Emmanuel Macron élu Président des sondages ou de la République Française le 7 mai 2017?

Publié le 25 Mars 2017

Le fait d'actualité:

Emmanuel Macron né le 21 décembre 1977 à 10h40 à Amiens sous le signe du Sagittaire ascendant Capricorne  a fondé, il y a un an son mouvement En Marche. L'ancien locataire de Bercy semble en effet marcher sur l'eau des sondages, et bientôt courir tout droit vers l'Elysée si l'on se réfère aux sondages, et le nombre conséquent de ralliements politiques qu'il enregistre chaque jour.

Selon les enquêtes d'opinion publiées juste après le premier grand débat face à ses 5 concurrents le 20 mars dernier, le candidat à la présidentielle est sorti renforcé dans sa position de leader.

Les intentions de vote en faveur de sa candidature se situerait autour de 26%. Il serait au coude à coude avec Marine Le Pen dont la vague bleue marine est déjà très haute.

François Fillon lui serait à la traîne entre 17 et 18%. Les deux prestations du candidat Les Républicains l'une  plutôt satisfaisante, et la seconde plus polémique dans l'émission politique de France 2, le laisse pour le moment à 8 longueurs derrière ses adversaires

 Arriverait ensuite Benoît Hamon à 13,5%, puis Jean-Luc Mélenchon également au coude à coude, avec même un avantage significatif pour le candidat de la France insoumise compte tenu de sa prestation de haute volée pendant le débat. Les 6 autres candidats à part Nicolas Dupont Aignan qui serait entre 3 et 5%, friseraient le 0 pointés. (Toujours bien entendu selon les sondages).

Monsieur Macron, profiterait donc ainsi toujours selon les enquêtes d'opinion au second tour de  la dynamique de report de voix du traditionnel front républicain depuis la jurisprudence Jacques Chirac Jean-Marie Lepen aux présidentielles de 2002, et battrait ainsi à plat de couture Marine Le Pen par un 61% à 39%

 

Jeu set et match des sondages qui ne font pas toujours le résultat d'une élection !

Si on écoutait les sondages on pourrait arrêter l'élection aujourd'hui et Emmanuel Macron serait élu Président de la République. Sauf qu'en démocratie c'est le peuple qui vote, et à en croire les derniers scrutins, ce dernier semble de plus en plus enclin à suivre ses propres convictions, et même à faire un pied de nez à la déferlante sondagière qui tente depuis bien longtemps  d'influencer les votes des électeurs .

Dans l'histoire de notre Ve République, nous avons souvent vu des favoris des sondages finalement battus le jour du scrutin.

Sans remonter très loin ce fût le cas d'Edouard Balladur en 1995 au profit de Jacques Chirac. Et plus récemment aux primaires du PS, comme celui des LR, ce ne fût jamais celui qui a été annoncé comme le favoris qui est sorti des urnes.

Souvenez vous après avoir fait  2 ans la course en tête  dans les enquêtes d'opinion, Alain Juppé â été sèchement battu par François Fillon. Bis repetita pour Manuel Valls également lui aussi propulsé au hit parade des sondages, il a été sorti par Benoit Hamon.

A l'échelon international, les référendum Grec, du Brexit et de l'élection américaines, les institus de  sondages se sont tous trompés ou ont voulu influencer l'opinion publique.

A contrario en 2007 et 2012, les sondages ne se sont pas "trompés" ou plutôt ont réussi leur tour de force habituel,  créer des prédictions auto-réalisatrices.

 La boule de cristal des instituts de sondage, avait en tout cas bien  annoncé dès janvier 2007 Nicolas Sarkozy vainqueur, ce fût bien lui qui est sorti des urnes tout comme, François Hollande qui est encore notre Président jusqu'au 7 mai 2017.

Quoiqu'il en soit à  1 mois du scrutin fatidique Emmanuel Macron fait bel et bien toujours la course en tête, comment l'expliquer? Est-ce que cela va se traduire dans les urnes les 23 avril et 7 mai prochain?

 

Les atouts célestes et politiques qui peuvent le faire gagner.

La chance insolente de Macron signée le Sagittaire et son maître planétaire Jupiter

L'ancien Ministre de l'Economie et des Finances bénéficierait en bon Sagittaire d'une chance insolente.

 Jupiter céleste sa planète fétiche de la  chance, de l' argent, et du pouvoir judiciaire, est installée en Balance depuis le 9 septembre 2016 au sextile de ses astres en Sagittaire (Soleil/Mercure/Vénus/Neptune) répartie au Milieu du Ciel (MC) (Destin, vie publique, carrière) et en maison XI (projet, réseaux).

C'est à cet endroit que Saturne céleste, astre de la stabilité, des institutions, de l'autorité et du pouvoir étatique appui ses ambitions.

Le lancement de sa candidature coïncide avec le début du transit de Saturne planète de responsabilité. (voir plus bas la carte du lancement de sa candidature le 16 novembre 2016 à 11h08). Cette dernière  a commencé à parcourir l'un des points névralgiques de sa carte du ciel: Le Milieu du Ciel en Sagittaire.

Cette zone du ciel est liée à notre destin, à notre carrière et la vie publique. Saturne qui est aussi la planète de l'ambition qui y séjourne, est toujours l'indice qu'une réalisation importante.

(Cette chance on l'a retrouve si on additionne sa date de naissance 21+12+1977)

(21+12+1) =34=7 si on ajoute le 9=16=7 reste le 77 de son année de naissance. On retrouve 4 fois le chiffre magique celui de la chance, soit =7777 comme au Casino quand on touche le Jackpot!

Cette baraka, les commentateurs de la vie politique l'ont soulignés à mainte reprise depuis qu'Emmanuel Macron s'est lancé dans la course à la présidentielle.

Tout les potentiels concurrents qui étaient sur la même ligne politique que lui, ont tous soit mordu la poussière aux primaires Alain Juppé, ainsi que Manuel Valls, ou se sont ralliés à lui comme François Bayrou.  Ce qui a finalement dégagé son horizon politique.

Fort de cette position hégémonique de Jupiter élément fédérateur qui fait d'ailleurs un rappel à son thème natal par l'opposition Soleil/Jupiter, l'ancien locataire de Bercy enregistre en effet des soutiens de poids venus de tout bord politique, et même du côté  de la société civile qui fait exploser le traditionnel clivage droite-gauche.

Ses soutiens viennent de tous bords politiques, cela va des personnalités venant de:

 -L'aile droite du Parti Socialiste comme Christophe Caresche, Jean-Yves le Drian, Bertrand Delanoë, Myriam El Khomery, Gérard Collomb, Richard Ferrand, Thierry Braillard, Frédéric Cuvillier 

-Aux hommes et femmes politiques du centre dont  François Bayrou (Modem) est la tête de pont, Jean-Louis Bourlanges, Jean-Arthuis, Jean-Marie Cavada, 

-A Droite Jean-Paul Delevoye, Alain Madelin, Dominique Perben, Philippe Douste-Blazy, + de 110 jeunes juppéistes auraient annoncés leur soutien

-Et même les écologistes comme François de Rugy,  Corine Le page, Daniel Cohn Bendit, Serge Lepeltier (Europe Ecologie les Verts), Barbara Pompili sans oublier l'incroyable soutien de Robert Hue  du Parti communiste dont la ligne idéologique est sensée être aux antipodes.

Ainsi que des économistes, journalistes et patrons de grands groupes dont vous retrouverez la liste dans le dossier de presse adjoint à l'article

Jupiter et la Lune en position exaltées lui assure une capacité à rassembler, ainsi qu'une grande popularité

On retrouve parfaitement la signature Jupitérienne et  sagittaire (Soleil/Mercure/Vénus/Neptune) un signe d'ouverture, d'expansion et d'ambition capable de fédérer et rassembler au delà des frontières.

Le Sagittaire,  aime en effet les projets expansionnistes, d'élargissement et d'ouverture sur le monde. Cela se traduit par une  ligne politique  clairement européiste, et fédéraliste. (lire mon article sur les 12 signes du zodiaque et leur engagement politique).

Comme me l'a fait remarquer un lecteur du blog et passionné très pointu en astrologie Alexis J je le cite : " je note l'importance de sa Lune dans son thème, puisque même blessée, cette Lune forme la figure du "doigt de Dieu", qui concentre toutes les énergies (collectives) de Neptune, Uranus et Pluton sur elle. J'ai du mal à interpréter cette figure, mais j'en pressens énormément d'énergie dirigée vers cette Lune, comme un canal vers elle"

De nombreux faisceaux aspects semblent en effet converger  vers sa Lune. Cet astre est toujours l'indice d'une grande popularité.

Ajoutons que Jupiter dans le signe du Cancer à sa naissance est dans une position exaltée. (Jupiter joue ici le rôle du 2e maître du Cancer, dont le gouverneur principal est la Lune également exaltée en Taureau qui reçoit cette figure "doigt de Dieu".

Jupiter en Cancer est dans la même position que Nicolas Sarkozy, François Hollande ou Angela Merkel qui sont ou ont été chef de l'état.

L'opposition de Jupiter maître de son signe solaire dans le signe de la famille le Cancer dans la même position que Nicolas SarkozyFrançois Hollande ou encore la chancelière Angela Merkel. Cet emplacement de Jupiter en signe semble être  l'apanage des "chefs de partis et de clan". Dans un un contexte plus élargi, et plus politique c'est celui  des chefs d'une nation.

C'est avec ces atouts, et ce charisme qu'Emmanuel Macron semble en train de réussir un sacré tour de force à travers sa plateforme politique qui possède  une structure  plus éclatée, mais plus légère, originale par rapport  à ses aînés. (Pour les néophytes,voir le symbole bleu ciel en forme de 4 dans le signe du cancer secteur de la carte en bleu avec deux 9 à l'envers côte à côté)

Carte du Ciel d'Angela Merkel

Né le 17 juillet 1954 à 18 h à Hambourg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Carte du Ciel de François Hollande

Né le 12 août 1954 à 0 h10 à Rouen

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Carte du Ciel de Nicolas Sarkozy

Né le 28 janvier 1955 à 22 h à Paris 17e

 

Le mouvement En Marche semble ringardiser les partis politiques traditionnels.

Ce concept novateur de son  Mouvement en Marche au dessus des partis traditionnels, vient certainement de sa Mars en Lion (signe qui aime être au dessus de la mêlé, et désir se distinguer avec force, et éclat surtout avec le carré d'Uranus qui imprègne l'aspect inédit de la démarche qui dépoussière la vie politique française.

Bien entendu nous savons pertinemment que le candidat bien que ne manquant pas de suite dans les idées a été conseillé par les cabinets de marketing politique, et autres spin doctor  qui ont élaboré cette idée de génie pour surprendre l'opinion publique.

N'oublions pas qu'Emmanuel Macron n'a même pas 40 ans, un âge où en politique on est encore un jeune. D'ailleurs si la politique est souvent dominée par les seniors à l'image de  l'âge moyen du Sénat, c'est parce que Saturne alias Cronos chez les Grec est le maître du temps, et de la sagesse.

Dans les temps anciens c'est l'expérience éprouvée par les vicissitudes  de l'existence, et les aléas de la vie qui apportent la sagesse permettant d'aspirer aux plus hautes fonctions d'une communauté.

Cette maxime trouve tout son sens en politique. Mais voilà, Emmanuel Macron n'a pas le temps, et n'a même pas encore atteint l'âge jupitérien estimé à 45 ans environ, qu'il veut déjà briguer la magistrature suprême: la présidence de la république! 

Les atouts planétaires qui semblent présidentialiser Emmanuel Macron.

Jupiter planète du pouvoir, ainsi que Saturne celle de l'autorité politique et étatique sont en bonne posture pour aider le candidat Macron à se présidentialiser. 

Avoir l'alliance des deux astres qui symbolisent le plus le pouvoir politique dans son thème, qui sont de surcroît en résonnance avec le thème de la Ve République aide en effet à se trouver en bonne posture pour conquérir le trône élyséen.

Jupiter céleste séjourne en ce moment nous l'avons déjà dit plus haut,dans le signe de la Ve République la Balance (28 septembre 1958 à 22h), et forme dans le même temps une conjonction avec la tête du dragon natale (destin) d'Emmanuel Macron, où l'on retrouve déjà une Pluton de naissance autre planète du pouvoir politique sous terrain, mais surtout du pouvoir financier caché) collé au nœud nord de la lune (autre nom de la tête du dragon).Ce qui lui permet entre autre d'avoir  de nombreux donateurs et soutiens financiers secrets.

Là encore nous l'avons dit plus haut, Saturne céleste transit en ce moment le Sagittaire signe où la 6e planète du système solaire marquait de son empreinte le thème fondateur de notre Ve République.

(Dans le paragraphe précédent nous avions bien dit que Saturne planète qui symbolise l'autorité de l'état circule dans la zone du amas planétaire du candidat d'En Marche et forme même une conjonction parfaite avec son Soleil/Saturne de naissance en Sagittaire).

Notre ami astrologue Alexis J m'indique dans le prolongement de son  commentaire qu'en se basant sur les travaux de Kevin Lagrange également astrologue émérite, que la Saturne du thème de la France de la Ve République située dans le thème fondateur à 20°07 du Sagittaire opère une conjonction parfaite avec la Vénus d'Emmanuel Macron située elle à 21°48 soit un orbe de moins d'un 1°50.

Or l'astrologue avait bien expliqué dans sa vidéo que vous pouvez retrouver ci-dessous que les candidats qui ont ce facteur astrologique sont potentiellement éligible à la fonction suprême. 

Si l'on associe cet ensemble à Mars valorisée dans son thème, cela pourrait en effet expliquer la "présidentialité" qu'Emmanuel Macron est en train de se forger en un temps record et cela malgré son jeune âge.

 

Les écueils célestes et politiques qui peuvent le faire échouer?

Sa jeunesse et son énergie martienne lui insuffle les défauts de ses qualités

Ses énergies Jupitériennes et Saturniennes conjuguées à Mars valorisée à son descendant sont des atouts indéniables qui le rendent compétiteur dans l'âme. 

Cette influence est  une  force incontestable dans la conquête du pouvoir. On décèle bien chez le jeune prétendant à l'Elysée, l'ambition, l'impétuosité, des qualités  qui électrisent les débats, et polarisent l'attention  comme lors de l'émission du 20 mars dernier où dans le plan de table comme dans les débats, il était au centre.

Mars peut cependant aussi  rendre le candidat d' En Marche trop impatient.

 La fonction présidentielle est sensée représentée le pinacle d'une carrière politique et certainement pas les prémices.

Mais la Mars (empressement) d'Emmanuel Macron ne semble pas l'avoir entendu de cette oreille. Hors de question pour le candidat de rester sage à attendre tranquillement de prendre de la bouteille, et d'avoir l'âge de son aîné Juppé, ou son mentor Hollande pour prétendre à la magistrature suprême.

Pourquoi devrait il atteindre d'avoir l'âge de son  père pour mériter ce qu'il estime avoir le droit de prendre maintenant pour jouir du pouvoir. Telle pourrait être le leitmotiv de sa Mars en Lion, et de ses planètes en Sagittaire sublimées la relation Lune en Taureau (signe épicurien) et le Cancer (signe du rêve);

Cela rend tout excessif chez lui, son ambition démesurée, ses meeting coûteux, comme ses prises de parole pleines de fougue, dont une lui a d'aileurs valu le 12 décembre dernier de se casser littéralement la voix, et de finir son discours aphone.

Mars est la planète de l'égo puissant surtout dans le signe du Lion, sa maison I est gigantesque, et l'opposition Jupiter à son amas planétaire en Sagittaire accentue la mégalomanie du personnage.

La force de percussion du  carré de Mars (Lion) à Uranus (Scorpion) confirme  que le candidat veut bousculer les codes, les normes et apporter du renouveau dans la politique.

Son livre (ou en tout cas écrit pour lui ) "Révolution" dénote à travers la relation Urano-Martienne que l'ancien conseiller de François Hollande prétend dépoussiérer la vie politique française, pour donner de l'oxygène à notre vie publique.

Ce slogan répond aux attentes d'un certain électorat en quête de renouveau. (Relation Mars planète bourrée d'énergie à Uranus planète électrique, du renouveau et des médias), qui en a marre de voir les mêmes têtes qui font de la politique depuis 30 ou 35 ans. Le nouveau visage d'Emmanuel Macron répond à ce besoin de changement.

Son slogan on l'a beaucoup entendu ces dernières années. Je suis anti-système. Chaque candidat d'ailleurs à cette élection présidentielle 2017 se revendique comme tel d'une façon ou d'une autre.

 La candidature d'Emmanuel Macron rappelle étrangement l'enthousiasme suscité par Nicolas Sarkozy qui voulait il y a 10 ans pendant sa campagne 2007 changer la vie, et dépoussiérer la vie politique française (la fonction Mars-Uranus renvoi à la valorisation de Lune/Mars en Bélier de l'ancien chef de l'état et le Verseau et la conjonction Jupiter/Uranus en Cancer).

Idem pour François Hollande dont le slogan de campagne en 2012, fût "le changement c'est maintenant". (Jupiter/Uranus en Cancer opposée à la Lune).

On sait ce qu'il en est advenu depuis.

Or nous avons vu plus haut qu'Emmanuel Macron bien que pas de la même génération que Nicolas Sarkozy ou François Hollande possède une Jupiter (planète des dirigeants) en Cancer sesqui-carré à Uranus)

L'enseignement retiré des quinquennats des anciens Présidents, montre qu'il ne suffit pas en effet de chercher à rénover la façade d'une carrosserie de voiture si le moteur est a jeter à la casse.

Or que nous apprend le cycle Uranus/Pluton c'est qu'il est nécessaire de changer le moteur car il est "mort" (Pluton=Hadès le maître des enfers et des morts).

 Changer la forme (Uranus astre de rénovation) dans la manière de faire de la politique, si c'est finalement pour  conserver le fond (Pluton planète de pouvoir veut aussi paradoxalement à cause d'Uranus en dissonance, garder avec le Capricorne ses prérogatives),  à l'issu du mandat cela créera forcément la déception qui peut se finir pour le coup par une vraie révolution mais pas forcément dans la douceur.

Ne pas confondre les vraies Révolutions qui fomentent dans notre ciel mondial, et la révolution dans la manière de conquérir le pouvoir et de l'exercer au rythme d'un agenda médiatique toujours avide de nouveauté et de coup d'éclat. 

En ce moment Neptune séjourne en Poisson comme pendant la révolution de 1848, et dans les 6 ans qui viennent c'est à dire à la fin du prochain quinquennat, c'est l'autre mastodonte Pluton qui débarque en Verseau la même position céleste que pendant la révolution de 1789; Autant dire que le  quinquennat qui se profile à l'horizon 2017-2022 s'annonce crucial.

 Or notre personnel politique pousse en avant un jeune ambitieux qui comme eux  est plus habile pour conquérir le pouvoir qu'à  l'exercer mais a le visage du renouveau.

Monsieur Macron semble en effet dans la même veine avec de surcroît une personnalité qui cadre tout à fait avec la tendance du moment, et ce système médiatico-politique qui a besoin d'être constamment alimenté par de l'inédit, mais surtout des coups d'éclats.

On le retrouve dans notre ciel avec la présence d'Uranus (planète des médias) en Bélier. Le premier signe du zodiaque est gouverné par Mars. On retrouve bien ici la correspondance entre les éléments céleste du moment, et la signature Urano-Martienne dont est affublé le candidat Macron.

Seulement a force de vouloir constamment imprégner un rythme haletant , Mars est un astre d'énergie rapide, mais pas forcément très endurant pour tenir la distance sur une campagne présidentielle et à fortiori sur un quinquennat entier.

 Mars en dissonance à Uranus mis en exergue dans un thème peut créer des accidents de parcours, des gaffes ou des coups d'arrêts brutaux qu'on a pas vu venir en pleine ascension.

 Mars et Uranus mal fagotés ensemble vous projettent dans l'action de façon permanente, dans la réaction  impulsive, la fulgurance, et le côté imprévisible. Le manque de préparation et l'improvisation amène à des inepties et des prises de position   très contradictoires qui peuvent à la finalité  atteindre le but inverse à celui désiré au départ: rassembler le pays.

Mars et Uranus en mauvais aspect jouent  le rôle de diviseur dans la société. C'est un réel problème pour notre société déjà traversée de part en part par d'innombrables fractures sociales et économiques (déjà Emmanuel Todd avait écrit en 1995 la fracture sociale reprise dans la campagne de Jacques Chirac). S'ajoute des fractures idéologiques, historiques sociétales..(Mariage pour tous, identité nationale...).

A force de picorer dans les assiettes politiques des uns et des autres Emmanuel Macron a déjà réveillé par son tempérament virevoltant une blessure histoire et sociétale de notre pays très ancienne. 

Nous avons déjà eu les prémices de ce qui pourraient arriver si d'aventure il devait être élu in fine à la présidentielle, avec sa "maladresse" ou du calcul politique de ses déclarations en Algérie.

Pour se mettre dans la poche les millions de potentiels électeurs français d'origine algérienne, il a suscité une vive émotion, et réveillé des blessures du côté des deux rives de la méditerranée jamais réellement cicatrisés en déclarant je cite: "La colonisation un crime contre l'humanité".

C'est bien là le talon d'Achille de son mode opératoire et sa stratégie politique très segmentée et stéréotypée qui s'appuie sur les savant conseils de ses spins doctors des cabinets du marketing politique, qui fonctionnent par segmentation des marchés.

 

La candidature d'Emmanuel Macron manquerait-elle d'authenticité?  

Sa manière de faire de la politique est très élitiste, et en fin de compte très stéréotypée façon grande école de marketing politique moderne.

La stratégie est d'abord de rallier le haut de la pyramide, les têtes d'affiche et autre poids lourds de la politique pour ensuite fédérer des électeurs.

Les moyens financiers et logistiques sont conséquents, la couverture médiatique est  faramineuse.

La popularité a été dès le début dopée par une mise en scène savamment orchestrée et filmée pour tout de suite donner l'impression d'une grande popularité.

La grande force et tout le mérite du candidat c'est qu'il a su  capitaliser le lancement de sa campagne avec tous les atouts astropsychologiques et politiques que j'ai cité plus haut.

Tous les restaurateurs qui débutent dans la profession connaissent cette stratégie qui consiste à mettre devant la vitrine à la vue des passants, des gens de la famille et des amis attablés pour montrer qu'il y a du monde.

L'objectif étant  de susciter l'envie au client de pousser la porte d'entrée pour consommer. Bien entendu le client ne reviendra déjeuner ou dîner que si le produit et service proposés sont de bonnes qualités.

Sa stratégie politique est toute proportion gardée identique,  pour lancer sa candidature telle une fusée, et placer sur orbite un Emmanuel Macron dont sa côte de popularité est  montée soudainement.

On retrouve la soudaineté et la sophistication de Mars/Uranus valorisée dans son thème, et tous les éléments célestes positifs explicités dans les précédents paragraphes. Les likes et followers auraient été achetés du moins au début pour lancer la machine. 

Les colleurs d'affiche sont des prestataires de service qui prennent 1€ l'unité. Les marcheurs et démarcheurs se sont constitués depuis, ils font du porte à porte tels des VRP. Le monde appelle le monde et les recettes employées font beaucoup penser au campagne americaine.

Le terrain a été depuis préparé pour que la grande masse des citoyens français pas forcément très politisés qui ne fera son choix que dans les derniers jours de la campagne pousse la porte du restaurant 4 étoiles Macron.

Malgré cette grande crise économique et sociale que nous vivons,l'électeur lambda qui n'a pas de problématique sociale, économique, et idéologique spécifique se tournait et se tourne certainement encore vers le candidat que la scène médiatique fait briller comme au spectacle. 

Emmanuel Macron possède d'ailleurs cette force d'attraction pour faire le show par le côté bout en train et meneur de foule du Sagittaire, le signe de la fiesta, et Mars en Lion, celui du spectacle. Avec ces atouts David Guetta, et Bob Sinclar réunis  n'ont qu'à bien se tenir, DJ Macron est dans la place!

Blague à part, l'être humain a besoin de s'identifier à un gagnant. Et si les médias mettent le focus sur Emmanuel Macron en conditionnant les consciences, en désignant et mettant en valeur ce candidat qui a le plus grande chance de  gagner, l'électeur pas politisé pour un sou, a de grande chance d' orienter son choix vers le favoris.

Ainsi si le candidat choisi est élu, l'électeur  aura eu l'impression d'avoir gagné par procuration et sa satisfaction sera maximisée.

Finalement comme pour l'achat d'un produit ou d'une musique bien mise en valeur par la publicité, se retrouver dans le camp de Winner le soir du scrutin plutôt que des Losers a une dimension psychologique forte.

Emmanuel Macron semble être le candidat de la quintessence du marketing politique poussé à son paroxysme.

Cette explication volontairement simpliste, mais à peine exagérée, aura j'espère le mérite de vous montrer pour celles et ceux qui ne le savent pas, une des facettes de l'utilisation des ressorts de la psyche humaine, pour pousser le citoyen à opérer des choix qu'il croit contrôler, mais qui sont en réalité plus ou moins orientés.

L'autre facteur qui peut déclencher un vote en faveur d'Emmanuel Macron, c'est la fameuse stratégie d'évitement, ou de vote par défaut. On vote pour ce candidat pour ne pas avoir un autre que l'on honnie.

Une lectrice m'a récemment fait remarquer en relisant à postériori mon article sur le transit de Jupiter en Balance publié en septembre, que je décrivais sans le nommer et sans le savoir, le profil d'Emmanuel Macron. Il n'était à l'époque pas encore le candidat déclaré officiellement.

Jupiter (planète qui gouverne le signe d'Emmanuel Macron) en venant se poster en  Balance  signe  de la séduction, et  l'embellissement peut aussi en étant mal aspecté comme c'est le cas en ce moment avec Uranus et Pluton transformer toutes ces belles valeurs en artifice, en mensonge , et en manipulation.

La dissonance dans le ciel du trio Jupiter/Uranus/Pluton cache la vraie nature de ce qu'incarne Macron, sous les traits séduisants de Jupiter en transit en ce moment en Balance

Tout est dans l'emballage séduisant (Jupiter en Balance maître du Sagittaire qui porte justement Emmanuel Macron, mais avec le carré à Pluton (planète de la stratégie, du pouvoir politique et de l'argent sous terrain) toutes ces valeurs sont galvaudées, mais ne sautent pas forcément aux yeux du citoyen ou l'électeur lambda pas forcément très politisés.

Même si la crise économique est sévère et que nombre de nos compatriotes sont dans le dur et ont  envie de voir un responsable politique leur proposer des mesures concrètes capables de résoudre leur problématique, de nombreuses personnes restent sensible à l'apparence, à la couleur de la cravate, à la bonne tête du trentenaire qui a le physique du gendre idéal, tel un bachelor. Une consultante m'a d'ailleurs fait remarquée qu'il ressemblait d'ailleurs un peu au gentleman célibataire de la première édition de cette émission. 

Nous ne sommes en effet pas dans un pays Balance pour rien! A l'instar du signe de l'élégance, les Français sont sensibles à l'image, aux apparences.

Notre candidat du jour a fait de très grandes écoles, et manie à merveille l'art de la rhétorique. Il possède l'énergie, et des idées mais qui pour la plupart  sont orientés avant tout vers la conquête du pouvoir pour ce qu'il est, et pour préserver les intérêts d'un petit groupe de personne qui lui ressemble.

Mars planète de la conquête dans le signe royal et égocentrique du Lion en maison VII. Ce segment du ciel  fait écho à la Balance où séjourne justement Jupiter en maison VIII (finance) conjonction à sa tête du dragon (destin) conjointe à Pluton.

Dans la mythologie Grecque Pluton alias Hadès portait un casque capable de le rendre invisible.

Ce qui en fin de compte maquille son réel pedigree: un ancien banquier avec toutes les connections du monde de la finance qui le soutien à coup de millions.

La passe d'arme de Benoit Hamon avec Emmanuel Macron lors du débat du 20 mars, était symptomatique de l'enjeu. Lui habituellement si sûr de lui qui a répondu du tac o tac à Marine Le Pen sur l'affaire du burquini,  on a senti a contrario le jeune Macron ébranlé au moment où son concurrent du PS lui demande s'il n'y a pas parmi ses donateurs des cadres de l'industrie pharmaceutique ou d'une firme pétrolière, qui utiliseraient le canal du don à titre privée, mais qui serait en fin de compte une manière détournée de faire du lobbying en contournant le cadre de la loi qui autorise les dons de personnes privées.

Ce sont ces groupes de pressions qui l'empêcheraient in fine,  de prendre des décisions dans l'intérêt général et pas dans l'intérêt particuliers des grands groupes.

En réalité la candidature d'Emmanuel Macron est le produit de cette oligarchie ultra-minoritaire dans notre pays, mais toute puissante qui veut garder le pouvoir.

Les électeurs qui voteront pour Emmanuel Macron, seront avant tout des gens qui se reconnaissent en lui, qui l'admire par son charisme, sa notoriété, son sens du verbe et son sens de la séduction. Ceux qui tirent avantage de la mondialisation "heureuse", étudiants Erasmus des grandes écoles HEC et Polytechnique,  ceux qui profitent des avantages de l'Union Européenne pour commercer avec les partenaires. 

Mais il y a aussi tout ceux et toutes celles qui se seront laissés bernés par ces paillettes, la poudre aux yeux et les grandes idées de rassemblement. D'ailleurs vous verrez même les soutiens politiques qui se précipitent en cascade pour se retrouver sur la plateforme Macron vont complètement déchanter au moment des résultats. 

Sa candidature contraste avec celle par exemple d'un François Asselineau.

J'ai pris volontairement l'exemple de ce candidat pratiquement inconnu du grand public car sa méthode, l'âge, l'expérience comme sa ligne politique sont complètement aux antipodes.

 Alors qu'on a donné les parrainages à Emmanuel Macron, le candidat classé par le Ministre de l'Intérieur en divers a dû quant à lui se battre pour obtenir ses parrainages. Sur les 500 signatures, il a lui même rencontré personnellement une centaine d'élu pour les convaincre. Son expérience, sa compétence, sa technicité, et la profondeur de ses analyses politiques, contrastent là encore avec Emmanuel Macron.

Le président de l'UPR a en effet murit pendant 10 ans sont programme, affûté ses armes et arguments électoraux en commençant dans de toutes petites salles. Il avoue à ses débuts avoir fait des conférences de 3 heures à des petits groupes de 5 ou 6 personnes dans des salle ou préau d'école.

On est très loin des gigantesques salles parisiennes et des show à l'américaine de Monsieur Macron qui coûte des fortunes colossales.

Asselineau, c'est la stratégie des  petits pas, qui s'appuient sur des arguments ciselés et convictions profondes répétées sans relâche pendant des années sur le terrain, sur les réseaux, dans ses conférences vidéos, avec aucune  couverture  des médias officiels avant sa déclaration de candidature réduit au néant. Son travail de très longue haleine, a fini par séduire de nombreuses personnes.

Le candidat du FREXIT peut aujourd'hui être fier d'avoir fédéré des "vrais adhérents" . 

Il en compterait aujourd'hui 18 000, avec 300 adhérents de plus par jours. Ce sont ses militants surmotivés qui sont allés chercher ses parrainages et collent les affiches bénévolement. Ses moyens de financement très modestes viennent uniquement de la cotisation de ses adhérents.

L'autofinancement est total sans prêt bancaire, alors qu'Emmanuel Macron fort déjà des soutiens de donateurs plus aisés, devrait faire une emprunt de 8 millions d'€.

 Vous verrez que le 23 avril ce candidat de l'UPR dont la pierre a été polie avec les épreuves comme dirait Confucius fera des prouesses électoralement parlant, proportionnellement aux moyens financiers engages. En effet son énergie entre en résonance avec celle de notre univers actuel.

 

La candidature d'Emmanuel Macron, est-elle totalement en phase avec les énergies célestes du moment? 

Depuis l'avènement de Pluton en Capricorne en 2008 cet astre révèle dans nos sociétés, le besoin d'authenticité et de renouer avec des valeurs terre à terre. Le Capricorne est le signe des valeurs anciennes, bâties de longue date, qui restent dans la sobriété en écartant  toute démesure.  

La candidature de l'ancien banquier de Rothschild n'entre à ce titre en revanche pas franchement en résonnance avec les aspirations profondes de la majorité de la population française.

Dans les différentes publications et vidéos, j'expliquais que l'ère de la mondialisation tout azimut, était derrière nous depuis que Pluton a quitté le Sagittaire en 2008. Or c'est précisément le programme politique inverse d'Emmanuel Macron.

Le candidat  propose au contraire de pousser encore plus loin la construction européenne avec une gouvernance politique accrue dans un cadre fédéraliste, ce dont de plus en plus de français veulent de moins en moins.

Vous verrez qu'à l'issu des prochains scrutins présidentiels puis en juin pour les législatives, ce sont les partis dits" souverainistes" qui auront le vent en poupe. Ils sont déjà fortement représentés dans la campagne Elysée 2017.

Ce phénomène est mondial, voir l'élection de Donald Trump qui a gagné en faisant une campagne sur le "american first". On voit par ailleurs la montée en Europe des Partis nationalistes en Autriche, au Pays-Bas, en Hongrie...

L'équation est simple soit on élira un chef d'état qui va raisonnablement amener notre pays à épouser ses nouvelles vibrations sans trop de fracas sociaux et sociétaux même si on en a déjà eu des échantillons.

Soit ce retour à ces valeurs "françaises" se fera avec perte et fracas à l'issu du prochain quinquennat.

Emmanuel Macron n'a pas encore opéré cette métamorphose profonde de son logiciel politique. Pluton la planète des mutations, est en gestation très loin de la cuspide de son ascendant en maison XII.

Macron ça manque de fond avec Pluton en berne en maison XII

Chez Macron Pluton transit en ce moment sa maison XII en Capricorne. Ce  secteur du ciel est en analogie avec le Poisson où trône en ce moment Neptune. Cette planète mirifique et mystique peut être porteuse d'un message d'humanité et de solidarité que l'on retrouve en effet dans ses discours.

Le contenu repose en réalité plus sur une forme de  coaching positiviste, proche de l'accompagnement au développement personnel. Le tout paraît délivré plus  en forme de message ou slogan publicitaire que d'une analyse politique de fond. 

Neptune est aussi la planète qui régit le sommeil et les paradis artificiels.

Avec Macron nous ne sommes plus dans le dormez brave gens moyenâgeux  je m'occupe de vous, mais plutôt dans l'incantation qui galvanise les foules pour donner une bouffée d'adrénaline dont les effets euphorisants s'estompent finalement très vite derrière une fois le meeting terminé. Mais qu'a t-on retenu du programme et des convictions profondes du candidat en finalité?.(voir la vidéo de son meeting plus haut dans le journal l'express).

De l'aveu même de certains journalistes ses propositions manquent cruellement  de solutions charpentées pour résoudre les maux de notre société. Beaucoup sont unanimes pour reconnaître que lors de sa dernière sortie, cela manquait de fond dans ses propositions.

Et en même temps, cette stratégie d'évitement de tout miser sur la forme pour éviter le fond n'est-elle pas en fin de compte voulue?

 Il est en effet très difficile de défendre ouvertement le projet européen vu les catastrophes qu'il a produit ces dernières décennies. D'ailleurs vous noterez pour ceux qui ont vu le débat du 20 mars, ont remarqué que la question n'était même pas à l'ordre du jour, pour ne pas provoquer de remous dans l'opinion qui aurait obligatoirement tourné à son désavantage. C'est pourquoi

Macron du signe du Sagittaire est le roi pour noyer le Poisson.

On retrouve cette figure des faux prophètes dans le cycle Saturne/Neptune en dissonance qui traverse de part en part sa maison I (personnalité) en Capricorne/Verseau/poisson, et son Milieu du Ciel au début de sa candidature et aujourd'hui sa maison XI (les amis, le réseaux). Cette influence Neptune en Poisson et Saturne en Sagittaire est porteuse d'illusion et même de désillusion pour le candidat Sagittaire, mais aussi pour son électorat comme pour ses soutiens.

Il est toujours très intéressant d'écouter la terminologie utilisée par les critiques ou adversaires politiques qui pour certains sont devenus soudainement d'irréductibles soutiens.

Candidature artificiel

Ballon de baudruche qui va se dégonfler

Imposture politique

Hologramme de la finance

Tout ce champ lexical correspond très précisément à la signification cycle Saturne/Neptune en dissonance. 

Saturne séjourne en ce moment pile en conjonction avec le Soleil/Mercure du candidat autour de 27° du Sagittaire. L'astre de l'autorité a été jusqu'à présent bien soutenu, par sa Saturne en Vierge natale qui forme un beau trigone. 

L'interception de la Vierge où trône sa Saturne natale, avec  sa Mercure (communication) collée à son Soleil (charisme) en Sagittaire, lui ont jusqu'à présent permis de garder une certaine crédibilité vis à vis de son électorat, comme à l'égard de ses partenaires politiques. Saturne est en natal en maison VII (les autres, les partenaires).

Tout à l'heure nous avons dit que le lancement de sa campagne et l'officialisation de sa candidature s'était opéré avec un Saturne effectivement au Zénith dans le thème du candidat qui dans un degrés stratégique a tendance à le présidentialiser. Mais il ne faut pas négliger Neptune en dissonance qui montre bien la supercherie, et le côté factice.

D'ailleurs sur la carte du ciel du moment exacte de sa candidature dans un centre de formation à Bobigny le 16 novembre 2016 à 11h08 sous le signe du Scorpion ascendant Capricorne. Le Soleil indice de rayonnement forme une conjonction avec la Lune noire. (Pas un bon indice). Ensuite Saturne est comme par hasard maître du thème par l'ascendant et c'est ce même Saturne (planète de la responsabilité étatique pour devenir Président) qui reçoit un mauvais aspect de Neptune. Idem pour la Lune (indice de popularité) valorisé au descendant qui reçoit la dysharmonie de Saturne, mais également Mars 2e maître du Capricorne, lui même mal aspecté. Mars et Uranus sont en interception. (Mars séjourne en Verseau alors qu'il est le maître du Verseau, et Uranus trônait en Bélier gouverné par Mars). Uranus c'est la fameuse planète des surprises et des retournements de situations, qui nous le verrons plus bas sera valorisée le jour J du scrutin. Avec Jupiter planète du gigantisme cela devrait être monumental, mais pour le moment Jupiter est en Balance un signe gouverné par Vénus   (séduction )  valorisée à l'ascendant. 

Tout cela a bien entendu été savamment montée en épingle et orchestrée par le monde médiatico-politique pour que l'emballage Macron soit séduisant et vendeur.

 

.De la galaxie à la nébuleuse Macron

Comme l'a souligné Emmanuel Macron  avec beaucoup d'humour typique du Sagittaire, mais un fond de sérieux, son mouvement est politique, mais n'a pas pour vocation à devenir une maison d'hôte.

Et pourtant ce mouvement qui se veut au dessus des partis politiques et des clivages traditionnels droite-gauche commence bel et bien à ressembler à une auberge espagnole où la soupe est bonne puisque le personnel politique se bouscule pour se faire une place au soleil dans le clan Macron. 

Leur ambition et leur opportunisme est téléguidé par la boussole des sacro-saint sondages ou en tout cas des ordonnateurs du système médiatico-politique qui donnent le tempo de la campagne et clairement sa préférence à l'ancien Ministre de François Hollande.

Le candidat a beau clame haut et fort qu' il se félicite de ses soutiens, mais  n'a pas vocation a distribuer des places une fois élu.

On sait qu'en politique, il existe souvent un décalage important entre les annonces officielles et ce qui se trame en sous main.

D'ailleurs bons nombres de personnalités importantes que ce soit du gouvernement actuel comme des partis d'opposition se gardent bien de le soutenir officiellement, mais le font en réalité en coulisse.

Ils sont nombreux à faire preuve de duplicité et jouer double jeu. Certains en effet assument leur soutien au candidat Macron, pendant que d'autres restent dans le silence, tapis dans l'ombre  et attendent de voir comment les choses vont évoluer.

Chacun sera ainsi capable de changer son fusil d'épaule si les choses ne tournent pas comme espéré.

Beaucoup de nos concitoyens demeurent stupéfaits, et même dubitatifs de voir la formation de ce magma et cette nébuleuse politique protéiforme dont ils ne cernent pas vraiment les contours.

Nos compatriotes se demandent,  où ces pensionnaires de la politiques veulent-ils conduire le pays?

Est-ce que ce rassemblement autour du candidat Macron, est la marque de volonté d'une union nationale pour relever les défis de notre temps? 

Ou s'agit-il d' une nouvelle manœuvre bassement politicienne destinée à ce que le mêmes gardent le pouvoir.

Si dépasser le traditionnel clivage  droite gauche stérilement antagoniste dans un contexte de crise, serait  une stratégie  plutôt judicieuse pour redresser le pays, vu le climat plus que délétère, le doute reste plus que permis.

Ce concept de rassemblement ni droite, ni gauche apparaît à priori contre la nature de la Ve République puisque le thème fondateur est bâti  avec cette dualité par ascendant Gémeaux, avec un cycle de droite Saturne/Uranus et le cycle de la gauche Jupiter/Neptune.

Or depuis 2012, Neptune en Poisson au carré du Gémeaux (l'ascendant de la France) brouille les cartes électorales. Tandis que dans le même temps nous l'avons vu à mainte reprise d'autres croiseurs célestes Pluton planète de destruction d'un côté et Uranus de l'autre côté de la roue zodiacale attaque le thème de la France sur ses points névralgiques (Soleil/Lune)  pour  déconstruire et reconstruire notre  échiquier politique complètement différemment.

Le cycle Saturne/Neptune (Sagittaire-Poisson) attaque donc en même temps que  l'ascendant du thème fondateur de la Ve République, les deux partis institutionnels du signe du Gémeaux Ce qui explique l'exode des deux côtés, vers le camp Macron .

Parti Socialiste: fondé le 11 & 13 juin 1971 au congrès d'Epinay

LR: fondé le 30 mai 2016 à 22h 29 à Paris.

Voici comment je concluais mon "étude du thème Les Républicains" fin mai 2016

Ce n’est donc pas parce que l’on change un nom comme on mettra sous le tapis des difficultés qu’on s’en éloigne forcément. On les emporte avec soi, d’ailleurs le thème astral du nouveau Parti « Les Républicains » est là pour en témoigner puisque en réalité il démultiplie ( le Gémeaux est un signe d’air qui a tendance à éparpiller) les problèmes existants. On retrouve en effet la trace d'une dissonance Uranus/Soleil dans l'ex-UMP symbole de division de façon encore plus prononcée dans le nouveau Parti. Pour autant malgré ces difficultés un candidat de la droite va émerger après une épreuve des primaires qui promet beaucoup de spectacle et des coups de théâtre qui feront date dans les annales de la politique française.

Car le cycle Uranus/Pluton détruit les institutions françaises mais également européennes, avec Pluton planète de la destruction en Capricorne signe des structures étatiques.

Voilà pourquoi tout le monde est complètement déboussolé par ce qui se passe.

Mon interprétation est que cette caste au plus haut sommet de l'état est en train de vaciller. Nos élites politiques  échafaudent donc de nombreux stratagèmes et forment des coalitions interpartis pour continuer à exercer le pouvoir.

On voit par exemple que quelqu'un comme Robert Hue, ancien communiste est capable de se retrouver dans le même mouvement politique qu'un Alain Madelin un libéral pur dur, c'est que là vraiment on est dans le  sauve qui peut!

Avec l'avènement du demi-cycle de Pluton la planète de l'invisible qui est venu se placer symboliquement à l'exacte opposée du degrés près de sa découverte en 1930 le 20 janvier 2017 (cette date coïncide avec l'investiture de l'élection de Donald Trump), l'invisible devient enfin plus visible. Cet évènement planétaire a bouleversé le jeu politique et du même coup fait semer un vent de panique dans les classes dirigeantes européennes.

La planète de l'invisible rend désormais visible à l'œil nu la vraie personnalité des gens, leur authenticité.

Avec Pluton on ne triche pas! Les imposteurs n'ont qu'à bien se tenir.

 Les tabous tombent un à un, et les vérités cachés de longue date sont révélées au grand public.

Elles peuvent tout aussi bien concerner l'infime partie de la face immergé de l'iceberg, par exemple certaine pratique politique, le rapport à l'argent largement exposé dans la presse du candidat Fillon qui éclabousse tout le reste du personnel politique. Comme  certaines révélations peuvent  concerner des sujets encore plus cruciaux comme les origines, et les réels mobiles de la construction européenne.

Avant hier soir dans l'émission politique, poussé dans ses retranchements à cause de toutes ces affaires judicaires, François Fillon a lâché une bombe. François Hollande aurait un cabinet noir au plus haut sommet de l'état bref beaucoup de pratiques douteuses.

Avec Pluton l'astre des forces obscurs on est même plus dans Dark Vador contre Luc SkyWalker,  mais aussi au bord des caniveaux où  on sort les poubelles. Les propos sont outranciers, virulents et la campagne ordurière. La campagne de François Fillon prend des accents "Trumpistes".

La fête est donc finie!

Dans les années fastes, où le niveau de croissance était acceptable  le personnel politique inféodé à l'Union Européenne pouvait se permettre de brouiller les cartes en se mettant  dans des partis politiques différents alors qu'ils étaient tous d'accord sur le fond: faire prospérer leur Dieu Euro et leur clergé l'Union Européenne.

Les hommes politiques se sont en fin de compte toujours combattus dans l'arène politique à fleuret moucheté et que les clivages politiques étaient plus ou moins factices.

Cette commedia del Arte pouvait aisément se tenir faisant croire aux citoyens qu'il y avait une différence réelle entre la politique de droite et de gauche, tant que la croissance même faible et financé par l'endettement était là.

Mais voilà Pluton et Uranus se combattent dans le ciel avec beaucoup de vigueur, et désormais les protagonistes politiques ne font plus semblant. Ils se détestent vraiment pour de vrai! Nos concitoyens assistent à ce spectacle médusé, et pourtant comme je le disais avec Pluton on ne joue pas, c'est à la "vie à la mort" dans la symbolique plutonienne bien sûr. Chacun joue son va tout! Si François Fillon est dos au mur, le camp Macron est malgré l'armée mexicaine de mercenaire, en très mauvaise posture.

Macron est à la fois l'incarnation de ce système en pleine déconfiture, mais aussi le fer de lance de la dernière chance.

Mais aujourd'hui la base de l'électorat des deux partis institutionnels s'est tellement restreinte que c'est l'exode vers la candidature d'Emmanuel Macron pour concentrer ainsi ses forces dans un va tout désespéré pour sauver leur monde qui s'écroule sous leur pieds.

La période plus que turbulente de la campagne électorale présidentielle, suivie du 3e tour à savoir les législatifs, aura parachevé les fractures des partis politiques pour refonder notre paysage politique français

A ce jeu là c'est bien Marine Le Pen qui pourrait à la fin remporter la mise!

 

 

Conclusion:

Compte tenu de tout ce qui vient d'être expliqué, Emmanuel Macron ne sera pas selon moi pas élu Président de la République le 7 mai 2017. Je pense même qu'il pourrait bien ne pas   se qualifier au second tour. à la surprise générale au moment de la découverte des résultats.

L'ordre d'arrivée des candidats et les pourcentages n'auront rien à voir avec les sondages. On retrouvera une Marine Le Pen très haute face à François Fillon au 2e tour. Jean-Luc Mélenchon pourrait être devant Benoit Hamon, Nicolas Dupont Aignan améliore son score de 2012, tandis que François Asselineau fait un résultat inattendu! (entre 5 et 13% peut être!);

L'abstention peut en effet être plus forte qu'à l'accoutumée. Beaucoup de gens voteront aussi par défiance face au sondage comme pour envoyer un message fort d'insurrection vis à vis des médias meanstream. 

Tout se jouera dans les derniers jours de la campagne quand le Soleil entrera en Taureau et Mars en Gémeaux le 20 avril pour le dernier débat.

La Lune en Verseau du soir, comme pour le 20 mars va activer Uranus et la dissonance avec Jupiter/Pluton qui mettra encore à mal l'exécutif (sur l'axe fragile Jupiter/Uranus opposée à Lune du chef de l'état).  

(Déjà Le 20 mars soir du grand Oral de François Fillon où il a lâché la "bombe la Lune était en Verseau, Mars en Taureau prenant en grippe par les planètes rapides le Soleil en Lion de François Hollande sur les accusations au sujet du cabinet noir).  

Les deux prochains débats à 11 seront mouvementés celui du 4 avril j'en ai parlé avec Lune en Cancer et Soleil en Bélier va créer des remous.  Lune en Cancer sur sa Jupiter natale, et Soleil proche de la conjonction Uranus, activant le carré Uranus/Pluton, avec en simultanée Mars en conjonction avec sa Lune qui reçoit le faisceau d'aspects. Le candidat pourrait se trouver en difficulté. Le débat sera animé, et les attaques virulentes de ses adversaires qui feront feu de tout bois pour déséquilibrer le candidat de tête des sondages.

Mars en Taureau en conjonction à sa Lune (popularité), attaque son terrain de fragilité Lune/Mars/Uranus triangle rouge!

Pour répondre à la question à une question astrologique évoquée  par Alexis J dans ses commentaires.

Je me demande après réflexion si cette résonnance entre le thème d'un candidat à la présidentielle et un des significateurs énoncés par l'astrologue Kevin Lagrange ne serait pas une condition nécessaire mais non suffisante pour prétendre à la magistrature suprême.

Si la Vénus d'Emmanuel Macron en Sagittaire forme c'est vrai une conjonction quasi-parfaite au Saturne de la France de la Ve République, élément qui lui permettrai en effet de se présidentialiser  (d'autant que Vénus est le gouverneur du signe de notre constitution Balance. C'est à peu de chose près la même position de Vénus en Sagittaire que Nicolas Sarkozy qui fût bel et bien notre Président pendant 5 ans.

En effet Alain Juppé par exemple qu'il cite dans sa vidéo était en théorie présidentiable avec un Soleil formant un trigone et pourtant il a été battu à la primaire. Compte tenu de son âge, et ses problèmes de santé ses chances d'être de nouveau candidat et président sont réduits à néant.

Idem pour Manuel Valls à la différence près c'est que l'ancien Premier Ministre est beaucoup plus jeune, et pourrait en 2022 se représenter.

Cependant Saturne comme nous l'avons vu aussi bien dans le thème natal du candidat, que dans la déclaration de sa candidature est en mauvaise posture par rapport à Neptune (illusion, désillusion);

Le soir du 1er tour Lune/Vénus en Poisson, et de l'autre Mars en Gémeaux prenant en tenaille ses dominantes Sagittaires, et activant le cycle Saturne/Neptune d'une part et Vénus maître de la Balance où séjourne Jupiter avec l'opposition d'Uranus et carré Pluton va créer le retournement de situation. En simultanée  Vénus 2e gouverneur du Taureau où se situera le Soleil du soir du premier tour proche de sa Lune, va activer les dissonances du triangles Lune/Mars/Uranus. Sans oublier les autres aspects de dissonances pointés par l'astrologues Alexis J qu'il appelle le doigt de Dieu.

Tout converge vers sa belle conjonction à sa tête du dragon (destin) qui pourrait effectivement penser que pour cette fois son destin présidentiel, va tomber à l'eau. Avec l'entrée du Soleil en Taureau signe de terres on ne peut plus tromper les gens, on rentre dans le concret et le réel.

L'autre facteur qui peut empêcher Emmanuel Macron d'atteindre son but in fine d'être Président de la République, c'est la toile de fond de notre ciel mondial ce fameux Uranus/Pluton qui attaque les Jupitériens du Cancer.

Jupiter en Cancer est la position de Nicolas Sarkozy sèchement battu, mais également François Hollande qui n'a pu se représenter....tout comme selon moi Angela Merkel qui ne fera pas un 6e mandat...(voir mon post du 12 novembre prévisions 2016 et prédictions pour la France);

Uranus et Pluton prennent en tenaille le signe du Cancer et ressuscite (Pluton régénère) / Uranus (réveille les consciences par coup d' électrochoc  l'élan de liberté, la fronde qui conduit   et sentiments nationaux, patrie, famille. (Le cancer est le signe des états nations) contre l'Union Européenne dont la construction.

La construction européenne s'est faite en signe cardinaux, traité de Rome 25 mars 1957 dont nous fêtons le 60 e anniversaire aujourd'hui est rejeté à minima par 54% des français (si l'on se fie aux enquêtes d'opinion).

 

Rédigé par Yanis Voyance Astrologue

Publié dans #Politique & Astrologie

Repost 0
Commenter cet article

Philippe 13/05/2017 00:44

Vous nous prenez vraiment pour des blaireaux !. Avant l'élection, je tapais souvent sur mon moteur de recherche "voyance présidentielle", et n'apparaissait alors aucune réponse claire émanant de votre part, ni de personne d'autre d'ailleurs ... et là, comme par enchantement, prétendument publié le 25 mars, vous nous donnez les résultats, à peine différents de la réalité (histoire de nous rouler mieux dans la farine) ...
Quelle arnaque ! Ça ne doit pas être facile d'avoir pour métier de prendre les gens pour des cons ?
Enfin bon, c'est vous qui devez avoir raison car vous devez être plus riche que moi !, mais je préfère quand même pouvoir me regarder dans une glace ...
Yanis voyance. .. mon cul oui !

Yanis Voyance Astrologue 13/05/2017 01:00

J'ai failli ne pas publier votre commentaire tellement il est grossier! Mais je le mets quand même car la critique ne fait pas peur. Alors pour votre gouverne puisque vous venez régulièrement sur mon blog vous avez du voir que dans mes prédictions faites depuis octobre 2014 je voyais plus fillon marine Le pen l emporter et pas macron. D ailleurs ne l ayant jamais ressenti je ne m etais pas intéressé. Mais comme les médias l ont constamment promu je me suis intéressé au phénomène macron et si vous aviez lu jusqu'au bout au lieu de vociférer des insultes vous auriez vu que je maintenais ma prédiction sur Fillon. A tort puisque Macron a bien été élu. Donc vous voyez que je ne suis pas malhonnête sinon j aurais effacé mon article . Et je ne sais pas pourquoi vous ramenez tout à l argent c'est typique de notre mentalité à la française hérité de la chrétienté moyenâgeuse sachez que je fais ces articles qui prennent beaucoup de temps par passion et que d ailleurs je prends même des risques en exposant ma notoriété la preuve puisque vous m insultez. Par contre les fois où j'ai eu juste pas un mot d encouragement de votre part. Enfin heureusement il y a mes lecteurs habituels qui sont eux heureusement bienveillant et ils me donnent le goût de poursuivre. Prochain commentaire irrespectueux ne sera pas publié!

carlita 24/04/2017 17:02

Résultat: de tous les articles que je lis Mr Asselineau a fait 0.9%
Les sondages avaient raison
Macron 1er eu premier tour
MLP pas si haute
Et Fillon éliminé
En gros il fallait juste prévoir l'inverse c'est ça?LOL

Bonne journée quand même

Dumont 24/04/2017 08:39

Merci Yanis,
Vous m'avez convaincu d'une grande vérité, LA VOYANCE ET L'ASTROLOGIE NE FONCTIONNE PAS, à lire vos prédictions ,j'ai presque fini par y croire , me disant même avoir l'envie de faire une consultation avec vous , maintenant que les résultats sont là, la voyance tombe bien bas dans mon estime , plus jamais je croirais à cette science fiction qui n'a jamais rien révélé de vrai.
Dommage .....

Yanis Voyance Astrologue 24/04/2017 19:06

je comprends votre déception il ne faut pas dire que la voyance et l'astrologie cela ne marche pas...il y a des preuves irréfutables scientifique que cela fonctionne (Physique quantique)...mainte fois sur ce blog nous nous sommes approchés d'une vérité...il existe des médiums et astrologues très talentueux...d'ailleurs je peux vous en citer qui ont vu juste (voir mon dernier post)...celui qui a fait une erreur d'interprétation c'est l'homme astrologue imparfait mais ne remettez pas en cause cet art millénaire qui nous apprend beaucoup sur nous même au niveau individuel je le constate chaque jour au travers de mes consultations, et sur un plan collectif...(cette partie de l'astrologie est très difficile car il s'agit de prévoir et prédire un destin collectif de million d'âme je l'ai dit dans mes prévisions et prédictions 2017 comme à chaque fois que cela relève de la prophétie plus que de la voyance...cela dit j'ai plaisir à me coltiner à cette matière...c'est une responsabilité car beaucoup de gens sont déçus comme vous...mais j'ai des choses à dire alors je le dis avant tout par passion, car j'aime l'astrologie et la voyance avant d'être un métier c'est une passion et je veux que cela reste comme ça!!!!

anonyme 24/04/2017 00:40

@Yanis,

Bon finalement est arrivé en tete du premier tour et semble etre notre futur président de la république.
Je sais que tu avais prévu Filllon mais finalement Macron semble au final l'emporter pour notre futur président. Par contre Marine LE PEN dans son discours de ce soir a fixé le débat sur une sorte de referendum de pour ou contre la mondialisation.
Les résultats du premier tour montre une scission entre les campagnes rurales qui ont votés Marine LE PEN ou Fillon et les grandes villes de ces departements de province qui ont voté Macron.
Exemple l'Yonne : http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2017/04/23/97001-20170423FILWWW00250-large-vote-du-front-national-dans-l-yonne.php
La Moselle, La sarthe : http://www.lefigaro.fr/elections/presidentielles/2017/04/23/35003-20170423LIVWWW00149-resultats-elu-election-presidentielle-macron-le-pen-melenchon-fillon.php#234033

Maintenant la guerre est formellement déclaré entre les grandes villes et les campagnes et voici un article prémonitoire et TRES intéressant sur le sujet:
«En 2017 ou en 2022, la France périphérique fera basculer la présidentielle»
Entretien avec le géographe social Christophe Guilluy
http://www.causeur.fr/christophe-guilluy-macron-fn-fillon-43306.html
extrait :
"Si Marine Le Pen ne l'emportera peut-être pas dès 2017, la France périphérique finira cependant par triompher un jour ou l'autre dans les urnes face aux candidats des gagnants de la mondialisation que sont Hamon, Fillon et Macron."

D'ailleurs Macron prévoit un super impôt foncier qui va emmerder les ruraux :
http://www.causeur.fr/programme-emmanuel-macron-en-marche-43560.html
extrait :
"Quoique cela ne soit pas dit, Macron envisage de compenser ces baisses par un super-impôt foncier. Moins d’impôts pour le haut et le bas de l’échelle, encore plus pour les classes moyennes, soit les 58 % de Français ayant un bien foncier, qui seront un peu plus laminés."

L’urgence de renouer avec la « France périphérique » : la leçon de C. Guilluy
http://lvsl.fr/christophe-guilluy-gauche

"Macron est le candidat parfait des grandes métropoles mondialisées"
Le géographe Christophe Guilluy, auteur de "La France périphérique", estime qu'Emmanuel Macron peinera à convaincre les catégories populaires délaissées.
http://www.lepoint.fr/presidentielle/macron-est-le-candidat-parfait-des-grandes-metropoles-mondialisees-20-01-2017-2098659_3121.php

La question est désormais combien de voix aura Marine LE PEN au second tour qui représenteront un NON à la mondialisation ?
Elle peut compter sur des voix de Dupont-Aignan 5% au 1er tour et 30% des voix de Fillon (20% au 1er tour) d'apres un graphique ici : http://www.zerohedge.com/news/2017-04-22/your-complete-guide-sundays-french-presidential-elections-first-round

Yanis Voyance Astrologue 24/04/2017 19:15

oui le verdict des urnes est tombé, normalement en fonction des conjectures du moment l'ère de la mondialisation est finie et nous allons vers un retour vers des valeurs plus patriotiques, nationalistes...mais avec la déconvenue je ne peux affirmer avec certitude de ne pas me tromper!!!

anonyme 17/04/2017 01:36

Ah cette année , au niveau truc de bargeot, on dépasse le pompon


Fraude massive aux élections présidentielles autorisée par le ministère de l'intérieur ?
http://www.express.co.uk/news/world/792112/Marine-Le-Pen-French-election-votes-computer-Emmanuel-Macron
Le journal britannique the Express rapporte :
Les 500 000 français de l'étranger pourront voter 2 fois par ordinateur parce qu'ils ont reçus 2 fois leur carte d'électeurs et le ministère de l'intérieur a confirmé qu'il ne vérifiera qu’après les élections les potentielles fraudes électorales. De plus il n'invalidera pas les élections à cause des votes en double.
Un petit coup de pouce pour Macron ?
On croirait la bidouille électorale en 2000 avec les machines à voter pour faire élire Bush Junior.
Comment dénigrer encore plus le processus démocratique et dégouter les gens d'aller voter.