence la mythique série des Terminator, de 1984 et 1994 etc...

Notons que le Soleil transitait la Balance qui est à la fois le signe du thème fondateur de la République Populaire de Chine du 1er octobre 1949 à 15h15 à Pékin comme celui de la France de la Ve République du 28 septembre 1958 à 22h à Paris.

Le double carré Soleil à Uranus et Neptune peut représenter l'expression artistique (Balance) dans l'anticipation uranienne et son caractère déjanté en toile de fond futuriste. Avec une autre facette du scénario plus neptunien dans l'aspect médiumnique et l'allusion à la médecine avec le Docteur Cocteau.

Enfin, Jupiter était également en Balance à 22°56 proche du nœud nord de la Lune du thème hexagonal.

Est-ce que ce clin d'œil du destin signifiait que les transformations sociétales prédites dans le film translateraient de la Chine à la France?

On retrouve également en revanche la  Lune du jour en Cancer signe qui se rapporte aux USA du 4 juillet 1776 à 16h50 Philadelphie (Thème Cancer). La conjonction Soleil/Jupiter en Balance du thème évènementiel de la sortie du film, est fausse jumelle à la conjonction Soleil/Jupiter en Cancer.

L acteur Sylvester Stallone est un natif du signe du Cancer.

 

Rédigé par Yanis Voyance Astrologue

Publié dans #Célébrités & Astrologie, #Astrologie Mondiale & Transits, #Covid19, #Covid21,

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article