Le Dr Lawrence Rosenberg président-directeur général de la santé à Montréal dit que leCovid19 n'est pas plus dangereux que la grippe saisonnière !

Publié le 21 Septembre 2020

 

 

Le fait d'actualité:
 
Le Dr Lawrence Rosenberg président-directeur général du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux du Centre Ouest-de-l’Île-de-Montréal a déclaré au micro d'une grande chaine Britannique CTV News le 14 septembre dernier je cite:
 
" Le Covid19 n'est pas plus dangereux qu'une grippe saisonnière !
 
Vous imaginez bien que cette déclaration fait forcément l'effet d'une bombe !
 
Retrouvez l'interview en cliquant sur le lien ci-dessous.
 
Merci à Alexis Cosette de Radio Québec qui réalise depuis le début de cette crise sanitaire un remarquable travail de réinformation.
 
Cette déclaration faite par un représentant officiel de la santé d'un état vient valider tout ce que nous avons expliqué depuis le début de cette crise sanitaire sur le chaine et le blog via la recherche de sources, recoupées avec des conjectures célestes, le recueil des témoignages d'autres professionnels ou experts de la santé publique.
 
Le coin des passionnés de l'astrologie:

le 14 septembre 2020 date à laquelle  cette annonce spectaculaire a été faite par ce haut représentant de la santé publique québécoise, nous avons retrouvé dans le zodiaque  les conjectures suivantes:

1) Une conjonction Lune/Vénus en Lion signe du "spectacle et de la loyauté qui trône au carré d'Uranus en Taureau, ce qui symbolise le retournement de situation, avec une version délivrée par cet officier de santé publique totalement aux antipodes, par rapport à celle déversée par la propagande médiatique.

Cette propagande médiatique nous l'avons rappelé à maintes reprises dans nos publications et capsules, est symbolisée par Uranus en Taureau.

Uranus en chute en Taureau symbolise la propagande des médias et dans ce cas de figure la volte face par rapport à la version officielle. C'est par le jeu des correspondances astrales et zodiacales que tout s'opère. Notamment entre Vénus maître du Taureau qui aussi gouverneur de la Balance où séjourne encore Mercure (planète d'expression) au sextile de cette conjonction Lune/Vénus en Lion. Sachant que le maître du Lion  est le Soleil astre de lumière qui met de la clarté dans une situation et lève le voile des mystères.

2) Ce soleil séjournait à 22° de la Vierge, signe du service à la santé formant un trigone au trio Jupiter/Saturne/Pluton en Capricorne stationnés entre le 17e et 23e degrés.

Le Capricorne est le signe des institutions, nous retrouvons bien la parole officielle. Le 10e signe du zodiaque fait partie de la famille des signes de terre comme la vierge. C'est donc un signe réaliste. Ce principe de réalité peut par  extension se corréler avec le principe  de la vérité.

Cet aspect bénéfique (trigone) pratiquement au degrés près semble venir valider la véracité des propos

3) Neptune en Poisson signe des maladies infectieuses forme une opposition exacte au Soleil en Vierge,

Cette influence "négative ou en tout cas ambivalente" car l'opposition en astrologie peut signifier l'antagonisme, comme la complémentarité  pourrait induire l'illusion, le mensonge, et la falsification.

Mais Neptune étant ici bien soutenue par ce triangle bénéfique (trigone+ sextile) Vierge-Capricorne-Poisson. Nous validons une fois encore la vérité épidémiologique et scientifique.

La lucidité du chercheur et scientifique capricornien de Jupiter/Saturne/Pluton rencontre le sens de l'analyse et diagnostic médical  virginal du Soleil en Vierge de la réalité de la pathologie de Neptune.

Ajoutons que Mars planète des dangers en Bélier en l'occurrence ici la dangerosité , est freinée et contrôlée par Jupiter/Saturne/Pluton en Capricorne.  

Demeure malgré tout l'embrouille de nos intelligences individuelles et collectives propre à l'illusionniste du système solaire alias Neptune.

Neptune se présente à la fois en opposition et au carré de la Vierge et du Gémeaux deux signe qui font partie de l'intelligencia du zodiaque, car gouverné par Mercure. (Planète de l'intellect). Le Sagittaire gouverné par Jupiter est aussi un signe associé aux grands guerrisseurs. Les médecins sont souvent des notables. Nostradamus était par exemple du signe du Sagittaire. Il était médecin et astrologue. Les jupitériens sont des protecteurs et potentiellement des médecins.

Neptune tout puissant en Poisson a tendance a donné de l'intuition, de l'empathie et beaucoup d'émotion à ces  4 signes mutables que sont: le Gémeaux-La Vierge-Le Sagittaire-Poisson.

Mais aussi a embrumer leur esprit.

En effet la majeure partie des peuples du monde entier (symbolisé par Neptune astre de la multitude et de l'humanité) a intégré et digéré dans son for intérieur la réalité selon laquelle le Covid19 serait aussi grave que la peste du moyen-âge ou la grippe espagnole, seule épidémie de l'histoire contemporaine à avoir connu une 2e vague. 

Le conditionnement psychologique est établi et ancré malgré les vérités qui sortent nous l'avons rappelé dans une précédentes capsules au compte goutte au rythme du Capricorne (signe de la réalité), signe le mieux armé du zodiaque affublé de Jupiter/Saturne/Pluton qui est réputé pour délivrer les choses avec parcimonie. L'ensemble est en dissonance à Mars dans son domicile en Bélier signe franc et direct qui ne peut exprimer toutes sa spontanéité à cause de la lourdeur de cette triple dissonance.

Ce n'est donc pas quelques vidéos ou feuilles de choux que nous allons pêcher dans les bas fonds web qui vont changer subitement notre destin collectif et renverser la vapeur de la version mensongère sans arrêt entretenu dans les medias meanstream.

Ce destin collectif est symbolisé par ce cycle Uranus/Neptune (Taureau-Poisson) en formation sous le contrôle de Pluton en Capricorne et pour quelques semaines encore de Jupiter/Saturne en Capricorne.

Il y a fort à parier que ces vérités sortent aussi pour alimenter la colère des plus avertis, dont beaucoup sont partisans de Trump.

La malice de l'oligarchie avec le concours des médias qu'ils contrôlent, et la collaborations des censeurs des réseaux sociaux a été d'éliminer toutes voix dissidentes qui a très tôt dit la vérité, et de laisser la primeur de quelques vérités à cette opposition contrôlée que représente le Président étasunien qui les récupèrent sous sont emblème politique notamment sur la chloroquine (sujet devenu politisé au USA les gouverneurs démocrates ont des états qui ne prescrivent la chloroquine, alors que les autorités républicaines ont donné l'autorisation de l'administrer à leurs concitoyens).

En France il y a également une scission plus subtile entre les pro Raoult qui serait les gilets jaunes et le reste de la population. Cette lecture qui normalement ne devrait uniquement se fonder sur la science a été instrumentalisé à des fins politiciennes pour scinder et archipelliser le le pays. 

Nous avons également ce scandale des faux tests. Comment peut on interpréter la météo d'une épidémie si le baromètre n'est pas fiable. Ou alors si on sait que ce baromètre présente de nombreux biais, mais qu'on présente délibérément de façon fallacieuse la lecture des chiffres obtenus. C'est de nature à fausser complètement le diagnostique de la réalité de la crise sanitaire. 

La polémique sur les masques fait également rage, avec un Donald Trump qui a longtemps refusé le port du masque, exhortant ainsi ses partisans à ne pas le porter.  

Les révélations sur les falsifications statistiques sont là encore délibérément laissées à Trump, notamment la vérité sur les statistiques officielles ont été gonflées artificiellement grâce à des certificats de décès ne tenant pas compte de la comorbidité, et attribuant systématiquement au COVID-19 la cause du décès ! Souvent même sans qu’aucun test n’ait été réalisé… Et c’est bien sûr la même chose dans un grand nombre de pays ! Souvenez-vous, les autorités sanitaires italiennes l’avaient publiquement admis (seulement 12% de vrais morts Covid).  (Sources planète 360)

C'est quelquechose que de nombreux lanceurs d'alerte ont décelé très tôt. Nous même avions publié une capsule dans ce sens début avril qui a été censurée par YouTube. A croire que non seulement la vérité ne doit pas sortir trop tôt et qu'elle doit être labellisée par la couleur politique du trumpisme. Juste derrière vous avez eu le décodex Le Monde qui vient démentir et releguer ces vrais infos au rang d'infox et fakes news. (Voir l'article) Toujours des mensonges. Alors que par d'autres sources on a appris que les

Enfin Trump avait minimisé la dangerosité du Covid19, il l'a reconnu et cela lui est reproché. 

Tout cela est mis en oeuvre pour organiser une opposition parfaitement orchestrée entre ceux qui se rangent derrière Trump ou Bolsonaro, deux marionnettes de la ploutocratie versus  la majorité du peuple qui sont les plus conditionnés par la peur de la maladie, du gendarme, de l'ostracisation et du déclassement.

Pris par l'émotion et tenaillé par la peur, les plus fidèles aux médiasmeanstream boivent les paroles de chaque déclaration ou mesures gouvernementales.

Pour eux ce n'est qu'une suite logique des épisodes qui précèdent, d'où leur incapacité à percevoir les incohérences.

La période Poisson de la fin février au mois de mars fût à la fois une séquence où les maladies infectieuses respiratoires sont les plus virulentes quelquesoient les années. Cette année 2020, on aura eu la psychose  de cette fausse pandémie du Covid19 en plus qui est venu saturer l'espace médiatique, avec l'effet de loupe sur des hôpitaux déjà saturés les autres années au moment de la grippe saisonnière. 

Pour instaurer la peur, ce fût le décompte mortifère tel un film catastrophe et confinement juste derrière. Les injonctions paradoxales et changement de pied sans arrêt dans les déclarations des communicants. Un coup le virus n'est pas dangereux ça tout est sous contrôle il restera confiné en Chine. Cela s'était surtout fin janvier avec Madame Agnès Buzyn.

Ensuite en février on aura eu le couplet rassurez vous, alors que de l'autre côté on décompte les morts dans les médias, et les politiques commencent à prendre des mesures sanitaires mi-figues mi-raisins. 

Pour finir en apothéose par les courbes des victimes s'accroissent de façon exponentielle au secours tous aux abris. Voilà pour faire court, comment les gens se sont fait avoir délaissant leur vie, leur projet, leur liberté, leur activité, leur argent, leur proche pour accepter ce confinement. Une première dans l'histoire de l'humanité, même Staline ou Hilter n'auraient pas rêver mieux. Mettre aux arrêts près de 4 milliards de personnes.

Pour réussir cette prouesse, il y a l'ingénierie sociale, on peut y ajouter à la marge l'industrie cinématographique où  les esprits souvent les plus jeunes ont été préparé à la "pseudo-pandémie dévastatrice" avec le cinéma et ses nombreux scénarii catastrophes et de fin du monde. De nombreux films ont traité du risque pandémique avec de nombreux morts.

Voir la bande annonce effrayante du film pandémie de 2017, avec en sous titre, le film qui a prédit le coronavirus.

Si on ne sait pas qu'Hollywood travaille avec les puissances d'argent et les gens qui dirigent notre monde on peut croire à cette thèse de prédiction, comme on croirait au père noël. Il s'agirait plutôt de prédictions autoréalisatrices préparant l'opinion publique.

Lorsque l'on parle cinéma on fait référence à Neptune et le Poisson. Le cinéma a été inventé officiellement en mars 1895 sous une conjonction Mars/Jupiter/Neptune/Pluton en Gémeaux signe de la comédie.

Avec tout cet arsenal en communication c'est quoiqu'il  en soit la parole des officielles qui prévaut sur n'importe quelle information même authentique d'autres officiels.

Celle que nous venons de publier a toutes les chances d'être démolit dans les jours et les semaines qui viennent  par la presse et les médias meanstream français qui n'hésiteront pas comme ils l'ont fait du reste à chaque fois à reléguer ces déclarations pourtant d'un scientifique émérite aux théories du complot.

Les journalistes expliqueront que ceux qui se sont empressés de relayés ces informations n'ont pas bien compris ce que voulait dire l'expert. Une façon de rendre les personnes averties complètement dingos et passer pour des hystérique vis à vis des masses dormantes s'ils ne gardent pas leur calme.

On a vu ça il y a quelques mois avec la sortie de David Pujadas le 27  avril dernier pourtant au commande d'un magazine d'information de masse sur LCI qui avait réactualisé le taux de létalité et contagiosité très fortement à la baisse qui se rapproche pour le taux de létalité à celui de la grippe. Tout cela  sur la base pourtant des études de l'institut Pasteur.  L'OMS par la voix de Tedros Adhanom Ghebreyesus, directeur général de l’Organisation mondiale de la santé on nous annonçait début mars que le taux de létalité était de 3,5%; Puis David Pujadas dans son émission a apporté ce correctif pour placer le curseur finalement à 0,5%. Un taux qui se rapproche beaucoup plus de celui de la grippe saisonnière, la fameuse influenza.

Le journal Libération et son checknews sont 1 mois plus tard venu sortir le bazooka de leur décodex pour contredire ce média meanstream. 

https://www.liberation.fr/checknews/2020/05/26/pourquoi-lci-dit-que-la-letalite-du-covid-19-est-passee-de-35-a-05_1789324

Notez la formulation habile du check news qui fait porter le chapeau sur les personnes qui ont relayé cette information: L'extrait vidéo a été partagé des dizaines de milliers de fois ces derniers jours par ceux qui pensent que la gravité du virus a été exagérée. Les chiffres avancés par la chaîne info ne sont, en réalité, pas comparables. C'est une sacrée farce car c'est le journaliste qui fait même carrément son méa culpa en disant que les médias ont vendu de la peur, car la peur ça fait vendre. Si vous lisez l'article on vous parle de taux de létalité apparent.

 Ce chiffre serait obtenu toujours selon les auteurs de cet article de libération, à partir du rapport entre le nombre de personnes mortes du Covid-19, et celles qui ont été testées positives pour cette maladie. Le check news confirme le taux de 3,4%.

Quand on sait justement qu'en France peu de tests ont été fait, et que lorsque ces tests ont été réalisés, ils étaient plutôt orientés vers les personnes présentant de nombreux symptômes.

De sources avérés nous savons par ailleurs que nombreuses victimes de la grippe saisonnière et des autres coronavirus ont été estampillés Covid19. La grippe saisonnière qui fait habituellement 10 000 victimes en moyenne a littéralement disparue. (Voir l'article de la dépêche du midi du 5 mars dernier qui fait était de 72 morts de la grippe, ce qui est bien entendu impossible. On ne passe pas de 10 000 à 72 en un claquement de doigt surtout pas l'année du Covid19; Silvano Trotta sur sa chaine avait montré l'analogie entre la fin des courbes du réseau sentinelle qui décomptait la grippe et qui a arrêté autour du 17 mars au moment où il a fallu confiner. Les chiffres ont apparement été artificiellement gonflés.

Sans oublier ceux qui étaient atteint de comorbidités et qui sont décédés non pas du Covid19, mais avec le Covid19 par exemple les cancéreux ou cardiaques, victimes d'AVC, les personnes très âgées dans les EPAHD et maison de retraite etc...Il meure chaque année 80 à 150 000 personnes dans ces établissements.

Ce checknews est encore une fois une belle infoxnews !

Conclusion:

 Malgré cette annonce fracassante de ce directeur de la santé publique de Montréal, rien ne changera pour le moment en France.

Nous allons avoir droit à cette supercherie de la fameuse 2e vague dont on nous rabat sans arrêt les oreilles. Cette 2e vague  n'est rien d' autre qu'une distorsion du réel par le subterfuge de l'augmentation exponentielle du nombre de test.

Test dont la qualité et l'exactitude sont aléatoires (avec les fameux faux positifs en France sur plusieurs millions de tests 97% serait négatif, sachant que ces tests ont une marge d'erreur de 3%, cela signifie qu'il y aurait plus rien).

Tout ceci, pour continuer à faire vivre artificiellement l'épidémie, et prendre  des mesures politico-sanitaire drastiques (port du masque obligatoire en lieu clos, et ouvert, fermetures d'établissements, et reconfinement partiel débuté du côté de Madrid ou en Israel un reconfinement de 3 semaines vient d'être décrété pour le roch hachana 2020 etc..).

Alors même que l'épidémie est finie depuis la fin du mois de mai. Voir les fameuses courbes en cloche décrites maintes fois par le professeur Raoult, et confirmé par d'autres experts Docteur Laurent Tubiana, le Professeur Lloram Lass ancien directeur de la santé en Israel etc...).

Nous continuons en ce moment même à voir le show médiatico-politique de ce bio pouvoir aux ordres de la haute finance internationale pour prendre des mesures sanitaires complètement ubuesques.

Par exemple à Bordeaux:

Les restrictions des libertés continuent voici les nouvelles mesures prisent par Fabienne Buccio, préfète de la Nouvelle-Aquitaine.
1) Les événements, rassemblements et manifestations sur la voie publique ou dans un lieu ouvert au public" seront désormais limités à 1000 personnes, au lieu de 5000 dans l'ensemble de la Gironde, a-t-elle annoncé.
2) l'interdiction des rassemblements de plus de dix personnes dans les parcs, jardins, plages et quais de la ville de Bordeaux".
3) Les soirées dansantes dans les ERP sont interdites, cela s'applique aux "bars, salles des fêtes, et à tous les mariages ou fêtes d'anniversaires", précise la préfète. Les événements de type fête foraine, brocante ou fête des voisins "ne seront pas autorisés" également.
4) La préfète de la Région demande par ailleurs aux familles de limiter les événements familiaux, notamment les mariages, à 10 personnes maximum.
5) Des restrictions pour les bars et restaurants
"La consommation d'alcool sur la voie publique" est également désormais interdite à Bordeaux.
6) "l'interdiction de consommation debout dans les bars et restaurants de la métropole", qui n'ont également plus le droit de diffuser de la musique sur la voie publique.
7) Les manifestations revendicatives seront elles interdites "si elles ne respectent pas un protocole sanitaire stricte".
8 ) Les restaurants et bars ne respectant pas le protocole sanitaire en place seront fermés, c'est déjà le cas pour huit établissements selon la préfète.
 
Ce sont cette somme de mesures politico-sanitaires prisent depuis le début la crise du Covid19 confinement compris, qui seront à l'origine de la 2e vague cette automne et cet hiver qui sera non pas crée par le virus, mais au forceps par les mesures totalitaires de nos dirigeants. Nous verrons dans une prochaine publication la composition de cette 2e vague qui bâtera son plein sous l'égide du cycle Jupiter/Saturne en Verseau au carré d'Uranus en Taureau.
 
Pour celles et ceux qui prétendent qu'il est impossible que les gouvernements "coulent" les économies par plaisir, c'est qu'ils ne savent pas comment fonctionne notre économie et le système monétaire. Je vous renvoi dans ce cas à notre article intitulé, " Jeff Bezos l'homme qui valait 1000 milliards" ou encore toutes les vidéos réalisées au début de l'épidémie pour expliquer notamment que la crise sanitaire servait de déclencheur et pare feu au krach boursier qui fomentait.
Ce covid19 est un accélérateur de changement vers un nouveau paradigme avec un réset économique, financier, social, géopolitique, culturel? politique pour 2021.
 
 

Rédigé par Yanis Voyance Astrologue

Publié dans #Covid19, #Forme & Bien-être

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article