Confirmation dans les médias officiels de la prédiction Florence Nightingale voir notre vidéo avril

Publié le 12 Octobre 2020

Le fait d'actualité:

En ce mois Balance, ça balance pas mal sur les vérités concernant la crise sanitaire du Covid19.

Après le Docteur Lawrence Rosenberg directeur général de la santé au Québec qui expliquait le mois dernier sur une chaine de grande écoute britannique je cite: " Que le Covid19 n'est pas plus dangereux que la grippe saisonnière". 

C'est au tour d'un professionnel de santé cette fois hexagonal le Docteur Charneau directeur du Laboratoire commun Pasteur Théravectys de déclarer sur Cnews avec Pascal Praud que le Covid19 est aussi bénin que la grippe saisonnière, et qu'en 2017 elle avait fait 30 000 victimes sans que cela ne fasse les gros titres. (Je vous laisse voir la vidéo où il parle des tests et le confinement après le pic épidémique).

Ce médecin vient quoiqu'il en soit confirmer les propos tenus que nous avions tenus dans notre capsule du 4 avril dernier: "Intitulée Florence l'infirmière italienne qui a prédit la vérité sur la situation sanitaire de 2020"

 

https://www.tf1.fr/tmc/quotidien-avec-yann-barthes/videos/invites-coronavirus-on-debriefe-les-annonces-demmanuel-macron-avec-patrick-pelloux-et-david-revault-dallones-36893401.html

Le discours du Docteur Charneau vient valider les propos tenus depuis le mois de mars par de nombreux professionnels de santé en off, notamment allemands que nous avions mis en avant dans nos vidéos sur la chaine. 

Le professeur Didier Raoult a encore récemment affirmé en interview chez Morandini que cette épidémie n'a pas modifié l'espérance de vie en 2020. Et sur la folie collective qui s'est emparée de nous concernant la dangerosité supposée de la choloroquine qui existe depuis 70 ans et prescrite dans le monde entier à des milliards d'individus.

Comme pour faire écho au Professeur Raoult, nous avons dans les dernières "révélations" de ce week-end,  les déclarations du Docteur Pelloux Patrick Pelloux Président des médecins urgentistes de France qui a déclaré dans télé matin il y a 3 jours à 7h55: "honnêtement je vais vous dire tous mes collègues qui ont été touché par le covid19 ont pris de la chloroquine il faut arrêter l'hypocrisie".

Intéressant de noter que ce professionnel de santé très "connoté politiquement puisqu'il a ouvertement déclaré son soutien au Front de Gauche en Mars 2015 (Voir article de l'humanité), est très critique à l'égard de la politique de Macron.

Tout en déclarant lors du débrief de l'allocution d'Emmanuel Macron du 12 mars dans la quotidienne de Yann Barthès au sujet des mesures sanitaires, que le système de soin français n'était pas aussi délabré que l'italien détruit par la politique de Berlusconi. S'il est vrai que le système de santé transalpin est probablement plus sinistré, le notre a aussi bien été détricoté avec toutes les politiques de santé publique de ces 40 ans dernières années. (Voir notre capsule les révoltés du Covide qui font un rappel de l'état de délabrement de notre système de santé français)

Le docteur Pelloux n'a pas sauf erreur poussé ouvertement au confinement, puisqu'il critiquait en Mars le modèle de la quarantaine italien calqué sur les chinois. (voir son intervention dans la quotidienne de Yann Barthès)

Pour finalement une fois la France confiné avoir seulement appelé à assouplir le confinement en avril, mais en revanche  à porter le masque de façon indéterminée.

De porter le masque même dans la rue disait il le 26 juillet chez Ouest France 6 jours après le port du masque obligatoire décrété dans les lieux clos.

Pourquoi donc porter le masque si la chloroquine sa marche? 

Le 30 juillet il renchérissait chez LCI, si le masque est obligatoire tout le temps on stoppera l'épidémie. Pourtant en tant que représentant des urgentistes au plus près du terrain il est sensé savoir que l'épidémie à ce stade était finie. Ou du moins qu'il y avait encore ça et la des cas sporadiques, mais que la première vague était finie avec des hôpitaux vides. (Voir à l'époque les déclarations du Professeur Yohan Freund lui aussi urgentiste à la pitié salpêtrière qui avait poussé un coup de gueule). Voir depuis toutes les sorties médiatiques des Professeurs Christian Perronne, Jean-François Toussaint, Docteur Laurent Tubiana  et plus récemment le Docteur Louis Fouché médecin ré anesthésiste à l'IHU de Marseille.

 

En cette année 2020 si spéciale, nous ne sommes plus à un paradoxe près la preuve puisque dans le même temps le Docteur Michel Cymes avoue dans l'émission de Laurent Ruquier qu'il ne porte pas le masque en extérieur car il ne sert à rien.

Le coin des passionnés de l'astrologie:

Intéressant de retrouver dans le titre  du site d'information alternatif Planète 360 : Patrick Pelloux Balance "Honnêtement je vais vous dire, tous mes confrères qui ont été touchés par le Covid19 ont pris de la chloroquine" Nous retrouvons le mot  balance en référence à la période du zodiaque avec un soleil qui parcours le 7e signe du zodiaque: la Balance. Ce signe est celui de l'équilibre qui se trouve justement en ce moment déséquilibré par le transit de Jupiter/Saturne/Pluton en dissonance en Capricorne.  

Mars stationné en mouvement de rétrogradation en Bélier, le signe opposé vient apporter au forceps des vérités. Le Bélier est réputé pour être un signe franc du collier, en sachant que Mars bien que dans son domicile reste sous le contrôle du Capricorne (signe en rapport avec les institutions, le système, et l'état profond). Mars est en effet le 2e maitre du Capricorne ou sa planète en exaltation, c'est donc le Capricorne signe de contrôle et de maitrise absolu bien soutenu par ces 3 matodontes qu'il donne le tempo et les séquences quand il faut se taire (créer l'omerta comme il l'a fait en mars au moment du confinement quand Mars séjournait en Capricorne dans son domicile) et quand on peut délivrer certaines vérités au compte goutte et de façon sélective à la façon Capricorne fin avril et début mai à la sortie du confinement. Pour inviter de plus en plus d'intervenants et même laisser certains éditorialistes s'indigner contre les mesures gouvernementales ubuesques au regard de la situation sanitaire réelle décrite et démontrer par de plus en plus de professionnels de santé de renom. 

La fonction est de provoquer une réaction épidermique dans l'opinion en premier lieu auprès de ceux qui sont les plus ciblés par les mesures sanitaires restrictives, comme les restaurateurs marseillais. On retrouve ici Uranus planète ambivalente et asymétrique en Taureau (signe lié à la restauration). Le Taureau est gouverné par Vénus comme la Balance signe vedette de la période actuelle, traversée par notre soleil du moment qui explique la prise de conscience (le soleil astre qui éclaire nos lanternes) lève le voile sur l'obscurité et vient accentuer ce deux poids deux mesures, le tout en même temps que ces vérités sont révélés. 

Tout ceci génère de la consternation, mais également de la dissension et division au sein des familles et amis sur l'analyse de la crise sanitaire. Certains esprits vont rester imperturbables et confinés dans leur esprit en continuant à croire ces balivernes assenés à grand coup de renfort médiatique par nos politiques et comités scientifiques de big pharma. 

Pendant que d'autres français vont s'éveiller et être en colère d'avoir été pris pour des pigeons, pendant que ceux qui sont au courant depuis un moment de ces supercheries vont enraciner aussi leurs impressions. Tout cela ne peut en réalité qu'accentuer un climat de  confusion qui profite aux commanditaires. (Voir ou revoir la maxime de Hannah Arendt). C'est aussi une façon de désigner des boucs émissaires en faisant reporter la responsabilité de la continuité et l'amplification de l'épidémie supposée sur ceux qui se révoltent. Une façon de légitimer ensuite des mesures coercitives. Mais aussi le moment venu d'exploiter cette colère pour renverser le gouvernement actuel tel un jeu de quille, sur le coup de sifflet de l'ingénierie médiatique très versatile et de cette opposition contrôlée, pour donner le sentiment au peuple qu'il est venu à bout de la tyrannie. Cette étape marquera le coup d'envoi d'un nouveau régime politique et économique vers lequel nos dirigeants des hautes sphères, voulaient de toute façon nous amener depuis le début de cette opération covid19, bien fomenté à Even 201, et le Forum de Davos. 

Voilà quelques raisons qui expliqueraient,  pourquoi toutes ces vérités jusque là taboues , quand on connaît la capacité des médias à étouffer les affaires gênantes,apparaissent soudain en cette période Balance, comme les carabiniers d'Offenbach après la bataille, tout en continuant à cohabiter avec les mesures sanitaires en total décalage avec la réalité sanitaire, avec même un Premier Ministre et Ministre de la santé qui brandissent la menace d'un reconfinement imminent.

Pour comprendre ce paradoxe entre situation sanitaire réelle et le discours anxiogène du bio-pouvoir avec ses mesures politico-sanitaires inquiétantes, il est primordial de se pencher très sérieusement sur les tests leur fiabilité, leur degrés d'amplification des cycles et l'interprétation des résultats. 

Voir comment au plus fort de l'épidémie les indicateurs pour jauger la gravité de l'épidémie était la mortalité pour être translaté vers la positivité au test. C'est sur cette supercherie que repose ce château de carte du discours alarmiste pour paraphraser le Docteur Laurent Tubiana.

Il faut se pencher sur aussi sur les raisons économiques, financières, monétaires, mais également politiques, géopolitiques et idéologiques qui poussent nos gouvernements de nombreux pays du monde entier à agir de la sorte. Nous avons déjà fourni de nombreuses explications sur toutes ces questions. Aborder cette crise sanitaire uniquement sous l'angle médical ne permet pas de comprendre ce qui se passe.

Enfin tout ce remue ménage autour du covid19 permet aussi de détourner l'attention par exemple d'évacuer le sujet épineux des dernières lois bioéthiques.

Cela génère nous venu de le dire aussi chez nos compatriotes les plus attentifs de la colère, un sentiment qui n'est jamais bon conseiller et peut être exploité le moment venu pour agiter la foule pour prendre des mesures encore plus coercitives envers ceux qui manifesteraient leurs indignations avec un peu de trop de véhémence, voir de virulence.

Voir la jurisprudence Gilet Jaune.

Cette colère peut être capitalisée le moment venue pour renverser ce gouvernement d'homme de paille pour le remplacer par cette opposition contrôlée que nous voyons déjà à la manœuvre, à ruer dans les brancards dans un timing décidé par le système médiatico-politique. 

Rédigé par Yanis Voyance Astrologue

Publié dans #Covid19, #Forme & Bien-être

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article