Bientôt 100 000 victimes du Covid 19 au USA et plus de 25 000 en France ou mais !

Publié le 6 Mai 2020

Le fait d'actualité:

Le site 20 minutes titrait hier les Etats-Unis risquent de passer le cap des 100 000 décès en juin.

Depuis le début de la crise du coronavirus chinois, nous ne cessons sur la chaine YouTube de bien remettre en perspective tous ces chiffres et ce décompte mortifère  qui sont quotidiennement  annoncés dans les médias et la presse. 

Des chiffres ne veulent rien dire s'ils ne sont pas comparés à d'autres ordre de grandeur.

Remettons en perspective

A titre d'exemple, selon l'OMS la grippe saisonnière ferait aux USA chaque entre 290 000 et 650 000 décès.

Ce chiffre de 100 000 victimes aux USA doit par ailleurs être rapporté au nombre d habitants soit + de 333 734 829 millions d habitants. Cela représente 0,00029%;

Si derrière chaque chiffre il y a des vies brisées et qu'on ne peut uniquement se placer sur un plan purement comptable, soit mais dans ce cas il faut le faire chaque année et pour toutes les pathologies.

En plus ce pourcentage n'est pas de nature à changer la courbe démographique puisque vous pouvez consulter l'horloge de la population des Etats-Unis d'Amérique, elle ne cesse de grimper à toute vitesse, au moment où j'ai débuté l'article le nombre d'habitants etasunien était de 333 734 829 habitants, il est maintenant de 333 734 865. 

Nous verrons d'ici la fin de l'article à combien se chiffrera la population des USA. 

https://countrymeters.info/fr/United_States_of_America_(USA)

Les maladies cardio-vasculaires, et AVC sont selon l'OMS les principales causes de mortalité dans le monde.

Chaque année près de 57 millions de décès sont comptabilisés dont "Les cardiopathies ischémiques et les accidents vasculaires cérébraux sont les principales causes de mortalité dans le monde, responsables de 15,2 millions de décès au total en 2016.

Elles sont restées les premières causes de mortalité dans le monde au cours des 15 dernières années" (Sources OMS du 24 mai 2018 https://www.who.int/fr/news-room/fact-sheets/detail/the-top-10-causes-of-death).

Les décès dû aux maladies infectieuses et transmissibles arrivent en 3e position.

D'après les dernières déclarations de Trump les Etats Unis semblent prédisposés à se déconfiner nous dit l'express malgré un bilan humain lourd.

 

Selon ce même 20 minutes dans son édition du 2 février 2019 Près de la moitié des américains souffrent de maladies cardiaques soit 120 000 millions d'adultes. On est loin du nombre de personnes infectés par le Covid 19 1,2 millions dont 90% seront guéris. Pour les maladies cardiovasculaires c'est déjà plus compliqué. Cette maladie  ferait 840 000 décès en 2016.

 

Si l'on en vient maintenant à la France à ce jour plus de 25 000 victimes du Covid serait recensés.

 

Une tendance à requalifier Covid 19

Là encore, il faut vraiment regarder à la loupe comment s opère la comptabilité qui s est effectué sans suffisamment de test, avec une propension à labelliser Covid 19 à tout va.

Voici comment sont comptés les victimes

Les 8 à 10 000 victimes de la grippe saisonnière allez hop Covid 19. (Les chiffres de la grippe ont disparu en 2020 à partir de mars France soir dans son édition du 3 mars ne dénombrait que 55 victimes de la grippe).

Cela veut dire les décès de la grippe saisonnière 2020 ont été requalifié Covid 19, c est plus tendance apparemment de mourir du covid 19, que de la grippe saisonnière. Et pourtant le drame humain est identique. Pourquoi les victimes de l'année dernière et toutes les années passées d'une maladie infectieuse et contagieuse ravageuse, n'ont pas eu droit  à la une dans tous les médias et les organes de presse? Pourquoi n'a t-on pas confiné et sacrifié l'économie pour préserver nos personnes âgées victimes chaque année à 90% de la grippe saisonnière. En 2016 et 2017 la Grippe saisonnière a fait 14 et 13 000 victimes.

Les décès d arrêt cardiaque ou cancer en phase terminale allez hop covid 19, à partir du moment où ils ont été testés positifs.

Que dire des maladies nosocomiales? 4200 décès par an d'après le Figaro (26 avril 2011.

Vous entrez à l hôpital pour être soigné du covid 19, vous en réchappé pour finalement mourir d une bactérie hospitalière. Allez hop estampillés Covid 19

En Italie il faut voir le nombre de décès des maladies nosocomiales. Les hôpitaux italiens sont dans un état de délabrement bien pire qu en France.

Les Epadh dont on nous dit qu ils ne sont pas comptés encore, il y a chaque année 80 à 150 000 décès sans covid 19.

Par contre ne pas avoir pris des principes de précaution sanitaire élémentaires dès le début avec les masques fût préjudiciable. Tout comme avoir empêché juridiquement les pharmaciens de vendre des masques et les médecins de ville de prescrire de la chloroquine réservée uniquement en milieu hospitalier.

Cet ensemble a contribué à créer des tensions dans un service public hospitalier déjà à la peine chaque année durant la saison d hiver durant la grippe saisonnière.

L hôpital public français manque de tout en temps normal et a été déshabillé il y a déjà bien longtemps. Voir le mode de financement par l'emprunt sur les marchés privées et la contraction d'emprunt toxique qui ont à la longue lourdement endettés le service public de santé à la Française pourtant réputé le meilleur du monde dans les années 60/70. 

Le covid 19 avec les caméras braqués sont venus révéler au grand public cette faille.

Toute cette surabondance de défaillance, a contribué à augmenter des victimes largement évitable d après des experts de santé publique qui n ont pas d accointances avec Big Pharma ou très peu. (Exemple du Genevois Jean Dominique Michel)

Avec l'équipement de notre personnel soignant qui est le béaba de la médecine, nous aurions pu faire l'économie d'une dizaine de victimes dans le corps médical français, alors que dans d autres pays Maroc Vietnam Thaïlande Corée etc dénombrent à ce jour peu de victimes.

Ajoutons l affaire du Rivotril qui a euthanasié de nombreuses personnes âgées. Déclaration du Docteur Charbonnier etc...

+ les victimes de la peur qui ont produit radicaux libres, cytokines, crises cardiaque et ceux qui ont été négligé pendant qu on s occupait que du covid 19

+ victimes des ondes électromagnétiques aux USA la big Apple le déploiement 5 G est bien avancé. Tout comme à Huan épicentre du départ de l épidémie.

Tout cela a bien mis en scène médiatiquement, pour sidérer accompagné de ces mesures de confinement.

Voilà sommairement le contenu de ce psychodrame sanitaire qui est essentiellement dû à des décisions politiques.

Éteindre la télévision et la pandémie s arrêtera de suite.

D autant que d après le Professeur Raoult et les statisticiens singapouriens dont nous avons présenté les graphiques l épidémie se finit.

Le Professeur Jean François Toussaint abonde dans le même sens dans Nice Matin la pandémie se finit reste 5%

Cela rejoint nos prévisions astrologiques + recoupements avec d autres sources de futurologues.

Fin d épidémie en France à 99% le 19 mai et 10 août à 100% selon ces chercheurs.

Dans le monde 18 juin fin à 99%.

Professeur Raoult«La 2e vague c est de la science-fiction»

Chercheurs Sud coréens avoir 2 fois le virus n est pas possible.

Si scénario de 2e vague pandémique, il y a celle ci sera médiatique avec des malades victimes de la première vague mais qui décèdent avec retard (voirdéclaration professeur Raoult sur sa chaîne)

Pour les enfants (voir notre dernière vidéo les explications maladie de Kawasaki)

Les victimes de violences conjugales, envers les enfants les suicides suite à la dépression, isolement perte de lien social surtout pour les personnes âgées ou déjà malades.

Sans oublier le déploiement de la 5G qui peut créer à distance de nombreuses victimes. (Voir la carte du déploiement)
Pendant la saison printanière il y a la pollution...

Chaque année en France meurent en moyenne 650 000 personnes toutes causes confondues.

 

 

Rédigé par Yanis Voyance Astrologue

Publié dans #Forme & Bien-être, #Astrologie Mondiale & Transits

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article