Reconfinements localisés en France sous l'effet de Vénus en Cancer du 7 août au 6 septembre 2020?

Publié le 21 Juillet 2020

 

Le fait d'actualité:

Le Professeur Yoram Lass ancien directeur général du Ministère israélien de la santé  a expliqué lors de son passage TV très remarqué sur I-24, que le virus aurait perdu toute sa charge virale, et qu'à l'heure où l'on écrit il serait même mort. 

Selon lui la campagne de tests massive menée par les autorités de santé publique dans son pays, comme dans de nombreux états du globe sont importants pour l'information et la meilleure connaissance de la maladie.

En revanche, il conteste avec fermeté la présentation fallacieuse de ces données et d'un nombre important de cas diagnostiqués positifs, qui donnent aux yeux de l'opinion publique l'impression d'un rebond de la maladie pour les maintenir dans la peur et l'hystérie collective.

Toujours selon cet expert en santé public, les testés positifs ne sont pas malades, mais ont simplement enregistré dans leur métabolisme le coronavirus chinois, comme des tas d'autres microbes ou virus.

Il a d'ailleurs renchérit  en déclarant qu' il y aurait plus de ministres en activités que de gens sous respirateur  (voir la vidéo ci-dessous).

De nombreux médecins français viennent eux aussi témoigner qu'il n'y a plus ou très peu de malades dans les hôpitaux . La courbe du virus en cloche est en effet à plat.

Yonathan Freund Professeur urgentiste de médecine hospitalière de la pitié Salpêtrière à Paris, a été en première ligne dans le service des urgences au plus fort de la crise sanitaire du coronavirus, il déclarait déjà il y a 1 mois sur RTL le 3 juin que la "vague épidémique" était derrière nous. Dans son témoignage il disait ne recevoir qu' 1 ou 2 cas par semaine.

Il a tout récemment fait une sortie très remarquée en  réprouvant la nouvelle mesure qui vient d'entrer en vigueur en France ce lundi et qui contraint à l'obligation généralisée du port du masque dans les lieux clos y compris pour aller chercher son journal chez le marchand de journaux alors que vous êtes seul dans l'établissement. Il indique qu'il y a certes un virus qui continue de circuler, mais qu'il y a 0 cas d'hospitalisation en Mayenne.

Du côté de l'IHU de Marseille et son pôle infection qui a la spécificité d'avoir été le seul lieu où les patients ont été systématiquement testés depuis le début de l'épidémie,  le Professeur Philippe Parola directeur de service de soins et d'unité de recherche a noté une baisse significative des testés positifs.

Il rajoute cependant que depuis 2 semaines sur 500 tests réalisés, il y a une légère reprise à la hauteur de 6 par jour.

Mais il nuance en expliquant que ce sont souvent des voyageurs qui reviennent de pays où l'épidémie n'est pas totalement maîtrisée, de personnes liées au transport ou de cas contact de proximité familiale. Selon ses déclarations, Au 16 juillet 10 patients sont hospitalisés dans un état rassurant.

Chaque année hors covid19, le centre hospitalier expert dans la médecine des profils de gens revenant de voyages, reçoivent des patients qui ont contracté une maladie infectieuse, telle que des maladies infectieuses respiratoires comme la grippe, c'est le cas par exemple des  pèlerins qui reviennent de la Mecque, et qui réintroduisent en France le virus grippale saisonnier  au mois d'août ou septembre.

Et ce n'est pas pour autant qu'il y a de déclenchement d' une épidémie estivale. Tout en restant très attentif et prudent sur les analogies avec le Covid19, ce professionnel de santé estime qu'il n'y a pas d'épidémie secondaire "la fameuse 2e vague" en dehors des quelques cas de proximité de petits "clusters" qu'il a mentionné.

Pas de reprise épidémique par rapport à ces cas importés.

Malgré cette situation sanitaire stable et rassurante, par rapport à la période antérieure, où l'on comptabilisait chaque jour non pas les cas positifs, mais les victimes du Covid19, des mesures de plus en plus draconiennes sont prises dans l'hexagone.

A partir de ce Lundi 20 juillet 2020 le port du masque devient obligatoire dans les lieux publics fermés français (service public, centre commerciaux, lieux de divertissement bar, cinémas etc...);

Le Ministre de la santé Olivier Verran justifie sa décision en estimant qu'il y aurait un relâchement et signes inquiétants de reprise de l'épidémie, c'est pourquoi son gouvernement est amené a durcir son positionnement par rapport au message sanitaire.

Sa décision ferait suite à la demande de certains médecins qui ont signé une tribune.

Il faut vraiment regarder à la loupe qui sont ces médecins qui forment ce biopouvoir officieux!

Sont-ils réellement indépendants du pouvoir politique ? Sont-ils représentatifs de l'ensemble du corps médical et l'avis de tous les professionnels de santé? (voir quelques éléments de réponses sur mon compte Facebook).

 Après l'opération grande mascarade, le nouveau gouvernement ne semble pas vouloir s'arrêter en si bon chemin dans les mesures drastiques pour chasser le virus comme on chasserait le dahu.

L'exécutif  aurait même déjà prévu un plan de bataille reconfinement partiel et localisé. Il existerait selon la presse au moins depuis le 6 mai dernier, mais semble avoir été affiné ces derniers jours.

Sans doute les reliquats des enseignements de la stratégie du "Stop and Go" de Neil Fergusson, le chantre des 7 confinements qui ne l'a lui même pas vraiment respecté en allant voir sa dulcinée.

Nous en avions parlé dans notre capsule de la fin du mois d'avril dernier consacrée au cas de la Thailande et du Vietnam. (voir l'article de Yahoo.fr du 25 avril dernier).

En Catalogne, les autorités régionales espagnoles ont déjà dépassé ce cap, puisqu'elles  avaient ordonné à partir de minuit le confinement à domicile des habitants de Lérida et de sept communes environnantes.

Cette zone est située à l'intérieur des terres à environ 150 km de Barcelone.

Pourtant des centaines de Catalans se sont mobilisés pour saisir la justice.

C'est ainsi que les populations ont eu cette fois gain de cause, les tribunaux espagnols ont finalement décidé d'annuler l'arrêté qui avait été pris.

Le gouvernement français va t-il franchir le pas et confiner des quartiers, des villes voir des régions entières pour cet été?

Le coin des passionnés de l'astrologie:

Pour mémoire pour les nouveaux lecteurs et abonnés du blog, nous étions parvenus dès le mois de Mars  a "pronostiquer"  pratiquement au jour près la date d'un début d'éclairci au plus fort de la crise sanitaire du coronavirus. Nous avions donné la date du 12 mai.

Pour parvenir à ce résultat, nous avions recoupé une série de données:

Astrologiques: En se basant sur  le début de la rétrogradation de Saturne en Verseau qui a eu lieu le 11 mai dernier. Le tout corroboré avec  les travaux d'un jeune astrologue indien, qui présidait la fin de l'épidémie entre la mi et la fin mai.

Médiumniques: Patrick Bouvier en contact permanent avec Nostradamus nous a indiqué la même période. Tandis que la défunte médium Sylvia Brown parlait dans son ouvrage daté de 2012 d'une épidémie d'une forme de pneumonie qui pourrait éclater en 2020 et être de courte durée.

Symboliques et cryptiques: Dans le magazine The Economist 2020 figurait le mot  Nightingale en référence à Florence Nightingale qui fêtait ses 200 ans de sa naissance ce 12 mai. (Le prix Nightingale est décerné aux infirmières  méritantes, voir notre chronique et article).  

Et dans les faits, c'est bien le 11 mai que fût décrété par le locataire de l'Elysée la date officielle du début du déconfinement

Concernant la fin de l'épidémie, une équipe de chercheur de Singapour avait prêté son concours au Professeur Raoult  en lui fournissant plusieurs statistiques qui indiquaient que la France pourrait connaître la fin de l'épidémie à 99% le 19 mai et à 100% le 10 août 2020.

Mi 'avril le Professeur Luc Montagnier  émettait l'hypothèse de la disparition de ce virus synthétique qui perdrait toute sa virulence.

Enfin  de l'aveu de nombreux spécialistes en infectiologie, c'est le cycle normale des maladies infectieuses avec cette courbe en cloche dont nous a si souvent parlé le Professeur Didier Raoult.

Beaucoup reprochent à Raoult de s'être trompé. En réalité il a toujours vu juste, et avait même anticipé dès 2006 des failles dans le système de santé français en cas d'épidémie. Donc s'il y a bien quelqu'un de clairvoyant et compétent dans tout cette cacophonie et imbroglio sanitaire c'est bien lui. 

Le hiatus  c'est que le numéro 1 mondiale des maladies infectieuse, ne pensait pas au tout début de l'épidémie que notre gouvernement et ce biopouvoir scientifique de bureau et des plateaux mettraient tout en oeuvre avec la connivence des médias et de l'OMS pour  saborder son travail, jouer les prolongations même après la fin effective du virus, notamment en exploitant de façon détournée les données des tests.

Voilà probablement pourquoi cet expert comme d'autres de bonne foi, sont avec le temps  devenus beaucoup plus prudents dans leurs déclarations. 

Ils ont compris ce décalage abyssale entre la réalité scientifique objective, avec cette réalité alternative servie chaque jour par la presse et les médias du monde entier, le tout biensur suivi d'un écho politique et scientifique convenu.

Cette novréalité, dont on a si souvent parlé  depuis le début de l'épidémie est  désormais l'unique et triste réalité pour l'ensemble des masses populaires qui sont persuadés que le virus est encore actif et qu'une seconde vague sera plus virulente que la première. (Une seconde ou 3e vague aura bien lieue mais à partir d'une réalité encore une fois complètement tronquée, et qui coïncidera avec le retour des maladies infectieuses saisonnières qui font 40 000 victimes chaque année, nous aurons l'occasion d'y revenir).

D'ici là comment blâmer nos compatriotes soumis de façon incessante à la terreur instillée par la caisse de résonnance médiatique qui agit sur les esprits tel un rouleau compresseur.

Pour donner plus de puissance à cette propagande, elle est suivie de mesures politiques qui ont un impact dommageable dans nos vies quotidiennes et altèrent nos libertés individuelles et publiques.

Les menaces de confinement sont chaque jour brandit telle une épée Damoclès au dessus de nos têtes à tous par le gouvernement. Pas un jour ne s'est écoulé sans que je n'ai vu passer un article sur le reconfinement. "Si vous n'êtes pas sage et ne respectez pas les gestes barrière vous serez punie: l'infantilisation suprême des populations".

Il y a aussi le jeu de la division et la création de la confusion, que les communicants savent habillement déployer et entretenir en travestissant la réalité, tout en désignant des boucs émissaires.

Dans notre cas il s'agirait des "mauvais citoyens" qui n'ont pas porté de masques et pas respectés les mesures de distanciation sociale.

Et pourtant si les français retrouvaient l'espace d'un instant une once de bon sens, il s'apercevraient que les centaines et milliers de morts prédit par les cassandres de tout poil juste avant le déconfinement ne sont pas au rendez-vous, même après les grands rassemblements de la fête de la musique.

Mais nous pouvons compter sur un story telling médiatique et scientifique pour expliquer ce paradoxe, et nous indiquer que ce virus si spécial est en gestation dans nos organismes pour devenir plus féroce, cet automne et cet hiver, au moment du retour saisonnier des maladies infectieuses respiratoires.

Il faut dire qu'il y a de quoi donner du crédit à leur version si on comprend que le port du masque en permanence est de nature à fragiliser les organismes et les rendre plus vulnérables aux maladies infectieuses (Hypoxie)+ Champignon dû aux moisissures de la mauvaise utilisation des masques. (Voir l'étude rapportée par le neurochirurgien Russell Blaylock sur la chaine de Silvano Trotta)

La reprise du déploiement de la 5G fin 2020 et en 2021 est aussi de nature  à provoquer l'hypoxie. Cette même hypoxie joyeuse dont a parlé le professeur Raoult durant son audition devant la commission parlementaire. En somme le serpent qui se mord la queue. 

Pour revenir à des nouvelles plus rassurantes, nous avions vu dans notre précédent post qu'il n'était pas pour le moment question d'un reconfinement généralisé comme au plus fort de l'hiver dernier, car nous ne sommes plus sous l'empire d'un "état d'urgence renforcé".

Cette situation juridique mais aussi sanitaire semble se corréler sur le plan céleste avec l'éloignement en degrés du cycle Saturne (état-loi/Uranus urgence) négatif. (lire notre publication antérieure).

Toutefois nous avions déjà anticipé dans notre capsule postée au moment de la première phase de déconfinement fin mai dernier, que les autorités  allaient compenser la baisse du décompte mortifère,  (car les victimes de l'épidémie qui se finit sont en chute libre), par une autre comptabilité celle des sujets testés positifs au Covid19 pour prolonger le sentiment qu'il existe un rebond et une 2e vague.

Sur le plan céleste nous avions décrypté cette potentialité à la faveur du transit de Mars aux côtés de Neptune en Poisson du 12 mai au 28 juin 2020. Cette figure céleste symbolise entre autre les brigades sanitaires. 

Mars/Neptune est restée en dysharmonie toute la fin mai et une bonne partie du mois de juin avec le Soleil et Vénus/tête du dragon/Soleil en Gémeaux en embuscade.

Le Gémeaux est le signe de l'information et de la presse.  Cette information est biaisée par les effets de Mars/Neptune qui augmente la dose habituelle de mensonge existant dans la presse depuis l'avènement de Neptune en Poisson depuis fin 2011 et 2012.

Le 3e signe du zodiaque est aussi celui de la communication et de la téléphonie qui représente par le jeu des correspondances de Vénus maître du Taureau où séjourne Uranus, les nouvelles  technologie et la mise en service de l'application stop Covid19 pour tracer et collecter les informations relatives aux personnes "contaminées" y compris les asymptomatiques. Nous retrouvons bien la remontée d'information (gémeaux) médicale (poisson), sous l'effet de Mars planète en exaltation du Capricorne (signe du pouvoir étatique avec Jupiter/Saturne/Pluton), dans l'univers eau et neptunien du Poisson du 12 mai au 28 juin dernier pour créer l'illusion d'une 2e vague. (Neptune étant Poséidon le maître des océans où l'on retrouve bien l'image de la vague).

Depuis le 28 juin 2020, Mars a transité pour plus de 6 mois en Bélier. L'astre est sensé prendre beaucoup plus de vigueur dans son domicile.

 Mars en bélier est généralement franc du collier, et adresse ses attaques de façon directe. Force est de constater que pour le moment les attaques sont beaucoup plus contenues sous l'effet de la dissonance des 3 mastodontes stationnés en Capricorne.

Les gens restent dans l'ensemble pour le moment relativement "sage" comme le Capricorne, docile et obéissant. Sans doute l'effet de la blouse blanche de Stanley Milgram qui incarne l'autorité.  

Le Capricorne est autant le signe des scientifiques que celui du pouvoir institutionnel qui contrôle tout  et  maintient de façon artificielle (Uranus artifice) (en Taureau signe de la nature) dans l'esprit des gens, que le virus serait toujours très virulent et dangereux en leur présentant des chiffres impressionnants de cas testés, et la formation de cluster dit actif en France comme ailleurs dans le monde. 

Cette présentation tronquée de ce que veut dire ces cas positifs (en sachant qu'il y a aussi des réactifs qui sont inopérants),  légitime  la remise en place de mesures autoritaires (port du masque et confinement). 

Voilà comment au nom d'un principe de précaution excessif, avec un abus de pouvoir caractérisé, des reconfinements se mettent en oeuvre dans différents points du globes, avec plus ou moins de contestation.

En Serbie les populations se sont rebellées. En Floride les habitants manifestent contre le port du masques. Et nous venons de parler du cas de la Catalogne.

Si un tel scénario de reconfinement devait avoir lieu en France, il pourrait survenir au pourtour du 7 août où Vénus transitera du Gémeaux vers le Cancer signe lié à la demeure. Ce mouvement céleste perdurera jusqu'au 6 septembre prochain.

Vénus est 1er maître du Taureau où est confiné Uranus (symbole de liberté comprimée avec Uranus en chute en Taureau).

L'influence des effets conjugués:

1) Du Soleil qui va transiter le Lion et venir activer le caractère autoritaire d'Uranus,

2)La nouvelle Lune qui vient d'avoir lieu à 19h33 tout à la fin du signe du Cancer autour des 28°,

3) De la pleine Lune du 3 août prochain,

Cet ensemble pourraient venir réveiller de la part de notre gouvernement d'autres velléités de faire du zèle que l'imposition du port du masque pour assoir encore davantage son autorité.

Le Cancer c'est justement le signe zodiacal de notre nouveau premier Ministre Jean Castex. (voir dans notre précédente publication ci-dessous avec sa date de naissance et brève esquisse de son portrait astral).

L'observation du transit de Vénus est importante puisque c'est autant le maître du Taureau (signe solaire d'Olivier Véran et lunaire de Jean Castex) que  le gouverneur  de l'ascendant  Balance du 1er Ministre. Or la Balance est le signe du thème de la France de la Ve République du 28 septembre 1958 à 22h à Paris.

Si cette hypothèse devenait réalité et que le gouvernement décidait de reconfiner, il faudrait vraiment regarder dans le détail quel sera le degrés du reconfinement. Nous avons vu qu'en Allemagne de telle mesures n'ont pu perdurer longtemps car il n'y a pas de victime, mais les gros titres sont lâchés et ont impressionné l'opinion publique.

Pendant que dans d'autres endroits il ne s'agissait pas d'un reconfinement total, mais de quelques bars ou établissement recevant du public. Aujourd'hui on peut nous raconter n'importe quoi, quel journaliste indépendant est encore là pour vérifier en France que les hôpitaux sont vides. Alors imaginez à Melbourne, ou New York, ou Rio.

Le tout est de savoir où la "foudre va taper? Dans quelle région, ville ou quartier ce reconfinement pourrait être ordonné?

Comment la population concernée va réagir?

Va t-elle baissée la tête et se laisser assigner à résidence sans broncher, ou va t-elle saisir la justice comme nos amis catalans?

Avec ce Soleil qui débarque dans quelques heures dans le signe spectaculaire du Lion qui peut prendre des accents autoritaires sous les effets du carré d'Uranus en Taureau, l'été sera chaud.

Rédigé par Yanis Voyance Astrologue

Publié dans #Covid19, #Forme & Bien-être

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

fran.fo 27/07/2020 01:33

Merci Yanis pour cet article tres complet et tres interessant. On retient la date du 7 aout pour de nouvelles "rejouissances", juste apres la pleine lune du 3.
Au Portugal des vacanciers ont ecourte leur sejour de peur de rester coinces(sources locales rapportees)...d'autres ne partent pas pour les memes raisons(mes voisins)ou par peur d'attraper le virus...les gens sentent le ciel bientot leur tomber sur la tete, en bon gaulois ou pas..????...et les faillites en rafales annoncees pour septembre et les pertes d'emplois. L'ete indien sera chaud aussi.????
Grosses manifs au Quebec aujourd'hui, contre les lois liberticides.
Mais ca bouge, recu des nouvelles de la premiere action de smartmycab aujourd'hui.
Bonne journee a toi .Des bises.????

Yanis Voyance Astrologue 29/07/2020 19:11

Avec plaisir chère Françoise, merci pour l'appréciation et tes infos complémentaires. Effectivement la pression est mise sur la péninsule ibérique lieu de villégiature le plus proche où les habitants du vieux continents ont l'habitude de se rendre pour les vacances, soit parce qu'ils ont de la famille, soit tout simplement parce que ce sont les pays les plus touristiques pour passer un bel été de vacances, surtout quand se rendre dans d'autres lieux de villégiatures comme les USA, les caraïbes, le Mexique, Saint Domingue, Thailande, c'est plus compliqué avec les mesures draconiennes pour s'y rendre. Voici un titre complètement suréaliste de BFMWC, on pouvait s'en douter; Comment l'espagne est devenue en quelques jours la pestiférée de l'Europe...c'est plus parce qu'ils ont décidé de cibler l'espagne car c'est stratégique en cette période estivale, comme l'Italie est aussi stratégique (les deux pays de la zone euro les plus endettées.;;Ils jouent vraiment à la bataille navale...une bonne nouvelle je viens de déjeuner avec des amis de Paris dans une pizzeria bordelaise près du miroir d'eau pas de masque en terrasse et de manière générale en ville les gens sont non masqués....bonne soirée des bises
https://www.bfmtv.com/international/covid-19-comment-l-espagne-est-devenue-en-quelques-jours-la-pestiferee-de-l-europe_AV-202007280149.html