Pourquoi Marquinhos est-il soudainement moins performant avec PSG?

Publié le 10 Décembre 2016

Le fait d'actualité:

Après un début de saison plus que satisfaisant, le défenseur du PSG a sombré sportivement sans crier gare. Pas franchement au niveau contre Montpellier, il a commis  contre Ludogorets en ligue des champions plusieurs erreurs inhabituelles chez lui, dont une boulette monumentale qui  n'a pas permis à son équipe de l'emporter.

Que lui arrive t-il donc? Lui si irréprochable à chacune de ses sorties l'an passé. Manque t-il réellement des qualités qui font les grands joueurs?

 Guy Roux semble abonder dans ce sens. Après  Montpellier-PSG, l'ancien entraîneur émérite de l’AJ Auxerre  avait dans le journal L’Equipe n' y était pas allé par quatre chemins, et avait émis un commentaire assez tranché: "Vous avez peut-être compris pourquoi Laurent Blanc laissait Marquinhos 12e homme. Il avait peut-être compris que ce n’était pas un immense joueur.

Je ne serai pour ma part pas aussi catégorique, on ne peut pas sur un ou deux matchs remettre en cause les qualités intrinsèques d'un joueur qui a par ailleurs démontré durant les nombreux mois de la constance et un potentiel pour jouer à très haut niveau.

Par contre la grande erreur du staff du club de la capital aura été d'avoir poussé vers la sortie l'excellent et bondissant David Luiz. L'expérience et le charisme de l'actuel défenseur de Chelsea dont Antonio Conte (lire l'interview dans l'équipe), ne tari pas d'éloge, aurait permis de garder Marquinos sous pression pour l'aider à continuer à progresser. Chez certains joueurs il n'est pas toujours judicieux de les introniser titulaire indiscutable.

Chez le jeune défenseur de 22 ans c'est encore plus prononcé au regard de son thème natal avec un Mars (planète des guerriers et sportifs)  dans le signe conquérant du Bélier. Cette position astrale de la planète des sportifs peut par moment laisser croire au détenteur de cette signature céleste qu'il est arrivé.

 Mars en Bélier a constamment besoin d'être stimulé pour lui donner la "dale" comme on dit dans le jargon footballistique. Rien de tel que la concurrence pour stimuler un sportif et tirer de lui le meilleur.

Le meilleur chez lui c'est cette solidité et cette robustesse du Taureau, qualités idéales pour un défenseur. Marcos Aoás Corrêa (le patronyme complet de Marquinhos) est en effet né le 14 mai 1994 à Sao Paulo. (Nous n'avons pas l'heure pour déterminer l'ascendant).

 L'opposition de Pluton à son Soleil montre que c'est une véritable machine de guerre, qu'il sait se dépasser quand l'adversaire est coriace. Seulement en ce moment il subit depuis le 11 novembre dernier, le transit de Mars en Verseau qui forme un double carré à l'axe Taureau/Scorpion. Cet axe correspond d'ailleurs au passage aux difficultés que rencontrent le nouvel entraîneur du PSG Unai Emery qui est lui natif du Scorpion (Né le 3 novembre 1971 avec une Lune en Taureau.

Si cette dissonance ne va pas durer dans le temps,  (encore que Vénus céleste (Maître du Taureau) a amorcé elle aussi son transit en Verseau depuis le 8 décembre, comme pour enfoncer le clou), d'autres dissonances célestes du moment sont plus problématiques et durables.

 Marquinos pourrait avoir en ce moment  contracté le syndrome Kevin Trapp!

 Même s'il n'occupe pas le même poste, sa dernière bévue où trop relaxe le défenseur de l'équipe adverse vient le chiper le ballon pour marquer un but, rappelle étrangement plusieurs boulettes commises par le gardien allemand. (lire mon article du 4 novembre 2015 Kevin Trapp un gardien talentueux capable du meilleur comme du pire).

On remarque justement que le défenseur Brésilien est aussi marqué dans son thème par les signes cardinaux notamment Mars en Bélier (nous y avons déjà fait allusion plus haut), et Lune (ressenti, popularité) en Cancer. Ces deux signes sont attaqués par la dissonance Jupiter/Uranus/Pluton (Balance-Bélier-Capricorne).

Salvatore Sirigu puis Kevin Trapp avaient les années précédentes fait tour à tour les frais de cette dissonance; (Ils ont en commun tous les 3 d'être très marqués par les signes cardinaux notamment un Mars en Bélier).

La seule différence c'est qu'en cas de défaillance prolongée Marquinhos n'a pour le moment pas de grands concurrents pour lui prendre sa place. De plus avec l'entrée en lice des autres compétitions (coupe de la ligue, coupe de France), l'entraîneur est obligé de compter sur lui. Le démettre de son poste de titulaire par exemple dans les grands matchs au profit de Presnel Kimpembe (Né le 13 août 1995) n'est pas à exclure.

D'un an son cadet, ce jeune défenseur a déjà montré de nombreuses qualités et présente un Mars en Balance le signe opposé à celui de Marquinhos qui montre la concurrence. La Balance est cette saison soutenue par Jupiter (chance, réussite). A voir comment le défenseur Brésilien qui a de la ressource n'en doutons pas va rebondir après la trêve, avec le transit de Mars en Poisson du 19 décembre au 28 janvier plus en harmonie avec son axe Taureau-Scorpion.

Le retour de Mars en Bélier (jusqu'au 10 mars) sur son Mars natal sera très intéressant à observer!

Avec ce transit activant le cycle Jupiter/Uranus/Pluton ça passe ou ça casse! Nous aurons le 29 janvier un PSG-Monaco match au sommet de la L1 qui permettra d'en tirer des enseignements.

   

 

 

Rédigé par Yanis Voyance Astrologue

Publié dans #Sport & Astrologie

Repost 0
Commenter cet article