Selon BHL les français se sont fait enrhumer par les médias, politiques et scientifiques sur le Covid19

Publié le 8 Juin 2020

Le fait d'actualité:

Bernard Henry Levy a été invité sur Europe 1 ce dimanche 7 juin pour délivrer son analyse de la gestion de la crise du Covid19.

On peut dire que le médiatique philosophe n'y ait pas allé avec le dos de la cuillère dans son diagnostic.

Selon lui je cite les propos recueillis dans l'article de Ouest France " les gens se sont fait avoir par les médias, les médecins et le pouvoir". 

Ce serait la confiance aveugle dans les responsables médicaux, et nos gouvernants qui ont fait preuve d'abus d'autorité dit il.

Si vous lisez l'article et écoutez la vidéo accompagnant la publication, vous verrez qu'il fait la litanie de tous les reproches que nous avions nous même dressé dans nos prises de parole en vidéo, sur les réseaux sociaux, comme sur le blog.

L'essayiste dit je cite: qu'on a tous considéré les scientifiques comme des sachants alors que les plus sérieux disaient qu'ils ne savaient rien.

L'écrivain fustige "les arguments d'autorité insupportable" ainsi que la terreur installée par les médias par le décompte mortifère journalier, il parle de folie collective.

Ce n'est pas la première fois depuis le début de la crise du Coronavirus que le très controversé écrivain prend à contre pied ses contemporains et le politiquement correcte pour venir rogner sur des thèses que les médias et la presse tournent généralement en ridicule en sortant  leur mot magique  fakes news qui clos tout débat de fond.

Il y a quelques semaines le 9 avril dernier, BHL nous avait déjà gratifié d'une interview de derrière les fagots dans le point au cours de laquelle il remettait en perspective historique le Covid19 au travers des pandémies de 1957 et 1968 qui avaient fait autrement plus de victimes qu'aujourd'hui, sans que pour autant que les autorités nous confinent et mettent l'économie à l'arrêt.

C'est à peu de chose près l'exercice auquel nous nous sommes livrés dans notre capsule postée sur YouTube le 12 février dernier intitulée: "Les grands cycles astrologiques des épidémies et pandémies dans l'histoire de l'humanité"

Notre but était déjà de remettre en perspective historique la crise sanitaire actuelle pour tenter d'échapper à cette psychose ambiante qui commençait déjà à s'installer et qui n'a fait que 'amplifier pour atteindre un mois plus tard son paroxysme et ce climat de terreur médiatique jamais égalé dans l'histoire de l'humanité.

C est cette peur généralisée insidieusement installée sur du réel capricornien grossit par Jupiter en exil dans le 10e signe du zodiaque aux côtés du mortifère Pluton qui a fait abdiquer pour des milliards de citoyens du monde entier, leur activité et liberté pour se confiner. 

Saturne maître du Capricorne qui symbolise ce principe de réalité en formant cette dissonance à Uranus symbole des médias mais aussi de l'inversion des valeurs a complètement renverser la perspective et toute objectivité scientifique.

Uranus en position affligée et confinée en Taureau symbolise bien cette folie que le philosophe évoque.

Nous retrouvons bien le coup de marteau de Saturne (autoritarisme de l'état) en Verseau, avec toutes ces mesures sanitaires ubuesques et à géométrie variable qui  ont rendu complètement marteau les gens, jusqu'à leur a fait perdre tout discernement, leur repère, et un manque de confiance en leur système immunitaire pourtant capable de faire face à un virus de cet acabit; Selon  les plus grands spécialistes les plus sérieux il s'agit ni plus ni moins une grippe sévère bénigne pour 9 personnes sur 10, qui peut devenir plus compliquée voir létale pour les organismes les plus fragiles (co-morbidité, fin de vie, vieillesse) surtout si la maladie n'est pas prise tôt, par exemple avec de la chloroquine.

Un autre philosophe André Comte Sponville émettait lui aussi certaines critiques similaires sur le fait notamment qu'on se focalise sur les morts du Covid19, et que l'on a occulté pendant ce temps les victimes d'autres pathologies qui font chaque année bien plus de victimes, comme les cancers, les maladies cardiovasculaires ou encore le diabètes qui ont des taux de mortalité bien supérieures.

Nous avions également diffusé les interventions de Jean Dominique Michel expert en santé publique qui assenait lui aussi des critiques sévères mais amplement justifiées des mesures autoritaires de confinement, le traitement médiatique hystérique etc...(voir son intervention dans Sud Radio).

Ce qui est regrettable c'est qu'à côté de ces interventions notre vidéo "Peur panique de la pandémie médiatique, le jour où le monde a perdu la boule" postée le 6 avril 2020 qui avait fait 1196 vues a été supprimé de façon arbitraire par YouTube.

J ai fait  appel de la décision avec des arguments étayés cependant limités à 800 caractères. Mais la décision reste inchangée sans véritable motif si ce n est renvoyé au règlement.

Pas surpris par cette décision qui rejoint cette conjecture Saturno-uranienne (Verseau-Taureau) qui a vu naître le 13 mai dernier la loi Avia. Cf Vidéos et articles 

Le coin des passionnés de l'astrologie:  

Bernard Henri Levy est né le 5 novembre 1948 à 23h30 à Beni Saf en Algérie. Le philosophe est donc natif du Scorpion ascendant Lion avec Pluton valorisé à son ascendant carré à son Soleil.

Cette signature plutonienne puissante lui confère un tempérament volcanique, fier, élitiste et ombrageux, voir +++ si on se réfère à ses nombreux faits d'armes les plus controversés pour ne pas dire plus sur la Libye, la Syrie, et plus récemment les Gilets jaunes qui ont fait plus que grincer des dents du côté du mouvement.

La particularité des Scorpions et notamment des plutoniens c'est qu'ils aiment  se positionner là où on ne les attend pas.

Ils ne leur déplaient pas de provoquer, de choquer, de transgresser et se montrer subversif quand cela est nécessaire.

Nous avons vu dans un autre billet que le Professeur Raoult arborait la même signature plutonienne à l'ascendant Lion.

La grande différence sur le plan astral c'est que le numéro 1 mondial de l'infectiologie a un Soleil en Poisson signe sensible, humaniste en lien avec la médecine.

Dans le cas de BHL nous sommes en présence d un "scorpion au carré" dans le sens où Pluton dominant dans son thème maîtrise de surccroit son signe solaire en formant une dissonance.

Voilà qui peut expliquer un sens de la psychologie très fine et profonde mais aussi un instinct de domination, sans oublier un sens inné de la stratégie hors pair voir+++ qui quand cela est nécessaire va abonder vers des thèses convenues, dans le sens du politiquement correcte.

Sa Lune séjournait d ailleurs à sa naissance en Capricorne le signe du système actuel et du politiquement correcte qui reçoit encore en 2020 Pluton.

Comme il peut à l inverse opérer des incursions osées hors des sentiers battus quand cela est nécessaire.

Cette potentialité dans les changements peut également s expliquer par le fait qu'en natal Mars 2e maitre du Scorpion est placé  en Sagittaire où trône Jupiter (astre de la philosophie et de la pensée haute) qui forme une opposition à Uranus dans le signe mobile et contrasté du Gémeaux en XI.

(A noter que Jupiter trône en V dont l'almuten est Soleil. Nous retrouvons bien le philosophe au service d une idéologie expansionniste, internationaliste et mondialiste du Sagittaire).

Ajoutons qu'en ce moment sur le plan des mouvements cosmographiques, l'ambivalente  Uranus planète des médias séjourne en Taureau à l'exact opposé de son Soleil en Scorpion, qui plus est en maison IX secteur justement dédié à la philosophie en quasi conjonction avec sa tête du dragon.

Toutes ces conjectures conjuguées pourraitent expliquer pourquoi l'écrivain vient prendre à contre pied l'opinion publique qui l'attend généralement plutôt avec des thèses qui abondent du côté du pouvoir en place et du politiquement correcte.

Cette triangulation est-elle une stratégie échafaudée en coulisse avec d'autres communicants pour se répartir les rôles et désorienter l'opinion publique? 

Nous avons vu combien le traitement médiatique de cette crise sanitaire n a pas cessé de souffler le chaud et le froid, avec même des injonctions paradoxales qui a déboussolé les populations. (Cela rejoint la maxime de Hannah Arendt qui fait que les gens ne savent tellement plus faire la différence entre qui dit vrai et faux. C'est ainsi qu ils finissent par abdiquer le pouvoir de décision de leur vie personnelle à l autorité publique qui n en demande pas tant).

Dans le cas de la prise de parole de BHL sur le Covid19, il vient dire des vérités et on ne peut que s en féliciter.

Mais j imagine là encore combien cela peut déboussoler des gens qui l ont identifié comme un agent du système.

Dire tout haut et fort ce que beaucoup pensent depuis longtemps sur les réseaux sociaux et chez les groupes constitués qui sont habituellement en opposition idéologique frontale, il y a de quoi encore une fois dérouter.   

Astralement parlant cette période gémeaux ♊ signe de la parole qui se libére au contact de Saturne en verseau ♒ aura été très riche en évènement pour confirmer  ou révéler  que les médias ont vendu de la peur.

Saturne qui est le maître du capricorne représente la droiture et la vérité. Mais ici  elle est distillée au compte goutte et continue à cohabiter toujours noyée dans le flot de mensonges dû à la dissonance de Mars/Neptune au Soleil/Vénus en gémeaux ♊.

Sans oublier l'influence d' Uranus en Taureau le maître de la propagande.

A l heure où nous écrivons de nombreux médecins et infectiologues sérieux confirment qu il n y a plus de cas de Covid19.

Dans la presse et les médias officiels on voit désormais quelques articles parler d un virus maîtrisé, mais toujours en insistant  comme le gouvernement sur le maintien des gestes barrière et le respect de la distanciation sociale.

L épée Damoclès d une seconde vague et la peur est sans arrêt insidieusement entretenue par la presse.

Bien entendu beaucoup diront que c est de la prudence quand on est en charge de telles responsabilités sur le plan sanitaire.

Mais quand on lit les effets pervers du port du masque sur le plan médical (hypoxie) et des gestes barrière sur le plan social (destruction du lien social) il y a de quoi rester plus que perplexe sur les véritables mobiles de notre gouvernement. (voir nos interventions en vidéos sur la chaine).

Au delà des puissances gouvernementales il y a l'OMS (l'organisation mondiale de la santé). France Info vient de publier un article qui vient comme au tout début de la crise sanitaire importer des situations épidémiques d'autres pays du monde pour maintenir la psychose. Nous avons vu dans les graphiques produits par l'équipe de Singapour que dans des pays comme les USA, le Bresil, le Qatar et autres la fin de l'épidémie est un peu plus tardive qu'en Europe.

Le titre de l'article toujours aussi alarmiste: La situation s'aggrave dans le monde, alerte l'OMS

C'est malheureusement ce que le lecteur retient en premier: Le Slogan

Lorsque vous lisez l'article on vous indique que L'Organisation mondiale de la santé (OMS) estime que la pandémie liée au nouveau coronavirus "s'aggravait" dans le monde, mettant en garde contre tout laisser-aller.
 
 "Bien que la situation en Europe s'améliore, dans le monde elle s'aggrave" déclare le
 Patron de l'OMS monsieur Tedros Adhanom Ghebreyesus.
 
Cette communication de terreur permet de maintenir la terreur en France et en Europe mais également de marquer la dissonance entre les alertes de l'OMS (les soit disant grands sages du monde), face aux gouvernements qui ont déconfiné, qui s'apprête même à ouvrir les frontières.
Le but semble de vouloir prolonger cette peur jusqu'à l'autonome afin qu'une fois que l'épidémie de grippe soit revenue qu'elle soit baptisée Covid19 le retour saison II; Les médias pourront ainsi incriminer  les dirigeants en les taxant d'avoir été imprudents. Mais surtout de pointer du doigt les mauvais élèves qui n'ont pas porté de masque et pas respecter les gestes barrières. Si d'aventure il devait y avoir un projet de 2e confinement tous les gens qui ont recommencé à vivre normalement après cette première vague seront rendus responsables de la reprise épidémique. Cette séquence si d'aventure elle devait avoir lieu créera forcément des tensions entre les populations. Après les gilets jaunes contre les gilets bleus, et rouge, voici venu le temps des masqués contre les non masqués?

 

 

 

Rédigé par Yanis Voyance Astrologue

Publié dans #Politique & Astrologie, #Forme & Bien-être

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article