La bête de l'évènement est là selon Macron annonce de l'Apocalypse

Publié le 23 Septembre 2020

Le fait d'actualité:

Le 16 avril dernier, Emmanuel Macron avait donné depuis l'Elysée une interview au Financial Time. Le sujet de l'entretien était la crise sanitaire du Covid19 et la journaliste lui a posé la question suivante:

Avez vous déjà imaginé vous retrouver dans pareil situation? Que vous deviez gérer une crise pareil. Qu'est-ce qu'elle change en vous dans la façon d'être président

La réponse du locataire de l'Elysée fût je cite: "Je ne m'étais jamais rien imaginé car je m'en suis toujours remis au destin.

Et au fond c'est la chose la plus simple à faire. Et ensuite il faut être disponible pour le destin. Je suis dans un état de disponibilité pour agir j'ai des convictions profondes sur ce qu'est mon pays, notre Europe. Ce qui est le cours du monde idéal à mes yeux. Qui est fait de liberté, de coopération, d'entraide mutuelle. D'amitié entre les peuples au sens profond du terme. 

Et après je crois que notre génération doit savoir que la bête de l'évènement est là ! Et elle arrive ! Qu'il s'agisse de terrorisme, de pandémie, et d'autres chocs. Il faut la combattre quand elle arrive dans ce qu'elle a de plus inattendue, d'implacable.

Il faut le faire en restant conforme à ses principes et ne rien céder pour rester disponible à l'évènement pour qu'advienne quelquechose de nouveau c'est aussi ça...

Le locataire de l'Elysée nous a déjà habitué à d'autres phrases énigmatiques de cette dimension comme:

L'argent ne se mange pas ou encore penser printemps les amis. (Voir nos précédentes chroniques à ce sujet en cliquant sur les liens ci-dessous).

Les plus initiés d'entre vous savent que derrière le costard cravate et la posture présidentielle Emmanuel Macron est un être beaucoup plus spirituel qu'il n'y parait.

Il ne s'en est d'ailleurs jamais caché et avait reconnu publiquement lors d'une précédente interview cette fois sur France 3 en 2016, diffusée au lendemain de sa victoire aux présidentielles de 2017 le 8 mai, avoir une spiritualité. 

Pierre Hurel alors réalisateur du documentaire "Ainsi soit Macron" (un titre évocateur) avait posé la question suivante au candidat Macron. 

La réponse d'un Emmanuel Macron habité fut la suivante:

«Il y en a une. Et en tout cas la conviction qu’il existe une transcendance, oui. Quelque chose qui dépasse. Qui vous dépasse. Qui vous a précédé, et qui restera.»

Le Docteur Laurent Alexandre fondateur de Doctissimo y était allé de son commentaire bien senti tout en partageant cette perle, il avait écrit:

«Le vrai Emmanuel Macron. Habité par une pulsion messianique et quasi religieuse Cette vidéo est fascinante. Comment ne pas se prendre pour un demi-dieu quand on a égorgé la totalité la classe politique française en six mois ?» (Source Libération)

Ajoutons à cela qu'Emmanuel Macron a fait une partie de sa scolarité chez les jésuites.

Enfin, avant même son accession à l'Elysée en 2016 dans une interview à Challenge, Macron avait déclaré que la France avait besoin d'un chef d'état Jupitérien. Une expression mythologique et astrologique qui n'avait pas manqué de faire les choux gras des médias et de la presse. 

Les travaux conséquents de plusieurs doctorants en droit et sciences humaines, Madame Valérie Bugault, Pierre Hillard ou encore Youcef Hindi confirment que les grands dirigeants de ce monde qui sont au dessus des états, placent leurs pions pour faire avancer leur agenda, sont d'obédience messianique. Ce terme de messianisme rejoint les propos tenu dans le tweet du Docteur Alexandre. 

L'un des leitmotiv de ces "messianiques" serait de faire émerger un nouveau monde  par le chao et la destruction .

Ce concept rejoint la thèse de "Destruction créatrice développée" par l'économiste Joseph Schumpeter,  qui décrivait la phase de crise qui n'est autre que la séquence transitoire où il existe cette friction entre un ancien monde qui a du mal à disparaitre et un nouveau paradigme qui accouche dans la douleur. C'est exactement la séquence que sommes en train de vivre en ce moment d'où ces tensions et apparement d'après le chef de l'état français, l'avènement de ce nouveau paradigme va se faire sous l'impulsion de   "la bête de l'évènement arrive".

Cette expression de bête de l'évènement n'est pas sans rappeler les prophéties apocalyptiques de Saint Jean de la fin des temps et de la marque de la bête 666.

 « Et personne ne pouvait acheter ou vendre sans porter ce signe : soit le nom de la bête, soit le nombre correspondant à son nom. C'est ici qu'il faut de la sagesse. Que celui qui a de l'intelligence déchiffre le nombre de la bête. Ce nombre représente le nom d'un homme, c'est : six cent soixante-six. ».

Avez vous d'ailleurs remarqué que depuis l'imposition du masque obligatoire en France dans les lieux clos depuis le 20 juillet dernier: "Nul de peut plus acheter, ni vendre s'il ne porte pas le masque"

 Intéressant de noter que le 20 juillet on fête les  Aurèles qui vient du mot "aureus" qui signifie "or" (étymologie latine).

L'effet du port du masque obligatoire dans les lieux clos, et amorcé dans certaines communes de France dans les lieux publiques  a rapporté le jour même, ce fameux 20 juillet, 13 milliards en une seule journée à Jeff Bezos le Président d'Amazon, en faisant notamment grimper de 7% ses actions.

7 jours plus tard nous apprenions que l'or avait atteint un  nouveau record historique, et atteint la barre symbolique des 2000 dollars l'once. (source le revenu du 27 juillet 2020).

2000 rappelle le chiffre 20 de l'année 2020, et le 20 du jour de l'entrée en vigueur du port du masque obligatoire dans les espaces clos. Le 20 juillet le Soleil amorçait son transit dans le signe du Lion. Le 5e signe du zodiaque est celui la royauté qui renvoie l'époque où on payait avec des deniers et Louis d'or. Le napoléon or crée en 1803 est d'ailleurs une pièce de 20. Très prisée par les français en ce moment pour protéger leurs économies en ces temps troublés d'instabilité économique, financières et monétaires.

Ces principes de précaution sanitaire de plus en plus draconien pris par le gouvernement, ont donc moins à avoir avec la réalité épidémiologique réelle, que la volonté de faire aboutir ce projet chaotique pour transformer le monde à leur main. 

Pour en attester, nous avons vu dans de précédentes publications que l'épidémie (1ère vague) est en réalité finie depuis fin mai: voir les déclaration du Docteur Laurent Tubiana, Professeur Lloram Lass, Professeur Toussaint..). (Je tiens à nuancer car la 2e vague artificielle aura bien lieue nous sommes dans un monde orwellien)

Nous voyons bien que le port du masque s'impose surtout dans les grandes agglomérations, aux abords ou dans les commerces, dans les administrations et de plus en plus en extérieur avec la fermeture de bars , d'établissements qui ne sont que le bouc émissaire à cette transformation.

Le port du masque obligatoire prélude au vaccin et identification numérique ? De nombreuses sources semblent abonder dans ce sens.

Dans sa revue de presse du 25 mai dernier, Pierre Jovanovic auteur de 666 " La planche à billet américaine qui va amener les banques à leurs faillites et déclencher la révolution des peuples". Il évoque l'imposition d' identification numérique obligatoire pour tous sans  et qui porte  un ISBN de chez Microsoft portant le No 60606. (Voir l'agenda ID 2020).

Nous sommes en effet à l'aube d'un reset financier, monétaire, économique, politique, géopolitique et sociétal pour 2021. C'est désormais officiel du côté du FMI et des "hommes de Davos" qui font partie de cette plandémie Covid19. Certificat Of Vaccination IDentity 1=A, I=9 (voir notre article sur le secret du Da Vinci Covid19 enfin dévoilé du 5 mai dernier et l'appel du Docteur Petrella du mois d'août).

Enfin nous pouvons  rattacher cette déclaration de l'arrivée de la bête et  l'annonce de la fin des temps, la fin d'un monde pour faire émerger un nouveau monde, avec les messages cryptiques de la feuille de chou The Economist du 9 janvier 1988 avec cet imposant Phoenix, et ses dévises en flammes qui annonçait pour 2018 l'avènement d'une monnaie mondiale. (Voir notre décryptage posté sur la chaine le 22 décembre dernier)

L'édition 2019 de The Economist  annonçait déjà l'apocalypse avec les 4 cavaliers dont 1 est masqué, un a une tête de mort, et l'autre à une couronne en référence au coronavirus.

Le Pangolin qui fait référence à la thèse du zoonose (transmission du virus naturellement de l'animal vers l'homme thèse démentie avec fermeté par le Professeur Luc Montagnier que l'on peut croire car il est en fin de carrière et depuis des années la cible des labos pour son opposition à certains vaccins. (source France soir + Cnews 16 avril 2020)

La thèse du virus manufacturée est par ailleurs confirmée par France Soir.

Enfin comment se fait il que les éditeurs de cette célèbre revue économique font des prophéties autoréalisatrices près de 2 ans avant leur avènement si tout n'était pas programmé, organisé et donc fabriqué à l'avance?

Et que dire de la couverture du mois de juin dernier de The Economiste qui annonce les prochaines catastrophes?

Le coin des passionnés de l'astrologie:

Emmanuel Macron parle d'attentats attention à la période Balance, notamment celle qui gravite autour du 6 octobre prochain, où Mars (alias Arès maître de la guerre), sera au plus près de la terre, voir notre chronique intitulée, "Allo la terre ici Mars contre attaque". La période de la fin octobre et novembre placée sous le signe du scorpion (signe lié à la mort) est également à risque. 

Emmanuel Macron est né le 21 décembre 1977 à 10h40 à Amiens sous le signe du Sagittaire ascendant Capricorne. Le Sagittaire est réputé pour son grand sens de la philosophie, c'est d'ailleurs le signe dédié à la foi et par extension la religion.

Jupiter est en exaltation en Cancer (signe de la nation). Tandis que Neptune astre de spiritualité culmine au Milieu du Ciel.

Neptune est l'almuten de la XII segment du ciel lié à la notion de spiritualité mais aussi ce qui est dissimulé, qui tombe dans le signe du Capricorne.

Ce secteur est en ce moment occupé sur le plan céleste par le trio Jupiter/Saturne/Pluton en Capricorne. Cela confère au locataire de l'Elysée des "pouvoirs exorbitants" pour mener la mission qui lui a été confiée dans les hautes sphères nichées dans la haute finance internationale. (Représenté entre autre par Pluton céleste en capricorne, pour le moment escorté par Jupiter pouvoir politique et spirituel, et Saturne symbole de l'autorité administratif et du pouvoir temporel.

Ce caractère spirituel échappe au commun des mortels et à la majeure partie de nos concitoyens, car le Capricorne est un signe de terre à caractère rationnel. C'est le signe des têtes couronnées, du monde des affaires, des bureaucrates, des institutions ou tout est structuré, organisé, et où il ne semble au demeurant pas avoir de place à la dimension spirituelle. Et pourtant cette maison XII (embouteillée par les mouvements cosmographiques du moment), a bien ce lien avec la transcendance, la vie intérieure, la spiritualité...etc

 Neptune céleste séjourne en ce moment en Poisson.  Almuten de sa XII au carré de son Milieu du Ciel (vie publique) et de sa Neptune natale,  nous retrouvons bien ici le caractère brumeux et dissimulateur de l'identité réelle du locataire de l'Elysée, d'où lui proviennent ses réels prérogatives et les mobiles cachés du projet de société dont il nous livre quelques bribes à travers ses déclarations énigmatiques et mystiques.

Emmanuel Macron parvient à faire illusion qu'il est réellement président de la République Française surtout grâce à ses deux dominantes planétaires Mars (pouvoir d'action) en Lion signe de la royauté et de l'ambition au carré d'Uranus (coup d'éclat, provocation) qui dénature la fonction Elyséenne, surprend, choc l'opinion publique, mais catalyse tel un paratonnerre toutes les critiques notamment grâce au Médias gouvernés également par Uranus.

(Uranus fait écho à sa maison XI où trône son Soleil/Mercure, or le Soleil est maitre du Lion où l'on retrouve bien Mars son action valorisée en VII. Maison VII en analogie avec la Balance où trône Pluton en VIII+ noeud nord de la lune qui montre bien que son action n'est pas pour ses administrés mais pour la finance représenté ici par Pluton en Balance en VIII (mort, destruction, crise, chao) qui vient vampiriser et détruire  la France de la Ve République du 28 septembre 1958 à 22h à Paris placée sous le signe de la Balance.

Pluton  natale (destruction) de Macron en VIII (chao) a pour fonction de transformer, mais aussi détruire la France tel que nous la connaissons. 

Cette dissimulation permet ainsi au "dit président Macron" de faire avancer l'agenda de ses maître cachés (Uranus planète du libéralisme est en natal en Scorpion signe gouverné justement par Pluton que l'on retrouve chez lui en natal en VIII (finance, crise, destruction, chao, dissimulation, pouvoir et culte lié au royaume d'Hadès) aux côtés de la tête du dragon (destin).

En céleste Pluton (Ploutocratie) tombe bien en ce moment dans sa XII. Le pouvoir caché avance à pas masqué pendant que toute la population est masquée.

Macron on le sait de sources avérées a été présélectionné par des groupes et entités des plus influentes aux plus secrètes: Young Leaders, Bildelberg, Jacques Attali, la Banque Rothschild la Franc maçonnerie etc...

On se souvient tous de la déclaration de François Bayrou qui parlait de Macron comme un président hologramme. On retrouve bien le caractère virtuel avec  ses coups d'éclats et mise en scène Uranus (médias, internet et réseaux sociaux) pendant la campagne pour le faire élire.

Et le cycle Saturne/Neptune (Sagittaire-Poisson) la signature des faux prophètes.

On retrouve un copié collé chez Donald Trump qui prétend lui aussi être en mission, et l'élu comme dans Matrix pour le peuple.

Si le Président etasunien paraît aux yeux de l'opinion un peu plus crédible quand il dit lutter contre l'état profond même si la réalité est tout autre. Macron ne l'est quant à lui pas du tout crédible, cela ne l'a pas empêché de faire lui aussi cette déclaration fin août 2019. (L'opinion du 25 août 2019 écrivait à  deux reprises la semaine dernière, le chef de l’Etat a critiqué « l’Etat profond » français, reprenant les mêmes mots que Donald Trump dénonçant le « deep state ». Le chef de l'état français a réaffirmé le 29 juillet dernier en conseil des Ministres sa volonté de lutter contre l'état profond qui n'est en réalité qu'une formule pour décentraliser et donc saucissonner la France (archipellisation des territoires, casser les états nations pour mieux faire émerger et régner un gouvernement mondial. 

Comment pourraient-ils chacun lutter contre l'état profond puisque les présidents actuels en sont tous le fruit et l'instrument.

En revanche ces deux là sont bel et bien en mission chacun selon une feuille de route bien spécifique pour transformer la société à coup de bazooka et au forceps pour préparer l'arrivée de la bête et d'une société new âge.

La bête peut se rapporter aux bêtes à cornes dont nous avons parlé dans notre précédente publication et vidéo. Principalement le Taureau et le Capricorne. (Voir la liste de tous les dirigeants politiques marqués par ces deux signes zodiacaux). 

 

 

Rédigé par Yanis Voyance Astrologue

Publié dans #Voyance, #Politique & Astrologie, #Covid19

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article