Fukushima 6 ans après le cataclysme!

Publié le 11 Mars 2017

Le fait d'actualité:

Le Japon commémore le 6e triste anniversaire de ce funeste jour du 11 mars 2011, où tout a basculé dans la région de Fukushima au Japon qui a connu après Tchernobyl en 1986, et pour des raisons plus militaires avec Hiroshima et Nagasaki, la plus grande catastrophe de l'histoire du nucléaire industriel et civil.

En l'hommage aux victimes  de cette région pas seulement sinistrée dans leur chair mais contaminée à vie, j'ai décidé de refaire un rapide papier pour insister sur cet enjeu à la fois crucial et vital pour l'humanité de mener des politiques d'accélération de la transition énergétique.

Je vous renvoi à plusieurs anciennes publications dans lesquelles j' explique astrologiquement pourquoi nous sommes dans une période a risque augmenté, voir démultiplié en terme de probabilité de retrouver ce type de scenario catastrophe, et croyez moi ce n'est pas pour faire du sensationnel que de le dire.

Cette menace est réelle et à la différence d'autres impondérables de la nature, celle ci pourrait être maîtrisée et annihilée, mais pas forcément d'ailleurs comme le pensent les personnes décisionnaires, qui mettent tout en œuvre pour pérenniser cette industrie contre tout bon sens commun. 

Plus que jamais le tandem mortifère Uranus/Pluton celui là même qui a provoqué ce cataclysme pratiquement à la minute où il s'est formé dans notre ciel mondial le 11 mars 2011,  est toujours actif.

 Uranus planète de la sidération et des imprévus en Bélier jusqu'au 6 mars 2019, et Pluton planète de la destruction et de la mort dans un signe en dissonance le Capricorne  donne l'impression de maîtrise et de toute puissance, c'est pourquoi beaucoup de  nos têtes couronnés dont le Capricorne est justement le symbole,  défendent dans notre pays bec et ongle cette industrie pour des raisons avant tout mercantile ou d'emploi. 

Pluton planète des secrets cache à l'opinion publique les motivations profondes des gens qui nous gouvernent de poursuivre dans cette voie traditionnelle. (Le Capricorne est un signe conservateur, traditionnaliste qui ne lâche pas prise facilement). Mais Uranus est là en embuscade par ses fulgurances à des périodes clefs pour fracasser ce réalisme forcené "carpricornien".

Le terrible exemple se retrouve dans le scenario de la catastrophe de Fukushima, voir ci-dessous le document édifiant produit, réalisé par notre chaîne du service public de France 2 a une heure de très grande écoute dans l'émission cellule de crise du 12 février 2017. 

Vous verrez pour ceux qui ne l'ont pas vu,  comment une nation aussi évoluée technologiquement, disciplinée et organisée que le Japon, a pu se laisser déborder par ce cycle virevoltant.

.Et comment nos dirigeants français de l'époque ont fait preuve d'une irresponsabilité totale en pensant avant tout aux enjeux industriels, économiques, plutôt qu'humains.

Cas du Japon si différent de la France?

Pour celles et ceux qui pensent que le Japon est différent de la France, je vous le concède. Le thème astral du Japon, et sa topographie céleste, sont  à l'image de son territoire accidenté, avec de nombreuses zones hautement sismiques où la folie humaine a conduit a construire plus de centrale nucléaire sur le versant le plus à risque du pays.

On retrouve le sceau d'Uranus/Pluton dans le thème fondateur du Japon 3 avril 1457 à 15h40 (Calendrier Julien) voir carte du ciel, avec même Lune/ Lune noire en Lion, qui en font le pays en première ligne pour ce type d'accident. Soleil en maison VIII (mort) en Bélier est sous l'épée Damoclès d'Uranus. Le pays est clairement menacé de destruction surtout avec le prochain transit d'Uranus en Taureau qui va appuyer sur la fragilité ancestrale de l'adn céleste du pays dans les 10 à 12 ans qui arrivent. Déjà au moment des largages d'Hiroshima et Nagasaki le 6 et 9 août 1945 Uranus flirtait avec le Milieu du Ciel au degrés près, tandis que Pluton venait par la conjonction en Lion appuyer sur ce cycle de date de fondation Uranus/Pluton/Lune noire. Le retour d'une position analogue avec Uranus en Gémeaux au MC, et Pluton en opposition en Verseau se fera en 2028-2029. Mais déjà l'année 2018-2019 avec le retour du cycle Saturne/Pluton comme en 2011, peut s'avérer terrible!

 Mais dire que ce type d'accident ne pourrait jamais arriver dans notre beau pays est un non sens. La moindre échappée toxique dans l'air ou l'eau peut s'avérer irréversible.

 Nous sommes par ailleurs dans un village monde, et l'on ne peut rester insensible à la souffrance humaine là bas. Par ailleurs, jamais la contamination des vapeurs radioactives ne se sont arrêtés à notre frontière, ni en 1986 au moment de Tchernobyl, ni en 2011 avec Fukushima.

En outre avec les tremblements de terre existent aussi en France certes de faible magnitude, mais cumulée avec d'autres épisodes climatiques exceptionnels comme nous en avons connu l'an passé sous l'effet du gigantisme de Jupiter face à Neptune la planète des océans en Poisson, peuvent s'avérer plus que problématique.

En décembre 1999 au moment de la tempête qui a sévit dans le Sud-Ouest qui avait fait d'énorme dégâts, et l'inondation de la centrale nucléaire du Blayais dans ma région près de Bordeaux a failli être évacué. (Lire ci-dessous les déclarations de Yann Arthus Bertrand, ainsi que Noel Mamère ancien Député-Maire écologiste qui avait fait lui aussi cet aveu édifiant récemment sur un plateau de TV);

La menace est augmentée cette année à cause de Jupiter qui accentue les dissonances d'Uranus/Pluton

Pour preuve le 9 février dernier un accident a eu lieu dans la centrale de Flamanville, avec une explosion qui nous dit on aurait été maîtrisé, sans faire de blessé grave et pas de risque nucléaire.

Or ce jour là nous l'avions anticipé dans plusieurs de nos précédents posts, et notamment celui du 30 janvier intitulé debrief sur la primaire et le pénélope Gate que je vous remets en mémoire ci-dessous...

Nous avions pressenti qu' à cause du début du transit de Mars (effet d'explosion) en Bélier (signe de célérité) qui viendrait activer le duo Uranus/Pluton (Bélier-Capricorne) augmenté par Jupiter en Balance (signe de la France), 'il pourrait y avoir un incident de ce type autour du 19 février. Attentat, ou accident technologique, ou nucléaire. 

Il y a bien eu  une tentative d'attentat fort heureusement déjouée le 19 février, ainsi qu'un incident type nucléaire dans la centrale normande le 9 février. 

Il faut croire que cette fois Jupiter en Balance (signe de notre France de la Ve République du 28 septembre 1958 à 22h à Paris) bien qu'en dissonance a joué son rôle traditionnellement protecteur pour notre pays.

Jupiter possède en effet cette vertu d'être un matelas céleste et d'absorber les chocs en cas d'accident.

Mais comme il est en dissonance cela peut aussi dire qu'il faut tenir compte des avertissements que nous lancent le ciel et ne pas nous dire ouf! Jusqu'ici tout va bien!

 Quand on est responsable public, on ne joue pas avec la vie de millions de gens, d'autant qu'avec de la volonté politique, la transition pourrait réellement s'accélérer sans perte énergétique grâce aux  renouvelables voir l'exemple du Chili autosuffisant en électricité, et même a terme en tirer les  bénéfices en terme d'emploi puisque l'enjeu est effectivement majeur. 

L'emploi dans une période de chômage de masse, et de grande pauvreté est un spectre mais en hiérarchisant les menaces, on peut se dire à quoi bon voir demain matin toute sa population en emploi, si c'est pour avoir une terre inhabitable et complètement contaminée.

Même si le thème de la France est protégée avec le cycle Jupiter/Neptune en scorpion (Chance),se pose là une véritable question de choix et de hiérarchisation des priorités.

Nos responsables citent souvent l'Allemagne en exemple que quand cela les arrangent.

Et pourtant quelques semaines seulement après cette catastrophe de Fukushima Angela Merkel dont on peut critiquer d'autres choix politiques et économiques, a pris la décision responsable et officielle de fermer les centrales le 30 mai 2011.

Oui la situation n'est pas comparable, et oui les allemands ont dû rouvrir des mines de charbon ce qui augmente à court terme les gazs à effet de serre.

Mais pendant que nos cousins germains eux accélèrent la cadence dans la transition, la recherche et développement, pour le grand remplacement de leur parc nucléaire par les énergies renouvelable, une fois de plus nous français par nos atermoiements et volonté farouche de garder ce qui ne marchent plus, nous conduira à être relégué une nouvelle fois à la traîne et comme à chaque fois nous trouveront sur les plateaux tv, ces mêmes responsables qui se sont entêtés à se lamenter, nous culpabiliser, tout en admirant notre voisin allemand en nous faisant la leçon.

En plus en bout de facture prolonger les centrales, devient très coûteux quid des déficit abyssaux d'Areva, d'EDF, le coût des réparations pour prolonger la durée de vie des centrales déjà dépassées, coût d'approvisionnement, du stock des déchets.   

Rédigé par Yanis Voyance Astrologue

Publié dans #Catastrophe technologique & climatique

Repost 0
Commenter cet article