Pourquoi la hausse des salaires s'annonce faible ou à la baisse malgré une croissance qui repart à la hausse?

Publié le 17 Mars 2018

Le fait d'actualité:

Malgré des indicateurs économiques au vert avec une prévision de croissance de 2%, des dividendes qui n'ont jamais été aussi élevés avec 1000 milliards d'euros versés l'an passé un record en hausse de 7,7%, les augmentations de salaires restent dérisoires voir inexistantes.

Est-ce que les chefs d'entreprises n'auraient d'yeux que pour leur financeurs et les actionnaires mais se moqueraient de leur salariés et collaborateurs?

Selon Christian de Boissieau économiste chez BFM Business pense que le problème est ailleurs et qu'il serait plutôt dû aux inquiétudes et incertitudes de la révolution numérique dont les chefs d'entreprise ignoreraient les conséquences.

Cette explication bien que valable me parait un peu légère pour résumer à elle seule ces augmentations riquiquis des salaires.

Les raisons sont bien plus structurelles que conjoncturelles. Voici un bref rappel qui entremêle comme à notre habitude relation entre influence céleste et réalité économique:

 Nous avions expliqué que la croissance représentée par Jupiter qui avait séjourné en Balance signe de la France de la Ve République  toute l'année 2016-2017 était en trompe l'œil, à cause du carré Uranus/Pluton (cycle de la grande crise du capitalisme qui ressemble à son frère jumeaux des années 30 et qui sévit depuis 2008 pour Pluton et 2011 pour la dissonance Uranus/Pluton).

Or  après l'euphorie de Jupiter en Balance, et après avoir restauré leurs marges, les chefs d'entreprise sont retombés en 2018  sur le principe de réalité et un plus grand pragmatisme  avec Saturne en Capricorne en dysharmonie à la Balance.

Les entreprises françaises sont de longue date ultra-endettées. (Lire l'article du Monde du 16 décembre 2017, alerte sur les grandes entreprises accros à la dette article publié 4 jours avant le transit de Saturne en Capricorne comme pour annoncer la fin de la récréation)

Le CICE lancé sous le quinquennat Hollande qui avait pour but de pallier à cette difficulté fût un fiasco, et n'a profité qu'à des entreprises qui n'en avaient pas réellement besoin. Ce sont  les grandes firmes plutôt que les TPE et PME qui en ont bénéficié alors que les petites et moyennes entreprises composent l'essentiel du tissu industriel français.

Cette mesure dont le coût pour le contribuable fût exorbitant 1% du PIB, n'a au passage pas réellement crée d'emploi. 

Concernant ensuite cette croissance de 2% il faut examiner de près sa composition.

C'est principalement du financement de la dette par la dette.

Depuis l'interdiction d'actionner le robinet de la monnaie centrale au profit de la création monétaire par le crédit, la croissance se fait uniquement par la dette qui est intenable sur la durée. (La dette nourrit d'autres dettes plus importantes pour alimenter la croissance) (Loi du 3 janvier 1973, prolongé par l'art 121 du Traité de Lisbonne)

D'où d'ailleurs les premières faillites bancaires avec l'évènement de Pluton en Capricorne. (Pluton a détruit des banques Lehmann Brother étant la plus connue mais d'autres ont chuté aux USA, et en Europe).

Les banques centrales américaines et  la BCE n'ont pas cessé de faire fonctionner la planche à billet pour maintenir sous perfusion l'économie. Les banquiers centraux traiteraient la question comme s'il s'agissait d'un problème de liquidité, alors qu'il s'agit d'un problème de solvabilité. Ne parlons pas du cas du Japon qui inonde les marchés de Yen !!! 

La quantité de monnaie est trop importante par rapport à la production de l'économie réelle. Les grandes entreprises et leurs analystes financiers le savent mais envoient leurs communicants nous raconter que tout va bien, alors que la réalité est tout autre.

D'ailleurs si la croissance était si belle et solide  pourquoi désormais intégrer dans le calcul du PIB avec Jupiter en Scorpion en Espagne drogue et prostitution et en France la drogue, si ce n'est pour la doper artificiellement. (Nous avions publié un dossier dans nos colonnes à ce sujet intitulé non sans un brin d'ironie la Croissance du PIB un nouveau mode de calcul stupéfiant!!!!).

L'euro est trop cher par rapport à l'économie française. De 6,8 fois nous dit le FMI (source le Figaro) et de 18% pas assez fort pour l'économie Allemande. Si le Français moyen qui ne scrute pas à la loupe la rubrique finance n'est pas au courant de cette réalité, on peut raisonnablement supposer que les chefs d'entreprises savent tout cela.

Et d'ailleurs c'est la raison de licenciement et plan sociaux massifs. En effet dans le passé avant la mise en circulation de l'Euro le 1er janvier 2002 avec sa parité fixe, l'état pouvait en cas de besoin faire une dévaluation compétitive pour relancer son économie. C'est à dire faire baisser la valeur de sa monnaie nationale. Or comme l'euro est une cote mal taillée à taux invariables, l'ajustement se fait par l'humain et les entreprises qui ferment. Mais aussi les services publics qui sont privatisés et détruits. Les conséquences sur le plan humain sont d'ailleurs catastrophiques.

Challenge vient de titrer "Série noire à l'hôpital, les urgences françaises à l'agonie". En effet on apprend que deux personnes âgées sont décédées alors même qu'elle n'ont pu être occultées à cause d'un personnel débordé, et saturé. Nous retrouvons bien ici Saturne planète de la vieillesse et dans le signe du Capricorne celui des seniors, aux côtés de Pluton la mort. Ces drames ont eu lieu sous le signe du Poisson (signe de l'humain et de la médecine) carré à Mars (accident ). Voir notre vidéo (L'hôpital public au bord du burn out, la goutte d'eau de Neptune qui fait déborder le vase du Poisson).

Les entreprises vont donc irrémédiablement continuer  à faire des plans sociaux et délocaliser;

Les responsables pensent plus à se désendetter ou se constituer un trésor de guerre plutôt qu'à augmenter leur salariés dont certains sont de plus en concurrence avec les travailleurs détachés des autres pays de la zone euro dont la main d'œuvre est à bas coût.

Pourquoi un chef d'entreprise augmenteraient ils donc ses salariés puisque dans certains secteurs d'activités ont lui propose une main d'œuvre bon marché? L'entrepreneur n'est pas par définition un philanthrope mais cherche à ce que son affaire soit viable économiquement. 

En plus avec cet environnement économique qui se déprécie avec des lendemains très incertain, un pouvoir d'achat qui baisse les entreprises estiment que le carnet de commande a peu de chance de se remplir à moyen terme.

Il n'y aura donc pas d'effet d'entraînement, la croissance a besoin de marcher sur ses deux jambes, investissement et consommation. Ce n'est pas la philosophie de la BCE dont l'obsession est de contrôler l'inflation pour favoriser la rente. Or il faut un minimum d'inflation pour qu'il y ait de la croissance pour créer de l'emploi et redistribuer.

Avec Uranus qui va bientôt amorcer son transit en Taureau ce sera l'enracinement de la concurrence du tous contre tous.

A titre d'exemple, nous voyons un gouvernement qui confient aux infirmières des prérogatives autrefois exclusives au médecin. Ce dernier aura moins de travail donc il aura plutôt tendance devant cette incertitude à ne pas augmenter ses salariés et à fortiori pas à embaucher et peut être même à terme à licencier. 

Demain matin on apprendra qu'une nouvelle mesure gouvernementale enlèvera cette fois des prérogatives aux infirmières pour les confier à des aides soignantes ou auxiliaires de vie. Et ainsi de suite. Après avoir mis en concurrence les jobs sous qualifiés, c'est désormais au tour des emplois hautement qualifiés d'être soumis à cette libéralisation sauvage, qui n'est qu'un prélude avant l'ubérisation au moment du cycle Saturne/Uranus (Verseau-Taureau) à l'horizon 2021, puis la robotisation après 2023 et surtout après la fin avril 2026 avec Uranus qui transitera le Gémeaux signe de l'intelligence qui verra une exposition de l'intelligence artificielle.

La révolution robotique va progressivement dans le futur venir remplacer l'humain dans de nombreuses tâches et travaux;

Avec cet horizon en ligne de mire, cette incertitude dont parle l'économiste n'est pas source de stress ou d'angoisse pour les très grands groupes. Au contraire c'est l'assurance de gain de productivité conséquents grâce aux robots, les décideurs peuvent donc désormais par anticipation "mépriser" d'avantage encore le talent et le génie humain d'où des salaires qui ne monteront pas.

Nous avions annoncé la fin du smic en France et en effet plusieurs articles publiés récemment évoque des rapports qui préconisent la mise en place d'un SMIC européen qui  nivèlera à coup sur par le bas le salaire minimum hexagonal. Source Le Figaro (26 février 2018)

 

 

 

Rédigé par Yanis Voyance Astrologue

Publié dans #Ecologie Economie & Astrologie

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

anonyme 20/03/2018 15:23

Un véhicule autonome (sans conducteur) appartenant à la société Uber a tué une piétonne à Tempe_(Arizona) aux Etats-Unis le dimanche 18 mars à 22h00 locale.
La piétonne avec un vélo a traversé la route hors d'un passage piéton

Uber Halts All Autonomous Car Tests; Police Say Vehicle Showed "No Sign Of Slowing" In Deadly Crash
https://www.zerohedge.com/news/2018-03-19/uber-halts-all-autonomous-car-tests-after-deadly-crash-overnight

États-Unis : accident mortel entre un piéton et une voiture autonome Uber
https://www.sciencesetavenir.fr/high-tech/transports/l-accident-d-une-voiture-uber-sans-conducteur-a-coute-la-vie-a-une-pietonne_122190

Accident mortel d'un Uber autonome : cauchemar des constructeurs et interrogations en série
http://www.europe1.fr/technologies/accident-mortel-dun-uber-autonome-cauchemar-des-constructeurs-et-interrogations-en-serie-3603995

Quelles conséquences après l'accident mortel impliquant une voiture autonome Uber ?
http://www.liberation.fr/planete/2018/03/20/quelles-consequences-apres-l-accident-mortel-impliquant-une-voiture-autonome-uber_1637493

Uber suspend son programme de voitures autonomes après une collision mortelle
http://www.lefigaro.fr/secteur/high-tech/2018/03/19/32001-20180319ARTFIG00238-etats-unis-un-vehicule-sans-chauffeur-uber-tue-une-pietonne-dans-l-arizona.php

Maintenant un tribunal devra se prononcer sur le coupable de cette mort :
Uber ? Le fabricant du véhicule , c'est à dire Volvo ? Les développeurs du ou des logiciels ? L'intelligence artificielle qui prend ces décisions elles-même en fonction de ce qu'elle a appris ?
La personne derrière le volant mais non conducteur.

Vu les sommes d'argent en jeu, je crains que c'est la personne derrière le volant qui va servir de lampiste même s'il ne conduisait pas.

Yanis Voyance Astrologue 21/03/2018 13:04

j'avais vu passer l'info, avant que cette innovation soit vraiment au point il va s'en passer du temps, très certainement un cycle Uranien de 7 ans et l'avènement de l'astre en gémeaux (signe d'intelligence)...avril 2026;;;;nous aurons Pluton en Verseau et Neptune en Bélier (signe de l'automobile), nous avions vu dans un précédent article que l'automobile s'était développé avec Neptune en Bélier qui faisait son entrée en Bélier le signe de la vitesse et de l'automobile, c'est la naissance de l'industrie automobile. Les premiers constructeurs apparaissent véritablement que 30 ans plus tard, très exactement le 2 avril 1891. Sous le signe du Bélier naquit la firme Peugeot.

A noter l'analogie entre la conduite autonome d'Uranus en Gémeaux...mais aussi Neptune en Bélier (intuition comme pour l'écriture intuitive de nos téléphones qui a été conçu sous le cycle Uranus/Neptune Verseau puis à partir de 2003 Uranus en Poisson avec le maitre du Poisson Neptune toujours en Verseau, et Uranus maitre du Verseau en Poisson (interception).