Peut on croire que le nouveau 1er Ministre Espagnol Pédro Sanchez va taxer les banques pour financer les retraites?

Publié le 21 Juillet 2018

Le fait d'actualité:

BFM TV nous  apprend que le chef du nouveau gouvernement espagnol Pédro Sanchez a annoncé la création d'un nouvel impôt spécifique en direction des banques pour financer les retraites, alors que la sécurité sociale est hautement déficitaire.

Sur le principe et le papier cette idée ne peut que ravir les fervents défenseurs de la justice sociale, pas seulement en Espagne mais également en France.

Forcément le projet paraît séduisant et demanderait à être en urgence dupliqué dans notre pays où le financement des retraites et de l'ensemble des prestations de solidarité nationale font régulièrement les frais de détricotage, de coupes budgétaires pour résorber le taux d'endettement colossal de l'état.

Sauf que d'après la Fédération Française Bancaire le taux de pression fiscale des banques dépasseraient déjà le seuil des 60%, ce qui pénaliserait le financement de l'économie.

D'autres sources nous indiquent au contraire que les banques européennes sont de véritables mastodontes d'avantages au service d'elle même que de l'économie réelle.

Le système bancaire serait dominé par une quinzaine de banques systémiques.  4 en France atteignent une taille critique avec des bilans comptables qui pèsent autant que le PIB des états.

Ces banques sont  paradoxalement des colosses aux pieds d'argile à cause des importantes fluctuations des marchés financiers sur lesquelles elles ont adossées l'essentiel de leur activité.

Si ces activités sont plus rentables sur le court terme, elles nuiraient au consommateur des services bancaires et aux investisseurs de l'économie réelle qui supportent une sur-tarification des services, et un manque de soutien pour des projets utiles pour le développement économique. Sans oublier le risque que font courir ces banques sur l'économie. , 

Ce paradoxe fût symbolisé dans notre ciel par le cycle Uranus/Pluton (Bélier-Capricorne) figure de la grande crise systémique de notre économie.

Avec l'avènement récent d'Uranus en Taureau qui va former pendant les deux prochaines années  un cycle au demeurant positif avec Saturne/Pluton en Capricorne, on aurait pu  légitimement se demander si l'heure d'un tournant vers un cercle plus vertueux n'a pas sonné?

Allait t-on enfin réduire l'excroissance financière à l'origine de cette crise débutée en 2007-2008 sous les début du cycle de Pluton en Capricorne en taxant les banques?

Il semblerait malheureusement que nous n'en prenions pas le chemin.

L'idée de taxation des banques pour compenser le risque systémique qu'elles font courir à toute l'économie avait été introduite dès les prémices de  la formation du cycle Uranus/Pluton en 2011.

Ce dispositif était trop infime pour être efficace. Le montant de l'impôt déjà dérisoire a chaque année  baissé de façon constante dans le plus grand secret.

On apprend de source sûr que cette taxe bancaire est déjà programmé pour disparaîtra en janvier 2019 encore dans le plus grand silence, alors qu'il aurait été plus judicieux de la prolonger, l'augmenter et l'étendre selon les annonces faites par le Ministres espagnol.

 

Cette période de janvier 2019 correspond au retour d'Uranus en Bélier par un mouvement de rétrogration et la reformation du cycle Uranus/Pluton qui prépare le cycle suivant celui d'Uranus en Taureau(retour le 7 mars 2019 jusqu'au 26 avril 2026) qui va enraciner cette tendance dans le temps. 

 

Les lecteurs et auditeurs qui me font l'amitié de me suivre sur ce blog et YouTube connaissent depuis un bon moment nos analyses et ressentis  sur les effets possibles de l'influence du cycle Saturne/Pluton qui est en train de se former en Capricorne associé au  transit d'Uranus en Taureau. (Voir les vidéos sur le cycle Saturne/Pluton en Capricorne et Uranus en Taureau).

 

Thème astral de Pédro Sanchez

Pour l'heure jetons tout de même un rapide coup d'œil au thème astral du nouveau chef du gouvernement Pédro Sanchez est né le 29 février 1972 à Madrid.

Le nouvel homme fort de l'Espagne est donc Poisson (signe humain et sensible) avec un Neptune très fort (motif d'espoir) mais en dissonance à son Soleil.

La dysharmonie d'un astre à un autre n'a pas systématiquement une connotation négative, tout dépend bien entendu du contexte où s'exprime son énergie.

Neptune représente le rêve, l'idéal humain mais aussi les chimères et les utopies surtout lorsque l'astre est mal engagé à un luminaire (ici le Soleil).

Cette figure est idéale dans des métiers comme psychologue, médecin et thérapeute de l'âme, guérisseur, bénévole d'une ONG, association à vocation philanthropique…

Mais en politique où l'humain a très peu de place surtout en ce moment où les astres les plus forts sont ceux qui sont plutôt positionnés en signe de terre (Taureau-Capricorne) qui exprime le matérialisme et le rationalisme.

Donc même si Neptune céleste tout puissant en Poisson vient contrebalancer cette tendance en sensibilisant les gens aux causes plus humaines et que le chef d'état espagnol est susceptible d'être le premier concerné puisqu'il est justement né sous le signe du Poisson,  il est sage de rester  prudent quant  à l'enthousiasme que peut susciter l'annonce  d'une telle mesure. (Surtout au vu de la toile de fond céleste mondiale du moment qui donne un contexte peu propice à la mise en oeuvre d'une telle mesure).

En plus Neptune est la planète qui gouverne le Poisson un signe d'eau qui peut vous faire nager dans lagons bleus et eaux clémentes, comme provoquer des tempêtes et tsunamis de déception en douchant la ferveur populaire. 

Avec un carré Soleil/Neptune les trahisons et désillusions sont souvent légions. Si ce n'est pas le responsable qui déçoit, ce sont des personnes qui gravitent autour de son écosystème politique, qui peuvent le trahir et donc décevoir les électeurs.

.

Cette prudence doit être d'autant plus de mise que Pédro Sanchez est marqué par les cycles:

-Saturne/Neptune négatif (le cycle des faux prophètes qui avait amené Alexis Tsipras en Grèce au pouvoir. L'ancien leader de Syriza pourtant placé à l'ultra-gauche de l'échiquier politique grec  a fait avalé les cures et potions d'austérité les plus dures à son peuple qu'aucun autre responsable d'un autre bord politique n'aurait pu faire.

-Saturne/Uranus négatif (cycle de l'ultra libéralisme)…(voir dans un article du courrier international comment nos pauvres amis Grecs sont contraints de léguer leur héritage à l’État, faute de pouvoir payer les impôts sur les biens immobiliers. Une conséquence des politiques d’austérité infligées au pays par l’Union européenne et le FMI )

Notons que l'homme politique est marqué en natal par le Taureau (Mars).Son arrivée coïncide avec le transit qui était à l'époque imminent d'Uranus en Taureau reformant ainsi le cycle Saturne/Uranus (Taureau-Capricorne).

On remarque que monsieur Sanchez possède aussi dans son thème astral Jupiter (ambition politique) en Capricorne (signe réaliste qui est aussi celui des institutions européennes, les structures bancaires...)


Si l'on faisait un parallèle avec la France, on remarque que  la plupart des personnalités politiques de premiers plans sont marqués de près ou de loin par le Capricorne signe qui bénéficie en ce moment du soutien de Pluton (astre pour faire très court de la banque mondiale, de la ploutocratie).

C'est par exemple le cas d'Emmanuel Macron Ascendant Capricorne, mais même de ceux qui se présentent comme des opposants farouches exemple Nicolas Dupont Aignan (Poisson lui aussi qui a Jupiter/Saturne en Capricorne), Marine Le Pen Lune en Capricorne, François Hollande Lune conjonction/tête du dragon en Capricorne, Nicolas Sarkozy tête du dragon en Capricorne, Manuel Valls Lune en Capricorne liste non exhaustive...

Cette correspondance zodiacale capricornienne sous l'influence plutonienne laisse penser que ces personnalités politiques ont droit de cité y compris dans l'opposition ou sont promus au pouvoir parce que l'oligarchie incarné par Pluton le veut bien.

 

Il n'est donc pas impossible qu'il existe une fois de plus un décalage entre les annonces du Premier Ministre ibérique et la mise en oeuvre. C'est d'autant plus vrai que sa mesure serait en rupture totale avec le dépôt des épargnants  taxés depuis le 7 juillet 2014 (Source l'économie du matin qui avait titré "L'Espagne taxe les comptes bancaires, le plus grand Hold-Up de l'histoire?" 

Depuis cette crise des suprimes de 2008 qui s'est déroulée en parfaite synchronicité avec les premières incursions de Pluton en Capricorne, beaucoup d'annonces pour réguler étaient sur la table (taxe tobin, régulation de l'impression des billets quantitative easing…).

Mais force est de constater que 10 ans plus tard il y a peu de résultats concrets, c'est même tout l'inverse.

La planche à billet a continué à fonctionné à plein régime pour permettre la captation de richesse des populations et des pays.

Cette dette impossible a rembourser a été artificiellement crée par le monde de la finance pour lui permettre de faire une véritable razziât sur l'économie réelle à savoir notre épargne, nos assurances vies, qui est le dernier étage du processus après avoir attaqué  les fleurons de notre industrie, nos services publics, nos routes, nos aéroports, nos terres agricoles. Voir nos vidéos sur Uranus en Taureau. 

Nous pouvons établir un constat analogue sur l'affaire la fameuse affaire panamas papers, où la plupart des annonces furent contredites quelques mois plus tard par le retrait de certains paradis fiscaux des listes noires...etc... (UE en mars 2018 change la liste le panama ne figure plus sur la liste noire).

Si l'on voulait régler le problème en France comme en Espagne ou dans le reste de l'Europe, il aurait fallu traiter le mal à la racine à la mode islandaise.

Les islandais n'y étaient en effet pas allés par 4 chemins en mettant carrément les banquiers en prison (source Le Monde 2 décembre 2016 lire l'article sur les banquiers voyous) juste après la crise bancaire.

Cette décision contraste avec la décision du gouvernement espagnol qui a été par exemple de taxer les épargnants en 2014 ou le gouvernement français qui a fait payer la notre aux citoyens de façon moins directe.

(Ce n'est pas l'économie des français qui avait été sauvée comme l'avait en son temps déclamé Nicolas Sarkozy mais les banques elles mêmes avec au passage une répercussion sur l'augmentation de la cherté de la vie et de la pression fiscale sur le contribuable, bien lissé pour que ça passe en douceur..).

L'autre question que l'on a déjà abordée, c'est que le système bancaire tel que nous le connaissons est en train de vivre ses dernières heures.

La plupart des banques systémiques sont surendettées avec des coûts fixes (masse salariales, structures bancaires très importants par rapport à d'autres opérateurs internet et banques en ligne…

Le système bancaire tel que nous le connaissons va de toute façon être supplantés assez vite par les GAFA (Google, Apple, Facebook…)

 

D'ailleurs nous avions vu dans nos interventions vidéos qu' Apple avec le concours de Golmansachs a tout récemment sorti sa propre carte de crédit.

 

Cet évènement a d'ailleurs fait l'objet d'une annonce presse en parfaite synchronicité avec les premiers transits d'Uranus (nouveauté, libéralisme, internet, capitalisme) en Taureau (signe de l'économie de l'épargne...qui est bien l'indice des prémices de l'avènement d'un nouveau système bancaire plus dématérialisé et le risque de voir les multinationales tout contrôler.

Rédigé par Yanis Voyance Astrologue

Publié dans #Politique & Astrologie

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

anonyme 21/07/2018 21:23

Bonsoir Yanis

Le cuivre est utilisé dans les câbles électriques des maisons/batiments, des voitures/transports, des appareils électriques et électroniques.
Or le cours du cuivre est entrain de chuter fortement depuis peu, il annonce donc une crise économique mondiale avec une forte probabilité.

Dr cuivre est malade - Une crise mondiale menace d'apparaître après la plus forte baisse en 7 ans
Dr.Copper Is Sick - Global Growth Scare Looms After Biggest Drop In 7 Years
https://www.zerohedge.com/news/2018-07-11/drcopper-sick-global-growth-scare-looms-after-biggest-drop-7-years
+
Dr. Copper Warns the Fed... Keep This Up and Stocks Crash
https://www.zerohedge.com/news/2018-07-11/dr-copper-warns-fed-keep-and-stocks-crash