Liberté de prescire et fin de l'épidémie du Covid19

Publié le 23 Mai 2020

Le fait d'actualité:

Dans la vidéo jointe à cet article, vous voyez Pascal Praud, piquer une colère en directe pour dire que l'épidémie du Covid19 est finie.

Le présentateur de Cnews a déclaré avoir téléphoné à des médecins qui lui ont dit ne plus recevoir de patients infectés.

 Le 21 mai dernier  France Inter titrait: " Ces experts qui ne croient pas à une 2e vague imminente.

Plusieurs professeurs ont rejoint la thèse du Professeur Raoult qui a indiqué qu'il n'y aura pas de 2e vague épidémique. (Voir la courbe en cloche et statistiques de l'équipe de Singapour qui prévoyait la fin de l'épidémie en France à 97% pour le 6 mai et 99% pour le 19 mai). Cette hypothèse est aujourd'hui confirmé par plusieurs professionnels de santé.

En premier lieu le professeur Jean-François Toussaint qui s'était déjà exprimé dans les colonnes de Nice Matin du 2 mai pour déclarer qu'il restait moins de 5% de l'épidémie, et remettait en cause le confinement généralisé.

L'ancien membre du haut conseil de la santé publique a d'ailleurs renchérit cette  fois sur France Inter,  en déclarant sans détour qu'il ne voit nulle part de 2e vague dans un aucun pays du monde.

Sur le même support, le professeur Frédéric Adnet  qui a vu défiler dans son service en mars/avril jusqu'à cent patients Covid19 par jour, n'en voit quasiment plus un seul depuis début mai.

Selon cet urgentiste de l'hôpital Avicenne de Bobigny en Seine Saint Denis, tous les indicateurs sont au vert, et le virus qui a pourtant frappé fort dans le département, n'y circule plus, en tout cas pas pour l'instant.

Enfin Laurent Toubiana épidémiologiste et chercheur à l'Inserm, déclarait toujours dans la même tribune, "on se trompe de toutes façons depuis le début sur l'analyse de la dynamique de l'épidémie".

D'ailleurs d'après plusieurs sources concordantes l'épidémie aurait commencé à circuler sans faire de bruit bien avant le mois de mars, et depuis l'automne dernier.

L'épidémie a ensuite frappé très fort et touché toutes les personnes qu'elle pouvait toucher, le virus n'aurait donc aujourd'hui quasiment plus personne à infecter.

Il y aurait en effet eu des cas de Covid 19 dès les jeux mondiaux militaires qui ont eu lieu en Chine à Wuhan en octobre 2019 voir les sources ci-dessous.

Parallèlement à ce mouvement d'experts qui viennent remettre de l'ordre dans les réalités scientifiques, et faire contre poids aux thèses fantaisies qui inondent le web et les chaines d'information officielle, France TV Info nous présente un collectif de 1200 médecins # liberté de prescrire# qui réclame la liberté de prescrire le plaquenil (hydroxychloroquine) pour prendre en charge et soigner le Covid19. (voir la vidéo jointe à l'article)

Ce médicament est interdit par le gouvernement depuis le 20 mars dernier, alors que sur le terrain son association avec l azythromicine a prouvé son efficacité et sauvé des vies surtout au CHU de Marseille sous la direction du professeur Raoult.

Grâce à ce protocole thérapeutique, le taux de décès à Marseille n'est que de 0,5% le plus bas du monde.

Selon le site la Provence c'est 1 décès à Marseille pour 5 à Paris. L'équipe du CHU de Marseille dirigé par Didier Raoult, ne compte qu' un seul décès d'une personne âgée de 61 ans quand dans le reste du pays on  compte des plus jeunes.

Les résultats empiriques sont sans appels, surtout face à une grande étude clinique européenne Discovery qui porte certes le nom d'une navette spatiale, mais qui n'a jamais décollé, ni atterri.

Au point que sur le site d'Orange ou dans l'émission de RMC on a titré Fiascovery!

Rendez-vous compte que pendant toute la durée de l'épidémie les autorités de santé publique ont interdit les prescriptions de chloroquine, ou réservé aux hôpitaux uniquement en dernier ressort en laissant les gens mourir, sous prétexte d'attendre une étude clinique qui n a pas rendu son verdict à ce jour.

Quand on entend l'animateur Olivier Truchot nous dire que la France n'est pas la seule a avoir fait fausse route, que tous les pays Royaume-Uni ont tâtonné car c'était une maladie nouvelle et tous ont opéré des voltes face,  c'est une position intenable moralement et intellectuellement.

Surtout quand de nombreux spécialistes  ont écumé les plateaux tv pour dire d'attendre les études cliniques, et que la seule solution était de confiner, pendant que dans le même temps ces mêmes experts des plateaux et des labos torpillaient la bithérapie du Professeur Raoult, avec un journal le Monde  qui est allé jusqu'à parler de fake news.

(Le Professeur Raoult a d'ailleurs déclaré dans l'Obs du 30 avril toute cette histoire va finir comme le sang contaminé, et en effet de nombreuses plaintes de professionnels fusent, et le gouvernement cherche un sauve qui peut dans une loi d'amnistie qui prouve bien qu'il a beaucoup à se reprocher).

Les médecins généralistes ont été désarmé de leur pouvoir thérapeutique, et la liberté de prescrire.

Ils ont été infantilises et  ignorés au début de la crise sanitaire, alors qu' aujourd'hui ils sont rappelés en renfort par le gouvernement pour jouer les indics comme le dit le médecin en retraite qui mène le mouvement des 1200 médecins.

A noter qu'à Madagascar l Artemisia remède naturel semble d'une grande efficacité autour des 100% et promu par le président malgache, mais interdite par l OMS.

Comme le disait Jean Dominique Michel  expert mondial en santé public qui a d ailleurs été touché par le covid19, c est une maladie difficile à penser, car létale pour les organismes fragiles qui présentent notamment des symptômes de co-morbidité (maladie cardiovasculaire diabète personnes âgées en fin de vie etc...), mais bénigne pour la majeure partie des organismes sains ou en tout cas avec un bon système immunitaire...

D ailleurs il semble y avoir beaucoup d asymptomatiques, et la grande majorité des gens touchés par le coronavirus chinois  ont guéri sans traitement. Mais il certain que mieux vaut prévenir que guérir, et plus la maladie est prise tôt et mieux les chances de guérisons sont grandes.

 

Le coin des passionnés:

En cette nouvelle Lune en Gémeaux (signe de la communication et prise de parole) avec la conjonction Lune/Soleil +Mercure+Vénus+noeud nord de la Lune, les langues se délient, notamment à la faveur du carré de Mars (action, colère) en Poisson signe lié au domaine médical et aux maladies infectieuses.

Comme vu dans nos vidéos du mois de mars l'épidémie a bien commencé a décliné à la faveur du mouvement rétrograde de Saturne en Verseau du 11 mai. C'est d'ailleurs à cette date que le déconfinement a officiellement débuté.

 

Au fur et à mesure que Saturne principe de réalité va par son mouvement de rétrogradation s'écarter d'Uranus (inversion, état d'urgence) qui poursuit sa course en Taureau, des vérités vont continuer à éclater sur la situation sanitaire réelle du pays aujourd'hui, mais également au plus fort de la crise sanitaire.

La période la plus trouble fût celle du mois de mars, à l'époque où cette conjonction Soleil/Neptune et le caractère brumeux de Poséidon empêchait nos concitoyens de voir la réalité de ce qu'était vraiment cette crise.

Aujourd'hui les plus attentifs y voient un peu plus clair, même si l'offensive et la guerre de la communication médicale continue avec à la manœuvre Mars planète de la guerre en Poisson signe de la médecine, aux côtés de Neptune le tout au carré du Gémeaux (signe de l'information et de la presse).

La dissonance de Mars/Neptune en Poisson aux amas en Gémeaux dévoient et pervertis l'information, en lui conférant une grande duplicité.

D'où la cohabitation à la fois de mensonges (présentés par la presse comme la vérités officielles), et de certaines vérités (mais pas toute la vérité capricornienne Mars 2e maître du Capricorne en Poisson va professer pour se placer au sextile de Jupiter/Pluton). A côté de ces deux alter-réalité nous voyons se côtoyer  la réécriture de l'histoire.

Tout ce flou artistique savamment orchestré fait que beaucoup de français continuent à ne rien comprendre .

Désabusés, usés et fatigués, nombreux sont ceux qui ont décroché et profitent à la hâte de ce déconfinement même partiel et limité géographiquement pour prendre un bon bain de soleil, et faire les boutiques toujours la peur au ventre, soit d'attraper le virus, soit de se retrouver de nouveau en situation de confinement avant l'été.

Hier j'ai vu dans une parapharmacie de supermarché une dame qui demandait un renseignement à une caissière assise derrière son pexiglace qui ne comprenait rien à ce que lui demandait la cliente. Cette dernière  portait  en plus de son  masque,  une espèce de casque à visière de CRS, ce qui rendait inintelligible ce qu'elle disait.

Lorsque la caissière lui a fait la remarque qu'elle ne comprenait pas à cause de la tiraille dans lequel cette pauvre dame était emmitouflée, elle s'est vexée car elle a entendu des ricanements dans la file d'attente. Elle est partie en marmonnant qu'elle se protégeait au maximum. On comprenait qu'elle était encore effrayé et traumatisé.

 

Rien de surprenant quand on voit le traitement de choc que les médias ont infligé à nos compatriotes en plus des mesures d'état d'urgence et de confinement qui se poursuit avec l'état d'urgence prolongé jusqu'au 10 juillet prochain. 

Ce mars en Poisson pourrait aussi représenter l'ingénierie aérienne déployée dans cet épandage d'hydroxyde de souffre. (Mars est une planète en exaltation du Capricorne le fin technicien du zodiaque dont le premier maître est Saturne symbole du contrôle en Verseau signe du progrès en dissonance à Uranus symbole de l'intelligence supérieure et l'ingénierie mais aussi de l'aérien le tout en Taureau signe de la nature).

Cette opération a eu lieu en parfaite synchronicité avec le transit de Mars en Poisson qui prend un caractère de guerre invisible et toxique à cause de l'association à Neptune au carré du amas Gémeaux. Ce gaz produirait en effet des symptômes analogues à ceux décrit pour appeler le 15 notamment la perte du goût et de l'odorat.

 

Mars en Poisson qui a débuté le 12 mai, correspond à la première fois où nous avons entendu parler de l'appellation des brigades sanitaires (encore Mars planète qui symbolise cette rhétorique martienne) et le Poisson+ Neptune (médecine). (Voir nos vidéos antérieures sur la chaine); Pompeusement rebaptisés "ange gardien". Il est vrai que le Poisson avec Neptune possède ce caractère angélique. Mais la dissonance au amas en Gémeaux dénote une belle l'hypocrisie pour reprendre l'expression d'un médecin en colère.

Il y a semble t-il une volonté d'estampiller un maximum de monde Covid19 par la collecte d'info via les médecins et les données de l'application mobile de traçage.

Nous retrouvons bien par le stationnement de ce amas planétaire en Gémeaux, le symbole de la communication téléphonique.

Vénus en Gémeaux signe de la communication et par extension de la téléphonie est maître du Taureau où séjourne Uranus (nouvelle technologie).

Nous retrouvons bien le déploiement de l'application et la remontée de collecte d'information à l'état qui transmet ensuite aux plateformes privées comme Microsoft de Bill Gates ou Aladin pour enrichir leur base de données ( avec Saturne symbole de l'état en Verseau signe des plateformes privées et des cartels);

Ne voudrait on pas  nous faire croire qu'il y a beaucoup d'asymptomatique, (des malades atteint du coronavirus qui s'ignorent) qu'il faudrait isoler, et qu'il y a des risques de rechute.  A commencer par les jeunes puisque le Gémeaux est le signe de la jeunesse. Attention à un coup tordu envers nos enfants, voir la vidéo le secret du Da Vinci Covid19 enfin dévoilé.

Toute cette opération qui fait perdurer la virulence du Covid19 alors qu'il a disparu, pourrait être une manière de jouer les prolongations pour préparer le terrain le temps d'une 2e vague de grippe saisonnière à l'automne et hiver prochain qui sera elle aussi labellisée Covid 19 comme celle de cette année? 72 décès de la grippe saisonnière pour 2020 indiquait le site la dépêche du 5 mars).  France Soir du 3 mars dernier chiffre santé publique France à l'appui indiquait que depuis le 4 novembre 2019 chiffres arrêtés au 28 février dernier 55 personnes étaient mortes de la grippe. Etrange non? 

D'autant que chaque année la grippe fait en moyenne 10 000 victimes. Il est évident que parmi les 28 332 victimes vous pouvez déjà enlever au bas mot les 10 000 de la grippe , sachant que comme l'a dit le Professeur Raoult dans Gala dans son édition du 29 avril "Personne ne sait tester le Coronavirus et Emmanuel Macron le sait très bien"

Cette phrase en dit long sur la fiabilité des tests, confirmés d'ailleurs par le Président de Tanzanie qui explique comme une papaye a été testé positif au Covid 19. On plus très loin de la théorie un peu tiré par les cheveux mais intéressante à écouter de l'ancien Footballeur David Icke.

Ce dernier explique carrément que le Covid19 n'existe pas !

Je ne suis pas d'accord avec lui en tout cas sur cette 1ère saison si j'ose dire, car ce virus existe bel et bien.

Le Capricorne valorisé dans le ciel par Jupiter/Pluton mais également Mars/Saturne cet hiver au plus fort de la crise au moment où les gouvernements ont pris les mesures de confinement   montre bien que nous partons bien d'une réalité amplifiée (Jupiter plus imposante planète du système solaire joue ce rôle d'amplificateur et effet grossissant d'une loupe, ou d'un télescope d'une réalité scientifique qui présente avec Pluton le sens du calcul, l'orchestration, la manipulation et trucage des chiffre pour faire peur (Pluton représente bien la terreur le Thriller), afin de croire que cette pandémie (dont les critères ont été abaissé par l'OMS), ce serait la peste des temps moderne, alors qu'il s'agit tout au plus d'une pneumonie ou d'une influenza pour reprendre les termes de Jean Dominique Michel et d'autres experts allemands voir notre vidéo sur YouTube. Une ancienne visiteuse médicale des labos parle du retour de la scarlatine.

En revanche là où je suis d'accord c'est dans le fait d'estampiller à tout va avec des tests truqués tout organisme qui génère une certaine toxicité.

C'est ainsi que rien qu'avec les cytokines générés par la peur et encore plus si on est atteint d'une maladie chronique ont peut très vite être détecté positif au Covid 19.

Potentiellement vu notre hygiène de vie, et toutes les toxicités que l'on ingurgite par l'air qu'on respire, la nourriture qu'on absorbe, l'eau qu'on boit, et les épandages que l'on reçoit, on serait à ce train là pratiquement tous positif au Covid 19.

Il suffit de faire coller ça avec le calendrier des futures grippes saisonnières et le tour est joué. Sans oublier que techniquement il est tout à fait possible de créer des virus artificiellement en labo.

Sans oublier que ce virus parti de Wuhan en Chine s'est déployé en même temps que la 5G.

 

 

 

 

 

 

Rédigé par Yanis Voyance Astrologue

Publié dans #Forme & Bien-être

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

anonyme 02/08/2020 00:15

Bonsoir Yanis,

Ayez confiance ...

Les drapeaux rouges montent en flèche alors que les grandes entreprises pharmaceutiques seront exemptées des réclamations en matière de responsabilité vaccinale COVID-19

Red Flags Soar As Big Pharma Will Be Exempt From COVID-19 Vaccine Liability Claims
https://www.zerohedge.com/political/red-flags-soar-big-pharma-will-be-exempt-covid-19-vaccine-liability-claims

Yanis Voyance Astrologue 02/08/2020 14:23

Bonjour, j'ai vu ça sur la chaine de Silvano qui a parlé d' Astra Zeneca politique comme industrie se couvre juridiquement car ils savent que c'est de mort au rat...

anonyme 27/05/2020 00:01

Bonsoir Yanis,

Demain, mercredi 27 mai 2020, aura lieu le premier lancement de la capsule Crew Dragon à 22h33 (heure française) à Centre Spatial Kennedy - Floride aux USA .

Echec ou succès ?

Avec Elon Musk, il prend parfois son personnel sans ménagement et joue avec les délais, j'ai peur qu'il y ait un incident.

https://www.futura-sciences.com/sciences/actualites/crew-dragon-sont-deux-astronautes-vont-voler-bord-crew-dragon-spacex-81190/
extrait :
Ce mercredi 27 mai 2020, il sera exactement 22 h 33, heure de Paris, lorsque le Crew Dragon, véhicule habité développé par SpaceX, décollera du mythique pas de tir 39A du Centre spatial Kennedy (États-Unis). Celui qui, il y a plus de 50 ans, voyait partir vers la Lune, les missions Apollo.

Anna 25/05/2020 15:59

Pourquoi la Russie ne compte qu'environ 3 000 décès liés au covid ? Tout simplement parce qu'elle ne comptabilise que ceux dont la mort est directement imputable à ce virus, et seulement à ce virus, contrairement aux autres pays qui comptabilisent aussi les patients atteints de co-morbidité. Et ça change tout ! De même, j'aimerai bien connaitre le nombre de patients "euthanasiés" (l'euthanasie, c'est bien quand l'intéressé ou ses proches donnent leur accord, non ?), le nombre de ceux à qui on a dit "rentrez chez vous et allez à l"hôpital si ça empire" (et il est alors trop tard), les décès en maison de retraite, ceux qui sont mort autant de peur que de contamination, etc.Pour ma part, en tant qu'usagère à mon corps défendant de la ligne 13 de la ratp (partie seine saint denis), ligne dont on a l'impression que chaque jour est un jour de grève ce du 1er janvier au 31 décembre quelque soit l'heure du jour ou de la nuit, je ne comprends pas qu'elle soit toujours aussi bondée alors que tout le monde n'a pas repris son poste sur site : on devrait être tous atteint, non ?
Par ailleurs, je suis bien certaine qu'on aura droit au même type de mesure l'hiver prochain si la situation sociale se tend : assignation à résidence via le confinement, auto censure via des autorisations de sortie, et bâillonnement par masque obligatoire. Au minimum.