La révolte et la rébellion des restaurateurs, libraires, artisans et commerçants de proximité soit disant non essentiel pour la société

Publié le 2 Novembre 2020

Le fait d'actualité:

Nous connaissions l'expression des "inutiles" phrase prononcée par le Docteur Laurent Alexandre lors d'une table ronde en 2019 sur le Transhumanisme à l'ENA et HEC (voir vidéo en lien). 

Voilà maintenant une autre expression: les non essentiels.

Cette phrase  n'a pas été prononcée telle quelle par le locataire de l'Elysée au moment où il a annoncé le reconfinement de la France le 28 octobre dernier.

Mais ce sont les nouvelles mesures politico-sanitaires annoncée qui visent à faire baisser rideau les "commerces dit non essentiels" qui a  exaspéré la catégorie socio-professionnelle visée, qui en a raz le bol d'être les dindons de la farce et l'a interprété de cette façon.

Les boucs émissaires de cette comédie du covidie ou covidiotie au choix, sont cette fois les petits commerçants de ville, et de proximité qui vendent autre chose que des produits alimentaires, les libraires, les restaurants, les artisans, cafetiers, bars, brasserie, salon de coiffure etc...

Ils sont nombreux à ne pas décolérer, mais beaucoup sont aussi au bord du précipice. 

Certains ont d'ailleurs commencé des actes  de désobéissance civile devant ces lois iniques. D'autres ont entamé une grève de la faim.

Des libraires vendent déjà leur livres et magasines devant la Fnac en guise de protestation.

D'autres restaurateurs ou artisans restent ouverts et prennent le risque d'une lourde amende et poursuite judiciaire.

La fronde s'organise un peu comme un lapin pris dans les phares d'une voiture la nuit, mais elle se met en place ! 

Nathalie Mercy de Carcassonne Chapelière de l'ass les pendus (un nom qui rappelle les condamnés à mort) lance un appel sur LCI aux indépendants de ne plus payer leurs charges puisqu'ils sont relégués aux rends de "non essentiel".  (Nous avons dans la foulée un nouvel appel à la désobéissance civile. Cette fois c'est l'essayiste Yann Moix qui donne de la voix  !

Un tailleur artisan d'Alsace s'est lui aussi rebellé en restant ouvert !

La litanie du nombre de révoltés du Co -vide (titre d'une de nos vidéos sur YouTube est loin d'être exhaustive).

Le gouvernement et surtout ceux qui les dirigent ont déjà tout prévu comme dans un jeu d'échec, et sont déjà à la parade pour se défendre de faire du favoritisme et de creuser les injustices notamment vis à vis de la grande distribution. (Le fameux deux poids deux mesures dont nous avons déjà parlé et qui figure sur la couverture de The Economist 2019)

Jean Castex vient de décréter la fermeture des rayons "non essentiel" dans les grandes surfaces.

Pour reprendre une expression employée par Macron dans son débat de l'entre deux tour de la présidentielle, cette mesure n'est autre que de la poudre de Perlimpinpin, car les hypermarchés sont dotés d'un drive, et d'un service de livraison à domicile opérationnel pour se rattraper sur ses ventes sur internet et à distance. Cette mesure sera aussi l'occasion de licencier une partie du personnel (manutentionnaire, caissier etc...) qui sont depuis longtemps destinés à être remplacé par les caisses automatiques).

Les petits commerçants de proximité, des artisans n'ont quant à eux ni la logistique, ni la surface financière pour faire face à ce changement brutal des règles du jeu commercial.

Déjà dans le passé les anciens gouvernements avaient tout mis en oeuvre pour progressivement favoriser l'implantation des hypermarchés, ce qui a tué le petit commerce de proximité et le lien social qu'il crée.

Dans un registre corollaire, la Loi Egalim annoncée pour corriger les inégalités des échanges commerciaux entre petits producteurs, détaillant et grande distribution était elle aussi dans la même veine de la poudre de perlimpinpin.

Non ces commerces ne sont pas inutiles ! Ils sont même essentiels, à la vie de nos villes et nos quartiers.

Car s'il est vrai qu'il y a une hiérarchie dans les besoins élémentaires de l'humain avec tout d'abord l'oxygène (fonctionnalité amoindrie et entravée par cette satanée muselière recueil d'un bouillon de culture de germe), puis la nourriture (dont vous verrez d'ailleurs que dans le temps là aussi les problèmes vont se poser voir nos articles et vidéos antérieures), arrive enfin le contact humain et le lien social tout aussi primordial. 

Que ce soit du côté des commerçants et restaurateurs qui se sont dévoués corps et âmes dans leur vocation, comme du côté de leur aimable clientèle, notamment les plus âgés d'entre nous, tous ont  besoin vital d'avoir ce contact de proximité avec un commerçant, artisan, restaurateur, bar, cafetier, barman souriants qu'ils connaissent bien. Car nous sommes des être humains. Tout simplement !

Les artisans ont par ailleurs un savoir faire qu'il faut perpétuer et dont la valeur est inestimable et irremplaçable.

Le coin des passionnés de l'astrologie:

L'année dernière à la même époque c'était les agriculteurs qui étaient en colère, la profession est clairement menacée elle aussi de mort comme cette CSP d'artisan, commerçants, restaurateurs et coiffeurs. (Voir notre capsule intitulée : "la vérité si je mens élevée à la puissance 2019, quand la réalité dépasse la fiction" postée le 23 octobre 2019; 

Nous retrouvons de nouveau comme chaque année dans le zodiaque de cette fin octobre début novembre un Soleil qui séjourne en Scorpion.

La spécificité de cette année 2019 et 2020, c'est que ce Soleil automnal fait face à l'opposition farouche d'Uranus symbole de la sidération, la fronde, rébellion bien enraciné dans le Taureau  signe de la nature,  de l'agriculture du vivant, du contact physique, charnel, de la sensualité,  de l'économie réelle, des restaurants, de l'épargne, des artisans, des revenus etc...

C'est ainsi que le scorpion devient dans cette configuration en astrologie "globaliste" celui de la destruction, de la mort, la vampirisation des énergies et richesses à cause du caractère dévoyé que provoque cette dissonance uranienne. 

Dans le témoignage du tailleur et d'autres indépendants qui se rebellent, vous verrez en vidéo qu'il lance  un appelle auprès d'autres PME et TPE de rester ouvert et de ne pas payer leurs charges.

C'est un acte à la fois "courageux" mais aussi il faut bien l'avouer de désespoir. Un peu comme quelqu'un face à une horde d'assaillants lourdement armés qui sait qu'il va mourir, mais plutôt que de s'avouer vaincu et se faire lyncher sans opposer de résistance, jette ses dernières forces dans la bataille quitte à mourir.

Vaut mieux mourir debout que à genoux et à plat ventre doivent ils se dire dans leur for intérieur, quand on voit la colère qui les anime. (Certains se lancent dans des grèves de la faim).

On retrouve ici la marque du Soleil symbole de l'honneur dans le signe kamikaze du scorpion qui aujourd'hui gravite autour du 10e degrés du 8e signe du zodiaque, et va progressivement  former un trigone et sextile à Jupiter/Saturne/Pluton en Capricorne et Neptune en Poisson pour rallier de plus en plus de monde.

Mars (combat) planète en exaltation du Scorpion séjourne en Bélier signe combatif, mais impulsif contrôlé par les 3 mastodontes en Capricorne. Mars céleste forme une conjonction avec la Lune (symbole du peuple de la France) qui séjourne à 15° du Bélier dans le thème de la France de la Ve République du 28 septembre 1958 à 22h à Paris.

(Mars est pour le moment en dissonance, et n'arrive pas à donner sa pleine expression, par ailleurs mars est le 2e maitre du Capricorne voir nos articles et vidéos sur Mars de cet été et début d'automne).

Yann Moix (l'écrivain) est du signe du Bélier 31 mars 1968 à 2h50 à Nevers Bélier ascendant Capricorne avec Milieu du Ciel en Scorpion et Lune/Mars en Taureau appel à la désobéissance civile. (Cet appel est relayé sur de nombreux supports grand public, un jour où la Lune est en gémeaux signe des écrivains, et de la presse). 

Il reçoit Jupiter/Saturne/Pluton en Capricorne, le Soleil en Scorpion qui culmine dans son milieu du ciel, Uranus en Taureau proche de Lune Mars et Mars en Bélier. 

Nous voyons bien que nos pauvres commerçants, artisans, libraires et restaurateurs, coiffeurs réagissent un peu tardivement.

Ils pensaient qu'en étant obéissants et bien dociles en respectant scrupuleusement les gestes barrières et ports du masques dans leurs établissements (symbole capricorne signe de la discipline et de la loi), tout se passerait bien. 

Ils parviendraient à récupérer avec beaucoup de travail le manque à gagner du 1er confinement.

Malheureusement ils ignoraient que derrière ce masque sanitaire, ils étaient la cible prioritaire économique à être sacrifié avec toute l'économie réelle pour permettre cette transition vers ce monde du tout numérique, du virtuel, de la distanciation sociale, et l'ubérisation qui se rapporte à la dimension Verseau.

Toutes ces personnes qui vont être en colère vont elles être de nouveaux gilets jaunes dont on va instrumentaliser la colère sociale pour renverser le pouvoir en place?

Ou au contraire permettre d'établir une dictature encore plus féroce avec le prétexte sanitaire pas respecté avec le désordre et chao social?

En tout cas nous ne sommes plus qu'à moins d'1 mois et demi du double transit de Jupiter et Saturne en Verseau de la mi-décembre 2020.

Cela va pulser, contrairement à la période antérieure, où Jupiter/Saturne séjournaient dans le signe sage et discipliné du Capricorne.

Le Verseau est un signe d'air beaucoup plus rebelle et frondeur.

Mais qui peut aussi se transformer en plus d'autoritarisme car n'oublions pas Uranus qui reste campé en Taureau en dissonance pour continuer à œuvrer vers cette "révolution" mi-verte, mi-écolo mi libérale, mi-technologique, mi-hygiéniste, mi-égalitaire,  etc;;mais surtout très dictatoriale;;

Le gouvernement a par ailleurs toujours la latitude pour  détourner la colère sur les populations entre elles servir d'autres bouc émissaires.

Dire par exemple vous voyez il y a plus de mort à cause des gens qui n'ont pas respecté les gestes barrières. Alors qu'on sait qu'il n'y a rien de plus faux, puisque d'après les plus grands spécialistes le retour d'une épidémie éventuelle n'a rien à voir avec le comportement des gens, mais c'est une affaire d'écosystème. (Et il y a tous ces tests bidons, ces faux positifs à cause de l'amplification à outrance des cycles qui détectent les virus morts qui finalement étiquèterait même une chèvre ou une papaye Covid19, c'est l'expérience qu'avait fait le Président de Tanzanie, voir notre vidéo sur la chaine)

Il devrait en simultanée avec ce remue ménage y avoir un double mouvement assez paradoxal, et même antagoniste qui vont cohabiter ensemble:

 D'une part une croissance de l'économie numérique au détriment de l'économie réelle. Jupiter symbole de croissance séjournera en Verseau une bonne partie de l'année 2021 (Du 19 décembre au 14 mai et du 28 juillet à la fin de l'année 2021, c'est pendant cette période que les géants d'internet vont se gaver en terme de chiffre d'affaire, mais aussi en bourse); 

Car malheureusement les confinements au nom du covide, servent à insuffler aux clients de nouvelles habitudes de consommation qui les porte vers la numérisation et distanciation des échanges. Nous en avons eu les prémices avec le début du transit de Saturne en Verseau de la mi-mars jusqu'à fin juin.

Mais aussi sous la période Lion à partir du 20 juillet au moment de l'imposition du port du masque obligatoire dans les lieux clos, les actions d'Amazon et ventes du numérique ont grimpé en flèche (signe opposé au Verseau, Jupiter/Saturne/Pluton n'étant plus très loin en degrés du Verseau on a déjà les énergies du XIe signe du zodiaque

C'est pareil pour les commerçants, les moins endettés qui ont une structure plus souple ou qui ont anticipé vont éventuellement pouvoir se récupérer en passant par des plateformes ou créer eux mêmes leur site pour vendre leur produit à distance. (Voir ici les termes des échanges seront ils suffisamment équitable pour que l'indépendant puissent gagner sa vie dignement).

Ils vont aussi devoir consentir pour certains à d'importants investissements pour entrer dans cette économie numérique et participer au traçage de leur client en les faisant probablement badgé avec leur téléphone pour voir s'ils ne sont pas contaminés ou s'ils sont à jour de leur vaccin. Les mettre plus bas que terre, est une façon aussi de rendre les commerçants indépendants qui vont rester plus coopératifs.

Cet été nous l'avons vu en France mais surtout en Belgique, il a été demandé aux restaurateurs de prendre les noms de gens, pour casser la filière de contamination. (selon la définition de ces hygiénistes).

Les autres les plus lourdement endettés environ 30% ne s'en remettront pas, et vont péricliter pour être racheté par des grands groupes. Comme nous avons déjà vu les carrefours market s'implanter en plein centre ville à la place de commerçants indépendants.

Les plus solides psychologiquement et qui ont un peu de ressource pourront rebondir, voir toucheront le RSA puis revenu universel plus tard lorsqu'il sera crée. Les autres on ne peut que craindre le pire pour eux quand on voit l'état de désarroi et les déclarations suicidaires. (Nous retrouvons encore une fois ici la symbolique de la mort avec le scorpion et cette conjonction de Pluton à Saturne augmentée de Jupiter en Capricorne).

En parallèle nous devrions avoir un retour soudain et une prise de conscience  pour les plus empathiques et soucieux du bien être d'entre nous, de la nécessité, si ce n'est pas déjà fait de bouder la grande distribution, l'économie numérique et soutenir le petit  commerce de proximité pour ne pas qu'il meure, que ce soit directement (dès la fin du confinement) avec une volonté de retourner aux sources pour ainsi préserver les valeurs traditionnelles Taureau, signe du terroir, de l'artisanat et de la restauration. Il y aura cette nostalgie et volonté mais le choix ne sera pas facile car nous avons été toutes ces années rendu très dépendants de nos modes de consommation.

De plus en plus de gens vont chercher l'autosuffisance en investissant dans la terre pour la cultiver à l'ancienne ou faire cohabiter les nouvelles technologies par exemple panneau solaire ou autre avec une construction ou agriculture plus proche de celle que pratiquait nos anciens. (Nous avons déjà vu un premier exode de Paris et des grandes métropoles vers la province).

On retrouve ici le paradoxe Verseau le signe de la nouveauté qui symbolise bien ce nouveau monde qui est en train d'émerger sous yeux en détruisant l'ancien. Un monde où vont cohabiter des valeurs diamétralement opposées. 

 

 

 

Rédigé par Yanis Voyance Astrologue

Publié dans #Ecologie Economie & Astrologie, #Covid19

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

anonyme 08/11/2020 15:29

1)

Australie : des pilotes d'Airbus A 380 de la compagnie Quantas obligé de se reconvertir en conducteur de bus à Sydney en Australie.

From flying Airbus to driving buses
http://www.dailyexpress.com.my/read/3982/from-flying-airbus-to-driving-buses/

La situation dans le secteur aérien :
CRISE DANS LE SECTEUR AERIEN : le pire est à venir !
https://www.youtube.com/watch?v=zgYmk4zpp-Y

2)
La Chine comme le Japon, dont la population vieillit vite, ne veut pas de d'immigration et se prépare à se passer du personnel dont elle n'a pas besoin absolument.

La chine se prépare à se passer de balayeurs de rue.
China Deploys Trash-Collecting Robots Amid Automation Wave
https://www.zerohedge.com/technology/china-deploys-trash-picking-robots-amid-automation-wave

Tres Uranien :
Un monde dont les robots, machines et capteurs seront controlés depuis l'espace :

China Leapfrogs US With World's First 6G Satellite Amid Raging Tech War
https://www.zerohedge.com/technology/china-leapfrogs-us-worlds-first-6g-satellite-amid-raging-tech-war
extrait :
"According to Yicai Media Group, 6G is more than 100 times faster than 5G - enables seamless transmission, longer distances, faster speeds, and smaller power output from space to land-based communication devices. "
Traduction :
Selon Yicai Media Group, la 6G est plus de 100 fois plus rapide que la 5G - permet une transmission transparente, sur des distances plus longues, des vitesses plus rapides et l'utilisation de puissance d'émission plus faible depuis l'espace vers les appareils de communication terrestres.

SpaceX : La version bêta de Starlink prend son envol
https://www.zdnet.fr/actualites/spacex-la-version-beta-de-starlink-prend-son-envol-39912145.htm
Technologie : Le service d'accès à internet par satellite Starlink de SpaceX est sur le point de lancer sa phase de bêta ouverte en Amérique du nord. Que faut-il en attendre ?
=> pourquoi vivre en ville pour faire un travail de prestation intellectuelles alors que l'on pourra avoir la meme vitesse que la fibre optique en plein sahara pour environ 100 Dollars US par mois ???

Les états qui captaient la richesse grace à leurs infrastructures (routes, télécommunications, etc...) sont morts financièrement si ces memes prestations intellectuelles peuvent se faire n'importe ou sur la planète.
Les services de l'état au profit de la population (santé, éducation, culture, etc ) risquent un coup mortel avec cette réduction des richesses.

Tout serait parfait dans le meilleur des mondes si il n'y aurait pas une épée de Damoclès sur ce joli monde :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Temp%C3%AAte_solaire_de_1859
comme d'une certaine manière dans le film https://fr.wikipedia.org/wiki/Los_Angeles_2013 mais avec des armes.