Les indices de la mort en astrologie

Publié le 9 Décembre 2016

La mort est un phénomène inéluctable qui fait parti du cycle de la vie. Pourtant dans nos sociétés occidentales cette notion est peu  abordée ou trop souvent tabou. La société oscille régulièrement entre refoulement et évitement de ces questions pour pallier à toute gêne ou malaise. Tous nos comportements sociaux sont calqués sur un modèle qui fait comme si la vie était éternelle.  Ce qui une fois confronté à ce type d'évènement  peut parfois conduire à des comportements paradoxaux, voir inappropriés qui empêchent l'accession à un certain niveau de conscience et paralyse le sujet par l'effroi, l' angoisse, la terreur, le manque d'empathie...

En astrologie deux planètes principales font étroitement référence à cette notion de disparition du corps terrestre. Il s'agit en première lieu de Saturne, appelée par les anciens le Grand Maléfique ou encore la grande faucheuse. Cet astre est celui des limitations et de la fin d'un cycle. Il symbolise nos peurs, mais aussi notre sagesse et notre capacité à accéder à une certaine conscience et faire preuve de sagesse. Jusqu'à la découverte astronomique de Pluton dans les années 30, c'était l'élément céleste par excellence qui était étudié dans un thème pour comprendre cette notion de mort. Vint enfin Pluton alias Hadès le dieu sous-terrains des enfers et des ténèbres. Pluton est la planète de transformation à travers  la destruction sans foi, ni loi et même sans pitié ni véritable justification de toute vie, si ce n'est que la recherche du pouvoir qui peut se trouver dans la régénération, ou un sentiment de vengeance. Si cette mort peut paraître douloureuse, elle  peut aboutir à une mort pour renaître plus fort et évoluer vers un autre univers.

Dans mon thème personnel Pluton céleste en transit en Capricorne forme une opposition au degrés près à mon Saturne natal en maison VIII (mort). Est-ce pour cette raison que j'ai choisi de m'intéresser à ce sujet? Très certainement! Quoiqu'il en soit j'ai voulu l'aborder de façon sobre et sans exacerber les pulsions morbides. Ce thème nous traverse en ce moment de toute part, compte tenu des évènements tragiques qui ont ces derniers temps souvent secoué notre belle et douce France, sans oublier le nombre de victimes incommensurables dans les autres pays du monde meurtri par la guerre ou la faim comme dans les pays du Moyen-Orient, ou l'Afrique; Plus proche de nous c'est la maladie de nos proches, ou les conditions sanitaires et sociales qui se dégradent qui occasionnent chez nos compatriotes de plus en plus de souffrance. La mort peut être vécu chez certaines personnes à l'agonie comme une délivrance (suicide, euthanasie), pendant que chez d'autres vivent un véritable calvaire, un supplice. Enfin la mort peut frapper à n'importe quel moment et vous foudroyer alors que rien ne laissait présager la survenue de cet évènement.

C'est la raison pour laquelle je vous invite après cette courte introduction à compléter   votre approche de cette notion de mort et de l'astrologie en lisant un excellent article rédigé par une consoeur astrologue de Montpellier Christine sur le site parole d'Astres. Vous y découvrirez d'autres clefs astrologiques pour comprendre les indices de la mort en astrologie, notamment au travers de célébrités disparues, comme Jean-Luc Delarue, Florence Arthaud, Dalida ou encore JFK.

Il quelques mois j'avais d'ailleurs rédigé une publication sur les chefs d'état assassinés. Vous pouvez également retrouver d'autres articles liés à ce sujet dans la rubrique "Criminologie et astrologie". 

 

Rédigé par Yanis Voyance Astrologue

Publié dans #Stars disparues & Astrologie

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

CHRISTINE MARC 13/12/2018 11:38

Bonjour Yanis,
Je suis tombée "par hasard" sur votre site et je vois que vous avez apprécié mon travail et que vous partagez mon article "les significateurs de la mort dans le thème astral", je vous en remercie, d'autant plus que rares sont les confrères qui font cela. Merci encore !
Une petite correction : je me nomme Christine Marc (je suis une femme).
Votre introduction est tout à fait intéressante, judicieuse et nécessaire quand on aborde le sujet de la mort.
Bien à vous
Christine

Yanis Voyance Astrologue 14/12/2018 14:38

Bonjour Christine,

Je vous remercie pour votre message. Ce fût un réel plaisir de lire votre article. Lorsque je trouve une publication de qualité comme la vôtre je n'hésite pas à partager ma trouvaille avec mes lecteurs. J'ai apporté la correction nécessaire afin qu'il n'y ait pas de confusion.
Vous souhaitant une bonne fin de semaine et bonne continuation.
Bien à vous
Yanis

Laurent 24/02/2018 14:25

Je me demande bien comment la recherche des significateurs de la mort peuvent aider à vivre - ce qui devrait, au final, être l'objectif premier de l'astrologie, en tout cas l'astrologie humaniste...

Yanis Voyance Astrologue 24/02/2018 17:31

ah bon en astrologie humaniste on n'utilise jamais Pluton? Qui pourtant est bien un astre dont l'une des symboliques est liée à l'instinct de vie et de mort...heureusement que j'ai pris le soin de faire une petite introduction en expliquant que la mort est un phénomène inéluctable qui fait parti du cycle de la vie. Pourtant dans nos sociétés occidentales cette notion est peu abordée ou trop souvent tabou. La société oscille régulièrement entre refoulement et évitement de ces questions pour pallier à toute gêne ou malaise. Tous nos comportements sociaux sont calqués sur un modèle qui fait comme si la vie était éternelle. Ce qui une fois confronté à ce type d'évènement peut parfois conduire à des comportements paradoxaux, voir inappropriés qui empêchent l'accession à un certain niveau de conscience et paralyse le sujet par l'effroi, l' angoisse, la terreur, le manque d'empathie.."

Mais j'imagine que vous en êtes restés qu'à la lecture de l'intitulé sinon vous n'auriez pas émis ce type de commentaire qui laisse penser qu'évoquer le sujet de la mort en astrologie serait répréhensible sur le plan éthique, déontologique, et humain...et donc inhumain...

Bien entendu quelqu'un qui en consultation dirait à une personne vous allez mourir à telle date (si tentée que ce soit possible!) serait un manque cruel d'humanité en plus d'être moralement répréhensible...ce qui est loin d'être le cas dans l'article que vous venez de commenter qui renvoi à un autre qui traite de personnalités célèbres...Je crois qu'à notre époque le problème qui va se poser est de savoir si on a encore le droit de s'exprimer même sur des sujets réputés sensibles, tabous voir subversifs sans que quelqu'un vienne d'une manière plus ou moins détournée jouer les censeurs de la pensée. Est-ce parce que Saturne transit le Capricorne et bientôt Uranus en Taureau qu'il faudrait resté cantonner sur certains sujets? Et vous pensez vous que sous prétexte que vous venez de l'école humaniste, (un courant de pensée respectable puisque je m'en inspire moi même, vous avez pour autant le monopole de l'humanisme dans son sens premier : placer la personne humaine et son épanouissement au-dessus de toutes les autres valeurs ?