Eugénisme et transhumanisme justifiés pour améliorer le QI une vaste escroquerie!

Publié le 30 Décembre 2020

Un Docteur polytechnique des sciences cognitives Idriss Aberkane, vous parle sur sa chaine de l'intelligence qui ne serait pas aussi facilement mesurable qu'on aimerait nous le faire croire.
 
Cet érudit vous explique  que le QI est une vaste escroquerie, et que ce concept pourtant présenté comme l'alpha et l'oméga de la mesure de l'intelligence dans nos sociétés  friserait le charlatanisme, et serait destiné d'une part à rabaisser les gens et d'autre part à promouvoir les thèses transhumanistes et l'eugénisme.
 
Pour mémoire, le transhumanisme est pour faire un court, un mouvement intellectuel et culturel international qui préconise d'utiliser les nouvelles technologies et les dernières recherches en sciences et génétique pour améliorer les performances et conditions humaines. 
 
L'eugénisme vient quant à lui étymologiquement du grec "Eu"=Bien "Gennao"= engendré, en somme "bien naître".
 
C' était une méthode conceptualisée par  Francis Galton en 1883 qui consistait à améliorer le patrimoine génétique d'une population par une espèce de tri sélectif et d'éradication de personnes jugées handicapées pour favoriser des gens jugés bénéfiques.
 
Ce scientifique britannique préconisait que la science remplace la sélection naturelle de Darwin (définie quelques années plus tôt en 1850), par la sélection artificielle en prônant par exemple l'organisation rationnelle des mariages pour perpétrer la lignée des grandes familles élitistes.
 
Le but étant aussi de lutter contre la dégénérescence humaine dû à l'urbanisation et la révolution industrielle, avec des prolétaires pauvres frappés par des maladies comme la tuberculose, la syphilis etc...
 
C'était des motifs d'inquiétude de l'élite bourgeoise et la classe nobiliaire de l'époque qui voyait la multitude de la classe populaire proliférer et avait une crainte d'être par la même occasion contaminée par les tares véhiculées par les pauvres.
 
Ce concept a dans une certaine mesure été mis en oeuvre plus tard par des politiques publiques particulièrement volontaristes, notamment à partir du 14 juillet 1933 par le régime Nazi pour selon eux éradiquer les maladies héréditaires et euthanasier les enfants handicapés.
 
Dans l'ouvrage la puériculture et l'eugénisme  l'auteur Georges Barraud vous expliquait que dans l'antiquité pour les Egyptiens le droit à la vie des nouveaux nés était indiscuté, à l'inverse les grecs pratiquaient l'abandon des enfants.
 
A Sparte les enfants les plus faibles étaient abandonnés sur le mont Taygètes où ils devenaient la proie des bêtes. Il y avait chez les spartiates la volonté d'en faire une nation forte.
 
A notre époque contemporaine c'est la Chine et Singapour qui ont pratiqué cette politique de contrôle des naissances avec l'enfant unique préconisé par le régime communiste dès 1953, mais qui a été mise en oeuvre de façon très disparate selon les régions de 1979 à 2015.
 
Le but était de ne pas dépasser 1,2 milliards d'individus. Cette politique aurait évité la naissance de 300 millions d'enfants, mais avec des déséquilibres importants entre filles et garçons.
Les chinois ont provoqué une onde de choc dans le monde lorsqu'ils ont annoncé avoir crée le premier bébé génétiquement modifié avec un ADN plus résistant à des maladies comme le VIH.
 
Nous voyons bien toutes les dérives morales et éthiques que permettent ces bonds en avant spectaculaires de la science mis au service de ce politique publique.
 
Bien entendu de nombreux chercheurs fustigent ces pratiques et les juges irresponsables et dangereuses.
 
Mais comme l'expliquait le Dr Laurent Alexandre Chirurgien et Neurobiologiste dans l'émission " L'intelligence artificielle plus puissante que l'intelligence humaine" les inégalités économiques seraient selon lui dues aux inégalités intellectuelles en fonction du QI.
 
Il indique que les enfants aux quotient intellectuel les moins élevés seront surclassés par ce monde de l'intelligence artificielle.
 
La Chine très en avance dans la manipulation du génome humain, comme dans l'intelligence artificielle semble avoir une approche très différentes des occidentaux sur les questions éthiques et philosophiques pour augmenter le "QI" de ses enfants.
 
Selon ce spécialiste de la question, dès que cette technologie sera opérationnelle de nombreux parents chinois voudront l'utiliser à tord ou à raison pour accroître les capacités intellectuelles de leurs enfants.
 
Même si en occident nous faisons des ronds de jambes sur les questions morales et éthiques, avec la mondialisation nous seront soit submergés et contraint nous aussi sur le vieux continent d'utiliser ces technologies pour rester compétitif, ou condamnés à décliner.
 
Je dirai surtout que c'est en important le modèle de la "chine communiste " en France par la voie de la gestion sanitaire, non pas confucéenne, mais confinéenne (néologisme en rapport avec le confinement) que l'on nous importe et impose ces nouvelles normes économiques et sociales.
 
Nous voyons donc ici deux visions qui s'affrontent
 
Encore une fois c'est très bien que des gens surdiplômés viennent confirmer ce que beaucoup d'entre vous et moi-même ne trouvions pas normal à travers cette survalorisation du QI qui ne mesure qu'une forme ou ombre d'intelligence parmi tant d'autres. (Nous voyons bien que nous sommes dans cette ère
Nous avions l'année dernière sur la
 
Ce sujet a déjà été abordé dans nos précédentes chroniques intitulées:
 
8 formes d'intelligence et correspondances planétaires
Mercure la planète de l'intelligence dans toute sa splendeur

Rédigé par Yanis Voyance Astrologue

Publié dans #Ecologie Economie & Astrologie, #Emploi & Astrologie

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article