Manchester City vs PSG les clefs astrologiques de la demi-finale retour de la ligue des champions

Publié le 29 Avril 2021

 

Le fait d'actualité:

Les matchs aller du dernier carré de la ligue des champions opposant:

  • Le Real Madrid (06 mars 1902 Poisson) VS Chelsea (10 mars 1905 Poisson)
  • Le Paris Saint Germain (27 août 1970 Vierge) VS Manchester City (16 avril 1894 Bélier )
 
ont rendu leur verdict.
 
Le Real Madrid a concédé un nul sur sa pelouse contre Chelsea, 1 partout, tandis que le PSG s'est incliné contre Manchester City au parc des Princes 1 à 2.
 
Ces rencontres se sont disputées au lendemain de cette fameuse "Super pleine Lune rose" (voir notre publication précédente).
 
Le match Real Chelsea qui s'est soldé par 1 partout s'est disputé le mardi 27 avril sur la pelouse de Santiago Bernabéu face au Real Madrid, sous cette super pleine Lune en Scorpion doublée d'une opposition de la conjonction Soleil/Uranus et Mercure/Vénus en Taureau, avec en prime une position dysharmonique à Jupiter/Saturne en Verseau.
 
Le Scorpion et Taureau sont généralement deux signes zodiacaux favorables au signe du Poisson. Nous avons eu deux clubs Poissons qui se sont affrontés en présence "d'éléments célestes" qui ont annihilé leur force, puisque la rencontre s'est soldée par un match nul. Léger avantage tout de même à Chelsea pour son but à l'extérieur qui compte double.
 
Hier Mercredi 28 avril, nous avons pu suivre la rencontre PSG Manchester City au parc des princes.
 
La lune du soir était entre temps cette fois passée en Sagittaire ♐ signe zodiacal d Mbappe et Navas. Le 9e signe du zodiaque est aussi l'ascendant de Neymar JR qui est quant à lui natif du Verseau.
 
Au premier abord, on aurait pu penser que ces 3 hommes clefs du PSG allaient tirer leur épingle du jeu, et se montrer décisif sous cette Lune du soir en Sagittaire .
 
Nous avons au contraire vu ces joueurs vedettes produire une prestation en demi-teinte .
 
L'explication astrologique vient certainement du jeu des correspondances entre Lune en Sagittaire signe maîtrisé par Jupiter que l'on retrouve en Verseau en dissonance à Uranus (paradoxe) en Taureau où trônait le Soleil/Mercure et Vénus.
 
Nous avons d'un côté vu un collectif parisien très appliqué qui n'a pas ménagé ses efforts dans le pressing en première mi-temps, pour récupérer les ballons et produire du beau jeu. Mais avec de l autre côté un duo Neymar-Mbappé fer de lance de l'attaque parisienne plutôt emprunté et bien muselé par la defense de l equipe adverse.
Ce tandem de choc n'a pas pu capitaliser sur les efforts du reste de l'équipe pour marquer, alors que la prestation d'ensemble était de très bonne facture une grande partie de la première période.
 
Mbappé était certainement encore gêné de sa béquille reçue à la fin du match contre Metz en championnat de France samedi dernier, en plus d'être marqué à la culotte par la défense adversaire qui ne l'a pas laissé prendre de la vitesse dans les espaces
 
Quant au gardien Keylor Navas, il n'a pas bénéficié sur ce match contre City de sa réussite habituelle pour arrêter les multiples tirs de l'équipe adverse, comme ce fût le cas, contre Barça ou encore Bayern Munich.
 
Les sagittaires gouvernés par Jupiter (chance) sont generalement réputés pour avoir beaucoup de chance.
 
C'est important dans un sport aussi imprévisible que le football, comme dans la vie d'avoir ce soupçon de réussite et ce facteur X qui fait la différence par rapport aux autres.
 
Dans l'autre demi finale Real VS Chelsea disputee la veille, Karim Benzema également Sagittaire fût plus en vue et beaucoup plus inspiré que les stars parisiennes sagittaire. L attaquant vedette du Real s est illustré avec une reprise de volée victorieuse vraiment exceptionnelle.
 
Le gardien costaricien a l inverse de d habitude dejoue et encaissé des buts un peu "casquette", ce qui n'est pas dans ses standards habituels. Même si le mérite revient aussi aux talents des joueurs de l'équipe adverse qui ont su prendre leur chance.
 
Ici Kevin De Bruyne (signe du Cancer) décidément habitué à être le bourreau du PSG dans les joutes européennes, a delivre en 2e mi temps un centre tir, dont le rebond et la trajectoire trompent le gardien parisien.
 
Quelques minutes plus tard c'est sur coup franc que Marhez (Poisson) marque avec un ballon qui passe dans un improbable trou de souris laissé dans le mur par la défense au moment de sauter. Navas ne peut rien faire et voit le ballon entrer dans les cages.
 
Ce fut rageant tant pour les supporters, pour l'équipe que pour le staff, tant le PSG aura livré une belle copie en première mi-temps, et plutôt dominé les débats en monopolisant le ballon, faisant même carrément déjoué les citizens sur leur point fort: la possession du ballon.
 
Le but sur corner de Marquinhos ( signe du Taureau) était loin d'être immérité, puisqu'il venait très logiquement récompenser le temps fort parisien, ainsi que la prise de risque des hommes de Mauricio Pochettino, plutôt généralement habitué à évoluer en contre-attaque.
 
Est-ce que le fait d'avoir joué contre "nature" n'a pas ensuite pesé sur l'issu de la rencontre et la physionomie de la 2e mi temps complètement dominé par les joueurs anglais?
C est fort probable !
 
On note qu'en début de match la cuspide de l'ascendant était en Scorpion. Un signe plutôt favorable à un thème Vierge (PSG), marqué par Jupiter/Neptune en Scorpion en 1970 lors de la formation du club.
 
Mais cela s'est gâté au retour des vestiaires. Les joueurs ont eu les jambes coupés, et un manque de jus quand la cuspide s'est rapprochée et est passée en Sagittaire, valorisant la Lune du soir au tout début du signe au carré du Soleil en Vierge du thème du club.
 
Nous avons souvent vu dans nos précédents billets que les lunes, ou astres stationnés en signe mutables (Gémeaux/Vierge/Sagittaire/Poisson) sont souvent défavorables (Sauf exception) a un bon resultat du PSG.
 
Cela tient à l'adn astral et les axes de fragilité du club longuement analysés en 2020, et les années passées dans nos colonnes ainsi qu' en vidéo !
 
Sur un plan sportif cela s'est traduit par cette baisse de forme. Les joueurs ne semblaient pu en mesure d'accélérer, de donner du rythme, et produire les mêmes efforts dans le pressing que durant la première période.
 
A l'inverse des hommes de Pep Guardiola étaient revenus après la pause requinqués, avec un état d'esprit plus conquérant, et un état de forme beaucoup plus fringant pour renverser la vapeur.
 
L'entraineur du PSG Pochettino, natif du Poisson (signe mutable) a semble t-il manqué cette fois de lucidité et d'inspiration probablement à cause de l'activation de la dissonance Lune du soir à son Soleil en Poisson où trône Neptune (esprit brumeux), pour jauger l'état de forme de ses joueurs, et faire entrer du sang neuf, très tôt dans la 2e mi-temps pour éviter des situations de but franchement largement évitables.
 
Si on se place dans la configuration du club, et de son histoire passée lorsqu'il a disputé des rencontres au sommet en période Taureau, un amas planétaire dans le 2e signe du zodiaque comme on l'a eu hier soir aurait dû favoriser le PSG.
Surtout qu'en ce moment Mars planète du sport séjourne en Cancer sur la Lune du thème du club, en harmonie avec le Taureau, la Vierge et le Scorpion. Le thème fondateur du PSG est marqué par ces 3 signes.
 
Le club de la capital marqué par la Vierge s'est souvent distingué durant cette période Taureau, et ainsi remporté ses plus beaux trophées. D'ailleurs le championnat de France et la coupe de France livrent leur verdict fin avril et au mois de mai en pleine période
 
Ce n'est donc pas un hasard si le PSG club pourtant jeune (50 ans) a remporté le plus de titre nationaux par rapport à d'autres clubs historiques plus anciens. Nantes, Marseille, Monaco etc...sans oublier la coupe des coupes remportées le 8 mai 1996 qui s'était disputé sous un soleil en Taureau.
 
Mais en astrologie comme dans la vie, il y a des exceptions. C'est cette incertitude qui donne tant de saveur à l'existence et tant de passion un sport comme le football.
 
La Lune du soir en position dysharmonique tant contre le coach Pochettino Poisson, que le thème du Club Vierge a pu jouer contre.
 
La position de la Lune qui change de signe zodiacal tous les 2,5 jours pourrait inverser la donne le 4 mai prochain.
 
Cela devrait en théorie donner beaucoup d'espoir aux supporters pour le match retour qui se disputera cette fois sur la pelouse des "Sky Blues".
 

La Lune du soir du match sera en effet en Verseau (signe des surprises, des coups de théâtres et retournement de situation) dans la même position zodiacale que lorsque:

 

  • Le PSG avait sous cette lune réussi l'exploit d'éliminer l'ogre de la Ligue des champions, les "cyborgs" du Bayern Munich, en perdant 1-0 à la maison au parc mais dans le contenu c'était bien mieux qu'au match aller mais avec paradoxalement moins d'efficacité avec des ratés incroyables. A l'aller nous avions une Lune en Verseau (surprise, et fulgurance mais avec domination outrageuse de l'adversaire), 2-3 au retour Lune en Taureau (la solidité et confirmation mais manque d'efficacité).

 

  • Au match Aller du 1-4 contre le Barça, la Lune figurait là encore en compagnie du Soleil en Verseau

 

Mais est-ce que le fait justement d'avoir cette dissonance Jupiter/Saturne en Verseau en dysharmonie avec le Taureau ne va pas au contraire créer cette exception et une inversion de la perspective par rapport aux périodes où le PSG gagne habituellement en période Taureau?

Dans le sens aussi au moment où les supporters attendent la surprise ,elle ne vient pas. Alors que les jours où celles ci étaient moins prévisibles comme par exemple contre Barça et Bayern celle-ci était arrivée. C'est le principe des surprises ! C'est par définition un évènement imprévisible !

Nous verrons à ce moment, si le manque de jus de l'équipe était conjoncturel, ou plus profond dû à la répétition des matchs tous les 3 jours. Ainsi qu' une préparation physique incomplète d'un coach arrivé en cours de saison.

Vous me direz les mancuniens sont logés à la même enseigne, leur championnat est tout aussi exigeant sinon plus, et les citizens ont dû eux aussi fournir beaucoup d'effort pour être premier de la ligue nationale de football anglaise. (Première League).

Il est vrai qu'un club comme PSG n'est pas encore complètement habitué a jouer en fournissant autant d'effort en pressing contre pressing contrairement aux clubs anglais ou espagnols de premier plan.

Les joueurs du PSG semblent être entraîné et coaché sous la méthode inspirée par Marcelo Bielsa qu'applique Pochettino. Cette méthode est très énergivore, et peut avoir ses limites.

Mais c'est pourtant ce type d'effort qu'il faut reproduire pour gagner des titres majeurs comme la ldc.

La technique et le talent ne suffisent pas. Il faut la grinta et tout donner dans un match.

Seulement voilà avec les 8 défaites concédés en championnat national, Pochettino aligne presque à chaque fois l'équipe type pour tenter de gagner le titre face à Lille Monaco, et Lyon qui tiennent cette saison la dragée haute au champion de France en titre.

Nous sommes dans le money time, où Paris peut tout gagner, comme tout perdre.

Lorsque les saisons passées le PSG avait 10 à 15 points d'avance sur ses concurrents, le coach pouvait faire tourner beaucoup plus pour laisser reposer les joueurs clefs.

Mais cette saison 2021 la marge de manœuvre est plus étroite. D'autant que le PSG est encore en lice pour se succéder à lui même aussi en coupe de France.

Cette fin de championnat est passionnante, mais au rythme haletant.

 
Quoiqu'il en soit le 4 mai à 21h se disputera le match retour Manchester City vs PSG, cette fois sous une Lune et Jupiter/Saturne en Verseau en dissonance au Soleil/Uranus/Vénus en Taureau.
 
Avec l'activation d'Uranus et du Verseau pendant la rencontre probablement la première mi-temps, les renversements de situation sont possibles.
 
Même si Mercure aura entre temps fait son entrée Gémeaux. (pas franchement favorable à la Vierge) surtout à cause de Neptune, mais Jupiter/Saturne en Verseau peut compenser. Mais si le PSG veut accéder à la finale, il faudra faire avec le stationnement d'astres en Gémeaux, car le 29 mai à Istanbul, nous auront non seulement Mercure/Vénus mais également le Soleil dans le 3e signe du zodiaque.
 
Pour "prouver" que le club est mal à l'aise avec le Gémeaux vous noterez que Michel Bakker arrière latéral de l'équipe justement natif du Gémeaux est très décrié et ne livre pas la pleine mesure de ses capacités, malgré sa bonne volonté. Il se prend critique sur critique! Parfois justifié, parfois moins. Il est le seul de l'effectif a être natif de ce signe. Dans le passé le PSG a laissé filé un joueur comme Kingsley Coman (natif du Gémaux) pourtant formé au club au Bayern. Carlo Ancelotti également natif du Gémeaux avait fait une saison et puis s'en vont ! Alors que l'année d'après il a gagné la Ligue des Champions.
 
Les atouts de Manchester City:
 
Pep Guardiola est natif du Capricorne ascendant Taureau du 18 janvier 1971 à 12h30 à Marensa en Espagne.
 
Le Capricorne est expérimenté et fin tacticien. Que ce soit au Barça, au Bayern ou à City, le coach catalan aime que ses joueurs aient le contrôle du ballon. Le Capricorne affectionne la maîtrise technique.
 
Pluton céleste qui séjourne autour des 26° de son signe, là où trône en maître son Soleil au Milieu du Ciel (ambition, réussite) accroît encore son ambition et ses capacités.
 
Cette position est harmonique avec sa Mars (pouvoir d'action, motivation sportive) en Scorpion.
 
On a vu sur ce match qu'à la pause le coach mancunien a su garder la tête froide et rester lucide pour opérer les changements tactiques qui ont porté leur fruit. En ce moment Jupiter (réussite) séjourne fin Verseau sur sa tête du dragon (destin), en harmonie avec ses éléments célestes en natal stationnés en Sagittaire. (Jupiter/Neptune et Vénus)
A noter d'ailleurs que le soir de la finale le 29 mai la Lune séjournera en Capricorne, et Jupiter rejoindra le Poisson où trône déjà Neptune. Est-ce un indice céleste qu'il sera avec son équipe en finale?
 
Pourtant quand on regarde le thème de l'entraîneur comme des joueurs clefs comme Kevin De Bruyne ou encore le Gardien Ederson (natif du Lion), il y a des terrain de fragilité sur l'axe Lion/Verseau-Taureau-Scorpion qui peuvent être mis en lumière sous cette lune en Verseau du 4 mai prochain, et ainsi exploité par les Parisiens.
Conclusion:
La défaite du PSG 1 à 2 sur sa pelouse ne les condamne pas à se faire éliminer en demi-finale, mais la tâche sera rude, d'autant que le club n'a remporté aucun de ses 4 matchs disputés contre Manchester City .
 
Dans d'autres rencontres, les retournements de situation sous ce score se sont déjà produits, mais ils sont très rares!
Sur le plan statistique d'après plusieurs éditos, seul 7% des équipes seraient parvenus à se qualifier après cette contre performance au match aller à domicile depuis la saison 70-71.
 
Récemment on se souvient du miracle de l'Ajax d'Amsterdam en 2019 qui a renversé la vapeur contre le Real Madrid pourtant tenante du titre qui l'avait remporté 3 fois consécutivement.
 
13 février 2019 L'Ajax club du signe du Poisson comme le Real s'incline 2 à 1 sur son terrain sous un soleil en Verseau, et gagne sur l'incroyable score de 4 a 1 sous une conjonction soleil/Lune/Neptune+ Mercure en Poisson le 5 mars 2019 à Santiago Bernabeu avec Mars/Uranus en Taureau.
 
Pour la finale du 29 mai, nous verrons si les astro-statistiques produits dans notre billet du 29 mars dernier se confirment.
Pour le moment cette statistique tient encore la route, puisque dans l'autre demi-finale deux clubs Poisson Real et Chelsea vont se disputer la place pour la finale.
Nous auront donc en finale obligatoirement un club Poisson face soit à PSG ou Manchester City.
 

Rédigé par Yanis Voyance Astrologue

Publié dans #Sport & Astrologie

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article