Uranus en Taureau annonce le changement de notre modèle économique et financier: fin des espèces et des banques

Publié le 24 Août 2018

Le fait d'actualité:

Le Sénat a adopté le 28 juillet dernier une directive européenne sur les services de paiement, qui légalise la pratique du retrait d'espèces complémentaires auprès des commerçants lorsqu'on fait ses courses dans un magasin.

Parallèlement à cela les pouvoirs publics sont en train de plancher sérieusement sur la question de la dématérialisation de l'argent et donc la fin du liquide.

Cela fait déjà un moment que nous avions abordé cette question sur le blog, mais aussi dans nos vidéos évoquant les effets du transit d'Uranus la planète de la modernité et de la virtualité en Taureau signe gouverné par Vénus planète étroitement reliée à la monnaie.

Mais cette fois c'est effectif,  ce système récemment entré en vigueur sous le signe du Lion s'appelle le Cash-Back.

Encore un qualificatif barbare dans la langue de Shakespeare qui va subrepticement s'inviter dans notre quotidien et  bouleverser ainsi la vie de millions de français. 

Cette pratique est déjà très courante dans les pays anglo-saxon au Royaume-Uni ou en Allemagne.

Il sera en effet désormais possible de retirer du liquide dans les commerces lors d'un achat que vous ferez par carte bancaire. Ainsi vous pourrez par exemple faire vos courses pour 50€ mais payer 60€ et recevoir en espèce la différence de 10 euros.

Si ce nouveau process peut sembler avantageux notamment dans les zones rurales ou péri-urbaines où il est difficile de trouver un distributeur, ces nouvelles modalités font en réalité parti de tout un arsenal de mesures très sophistiqués et parfaitement cohérents, qui visent à transférer les prérogatives du système bancaires ultra-endetté au monde du commerce, mais surtout aux grandes firmes, les multinationales, la grande distribution et les géants d'internet.

Vous vous souvenez tous de la fameuse maxime de Mayer Amschel Rothschild (1743-1812)

"Donnez moi le contrôle sur la monnaie d'une nation,
et je n'aurai pas à me soucier de ceux qui font ses lois."

Peu importe si c'est lui ou pas qui aurait formulé cette théorie, car une controverse existe. Mais force est de constater que  ce vœux pieux s'est concrétisé sous les yeux de nos aînés un certain 3 janvier 1973 et la loi bancaire Pompidou VGE Rothschild qui a donné ce pouvoir exorbitant  de la création monétaire aux banques privées.

C'est ainsi que progressivement les banques ont fini par prendre le contrôle des nations par la monnaie puisque ces deux notions monnaie/état nation sont c'est le cas de le dire étroitement liée, avec la partie pile et face d'une même pièce.

Pour désormais ordonner aux dirigeants politiques mis en selle et totalement inféodés à leur main de pondre des lois et des directives bureaucratiques que n'aurait pas renier le système soviétique pour donner le pouvoir absolu au capitaliste.

Nous retrouvons ici le paradoxe propre à Uranus planète du capitalisme. Dans le fameux principe de la main invisible d'Adam Smith (1776 quelques années avant la découverte d'Uranus), considérait que la poursuite des intérêts individuels et égoïste qui conduit naturellement chaque individu à améliorer sa situation économique entraînerait une amélioration de la situation collective et donc des nations.

Grâce à cet espèce de main invisible véritable mécanisme autorégulateur du marché qui permet, grâce à la concurrence, une utilisation optimale des ressources productives.

Il était question pour que ça fonctionne que l'état au niveau économique n'intervienne pas pour ne pas perturber cet ordre naturel.

Or nous avions vu dans l'histoire que cette concurrence exacerbée se transformait en loi de la jungle où les plus forts finissaient par manger les plus petits pour se retrouver dans une situation de monopole. D'ailleurs la crise des années 30 fût l'aboutissement des conséquences logique de ce capitalisme sauvage, victime de ses contradictions avec surproduction et concentration des richesses dans les mains d'une élite.

Cette crise s'est déroulée sous le cycle Uranus/Pluton (Bélier-Cancer).

Pour en en sortir il a fallu l'interventionnisme des états et une politique dite Keynésienne dont le New Deal de Franklin Delano Roosvelt fût aux Etats-Unis l'épisode le plus emblématique.

A notre époque contemporaine sous le cycle faux jumeaux à celui des années 30 Uranus/Pluton (Bélier-Capricorne), c'est tout le contraire qui s'est produit.

C'est un interventionnisme étatique dévoyé aux mains des puissants tapis dans l'ombre des bureaux obscurs de Pluton en Capricorne signe de la bureaucratie et de la technostructure symbolisé pour l'Europe par l'Union Européenne qui s'est exprimé.

L'union Européenne a crée toute une batterie de normes très complexes et souvent complètements aberrantes pour les concitoyens, mais logique pour les commanditaires de ces structures capitalistiques, qui ont fini par amener au même résultat c'est à dire le Monopole d'une élite.

Il faut croire qu'entre Pluton en Cancer signe de l'enfance dans les années 30 (qui correspond au moment de la découverte de l'astre), et Pluton en Capricorne signe de la maturité, les élites ont gagné en expérience et tiré les leçons pour échafauder une stratégie plus sophistiquée pour conquérir le pouvoir absolu sur le monde.

Notamment en infiltrant directement les états pour esquiver la case interventionniste et new Deal d'un nouveau Roosvelt des temps modernes qui seraient venu après la crise des subprimes réguler pour corriger les excès.

Malgré les annonces des dirigeants pour donner le change à l'opinion publique, les banques centrales ont continuer à faire fonctionner la planche à billet. Aucune politique redistributive n'a été mise en place.

C'est une politique avant tout en faveur des plus riches et des agents économiques existants,  déjà tout puissant et monopolistiques qui a perduré.

Après la fin du cycle Uranus en Bélier, vient Uranus en Taureau qui enracine cette tendance forte.

Ce n'est pas un hasard qu'Apple dès le 11 mai dernier sous un Soleil en Taureau en synchronicité avec l'arrivée d'Uranus en Taureau le 16, lançait avec la collaboration de GoldmanSachs  sa propre carte bancaire.

"L'apple Pay"  sera effectif en 2019 très certainement avec le retour d'Uranus après 7 mars, après la fin de sa rétrogradation en Bélier.

Les autres GAFA géants d'internet devraient certainement suivre.

Au USA il existe ce qu'on appelle le " Visa Cashless Challenge".

La firme Visa offre des sommes colossales et très alléchantes aux établissements qui accepteront de ne plus prendre d'espèce.

La restauration est encore l'un des derniers bastions où l'argent liquide est majoritairement utilisé pour payer sa note.

Hors les passionnés d'astrologie savent que ce secteur d'activité est très étroitement lié au signe du Taureau.

Avec l'avènement d'Uranus en Taureau jusqu'au 26 avril 2026, il y a fort à parier que les partisans de la fin des espèces finiront par conquérir cette dernière chasse gardée qui n'a pas encore succombée totalement aux sirènes des cartes de crédits.

Pourquoi donc cette volonté de la fin des espèces comme dans le laboratoire à ciel ouvert de la Suède? C'est une façon de prolonger l'illusion que vos banques ultra endettées ont dans leur coffre l'argent qu'ils vous prêtent. Alors qu'en réalité les banques privées ont obtenu le droit de créer de l'argent à partir de rien.

Or après plus de 45 ans d'utilisation intensive et abusive de l'argent dette qui inonde toutes nos économies, avec un système bancaire qui s'est non seulement enrichi sur le dos des peuples avec les taux d'intérêt sur un bien collectif la monnaie nous l'avons rappelé plus haut normalement consubstantielle  à une nation, sont arrivées au bout du chemin de cette escroquerie mondiale.

Cet espèce de système pyramidale géant sorte de Ponzi généralisé à tous les étages et toutes les nations qui a provoqué crise sur crise et ruiné les pays est parvenu  à s'accaparer aujourd'hui nos bien publics via les politiques d'austérité imposée partout. 

Si ce n'est pas encore totalement le cas, c'est en tout cas en cours avec la série de privatisation des grands fleurons industriels français comme Alsthom, des sociétés d'autoroutes, des grands services publics (Sncf, les hôpitaux publics, des aéroports, de la Française des jeux, des barrages, …)

Avec les conséquences désastreuses sur la qualité du service rendu, l'exemple le plus flagrant est l'état déplorable de nos routes, avec paradoxalement (on retrouve le paradoxe d'Uranus) des actionnaires qui se gavent comme jamais. Ou des ponts voir le terrible accident de Gênes.

Mais aussi de nos terres cultivables, nos forêts, ou encore l'eau qui progressivement passent dans les mains du privée. 

Le géant de l'agroalimentaire Nestlé s'est emparé de la nappe phréatique Vittel.

60 millions de consommateurs a d'ailleurs tiré la sonnette d'alarme et accuse la firme d'assécher la nappe phréatique. Une partie croissante de la captation d'eau est réservée à l'exportation . Les habitants locaux sensés être prioritaire vont-ils devoir s'approvisionner ailleurs en eau potable. Un comble pour cette ville réputée pour sa ressource en eau.

Le même phénomène existe aux Etats-Unis puisque Foxconn le fabricant mondial d'électronique, a reçu l'autorisation le 30 avril 2018 de pomper l'eau du Lac Michigan, pile au moment où le soleil séjournait en Taureau le signe de la nature.

Ce business de l'eau douce est un terrain glissant et menace clairement notre survie.

Comme vous pouvez le constater le capitalisme symbolisé par Uranus ne recule devant rien pour conquérir de nouveaux espaces de liberté et s'accaparer nos biens communs.

Aujourd'hui les biens d'utilité publique et les bijoux de famille de la nation. Demain nos biens privées et notre argent (assurance vie, et épargne).

L'instauration de l'Euro tant décriée et à juste titre ne semble finalement qu'un galop d'essai grandeur nature et un marche pied vers une monnaie mondialisée et complètement dématérialisée.

Avant de remettre les compteurs à zéro des dettes le fameux Reset dont a parlé à plusieurs reprises Christine Lagarde la Directrice du FMI, ne se fera a priori qu'une fois la mission de l'oligarchie accomplie. Avoir gagné la partie de Monopoly géant avec de la monnaie de singe.

Cela pourrait se produire sous l'égide de Pluton qui fera ses premières incursions en Verseau le 24 mars 2023. 

Retrouvez cet article en format vidéo sur YouTube

 

 

 

Rédigé par Yanis Voyance Astrologue

Publié dans #Ecologie Economie & Astrologie

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Elisabeth 25/08/2018 11:14

et bien… nous allons développer les monnaies locales qui existent déjà partout et soutiennent l'écologie agricole et surtout humaine. Ce rouleau compresseur très dangereux nous pousse à renouer fortement avec la proximité des vrais échanges humains. merci Yanis pour cet article très bien documenté.

Yanis Voyance Astrologue 25/08/2018 20:10

Bonsoir Elisabeth, merci à vous pour votre fidélité au blog...effectivement c'est la clef le local et de fonctionner en économie de proximité, j'ai vu qu'il y avait déjà des monnaies locales...pour ma part j'encourage à éviter le sans contact, à payer le plus possible en espèce de sélectionner les produits qu'on achète en vérifiant qu'ils sont le plus possible locaux, ethniques, respectueux de l'environnement, la nature et les animaux; Eviter le plus possible les produits des grandes firmes même si elles prétendent être vertueuse à grand coup de renfort médiatique, c'est souvent faux quand on creuse un peu dans le détail et que l'on analyse les éléments de langage ainsi que les supports et contenus marketing employés...