Archipellisation de la France façon puzzle sous l'égide d'Uranus en Taureau signe des territoires

Publié le 16 Octobre 2020

Le fait d'actualité:

Après la prolongation de l'état d'urgence sanitaire "régime transitoire" prolongé jusqu'au 1 avril 2021, ce n'était pas un poisson d'avril puisqu'Emmanuel Macron dans son intervention télévisée du 14 octobre dernier a confirmé par un état d'urgence sanitaire renforcé à partir du samedi 17 octobre minuit.

Au menu  un couvre feu pour une durée de 4 semaines minimum dans les grandes métropoles suivantes: en Ile-de-France et pour Grenoble, Lille, Lyon, Aix-Marseille, Saint-Etienne, Rouen, Montpellier et Toulouse.

C'est tout bonnement un confinement nocturne qui suscite la préoccupation des restaurateurs qui vont perdre la moitié de leur chiffre d'affaire voir plus le week-end. 

Dans le mot préoccupation, nous avons le mot "occupé", comme la France occupée des années 40, avec cette démarcation entre le nord, l'est et le littoral sous domination de la dictature du IIIe Reich et la France libre du Sud.

Nous retrouvons dans cette séquence des accents de cette époque sombre de notre histoire sous l'impulsion de la présence d'Uranus le sécateur du système solaire en Taureau signe de la territorialité.

Uranus en Taureau: 6 juin 1934- 8 août 1941 et 5 octobre 1941-15 mai 1942

Uranus en Taureau: 15 mai 2018-6 novembre 2018 et 6 mars 2019-7 juillet 2025 -8 novembre 2025 au 26 avril 2026. 

(Uranus en temps normal est la planète de la  liberté, de l' égalité, la fraternité,  mais en Taureau en dissonance à son signe de prédilection le Verseau, l'astre produit des valeurs dévoyées et inversées. Dans notre jargon astrologique nous disons qu'Uranus est en chute, pas à son aise et confiné en Taureau).

La liberté se transforme alors en batteries de mesures et règles liberticides comme la censure, l'assignation à résidence, les restrictions des libertés individuelles et publiques.

L'égalité devient l'inégalité de traitement, les injustices, les relations l'asymétriques et le deux poids deux mesures. Le pouvoir et les médias (Uranus symbole des médias) instrumentalisent des positions extrémismes pour en faire des généralités qui s'imposent à la majorité de façon autoritaire, et totalitaire = égalitarisme , avec encore une fois des traitements à géométrie variables, des passes droits auprès d'une nouvelle élite qui peut dégager l'ancienne. Mais pour les masses ce sera le conformisme, la négation de la nature et des traditions pour aller vers le nihilisme et le transhumanisme, l'eugénisme.

La fraternité devient la division, la rébellion, l'insurrection voir la révolution.

Nous retrouvons ainsi 3 modes de séparatismes, et d'archipellation des territoires qui vont briser l'état nation. (Projet souhaité et voulu par les dirigeants du monde afin d'instaurer plus facilement une gouvernance mondiale, le fameux diviser pour mieux régner).

-1) Par les mesures à caractère sanitaire qui redessine la carte de France avec des schismes locaux comme à Marseille qui crée un comité scientifique indépendant, après avoir été le "village gaulois " et son "druide" le Professeur Raoult qui après avoir claqué la porte du comité scientifique national a soigné les habitants de la région à la chloroquine.

-2) Par les mesures sensées lutter contre les velléités séparatistes des territoires "oubliés" de la république qui sont déjà de fait des no man's land où les effectifs de police  en sous nombre et dépossédés de leurs prérogatives ne rentrent plus dans certains quartier qui ont leur économie locale, leur code, et valeurs, moeurs, cultures, religions etc..(Loi contre le séparatisme et l'islam politique).

.En réalité l'allocution d'Emmanuel Macron l'Uranien du scorpion et Martien du Lion valorisés aux angulaires de son thème astral ne fait qu'exacerber les tensions intercommunautaires. Et fera au contraire émerger dans le futur un pouvoir politique d'obédience musulmane plus importante. 

La communauté musulmane se sent en ce moment stigmatisée (voir l'article de valeurs actuelles).

Pendant qu'à d'autres moments les voltes faces permanentes du locataire de l'Elysée vont provoquer et indigner les autres français non issus de l'immigration.

La guerre civile n'est pas loin ! (idem pour les USA avec une nouvelle guerre de sécession possible au pourtour d'avril/Mai 2025 quand Neptune sera de retour en Bélier comme en 1861). Nous en avions déjà parlé en 2018 dans notre série de vidéo dédiées aux prédictions 2019.

 Les mots sécessions sont aussi prononcés en France (voir la vidéo associée à cette publication).

Un chao qui profitera bien entendu au pouvoir en place, qui pourra détourner la colère des français de cette gestion calamiteuse de la crise, sur leurs autres compatriotes. Après l'urgence sanitaire, le gouvernement actuel pourra décréter l'état d'urgence sécuritaire, voir militaire.

Quoi qu'il en soit, ces nouvelles mesures politico-sanitaires ne sont pas surprenantes, elles étaient même attendues.

Nous spéculions d'ailleurs sur la date d'un possible "reconfinement"autour du 28 octobre, en expliquant qu'il serait différent de celui que nous avons eu à la mi-mars et probablement avec un caractère asymétrique.

C'est le cas puisque ce n'est pas toute la France qui est pour le moment confinée. La mesure est ciblée, localisée, uniquement de nuit.

Observez également la symbolique ésotérique et kabbalistique: 6 h du matin, pour 6 semaines (jusqu'au 1 décembre) et pas plus de 6 personnes à table. 666 le nombre de la bête ! (Voir l'article de la bête de l'évènement arrive disait Macron en avril dernier)

L'objectif est que sous prétexte de protéger la population contre ce méchant virus, on fasse chuter l'économie réelle Taureau (signe de la restauration) pour ensuite provoquer des faillites, dépôts de bilan surtout des indépendants, pour ensuite être racheté une bouchée de pain par Uber eats, Delivroo, la grande distribution des groupes comme Auchan, les géants de l'économie numérique etc...

Dans le futur au lieu de manger ou faire vos courses chez votre voisin restaurateur à qui vous donnez votre argent pour faire vivre sa famille et ses 3 enfants vous donnerez votre argent dématérialisé à ces grands groupes qui de mèchent avec les gouvernement vont mettre en place des moyens sophistiqués de reconnaissance facial, traçage de téléphonie avec des applications Covipass et carnet vaccinal numérique pour avoir le droit de fréquenter ces lieux. C'est la même chose pour les loisirs, les voyages, et la vie sociale en générale. 

Le gouvernement avec Emmanuel Macron en tête, tient donc  un discours alarmiste et hygiéniste qui masquent ces raisons plus profondes qui sont purement économique, et idéologique déjà plannifiée.  Comme le Reset monétaire et financier !

La stratégie du gouvernement pour faire passer la pilule aux masses

Il s'appui sur des critères d'évaluation de l'épidémie qui changent constamment comme l'a dit le Docteur Délépine dans une interview sur Sud Radio.

Un coup c'est le décès et normalement la gravité d'une épidémie se juge au nombre de patients qu'elle emporte comme le rappelait le Professeur Toussaint. Or depuis quelques temps c'est:

1)les test

puis 

2) l'anticipation sur la saturation des services de réanimation à l'hôpital.

-Tester massivement les asymptomatiques alors même que très peu de tests ont été réalisé au plus fort de la crise sanitaire est un non sens selon plusieurs professionnel de santé, notamment le Professeur Perronne. La 2e vague est fabriqué avec les tests PCR.

La courbe à croissance exponentielle artificiellement est crée par la manipulation des chiffres. On nous présente une recrudescence de l'épidémie sur la base du nombre de cas positifs avec des tests pas toujours fiables, avec en prime des cycles d'amplification boostés à 40 au lieu de 20, maximum qui donnent des faux positifs.

Les tests détectent des fragments de virus morts et sont déclarés positifs et malade alors que les personnes sont saines et asymptomatiques.

-L'anticipation de la saturation des services de réanimation

Pascal Praud disait sur Cnews pour 1500 personnes en réanimation et c'est tout un pays de près de 70 millions de personnes qui sont impliquées.

Est-ce de la faute des français si nos hôpitaux publics ont été délibérément, gérés comme des entreprises? 

Financés sur les marchés privés, endettés, puis progressivement déshabillés avec un manque de moyen et de personnel croissant, alors même que notre service de santé à la Française était regardé dans les années 60/70 comme l'un des meilleurs au monde.

Emmanuel Macron en arrivant au pouvoir a aggravé ce problème qui remonte à des politiques publiques dit de maîtrise des dépenses, débutées dans les années 80/90, et prolongés avec les autres gouvernements qui se sont succédés.

Si de 2013 à 2018, 17.500 lits d’hospitalisation complète ont ainsi été fermés, soit une baisse de « 4,2 % en cinq ans », selon ce rapport. Et entre le 31 décembre 2017 et le 31 décembre 2018, soit lors de la deuxième année du quinquennat d’Emmanuel Macron, 4.172 lits supplémentaires ont disparu, passant de 399.865 à 395.693 (-1 %, la Drees ayant arrondi le chiffre à 396.000) (Selon 20 minutes).

Le 24 octobre, le site l'humanité tirait la sonnette d'alarme sur les "coupes folles" dans l'assurance santé. 

Dans le prolongement le locataire de l'Elysée rétorquait à une infirmière qui lui réclamait plus de moyens, il n'y a pas d'argent magique (avril 2018).

Pour ensuite faire applaudir le personnel soignant à 20h donner quelques moyens au plus fort de la crise.( Cette séquence s'inscrit parfaitement dans les techniques de propagandes d'état où l'on joue avec les émotions des gens, on flatte certain et culpabilise d'autres).

Pour de nouveau revenir à l'ancien système.

A croire que tout en faisant des économies Emmanuel Macron a préparé le terrain du futur psychodrame dont il allait pouvoir se servir lorsque "l'opération COVID19" serait activée en 2020, pour ensuite justifier les confinements sur cette base. 

Cette thèse n'a rien de farfelue au regard de tous les éléments de preuves accumulés pour dire qu'il s'agit en réalité d'une "Plandémie"

-Prédictions autoréalisatrices de Jacques Attali en 2009 puis Bill Gates en 2017. 

-Un document de la fondation Rockefeller 2010 prévoyait comment une pandémie serait utilisée comme excuse pour établir un régime autoritaire mondial (sources France Info).

-Even 201 qui simulait une pandémie le 18 octobre 2019

-La couverture de The Economist 2019 avec les messages cryptiques: du pangolin, du panda des cavaliers de l'apocalypse 1 masqué, 1 avec un couronne (symbole du corona), 1 a tête de mort.

-La couverture de The Economist 2020: Nightingale (Florence Nightingale infirmière qui avait soigné une épidémie de grippe en 1837 et dont on a fêté le 200e anniversaire le 12 mai dernier date de la fin du confinement en France).

-Un projet de loi de sécurité sanitaire déposé au Sénat le 5 décembre 2019 alors même qu'en janvier et février les autorités de santé publique se voulait rassurante quant à l'épidémie déclarée en Chine;

-Le classement de la chloroquine en substance vénéneuse le 13 janvier 2020

-Pas de tests, pas de masques

Toute cette mise en scène, pour justifier un confinement et importer le modèle de gestion sanitaire d'une épidémie de Chine.

Sachant que la République Populaire de Chine est dotée d'un régime autoritaire, avec surveillance de la population, reconnaissance faciale, crédit social etc...

Une fois l'épidémie finie au mois de mai, prendre des mesures hygiénistes à rebours en, faisant réapparaitre les masques au début qualifié d' inutile deviennent  conseillés puis subitement obligatoires. Une manière de contrôler socialement la population et continuer à lui instiller cette docilité et obéissance à des mesures ubuesques et complètement déconnectée de la réalité médicale et sanitaire.

Et de l'autre main,  s'employer à continuer à faire vivre l'épidémie médiatiquement et politiquement par la peur, avec pour arme l'Epée de Damoclès d'un reconfinement d'une 2e vague, et une campagne de test massive avec même des incitations financières pour les médecins et hôpitaux qui déclarent des malades positifs au Covid19 (déclaration du Professeur Perronne sur Sud Radio). (Ces incitations financières existent aussi aux USA et ailleurs).

Rédigé par Yanis Voyance Astrologue

Publié dans #Astrologie Mondiale & Transits

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

anonyme 22/10/2020 01:10

Avec la crypto-monnaie pour remplacer la monnaie papier dans les prochaines années, il y a comme de la manipulation monétaire monétaire en vue comme au temps des assignats :
Banks And The Digital Dollar
https://www.zerohedge.com/markets/banks-and-digital-dollar
et
l'impossibilité d'acheter et de vendre sans compte dans le système.

Alors seul l'exil restera possible et une vie autonome pour éviter de se faire prendre dans ce système comme le vieux roman les Insoumis de Marc San :
http://www.marcsan.org/insoumis1.html

Yanis Voyance Astrologue 22/10/2020 01:29

Exactement Pluton etait en verseau pendant la revolution française au moment où ete emis les assignats 2e escroquerie monetaire après John law quelques decennies auparavant...imagine lorsque chaque corporation aura sa monnaie dematerialise le pouvoir incommensurable. Pour resister a ce rouleau compresseur il faudrait en effet de rassembler pendant qu il en est temps et acheter des terres car une fois que la propriété privée sera abolie et qu au nom de l ecologie nous n aurons plus droit d être propriétaire ce sera cuit

anonyme 18/10/2020 19:13

Quand le film In the Air ou Haut dans les airs de 2009 devient réalité en 2020 pour les licenciements en ligne :
Le film
https://fr.wikipedia.org/wiki/In_the_Air

Les licenciements très rapides et en masse par visioconférence.
Zoom, outil de licenciement collectif pour les startups américaines
https://www.frenchweb.fr/zoom-outil-de-licenciement-collectif-pour-les-startups-americaines/397760
Avec Uranus, tout va plus vite comme les licenciements.
Maintenant, un contrat d'employé se termine comme un simple abonnement de services en ligne.

Dans la première partie des années 1990, en particulier des années 1991 à 1996, on licenciait les ouvriers et employés.
Maintenant, ce sont les techniciens supérieurs, ingénieurs et cadres des industries de pointe avec une forte composante en recherche et développement :

Occitanie : le numérique aspiré par la crise de l'aéronautique
https://www.lesechos.fr/pme-regions/occitanie/occitanie-le-numerique-aspire-par-la-crise-de-laeronautique-1204542
...
Le syndicat Syntec Numérique prévoit de 8.000 à 10.000 destructions d'emplois dans les prochains mois parmi les 45.000 salariés du numérique en Occitanie, à cause de l'arrêt de nombreux projets d'ingénierie chez les grands donneurs d'ordre comme Airbus. En grande difficulté, la filière aéronautique va réduire fortement la sous-traitance d'ingénierie.