La facture salée du Covid 19 des frais santé pour certains particuliers

Publié le 15 Juin 2020

Le fait d'actualité: 

La voix du Nord vient de titrer " Aux Etats-Unis Un survivant du Covid19 reçoit une facture d'1 millions de dollars de l'hôpital

Un nord américain originaire de Seattle de 70 ans, qui a été hospitalisé pendant 2 mois a certes été sauvé, mais a eu la mauvaise surprise à sa sortie,  de recevoir une facture de 181 pages, avec le montant astronomique d'1 millions de dollars pour payer les soins intensifs prodigués par le personnel hospitalier pendant son séjour.

Une facture mirobolante qui a de quoi provoquer  une crise cardiaque !

On sait que malgré la mise en place de l'Obamacare en 2010, et la tentative de Donald Trump de réformer ce système, (en tout cas dans les annonces de donner un meilleur accès aux soins et réduire les coûts), dans les faits les étasuniens payent pratiquement plein pot les frais réels qu'occasionnent une prise en charge santé, ou hospitalisation.

Mais enfin tout de même 1 million de dollars, c'est une somme qui dépasse l'entendement..

A titre d'exemple Bfm TV international du 30 août 2018, nous indiquait qu'une opération du coeur était facturée au patient  165 000 dollars.

Ce montant est déjà en soit une somme rondelette mais on est loin du million de dollars. 

Aux dernières nouvelles en France on a pas encore atteint un tel montant record dans les frais hospitaliers.

Malgré le début de toilettage de notre système de santé par nos gouvernements successifs,  la sécurité sociale fait encore aux dernières nouvelles office d'amortisseur du choc financier d'une prise en charge médicale, même si les frais de soin ne cessent d'augmenter pour les ménages ces dernières années.

Les factures de soin à des prix de plus en plus prohibitifs font que de plus en plus de français ont renoncé ces dernières années à se soigner. Selon Franceinfo du 18 novembre 2019  63% des français auraient déjà renoncé à se soigner devant des honoraires de plus en plus coûteux, ou tout simplement parce qu'ils ne trouvent pas de médecin de proximité .

Certains se font soigner en ne pensant pas que les tarifs sont devenus plus onéreux.

Ce fût le cas de cette  habitante de Bry Sur Marne en Ile de France dans le département du Val de Marne (94), qui a posté la copie de sa facture d'un montant de 2356€ pour une quinzaine de jours d'hospitalisation. (voir la photo partagé sur mon compte twitter fin avril)

Monika 49 ans a accompagné son tweet d'un commentaire bien gratiné pour exprimer son indignation face au montant faramineux qu'elle aura à débourser compte tenu de l'état vétuste des hôpitaux et les défaillances de l'état dans la mise en place de mesures de précautions sanitaires, le confinement  etc...

Le coin des passionnés de l'astrologie:

Nous avons  la chance d'avoir la date de naissance de Monika 11 mars 1971.

La personne est donc native du Poisson avec une conjonction Soleil/Mercure dans le 12 e signe du zodiaque, opposé à une Lune/Lune noire/Pluton en Vierge.

L'axe Vierge/Poisson est bien celui des services de santé, et des maladies infectieuses.

Le pic de l'épidémie avait d'ailleurs été atteint en 2020 sous la conjonction Soleil/Neptune en Poisson autour du 12/17 mars, au moment où l'OMS a décrété la pandémie le 11 mars.

(Sources le Parisien: https://www.leparisien.fr/societe/sante/coronavirus-l-epidemie-du-covid-19-est-desormais-une-pandemie-selon-l-oms-11-03-2020-8277828.php )

Le 11 mars est bien le jour de la naissance de Monika.

Ce 11 mars c'était  le jour de la super pleine Lune Vierge/Poisson.

(Nous retrouvions dans le ciel de ce jour la réplique de l'axe Vierge/Poisson qui domine le thème de naissance de notre sujet du jour).

Son thème natal est également frappé du sceau du cycle Jupiter/Neptune en conjonction en Sagittaire donc en dissonance à la Vierge et Poisson.

Cette influence en natal qui forme une dysharmonie à ses luminaires, dénote quelques prédispositions pour cette pathologie.

Surtout si on ausculte le ciel 'au moment du départ du Covid19 sorti des laboratoires de Wuhan.

Le virus est parti de son épicentre en 2019 au moment où sévissait dans le ciel le cycle Jupiter/ Neptune (Sagittaire-Poisson). 

Ajoutons qu'en simultanée nous avons:

-le double carré Mars en Sagittaire à Soleil/Mercure en Poisson et Pluton (en janvier-février 2020 Mars séjournait en Sagittaire)

-Vénus en Verseau et Saturne en Taureau. (Au moment de son admission à l'hôpital nous retrouvions le cycle Saturne/Uranus négatif (Verseau-Taureau).

Les premiers effets de cette influence Saturno-Uranienne (Verseau-Taureau)  coïncident avec son hospitalisation le 23 mars dernier.

Saturne venait de commencer moins d'une semaine avant cette date son transit en Verseau, pour appuyer sur la Vénus natale de la patiente.

Vénus symbolise ici l'argent, c'est le maître du Taureau (signe de l'économie), logée en Verseau. 

Uranus 1er maitre du Verseau en Transit dans le 2e signe du Zodiaque au carré de Saturne a crée l'effet de sidération autant dans le fait de se faire hospitaliser, que de  découvrir stupéfait le montant faramineux de la facture. 

Cette interprétation doit être associée à l'influence négative de Neptune céleste en Poisson à sa Jupiter/Neptune en conjonction en Sagittaire, qui nous parle bien du coût exorbitant (Jupiter exprime le caractère exagéré et Neptune à la limite de l'escroquerie).

Rédigé par Yanis Voyance Astrologue

Publié dans #Forme & Bien-être

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

anonyme 19/06/2020 17:20

Bonjour Yanis :

A propos de facture salée ... économique et sociale

Ce si prévisible effondrement français de l’automne
https://la-chronique-agora.com/previsible-effondrement-francais-automne

extrait :

"Selon la Commission des comptes de la Sécurité sociale, quelques chiffres tomberont en fin d’année :
« 1,2 million d’emplois perdus fin 2020 par rapport à fin 2019 ; baisse de 4,1% pour le seul emploi salarié. »
Autrement dit, le chômage augmentera d’environ 30% cette année, et le pays détruira environ 800 000 postes.
Si l’on se souvient que chaque année en France naissent environ 700 000 enfants, cela signifie qu’une classe d’âge entière sera au chômage en 2020.

...

Le pouvoir d’achat va connaître un choc septique
Le pire n’est pas là. La Commission des comptes de la Sécurité sociale anticipe aussi un fort impact de cette crise sur la masse salariale du secteur privé :
« La masse salariale du secteur privé soumise à cotisation se contracterait de 9,7%, comme le PIB en valeur. »
Autrement dit, sachant que la masse salariale annuelle gravite autour des 550 Mds€, elle serait rabotée d’environ 50 Mds€ en quelques semaines.
Il faut bien mesurer la portée de ce choc social systémique. En 2009, la masse salariale avait baissé d’environ 1,5% « seulement »."

Yanis Voyance Astrologue 19/06/2020 17:37

En effet la 2e vague c'est le 2e effet kiss kool économique plus dévastateur que le virus lui même.