La revanche des "petits candidats" à la présidentielle 2017, debrief débat à 11 du 4 avril 2017

Publié le 8 Avril 2017

Le fait d'actualité:

Ils étaient 11, et le 7 mai 2017, il n'en restera qu'un!

Ce lancement n'est pas celui d'un nouveau jeu de télé réalité, ou un match de football,  mais bien un débat politique "historique" pour l'élection présidentielle 2017, auquel plus de 6,5 millions de téléspectateurs auraient assisté mardi soir dernier.

Cette confrontation  réunissant sur un seul et même plateau autant de candidats représentant tous les courants politiques qui traversent la société française est inédit sous notre Ve République.

C'est ce temps fort qui marquera quoiqu'il arrive durablement les esprits que je vous propose d'observer à la lumière céleste. 

Les candidats présents sur le plateau:

Nathalie Arthaud (LO): Née le 23 février 1970 à  22h30 à Romans sur Isère (26) Poisson asc Balance

Philippe Poutou (NPA): Né le 14 mars 1967 à 9h50 à Villemonble (93) Poisson asc Gémeaux

Jacques Cheminade (SP): Né le 20 août 1941 à 22h30 à Buenos Aires Argentine Lion asc Taureau

Jean Lassalle (Résistons): Né le 3 mai 1955 à 14h à Lourdios Ichère (64) Taureau asc Vierge

François Asselineau (UPR): Né le 14 septembre 1951 à 5h10 Paris(75) Vierge asc Vierge 

Nicolas Dupont Aignan (DF): Né le 07 mars 1961 à 20h30 à Paris Poisson asc Balance

Marine Le Pen (FN): Née le 5 août 1968 à 11h20 à Neuilly sur Seine Lion asc Balance

Jean-Luc Mélenchon (Insoumis) Né le 19 août 1951 à 8h20 à Tanger Lion asc Vierge

Benoit Hamon (PS) Né le 26 juin 1967 à 6h30 à Saint Rénan (29) Cancer asc Cancer

François Fillon (LR) Né le 4 mars 1954 à 21h15 à Le Mans (72) Poisson asc Balance

 Emmanuel Macron (EM) Né le 21 décembre 1977 à 10h40 à Amiens (80) Sagittaire ascendant Capricorne

Hormis Jean Lassalle chacun des candidats a déjà fait l'objet dans nos colonnes d'un ou plusieurs articles , mettant en évidence des traits de caractère inhérent à leur thème natal, avec pour certains des prévisions et prédictions sur cette présidentielle 2017.

Je vous propose pour ceux qui prennent en cours de route mes écrits, de  retrouver ces articles ci-dessous. 

Pour ce débat et ce cru présidentiel 2017, nous pouvons  noter une belle représentation des natifs du Poisson, 4 candidats sur 11 (Nathalie Arthaud, Philippe Poutou, Nicolas Dupont Aignan et François Fillon). La présence de Neptune céleste (courant collectif, humanité) dans le signe qu'il maîtrise le Poisson depuis 2012,  produit une certaine émulation et un brassage populaire favorable à ce signe.

 

 

Le débat a commencé ce Mardi 4 avril à 20h40 dans les studios de BFM TV à la Plaine Saint Denis en région parisienne, sous le signe du Bélier ascendant Bélier, avec un Milieu du Ciel en Cancer, et s'est fini autour de 0h40 avec une Lune en Lion, un ascendant Sagittaire et un Milieu du Ciel en Vierge.

En observant la carte du ciel de l'heure H du début du débat, ce qui saute directement aux yeux c'est le nombre important de planètes angulaires valorisées.

Nous avons en premier lieu  l'axe Ascendant-Descendant où l'on retrouve  de part en part de la roue zodiacale, le mastodonte Jupiter qui symbolise  le gigantisme, la vie sociale et politique. L'astre est en conjonction parfaite à 18° de la Balance à la cuspide qui montre l'importance du dispositif.

(Selon une information rapportée par une de nos lectrices Charlotte les degrés Sabians de Jupiter en Balance 18° Degré de Gouvernement en Hindou, ceux de Dane Rudhyar une bande de brigands en embuscade, "s'élever contre des privilèges sociaux disproportionnés, revendication collective).  

Et de l'autre, nous avons le descendant encadré par le Soleil qui est rattaché à la lumière, la vitalité et le spectaculaire, et Uranus qui renvoi à l'idée de nouveauté. La combinaison Soleil/Uranus  met donc en exergue le caractère inédit de l'évènement, avec l'idée de show télévisé.

Tout cet ensemble se retrouve sur l'axe névralgique de notre Ve République du 28 septembre 1958 à 22h à Paris (Balance ascendant Gémeaux).

Si l'on superpose la carte du thème fondateur, on retrouve Jupiter en Balance où séjournait  le Soleil symbole  du  monarque républicain , celui qu'on doit élire prochainement et  la lune étroitement associée au  peuple en Bélier.

Jupiter (le monde) en Balance le signe de notre pays, montre que le monde entier a les yeux rivés (Soleil en Bélier signe de la vue), sur cette campagne présidentielle. Si chaque scrutin élyséen est d'une importance capitale, celui-ci montre bien par la présence du géant Jupiter que l'enjeu est crucial. La tension d'Uranus et l'angoisse de Pluton sont palpables.

La Lune céleste  du début de l'émission (public, popularité) était au Milieu du Ciel (vie publique) en Cancer (signe de la famille). Cette position montre que le public était au rendez-vous, bien installé dans son fauteuil, dans son foyer, en famille. Cela ce n'est pas un scoop, puisque l'audience était très importante!

La Lune à l'instar de sa dimension astronomique (plus petit des astres), symbolise aussi l'enfance,  l'état de nourrisson. Par extension on peut associé ce symbole aux "petits candidats" . Ce sont bien les "petits" candidats qui étaient ce soir  à l'honneur au Milieu du Ciel avec également le carré à Jupiter (planète des honneurs) installée en Balance. A l'inverse (c'est l'aspect paradoxal d'Uranus) opposée à  Jupiter plus grosse planète du système solaire, qui symbolise les "grands candidats".

Dans l'émission du 20 mars dernier sur TF1, ils n'avaient été que 5 candidats invités sur 11 , et Nicolas Dupont Aignan s'en était offusqué en quittant le JT de la chaîne deux jours avant pour protester contre cette discrimination.

En dehors du temps de la campagne officielle, cette différence entre les petits et grands candidats a toujours  été légion depuis que l'élection présidentielle existe au suffrage universel.

L'équité que met en avant le CSA (Conseil Supérieur de l'Audiovisuel) est en réalité une pondération du temps de présence dans la presse et les médias en fonction du poids électoral déjà enregistré dans les précédentes élections.

Ce n'est seulement qu'à partir du 10 avril prochain que l'on entrera dans la période du stricte décompte et de l'égalité du temps de parole.

Cette règle inique a finalement toujours permis le reste du temps politique, au même tête et même parti de jouir d'une grande visibilité médiatique dont on sait qu'elle est déterminante et induit même le résultat à une élection. (Plus on passe à la TV, plus les gens vous connaissent et plus vous avez de chance d'être élu, l'inverse est aussi vrai).

Mais cette année avec ce cycle Jupiter/Uranus/Pluton les "petits candidats" se rebellent et la fronde a été menée notamment par Nicolas Dupont Aignan.

C'est très certainement en réaction à cette plainte et ce coup d'éclat médiatique contre une chaîne concurrence, que BFM TV a décidé de prendre le contre pied (Uranus est la planète des contre-pieds) pour montrer que la chaîne en continue en ce moment très controversée pour ne pas dire de plus en plus contestée, respecte la pluralité des opinions.

Les directeurs de chaîne coupent ainsi l'herbe sous le pied à d'éventuelle futurs  détracteurs. Ainsi quand l'un d'eux dira que ce médias favorise un candidat plutôt qu'un autre, les éditorialistes pourront toujours se targuer d'avoir été les premiers à favoriser la pluralité.

S'il est  vrai que cette initiative est un pas de géant démocratique, elle est pour le moment encore trop rare pour véritablement influencé durablement le destin de la vie politique française.

Surtout lorsque l' on voit le traitement partial et orienté qui a été fait à l'issu de l'émission, cela vient annihiler la belle initiative prise par la chaîne d'information de la TNT. On peut une nouvelle fois s'interroger sur la neutralité et le respect de la charte de déontologie journalistique.

Ceci étant dit, vous verrez que rien qu'une grande émission peut changer beaucoup des choses et même renverser la table à cause de ce cycle Jupiter/Uranus l'influence céleste des grands changements, des bouleversements, des révolutions y compris dans l'ordre d'arrivée des petits "chevaux présidentiels" ou en tout cas des scores électoraux que l'on prête aux uns et aux autres par la sacro-sainte voie sondagière.

 La Lune du soir en Cancer évoque donc le passé, et Pluton  en opposition proche du Fond du ciel en Capricorne (signe des traditions) remet en question ce qui était une tradition établie de longue date, avec Uranus au carré qui rénove, et révolutionne le débat politique (Jupiter). (On retrouve bien le losange Lune-Jupiter-Pluton-Uranus).

Pluton planète des révélations et de puissance trônait nous venons de le dire angulaire en Fond du Ciel, l'équivalent de la maison IV (4e signe du zodiaque le Cancer) qui régénère par l'exposition médiatique (Soleil/Uranus) au Descendant (autrui)  la  force des petits candidats.

Pluton est la planète de la destruction et trône dans le signe du Capricorne qui est aussi le signe  des structures étatistes, des institutions et de l'Union Européenne qui se fracture par la mise en évidence (Soleil) de contradictions (Uranus) criantes de notre système politique.(Lire l' article du 2 novembre 2011 intitulé Crise de l'Europe ou Crise de civilisation, l'Euro et la Grèce vont-ils être sauvés du 28 mai 2012)

 

La Lune indice de  popularité en Cancer le signe de la famille, et par extension de la nation, carré à Jupiter (astre en exaltation quand il est en Cancer, et exprime la surreprésentation) amène à la vue de tous et dans la confrontation des idées (Mercure/Mars en Taureau), l' importance des mouvements euroseptiques, souverainistes, patriotiques, nationalistes.

Nous avions en effet sur le plateau une très forte représentation des candidats qui de près ou de loin défendent l'état, la nation, face aux tenants de l'Union Européenne de plus en plus minoritaire.

Concernant Emmanuel Macron, il est clairement le candidat  mondialiste et européiste assumé.

Sa forte présence Sagittaire et sa signature Jupitérienne,qu'il a d'ailleurs revendiqué dans une interview du 16 octobre 2016 "Je veux  rompre avec la "présidence normale" de François Hollande pour être un Président  Jupitérien". Si le mot Jupitérien est une expression emprunté à la sémantique 'astrologique, il veut exprimer l'idée de puissance et de président exceptionnel. Comprenez le super-héros ou homme providentiel!

Sauf que si on regarde l'opposition de Jupiter à son amas en Sagittaire, on s'aperçoit qu'il se voit pour reprendre l'expression d'une lectrice et passionnée d'astrologue du blog Sarah : " Comme la grenouille qui voulait être plus gros que le bœuf de la fable de Jean De La Fontaine".

De plus en ce moment son Jupiter natal est attaqué par le cycle Jupiter/ Uranus/Pluton qui montre qu'il ne contrôle rien et que le pouvoir est entre les mains de ses amis banquiers du monde (Jupiter) de la finance (Pluton) qui sont d'ailleurs propriétaires des médias (Uranus). Son ambition aussi démesurée soit-elle n'aura finalement que pour seule limite le rôle que l'establishment, et l'Union Européenne lui ont assigné.

Ajoutons à cela que Neptune en dissonance à ses planètes en sagittaire joue le rôle du prestidigitateur et d'illusionniste; 

 Quant à François Fillon s'il défend une position européiste dû principalement à la présence de Mars (action) en Sagittaire (vers l'expansion, et l'étranger), face à Jupiter(monde) en Gémeaux (presse).  Dans le passé plus lointain sa position n'a pas toujours été celle là.

 D'ailleurs Nicolas Dupont Aignan  a rappelé au cours du débat à  l'ancien Premier Ministre qu'il avait voté non à Maastricht en 1992 aux côtés de son mentor Feu Philippe Seguin.

Pour finalement réviser sa position comme beaucoup de politicien pour faire carrière, être fidèle à la ligne politique officielle de son parti, et sans doute ne pas connaître le même sort de l'ancien Président de l'Assemblée Nationale qui était de son vivant sans  arrêt décrédibilisé, marginalisé et moqué.

Souvenez vous pour les plus anciens, Philippe Seguin était présenté dans les guignols de l'info avec des habits sado maso en train d'être fouetté. Alors qu'en réalité son intervention du 5 mai 1992 prend aujourd'hui des allures prophétiques. Si vous prenez quelques minutes pour écouter son allocution, vous verrez que sa méfiance à l'égard du traité de Maastricht était pleinement justifiée et se révèle 25 ans plus tard tellement vrai!

 Nous avons bien retrouvé  dans le débat le rappel à la mémoire passée où  un des candidats interpelle un autre pour lui rafraîchir la mémoire sur ses engagements, ses convictions et position passée conformément à la Lune en Cancer opposée à Pluton (mort), qui déterre le passé.

François Fillon fidèle à la mémoire de son ami et voyant notre France dans un triste état, a sans doute voulu un temps rependre  ses accents "nonistes" et gaullistes d'origines, donc contre Maastricht (aujourd'hui devenu le traité de Lisbonne) dans cette campagne au moment de la primaire. 

Certaines de ses propositions plus patriotiques comme refaire venir des investisseurs français, reprendre une position de neutralité à l'internationale, n'ont pas plu nous l'avons déjà dit à l'oligarchie.

C'est une des raisons mais pas la seule qui expliquerait en grande partie son forfait judiciaire, et l'acharnement médiatique qu'il a subi pendant plusieurs semaines.

Si le Député de Paris n'a pas lâché prise malgré les attaques, les plan B, il a ce pendant dû rogner sur une partie de son programme et recommencé à défendre de façon plus visible la construction Européenne pour "calmer" les attaques et recommencer à faire campagne à peu près normalement. Pourtant en meeting selon une autre fidèle lectrice du blog Domi, le candidat aurait fait référence à Vercingétorix face à l'empire de César. Cet accent gaulois contraste avec le discours plus convenu devant les caméras.

Difficile en effet de chercher à s'affranchir de la feuille de route diligentée par Bruxelles sous peine d'en essuyer les pots cassés. Même Nicolas Dupont Aignan qui a fait ce reproche pleinement justifié à François Fillon a lui même dû renié une partie de son programme un temps plus radical, pour être accepté et un peu mieux considéré par la presse.

C'est aussi cela la politique vous avez au départ des gens valeureux qui défendent becs et ongles leur conviction, mais seul contre tous, marginalisé par le système et même décrédibilisé dans la presse sont contraint de lâché du lest.

Au moment de l'élection, l'électorat se forge souvent  une opinion politique complètement erronée car elle   repose désormais sur une grande part de désinformation de la presse et des médias devenu des chasseurs de prime à la solde de la finance. La  pression exercée par les mas médis fût de plus en plus croissante ces dernières années jusqu'à atteindre en 2017 année présidentielle son paroxysme et dominer totalement les débats de la politique.

Comme les agences de notations Fitch, Standard & Poors, distribuent des notes et les bons points selon leur appréciation discrétionnaire aux pays du monde. Cela va induire le taux d'emprunt sur les marchés privées plus ou moins favorable au pays; Pour la presse c'est devenu pareil, dès qu'un candidat sort du cadre qu'il lui est assigné, ou s'il n'entre pas dans l'agenda politique des vrais faiseurs de roi (les banques, les multinationales, la technostructure de la commission de Bruxelles), sa côte chez les bookmaker des enquêtes d'opinion est en chute libre.

Ainsi le candidat est contraint de laisser en court de route ses convictions s'il veut faire quelques points et ne pas réitérer les mauvais résultats électoraux.

Le candidat de debout la France a fini 1,77% en 2012. Cette fois il a l'intention de faire mieux et bousculer la hiérarchie. Alors il a révisé son programme, en se débarrassant de ce que l'Establishment réprouve vertement . Le Député Maire de Yerre a montré durant ce débat les muscles, sans pour autant crier comme en 2011 "Les Banquiers sont des voleurs (voir la vidéo sur BFM TV" quand il s'est adressé à Emmanuel Macron!

Vous pourrez aisément retrouver dans les archives de 2012 ses positions plus tranchées sur l'union européenne, la critique sur la loi scélérate de 1973 qui interdit l'état à emprunter à taux 0 à la Banque de France, et se voit contraint d'emprunter désormais sur les marchés privés, comme n'importe quel particulier.

C'est en grande parti ce statut de mineur qu'a  notre chère France depuis près de 45 ans qui ne cesse de creuser la dette chaque année, avec des taux d'intérêts qui grevent le budget de la nation, induisant un puit sans fond d'impôt et de taxe en tout genre pour les contribuables. Avec pour conséquence des  trésors d'imagination, mais aussi des vrais acrobaties de la part de nos responsables politiques pour surfer entre  deux eaux et résoudre des dilemmes insolubles.

Comment convaincre les électeurs sans se mettre à dos le monde de la finance, sans trahir ses convictions, sa morale et l'intérêt général (Pour ceux qui ont un minimum de moral, et qui ne sont pas uniquement mu par la soif du pouvoir et de faire carrière). Cruel casse tête impossible!

 

 

.

En tout cas, l'aspect négatif de la Lune à Mercure (Taureau) conjoint à Uranus/Soleil a mis en évidence sur un seul et même écran cette réalité d'un nouveau rapport de force politique qui se dessine (signe du Taureau est celui du concret ) ignorée ou mal perçue par bon nombre de nos compatriotes.

Voici du plus radical au plus modéré, les noms des candidats qui ont la volonté peu ou prou de remettre en cause l'idée de construction européenne:

François Asselineau pour un Frexit par la mise en œuvre de l'article 50 du Traité Européen,

Marine Le Pen pour la préférence nationale.

Nicolas Dupont Aignan pour un patriotisme raisonnable et gaulliste.

Et dans une certaine mesure Jean-Luc Mélenchon pour la renégociation des traités européens dans un rapport de force musclé avec l'Allemagne, qui fait office le plan A, avec en cas d'échec un plan B pour une consultation citoyenne référendaire pour ou contre une sortie de l'Union Européenne.

Ces mouvements politiques (Jupiter) de contestation carré à Uranus (insurrection et révolution), remettent en effet tous en cause (Pluton) l'idée européenne.

Pluton en Capricorne (signe de construction de l'Euro 1er janvier 99 et 2002), et Uranus planète des grands virages et des revirements est en ce moment et depuis le printemps 2011 en Bélier, signe du traité de Traité de Rome du 25 mars 1957 dont nous venons ironie du sort de fêter le 60e anniversaire il y a quelques jours.

N'est-ce pas un symbole qu'à cette même date son opposant le plus radical François Asselineau, fêtait le 10e anniversaire de son parti?

Cette tribune médiatique du 4 avril dernier devant des millions de téléspectateurs sonne comme une consécration et un jubilé pour promouvoir ses idées, même si le temps fût évidemment très court pour développer un programme.

Le candidat avait décidé il y a 10 ans de fonder justement un parti destiné à combattre cette construction.

Contrairement à des sondages qui le placent à un niveau quasi néant , le chantre du Frexit, a fortement marqué les esprits. Je vous invite à voir une compilation de sa prestation, et prenez bien le temps d'analyser et ressentir la situation en laissant de côté les enquêtes d'opinion.

Remettez là en perspective avec une autre vidéo que j'ai déjà publiée sur lui du 9 mars 2012, où le président de l'UPR avait très clairement perçu que François Hollande serait élu, et qu'il ne pouvait faire autrement que de trahir ses promesses de campagne puisqu'il est soumis au diktat de la feuille de route de la commission de Bruxelles. La même feuille de route qu'il a brandit durant le débat et que le prochain chef de l'état élu sera obligé d'appliquer.

Quelque soit l'identité du prochain président de la République élu il devra composer avec ces nouvelles forces politiques dispersées, mais qui mise bout à bout pèseront dans la balance électorale pour les présidentielles, et quelques semaines plus tard aux législatives

Vous verrez que les sondages post débat télévisé et les enquêtes d'opinion ne reflètent en rien la réalité électorale qui émergera le soir du scrutin au  1er tour du 23 avril.

Le vote Marine Le Pen semble minoré. Crédité de 25% d'intention de vote, et de 15% de téléspectateur convaincu, en réalité la Présidente du FN est bien plus haute.

Le relais internet, YouTube et les réseaux sociaux où les vidéos et morceaux choisis circulent, tout comme des sondages contradictoires à ceux présentés par la chaîne et l'institut Elabe, sont de véritables mines d'information qui peuvent sérieusement contrebalancer la perception réelle des forces en présence.

A titre d'exemple, un de nos lecteurs Kodoune nous a fait circuler le lien de la société canadienne Filteris, il y en a d'autres sur le marché qui ont une méthode différente. Si les sondeurs posent des questions spécifiques auprès d'un échantillon sensé être représentatif de la population française et analysent ensuite les réponses en procédant à des redressements de leurs résultats sur la base des résultats passés. Cette société, n'effectue en revanche aucun sondage, mais mesure le poids numérique des candidats sur le Web et les médias sociaux, et se base sur une approche axiologique (valeurs, perceptions, représentations).

Le résultat diffusé rend compte du volume d'activité sur les réseaux sociaux; C'est comme ça paraît il que cette société aurait "prédit la victoire de Trump et de François Fillon aux primaires".

Vous pouvez constater que les résultats sont différents de ceux présentés par les sondages classiques. (voir graphique ci-dessous).

Un autre lecteur m'a informé qu'un physicien et chercheur du CNRS Serge Galam aurait théorisé une formule permettant de calculer le taux d'intentions de vote au second tour qui montre que cette année Marine Le Pen aurait pour la première fois une chance de gagner et de briser le "plafond de verre" à cause de l'abstention différenciée. Astrologiquement cela rejoindrait les analyses formulées par l'astrologue Tchen Dawa qui est en Malaisie. Nous y reviendrons prochainement.

 

 

Le taux de satisfaction du vote Jean-Luc Mélenchon est en revanche bel et bien en constante progression et de façon réelle, il talonnerait selon les derniers sondages François Fillon.

Pour autant, l'objectif des pourvoyeurs de l'establishment est de mettre en avant le candidat de la France insoumise pour tenter de siphonner les voix du vote ouvrier acquis pour le moment au mouvement bleu marine. Cela a toujours été un des objectifs de Jean-Luc Mélenchon de ramener au bercail les brebis prolétaires égarés chez le FN, mais qui votaient historiquement à gauche.

Son ancien mouvement le Front de Gauche (avec le mot Front, comme Front National), a bel et bien été crée en réaction contre le parti de la famille Le Pen.

Jean-Luc Mélenchon était même allé jusqu'à la défier sur ses terres d'Hénin Beaumont dans le Nord aux élections Municipales, et aux Régionales. Jusqu'à présent, on ne peut pas dire que ce fût avec un grand succès, pas beaucoup aidé par les médias.

Pourtant Jean-Luc Mélenchon très talentueux et persévérant avec Saturne dominant dans son thème, n'a jamais lâché son idée et sa stratégie. Il finit par récolter sa constance sur une même ligne politique. Il commence à récolter les fruits de son travail et fait en 2017 une aussi belle campagne qu'en 2012, la seule différence c'est que le contexte économique et social en se dégradant plaide en sa faveur. Le quinquennat d'Hollande fût une calamité, et son principal concurrent au PS, est moins soutenu que ne l'état l'actuel chef de l'état alors candidat.

J'avais d'ailleurs signalé dans l'article "debrief de la primaire du PS du 30 janvier 2017" qu'il était assez surprenant de voir que malgré la qualité de ses prestations passées sitôt Benoit Hamon sorti des primaires, le candidat PS était passé devant au niveau des enquêtes d'opinion.

Le candidat PS, profitait-il réellement de sa dynamique de victoire des primaires ou était-ce programmé en haut lieu?

Depuis la déclaration de candidature, il y avait clairement une volonté affichée de demander au candidat Mélenchon de se désister au profit de Benoit Hamon. Le programme de ce dernier est jumeaux à celui de son concurrent de la France insoumise, à la différence près que le candidat PS ne pose en aucun cas d'ultimatum pour la renégociation des traités de l'Union Européenne.

Cet aspect non négligeable semblait au demeurant plus rassurant que le programme de Jean-Luc Mélenchon qui inclus dans son plan B la possibilité de sortie de l'union européenne en cas d'échec. Ce point là n'est absolument pas apprécié des tenants des européistes et fédéralistes.

A chaque interview, et chaque plateau TV depuis sa déclaration de candidature, les journalistes comme les politiques n'ont pas ménagé leur efforts pour lui demander de se désister au profit du candidat PS.

Même l'invité surprise de l'émission politique du 24 février dernier, l'acteur Philippe Torreton était là pour tenter de convaincre l'ancien Sénateur de l'Essonne de s'allier à Benoit Hamon.

D'ailleurs comme il tournait autour du pot, intimidé par le charismatique tribun, Léa Salamé et David Pujadas de façon complètement téléphoné ont tenté de lui rappeler ce qu'ils avaient convenu en coulisse.

Depuis les choses ont changé, et aujourd'hui les éditorialistes ne tarissent pas d'éloge sur Jean-Luc Mélenchon. Cette attitude soudainement bienveillante des journalistes contraste tellement avec la séquence précédente qu'il est nécessaire de creuser un peu pour comprendre les raisons réelles de ce soudain revirement.

Ses sympathisants ne vont forcément pas chercher à comprendre et se disent que c'est mérité car l'homme est valeureux, expérimenté, talentueux et son programme répond à des attentes d'une grande partie de la population. Ce qui est assez vrai, et pourtant qu'est-ce qui a changé entre le 24 février et le 20 mars date du débat à 5 ou soudain la presse s'est prise d'un amour inconditionnel pour celui qui était honnie et diabolisé au point de le propulsé dans le hit parade des sondages à 19% au coude à coude avec François Fillon.

Pourquoi ce changement de fusil d'épaule soudain?

On retrouve dans le ciel du moment, et notamment celui de la carte astrale du soir de l'émission tous les symboles de la manipulation XXL, et des renversements constants de perspective avec Jupiter opposé à Uranus (cycle des retournements de situation et des surprises) qui explique ce rythme haletant de l'actualité politique de ce feuilleton présidentiel décidément plein de rebondissement . Le chouchou d'hier, devient soudain le mauvais élève aujourd'hui!

Et bien sûr Pluton en double dissonance à Jupiter et Uranus qui exprime bien la mainmise totale du pouvoir de l'argent caché (Pluton) sur la politique (Jupiter) et les médias (sondages compris) (Uranus).

J'avais expliqué bien avant le début de la campagne dans mon article sur le transit de Jupiter en Balance signe à priori de séduction et d'embellissement des choses, qu'avec cette dysharmonie à Pluton et Uranus, nous aurions bien des valeurs galvaudées, travesties et manipulées.

La Balance en position affligée est le signe du mensonge et de Pinocchio. Avec Jupiter le grand, plus le mensonge est énorme et plus ça passe ou pas!

Si une catégorie de l'opinion publique ne semble pas encore avoir compris, une autre partie de plus en plus grandissante de la société (Jupiter) devant son écran s'indigne et se rebelle, s'énerve, s'électrice (opposition d'Uranus symbole des médias et de la télévision). Pluton (planète de la mort et la résurrection), tel le Phoenix régénère les cendre des vérités cachées carré à Uranus (sur le net).

Désormais les gens s'informent, d'avantage se documentent par d'autres sources que les médias meanstream. Ils échangent avec des personnes sur les réseaux sociaux, et s'aperçoivent qu'ils pensent la même chose.

Les citoyens se rendent compte qu'on leur ment parfois de façon éhontée. Voici pour corroborer mon propos le témoignage sur ce blog d'une journaliste Mariana (Est-ce son prénom ou un pseudo, mais cela renvoi forcément à notre Marianne symbole de liberté , le bonnet phrygien était porté par les esclaves affranchis c'est l'autre symbole de notre République) qui a clairement écrit en commentaire (que vous pouvez retrouver sur ma publication sur Emmanuel Macron le 27 mars dernier je cite:

" le milieu journalistique, médiatique vit lui aussi des choses importantes en ce moment même. Il y a eu la grève à I-télé à l'automne dernier, le licenciement d'Aude Lancelin du Nouvel Obs, la directrice adjointe du Point Olivia Recasens, virée du jour au lendemain, l'affaire Mehdi Meklat, la pression énorme sur les journalistes du Canard Enchaîné pour qu'ils divulguent leurs sources, des vieux copains de grands financiers qui sont recasés par Bolloré sur C8 (Elkabbach, etc)...Ils ne se cachent même plus.
Après le débat à 5 candidats, j'ai été stupéfaite par les journalistes éditorialistes des chaînes TV qui nous disaient face caméra que c'était Macron qui avait "gagné le débat" alors que tout le monde avait bien vu à quel point il s'était planté. Alors que si on était objectifs, c'est Mélenchon et Le Pen qui en sortaient gagnants. Journaliste de formation je suis réellement stupéfaite par tout ce qui se passe dans ce milieu mais en même temps c'est la mise à nue de pratiques qui sont très proches de celles reprochées à Fillon et les politiques. Piston, conflit d'intérêts, abus de pouvoir et concentration au profit des financiers. Mais ne nous mettez pas tous dans le même panier, nous sommes nombreux à vouloir et à essayer de créer autre chose et à redonner au journalisme ses lettres de noblesse. Nous sommes nombreux à nous battre.

Effectivement j'avais vu que l'an passé cette journaliste avait déclaré cette fait limogée directement par François Hollande. Elle a déclaré dans la presse vous pouvez retrouver ci-dessous les déclarations d'Aude Lancelin qui a successivement travaillé chez Marianne et au Nouvel Obs a déclaré " La presse actuelle est soumise à un management par la terreur". (lire plus bas les coupure de presse.

L'auteur du "Monde Libre" a déclaré clairement au micro de Jean-Jacques Bourdin car il y aurait collusion entre la direction de l'Obs, et l'Elysée. François Hollande s'occuperait beaucoup des journalistes (voir la vidéo). Le Président passerait 30% de son temps avec les journalistes et se mêleraient de la presse. Ce qui se passe c'est le phénomène de désolidarisation dont j'avais parlé qui est en train de se produire. Les tenants du système et puissances d'argent sont tellement aux aboies qu'ils se mettent désormais à pressuriser les journalistes. Elle déclare dans la vidéo que nous sommes revenus à la situation de propagande pendant la seconde guerre mondiale.

Nous retrouvons très exactement dans notre ciel mondial la reproduction du cycle faux jumeau des années 30 l'époque où la tyrannie régnait en maître avec la propagande des moyens d'information qui vont avec (Nous n'avons cessez de le marteler dans nos colonnes depuis des années depuis d'ailleurs l'affaire DSK qui a commencé quelques mois après le début de ce cycle!)

-Année 30: Uranus (Bélier) carré Pluton (Cancer)

-Depuis mars 2011: Uranus (Bélier) carré Pluton (Capricorne).

Parfois nos propos ont surpris certains lecteurs qui m'ont interpellé pour me dire que ce que j'écrivais semblait exagéré.

Mais aujourd'hui et de plus en plus les vérités cachées de longue date apparaissent désormais au grand jour. (Voir ce que nous écrivions au sujet de Pluton qui a la date du 20 janvier jour de l'investiture de Trump ferait son demi-cycle depuis sa période de découverte officielle dans l'Arizona dans les années 30, nous aurions des révélations fracassantes sur la marche du monde. La détonation est venue de l'affaire François Fillon en France qui a éclaté 5 jours plus tard.

Et quelques semaines plus tard nous avons eu le candidat à l'Elysée qui bien que faisant pourtant lui même fait parti depuis 36 ans des arcanes du pouvoir, ancien Premier Ministre s'est faire lâché, et lynché par cette presse et ces médias devenus tyranniques. Il s'est rebellé en parlant de complot. Propos qu'il aurait très certainement pas pensé tenir, et réprouver dans un passé pas si lointain.

Ce sont désormais les personnes qui ont fait parti de ce milieu (journalistes, politiques), qui dénoncent les cruelles injustices dont elles sont victimes, alors qu'auparavant tant qu'elles n'étaient pas directement concernées elles mêmes refusaient de voir ou croire que de telles pratiques pouvaient exister.

Son accusation de cabinet noir lancé François Hollande sur le plateau de l'émission politique de David Pujadas le 24 mars 2017 paraît compte tenu du comportement suspect du chef de l'état à l'égard de la presse plus que crédible. Par analogie on peut se dire que s'il est capable de se muer en DRH des organes de presse, il peut très bien être à l'origine d'une kabbale politique surtout avec les moyens exorbitants dont il dispose. C'est plus simple quand il existe une collusion entre les médias détenus par une petite poignée de milliardaires, et que la liberté de notre presse est brisée pour dégringoler à la 45e place mondiale (Selon reporters Sans frontières).

Bien entendu les demandes d'ouverture d'une enquête resteront de la part du clan Les Républicains resteront pour le moment vaine.

François Hollande vous pourrez retrouver sur mon blog de nombreux articles qui lui sont consacrés, possède son air jovial, aérien, et amuseur de foule du Gémeaux par l'ascendant, a en réalité un Soleil plutonisé, qui lui donne un sens de la stratégie politicienne, mais aussi de la perfidie et un sens de la manipulation aigue.

Les révélations dans la presse du livre de Gérard Davet et Fabrice Lhomme " Un président ne devrait pas dire cela " sont édifiantes et accablantes au point qu'un groupe de députés ont invoqué l'article 68 de la constitution pour destituer le Président de la République pour Haute trahison.

Cette procédure n'a pu aboutir à cause notamment de la révision constitutionnelle qui a été faite antérieurement en 2008 juste au moment du début du transit de Pluton en Capricorne qui montre bien la manœuvre d'anticipation du système qui savait que compte tenu du chao financier qui était en train d'arriver (crise des subprimes), le chef de l'état devra certainement faire des choses pas très claire et qu'il ne faut pas qu'un alinéas puisse le faire chuter en cas de dévoiement de ses plus hautes fonctions sensées normalement être le garant de notre constitution et de l'indépendance de la nation.

Tout ceci pour vous dire que beaucoup d'information sont fausses et savamment arrangées, orientées pour manipuler l'opinion publique.

Cela marche de moins en moins, mais cela continue encore de fonctionner, car un mensonge répété par autant de journalistes sensées être accrédités, sérieux et neutre porte encore auprès de l'opinion publique.

L'arrivée des astres rapides en Bélier signe en harmonie avec le Lion (Marine Le Pen), laisse penser que nos amis sondeurs qui scrutent l'opinion à la loupe ont vu une réelle montée en puissance de la candidate du FN. Alors ils ont décidément de changer leur fusil d'épaule et de mettre enfin (à la grande joie des pro-Mélenchon), en avant les qualités de l'ancien leader du Front de Gauche. Le but tenter de contrôler la montée de Marine Le Pen en siphonnant son électorat populaire, dont les ouvriers votaient jadis avant la soumission du PS à l'union européenne à gauche. Jean-Luc Mélenchon est Lion (avec Mars/Soleil/Pluton) lui aussi est soutenu par le Soleil en ce moment en Bélier (signe de feu+ signe de feu). A l'inverse le Bélier n'est pas un signe ami du double Cancer par l'ascendant et le signe Solaire de Benoit Hamon.

Ce dernier contrairement au premier débat, a paru cette fois plus à son aise, fluide dans ses interventions et dynamique. La Lune dans son signe de prédilection en position haute a dû à mon sens rassurer son électorat et les irréductibles militants et sympathisants du PS. Seulement vous avez remarqué les commentaires plutôt négatifs du le candidat Hamon, alors qu'honnêtement sa prestation m'est apparu de qualité.

Mais voilà ce n'est plus la priorité du moment du système médiatico-politique, qui d'ailleurs prépare la transition du PS, vers un nouveau parti Social Démocrate.

C'est le plan! tuer le PS, avec Benoit Hamon qui servirait de "croquemort" pour une marche vers le mouvement d'Emmanuel Macron, où déjà nous voyons se diriger la plupart des cadres du parti socialiste.

Le but laisser un cadavre à la renverse (PS) à Benoit Hamon en cas de victoire de Macron. Mais attention, le PS pourrait aussi être une solution de repli si le plan ne fonctionnait pas. C'est pourquoi tous ne soutiennent pas encore officiellement l'ancien locataire de Bercy.

Il y a une sentinelle de réserve constituée de François Hollande Ségolène Royal, Michel Sapin, Bernard Cazeneuve....tous soutiennent du bout des lèvres Benoit Hamon, en se drapant faussement vers une pseudo-loyauté à géométrie variable.

Comme vous le savez Manuel Valls a renié sa parole et sa signature du scrutin de la primaire, où il s'était engagé à soutenir quoiqu'il arrive le vainqueur. Finalement il soutient clairement Emmanuel Macron.

Certains feignent de demander des sanctions, pendant que d'autres Jean-Christophe Cambadélis secrétaire général du PS, menace de sanctions en vue des législatives tout membre qui irait soutenir à la présidentielle le candidat d'En Marche.

Tout cela est comme d'habitude un effet d'annonce, jamais suivi de fait. Si d'aventures il devait y avoir une sanction se serait pour la forme, et ciblée sur une personne qui ne pèse pas forcément dans le débat public. Mais je vous pari que Jean-Yves Le Drian ou encore Manuel Valls et d'autres poids lourds contrevenant n'auront jamais rien.

A l'arrivée des courses, vous verrez que Benoit Hamon fera un score certes pas à la hauteur de celui qu'avaient réalisés ses prédécesseurs au premier tour pour un candidat de parti dit de gouvernement. Mais nous n'assisteront pas à la berezina de Gaston Deferre (SFIO ancêtre du PS) en 1969 5,01%;

 

Le soir du premier tour du 23 avril 2017 à 20h, le duo Lune/Vénus seront en Poisson un signe ami du Cancer (signe de Benoit Hamon), le Soleil sera quant à lui en Taureau, sextile à son signe-ascendant.

Cela rééquilibrera la donne entre les deux concurrents de gauche Jean-Luc Mélenchon et Benoit Hamon, avec à priori un avantage électoral significatif pour le candidat de la France insoumise qui selon moi pourrait talonner voir devancer Emmanuel Macron.

Pour les électeurs qui espèrent une qualification de Jean-Luc Mélenchon au 2e tour, il faudrait plusieurs conditions qui me paraissent difficilement réalisable, mais sait-on jamais:

1) Benoit Hamon s'effondre complètement, et que Jean-Luc Mélenchon lui prenne tout ses électeurs (ce qui paraît improbable, mais pas impossible vu la mauvaise côte de la bannière PS, mais astrologiquement on vient de démontrer le contraire).

2) Que le candidat capte et ramène au bercail un bon nombre de voix d'électeur issu de la classe ouvrière pour le moment déterminé à voter Marine Le Pen.

3) Que Jean-Luc Mélenchon parvienne à convaincre une bonne partie des abstentionnistes (potentiel au bas mot de 5 millions d'électeurs)

4) Que les autres candidats des partis Trotkystes NPA de Philippe Poutou et LO de Nathalie Arthaud fasse des scores très faible (moins de 1%). (Or vu leur prestation respective nous allons le voir dans des styles très différents, chacun pourrait faire mieux qu'en 2012°

Pour l'analyse astrologique je vous renvoi à mes deux publications précédentes sur le candidat de gauche.

Quand on parle mouvement politique contestataire astralement représenté par Soleil/Uranus double dissonance à Jupiter/Pluton, on ne peut pas ne pas citer les mouvements Trotskystes dont leur représentants sont tous deux du signe du Poisson. Ce signe est celui de la solidarité, du collectivisme, de la charité et de l'humanité.

Les candidats sont bien soutenu d'une part, par le cycle de Saturne/Neptune favorable au mouvement radicaux de gauche (voir pour les passionnés d'astrologie l'article sur Jean-Luc Mélenchon où j'explique pourquoi cette influence est estampillée très à gauche).

Le soir du débat, ils furent bien soutenu par une Lune en Cancer, Vénus en Poisson (leur signe zodiacal) et Mars en Taureau (triangle bénéfique, trigone et sextile) leur a permis de se distinguer, (sans oublier le cycle de Saturne/Neptune (Sagittaire-Poisson) qui est la figure phare des mouvements radicaux de gauche.

Nathalie Arthaud de Lutte Ouvrière dans un discours très délié, mais offensif a comme à son habitude harangué les travailleurs et travailleuses à se dresser comme un seul homme contre le grand capital comme le faisait jadis son aînée Arlette Laguiller. Pour elle mettre sur le dos la responsabilité de la condition déplorable des travailleurs sur l'Union Européenne c'est de l'enfumage! Pour elle peut importe le contexte, le capitaliste est antagoniste au travailleur et cela quelquesoit l'époque. Sans doute se réfère t-elle a l'histoire. La candidate qui est accessoirement professeur d'économie a en partie raison, puisque à l'époque des grandes luttes les plus rudes, l'Union Européenne n'existait pas encore, par exemple au XIXe siècle ou au milieu des années 30 durant le gouvernement de Front Populaire. Et pourtant cela n'a pas empêché le grand capital pour reprendre son expression marxiste de prospérer sur le dos des travailleurs par l'exploitation de la plus value. Pour autant avec l'Union Européenne et la mondialisation, le capitalisme a muté, pour devenir tentaculaire et surpuissant au point de creuser comme jamais les inégalités dans l'histoire de l'humanité. Je vous invite également à comprendre toujours pour les passionnés à l'aune des astres comment la fin du communisme a permis l'expansion du capitalisme financiarisé et sauvage. Comment sous couvert de liberté de circulation et des capitaux, les écosystèmes économiques et financiers des nations ont été tuées

 

 

 

.

  

Philippe Poutou a été le plus irrévérencieux, à la limite de la désinvolture par moment refusant même de poser pour la photo de famille avant le début de l'émission, se retournant sans arrêt vers ses supporter, il a en revanche fait feu de tout bois sur les candidats du plotons de tête.

Marine Le Pen en a pris pour son grade (son Mars natal en Cancer a été mis en valeur par la conjonction Lune et Milieu du Ciel en Cancer du début de l'émission). L'autre principale cible fût François Fillon, dont on remarque que le retour de Vénus (gouverneur de la Balance signe de la justice) en Poisson activant son triangle de fragilité Mars (sagittaire) carré au amas en Poisson (Soleil/Lune/Mercure/Vénus) et dissonant à Jupiter (Gémeaux) a ravivé de façon plus marquée que sur les débats du 20 mars dernier, ses nébuleuses affaires judicaires, qui ont pollué sa campagne électorale.

https://img.over-blog-kiwi.com/0/93/14/63/20170406/ob_3c6550_philippe-poutou.jpgCouverture

Philippe Poutou a exprimé de façon certes brute de décoffrage (il est Poisson mais fortement marqué par le Bélier Lune/Vénus/Saturne dont les astres ont été électrisés par le Soleil et Uranus du moment), mais de façon assez fidèle la colère sociale de l'homme et la femme de la rue, le prolétaire qui souffre de travailler pour 3 euros 6 six sous, du déclassement, de la précarité, du burn-out.

C'est la France d'en bas qui souffre et qui est consterné de voir que l'élite se remplirait les poches en toute impunité sur les deniers publics. C'est là où l'on retrouve une fracture d' incompréhension, qui est devenu un gouffre entre le peuple et sa classe dirigeante. Cependant sur ses interventions il a manqué d'un minimum de respect républicain à la différence par exemple de Nathalie Arthaud. Le leader du NPA a sorti la mitraillette avec Mars dans le signe belliqueux et revanchard du scorpion. Mars est le maître de ses astres en Bélier!

Mars en Scorpion c'est parfois la loi du Talion œil pour œil et dent pour dent! Même si on comprend la colère légitime et la critique cela manque singulièrement d'analyse sur le fond des vrais enjeux du pays et de proposition qui ne soit pas manichéenne. On retrouve une fois encore l'antagonisme séculaire de la lutte des classes avec Neptune dans son domicile en Poisson qui créer ce raz de marée de contestation populaire. (lire les articles sur le cycle de Neptune, et Saturne/Neptune).

Si sur le fond sa colère est légitime, les cibles qu'il choisit comme la manière ne sont pas approprié, puisqu'il fait finalement le jeu du tribunal médiatico-politique pour finir son travail de démolition en particulier vis à vis du candidat François Fillon.

Les journalistes ne se sont pas privés pendant l'after de reprendre en boucle les séquences où le candidat attaque Fillon et Le Pen pour les accabler. D'ailleurs parmi les petits candidats, Philippe Poutou recevra la meilleure appréciation en notation. Les commentateurs n'arrêtaient pas de répéter que c'était bien qu'il parle des affaires frontalement, alors qu'on sait pertinemment que celles si ne sont que l'arbre qui cache la forêt de milliards d'euros évadés fiscalement.

On donne du menu fretin à la plèbe en flattant ses bas instincts, en s'adressant à la partie de son cerveau reptilien pour façonner à terme un citoyen qui une vision manichéenne de la société.

On oublie la présomption d'innocence et fonde son jugement sur des allégations qui peuvent être vraie, comme elles peuvent être complètement erronées, ou livrés à l'opinion publique partialement dans le but de nuire, et certainement pas de faire acte d'informer.

Les commanditaires savent exactement ce qu'ils font quand ils jettent en pâture à la vindicte populaire une personnalité qu'elle soit sportive de haut niveau, artiste ou politique c'est principalement pour se dédouaner des actes plus délictueux encore qu'elles commettent ou laisse faire en catimini dans notre dos.

Pendant ce temps, on ne parle pas des vrais sujets. Comme la loi Sapin II, ou encore le vote par la commission de Bruxelles la disparition de l'argent liquide, l'Italie au bord de la faillite et donc de l'Italixit, la crise de l'Euro, du chômage, de la grande pauvreté, le suicide des agriculteurs, agents de police ou hospitaliers.

 

 

Jacques Cheminade toujours dans son style si particulier, a asséné des réalités implacables sur la dictature financière qui risque de provoquer un cataclysme financier très prochainement. Même si certains se moquent de lui en l'associant au fantasque professeur tournesol pour ses phrasés haut perché, ses propositions futuristes, il vaut mieux l'écouter car en 1995 il avait bel et bien prophétisé la grande crise financière des subprimes dont nous ne sommes pas sorti, et dont nous allons très certainement connaître un 2e tour de manivelle très prochainement entre le cycle Saturne/Pluton en Capricorne qui débute au solstice d'hiver 2017, et celui d'Uranus en Taureau le 7 mars 2019.

Pour mieux découvrir le thème astral de ces 3 candidats, je vous invite à lire ou relire ma publication du 18 avril 2012: Intitulé un banc de "Petits Poissons candidats face à un troupeau de Lion" pour l'élection présidentielle de 2012. Mis en ligne dans le paragraphe plus en amont.

Nous ne serions pas complet si nous ne parlions pas d'un autre mouvement contestataire plus rural mis en évidence par le Soleil et Uranus. C'est celui de Jean Lassalle.

Le Député des Pyrénées-Atlantiques est du signe du Taureau ascendant Vierge s'était déjà émancipé du MoDem de François Bayrou pour créer son mouvement Résistons. L'ancien fils de Berger qu'il est lui même représente la ruralité et les campagnes françaises dans leur plus pur tradition. Le Taureau est un signe de printemps, de la prairie et des verts pâturages. Or Mars séjourne justement dans son signe depuis le 10 mars, quelques jours avant l'obtention de ses 500 parrainages. Bien que ce soit un candidat dit "modeste" complètement iconoclaste, Mars maître du Bélier, où séjourne son Soleil dynamise sa campagne (sans faire de jeu de mot)!

En conclusion:

Cette émission de débat politique présidentiel dans un format inédit XXL a le mérite enfin du respect de la pluralité des candidats, et de les mettre une fois n'est pas coutume sur un même pied d'égalité.

Même si le temps de parole est en revanche trop restreint pour développer une argumentation plus large, les téléspectateurs ont pu se rendre compte non seulement des idées phares incarnées par chacun des candidats, mais également des 11 nuances de grey de la réalité du paysage politique français.

Celui ci se présente pour le moment en damier avec des transversalités qui peut classer les plus internationalistes européistes et mondialistes ou plus souverainiste, patriotique, et nationaliste que l'on retrouve entremêlé, au traditionnel clivage de la gauche vers la droite de ceux qui proposent une politique économique plus dirigiste, aux plus libéraux.

Le grand gagnant de l'émission est La chaîne BFM. Jupiter et Pluton planète des gros sous, reliées à Uranus planète des médias, figurent en pôle position du thème astral de l'émission

Très souvent décriée pour son manque d'impartialité et dans la qualité de traitement de l'information (effet de loupe sur certaines infos secondaires, non respect de la hiérarchisation de l'importance de l'information, procès médiatique à charge sur certains candidats plutôt que d'autres, non respect de la présomption d'innocence, sondage non représentatif de la réalité et orienté, non respect de la charte de déontologie de neutralité...), la chaîne a su saisir au bond l'opportunité de se rattraper en proposant un débat invitant ainsi tout les candidats à s'exprimer.

Nous pourrions dire que c'est tout à son honneur, même si ses analystes sont très vite retombée dans leurs travers au moment de la phase de décryptage, avec des commentaires et analyses d'après débat, très orientés. Le participant du Frexit n'a pas été cité une seule fois. L' enquête d'opinion incroyablement manipulée!

 

Voir Emmanuel Macron en tête alors que la veille dans son meeting de Marseille de nombreux participants ont quitté la salle c'est du jamais vu même chez les petits candidats. Cette séquence cumulée avec celle de l'ile de la réunion et sans doute d'autres semblent se accréditer nos prédictions faite de longue date (12 novembre dernier et sur IDF1 le 31 décembre 2016, réitéré dans ma publication récente que ce ne sera pas le candidat d'En Marche qui sera notre prochain président de la République. Hier encore dans l'émission politique le candidat fini avec 51% de satisfaction du public. Comme un message subliminal adressé à l'inconscient des téléspectateurs futurs électeurs que cette barre fatidique de ce pourcentage ressemble étrangement à la majorité absolue qu'il faut pour être président de la République. Emmanuel Macron est selon moi l'Hillary Clinton français, d'ailleurs regardez ci-dessous le sondage publié par le Huffington Post à quelques heures du dépouillement du scrutin de l'élection américaine le 8 novembre 2016.

C'était comme ça jusqu'à tard dans la nuit, la méthode Coué! Quel camouflet et la gueule de bois une fois les résultats connus. Il y a de fortes probabilités que nous revivions un scénario identique le soir du 23 avril 2017. Accrochez vos ceintures car la réduction du 23, fait 5 (chiffre de la liberté et de l'imprévisibilité), 23+4=27=9 (le chiffre de la fin et de l'humanité). Ajoutons l'année universelle 1 à 9 ce qui fait 10, et donc 1 qui signe le renouveau, l'inédit! Couverture

La revanche des "petits candidats" à la présidentielle 2017, debrief débat à 11 du 4 avril 2017

Rédigé par Yanis Voyance Astrologue

Publié dans #Politique & Astrologie

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

anonyme 22/04/2017 23:11

Yanis dit :
"A titre d'exemple, un de nos lecteurs Kodoune nous a fait circuler le lien de la société canadienne Filteris,"
Vendredi 21/04/2017 , 23 h 50, juste avant le 1er tour : Filteris a publié son dernier sondage présidentiel…
http://ripostelaique.com/vendredi-23-h-50-filteris-publie-son-dernier-sondage-presidentiel.html
Le Pen : 22,72%
Fillon : 21,57%
Mélenchon : 21,34%
Macron : 20,03%
Hamon : 6,68% (on croirait le score du Parti Communiste en 1988 https://fr.wikipedia.org/wiki/Parti_communiste_fran%C3%A7ais#Incompatibilit.C3.A9_avec_la_participation_gouvernementale_.281981-1989.29.2C_le_d.C3.A9clin )
Dupont-Aignan : 3,51%

Vu, les scores des 4 premiers, çà va être la roulette russe dimanche soir.
http://resistancerepublicaine.eu/2017/04/18/macron-elimine-second-tour-marine-fillon-annonce-par-filteris-et-par-le-scrt-ex-rg/

Et le plus fou, colère forte dans la France périphérique
10/04/2017 : Prévisions des Renseignements généraux Marine à 31%,
Mélenchon à 15 et Macron à 14
http://resistancerepublicaine.eu/2017/04/10/previsions-des-renseignements-generaux-marine-a-31-melenchon-a-15-et-macron-a-14/
--> on comprend alors que Hollande sermonne les français sur les erreurs du passé.

Franco 08/04/2017 17:50

je trouve que c'était bien ce débat à 11,il devrai en avoir plus!!! Macron était vraiment dans les choux un vrai petit garçon!, Dupont Aignan était très bien mais pas assez détendu manque la stature!! Fillon son problème comme le dit bien Yanis c'est qu'il ne peut pas être lui même je viens de faire un recherche je ne savais pas qu'il avait voté non à Maastricht!! Maintenant il est obligé avec toutes ses casseroles de parler europe...comme le dit MC Poutou a joué l'idiot utile! Arthaud qui dit que l'Europe n'a rien à voir dans la situation française c'est une blague!!! Pour Jean Lassalle c'est bien qu'un homme qui représente les paysans soit là, avant on avait chasse pêche nature...en tout cas les sondages se payent bien notre tête

Yanis Voyance Astrologue 08/04/2017 22:52

merci Franco pour vos remarques

MC 08/04/2017 17:26

Ce débat à 11 était une mascarade. Rien à voir avec les débats Giscard/Mitterrand, Mitterrand/Chirac, ou même Ségolène/Sarkozy.

Poutou a joué le rôle de useful idiot de l'élite people, faire le mariole et attaquer Fillon et MLP, les deux ennemis de l'élite bobo. Il pourra devoir des dommages et intérêts à Fillon si celui-ci met en action sa menace (vous, je vais vous foutre en procès), car la présomption d'innocence a clairement été foulée aux pieds. Peut-être que Poutou n'aurait pas osé aller si loin s'il n'avait été encouragé par les 2 bêtasses qui devaient monitorer le débat, on est loin de Michèle Cotta et d'Arlette Chabot.

Autre Chose, quant Dupont-Aignan a essayé d'agresser Fillon, il a été promptement remis en place par celui-ci (quand je vous ai rencontré pour la première fois, vous étiez le chef de Cabinet de Mr Bayrou, et vous n'aviez pas le pouvoir de voter un texte... Bayrou étant devenu tabou à droite, donc ça a situé le gars pour les électeurs de droite qui seraient tentés de voter pour lui)

En gros Fillon s'est peu fatigué à se défendre sur les attaques sur son affaire, mais a concentré ses interventions pour l'électorat de droite, et à se montrer comme le veritable candidat de l'alternance, que ne peut être François Macron. L'Anaphore finale etait un sommet d'ironie envers Hollande

En tous cas Filteris, you Gov, Brand n'appartenant pas aux oligarques français, voient toujours MLP en 1, Fillon en 2...

Yanis Voyance Astrologue 08/04/2017 23:04

Merci MC le rappel des temps forts de ce débat à 11, c'est certain que la formule ne permet pas la réelle confrontation d'idée, le format n'est pas adapté, mais je trouve que cela a le mérite de l'exposition médiatique surtout pour les candidats dits modestes....mais je vous l'accorde cela ne fait pas très Ve République, déjà les primaires ont été importé des Etats-Unis,...pour ce qui est de Dupont Aignan qui s'est remettre à sa place je vous l'accorde ça fait parti de la réparti qu'il faut avoir dans ce type de confrontation...mais si vous observez le comportement de Fillon après avoir lâché cette phrase que n'aurait pas renié ses prédécesseurs, (Vous n'avez pas le monopole du cœur VGE à Mitterrand en 1974), ou (Mitterrand à Jacques Chirac en 1988, vous avez tout à fait raison monsieur le premier Ministre), on sent un imperceptible mouvement de " regret " d'avoir dit la prochaine fois vous ne l'aurez pas non plu la signature. L'anaphore était très bien vu!!