Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Edinson Cavani sera t-il l attaquant vedette de ces 3 prochaines années ?

Publié le par Yanis Voyance Astrologue

Edinson Cavani sera t-il l attaquant vedette de ces 3 prochaines années ?

El matador est depuis son arrivée au PSG régulièrement vilipendé pour son manque de réalisme et d efficacité. Sa maladresse et son inconstance sont souvent copieusement épinglés par la presse.

Capable de rater des buts qui paraissent tout fait, ou manger la feuille de match avec des immanquables comme Mardi dernier en ligue des champions contre arsenal, l'attaquant peut aussi régaler son public par des buts de grande classe. Le numéro 9 parisien redevient dans ce cas un serial buteur comme le week-end passé, où il a marqué un quadruple en une mi temps contre Caen.

Si l'opposition du soir pensionnaire de la ligue 1, n' était évidemment pas du même calibre en , que contre les londoniens sur la scène européenne, l'attaquant uruguayen est tout à fait capable de faire une saison pleine comme à l époque où il faisait les beaux jours de Naples.

Juste avant de signer au Paris Saint Germain, Edinson avait fini meilleur buteur du Calcio (championnat italien) à plus de 30 buts.

Natif du Verseau ascendant Balance (Né le 14 février 1987 à Salto Urugay à 21h58) nous avions déjà pressenti il y a quelques saisons dans nos colonnes, celle de AVS, ainsi que France Football que la belle histoire entre le sud américain et l'équipe de la capital ne s'arrêterait pas aux portes d'un transfert record.

Cavani aurait pu dès son arrivée au Parc réitérer d'entrée de jeu sa performance, mais voilà les passionnés d'astrologie savent que, Saturne l'empêcheur de tourner le ballon rond rodait au carré de son signe pendant plus de 2 saisons. Cette influence lui a causé sur le carré vert comme dans la vie de nombreux pépins.

Sitôt son contrat paraphé, le joueur fût mis en concurrence avec le grand Zlatan. L'international de la céleste n' aura finalement que rarement pu jouer à son poste de prédilection avant centre. Tant que l'inénarrable et indispensable géant suédois arborait les couleurs bleu et rouge, difficile de vraiment exister à ses côtés. Toute la tactique de jeu était basée sur Ibrahimovic et son mètre quatre vingt quatorze.

Pas mis dans les meilleurs dispositions pour exceller, c'est ainsi que l'attaquant céleste fût très vite pris en grippe par de nombreux journalistes qui lui reprochent sa maladresse, et lui font un procès en inefficacité en rapportant le ratio but marqué avec le montant colossal de son transfert 64 millions d euros.

Si on ajoute une vie personnelle mouvementée et un divorce qui lui a par moment coupé les jambes, le goleador réputé pour sa grinta ne s'est jamais découragé, et a toujours été un travailleur de l'ombre infatigable. Multipliant les appels, contre appels, les retours en défense, les course pour presser la défense adverse.

Ce travail ingrat qui pompe beaucoup d'énergie celle là même qui lui fait parfois tant défaut pour accomplir le dernier geste juste, ne fût que trop rarement salué par la presse française.

Certains observateurs l'annonçaient d'ailleurs de façon un peu prématuré régulièrement en partance pour d'autres horizons. Heureusement du côté des camps des loges, et des travées du parc, une franche poignée de supporters qui connaît le foot et ses difficultés l'ont toujours soutenu contre vent et marée.

Lui s'est accroché, et doit son salut à une belle série de buts, il y a deux saisons au moment de la blessure du numéro 10 suédois. Où encore en ligue des champions, où il montra qu'il était pleinement capable de faire parti des grands en inscrivant des buts décisifs dans des moments fatidiques. Ce fût le cas contre Chelsea en 8e la saison passée.

Finalement le climat astral tendu s'est en grande partie dissipé, sa patience et son abnégation auront été récompensé. Alors qu' Ibrahimovic a fait ses adieux à la fin de la saison passée pour Manchester, Edinson Cavani est resté, et le nouvel entraîneur Unai Emery semble lui accorder sa confiance et en a fait son attaquant numéro 1.

Après un début de saison 2016/2017 poussif, et un manque de réussite flagrant, très certainement à cause d'un manque de rythme dû aux vacances, accompagnés de nombreuses planètes en vierge qui activent sur la lune justement dans ce signe, le carré en T*.

Le grand Jupiter planète de chance et de réussite vient cette fois de débarquer en Balance son signe ascendant le 9 septembre dernier.

Son orgie de but hier contre le stade malherbe de Caen vient signer en fanfare ce nouveau cycle de réussite qui ne devrait être qu' un avant goût de ce qu'il pourrait réaliser cette saison.

Le meilleure reste à mon avis à venir.

Jupiter également en harmonie avec son soleil astre de reconnaissance personnelle et de rayonnement, nul doute que son aura footballistique brillera au zénith des meilleurs attaquants européens.

Même si la marque de fabrique de cava ne changera pas fondamentalement et qu' il pourra par moment avoir d autres rats monumentaux, à cause notamment de sa lune toujours exposé aux dissonances de Saturne/Neptune. Même si cette influence peut le déséquilibrer voir éventuellement lui infliger des blessures a priori l'éviction de Jupiter et l'arrivée prochaine (en 2017 de Saturne au trigone de son Mars qui donne un aspect constructif), devrait l'aider à réussir enfin à s'imposer .

Jupiter en sa faveur l aidera à garder confiance en lui.

Ce sera d'autant plus vrai si l entraîneur a décidé de jouer pour lui comme il avait relancé un temps Kévin Gameiro. En délicatesse au Psg l'ancien attaquant parisien , s était éclaté au FC Séville en marquant but sur but remportant plusieurs fois le précieux trophée de l'Europa League!

Je prédis le même destin pour l international uruguayen qui devrait marquer doublé et triplé à la pelle avec une équipe qui jouera désormais principalement pour lui. Sa position avancée sur le terrain et les nouvelles consignes de l'entraineur l'obligeront à beaucoup plus rester aux avant-poste pour être plus efficace. Cela lui évitera de disperser son énergie, même si on sait qu'il continuera son travail défensif et ses courses sans ballon utile pour l'équipe.

Mars sa planète du sport en bélier signe des guerriers et des conquérants devrait avec une Uranus le maître de son signe Verseau bientôt en conjonction nous surprendre par des coups d éclat de génie dont il a le secret. Quant à savoir si avec Edinson le PSG peut aider son équipe à franchir un pallier en Ligue des Champions et pourquoi pas la remporter, c'est une autre histoire. To be continued!

*(A noter que Cavani a une Lune natale en Vierge comme André Pierre Gignac qui vous vous souvenez n'a pu concrétiser le but si important de la finale en Coupe d'Europe des nations l'été dernier contre le Portugal. Jupiter/Saturne/Neptune étaient très actifs sur sa Lune c'est l'un des facteurs de ce manque de réussite, la Lune représente la sensibilité, la perception intuitive dont on a besoin devant le but pour se situer avant de frapper sans regarder parfois. Neptune brouille les , les pistes, Saturne c'est l'échec et le manque de chance décuplé par le monumentale Jupiter astre de chance qui se transforme en malchance ).

Commenter cet article

Jean ValJean 23/09/2016 10:09

Très bon article.
J'espère que Cavani va revenir au top!

Qu'en est il de son 1er retour de Saturne?

Cordialement

JVJ

Yanis Voyance Astrologue 23/09/2016 11:39

Merci JVJ pour votre commentaire, cette fois Saturne de retour dans le signe où trônait Saturne devrait lui assurer la maturité à l'aube de ses 30 ans c'est le bel âge. L'activation du beau trigone Saturne céleste au Saturne/Uranus avec Mars natal en Bélier conjoint avec Uranus céleste devrait être constructif et productif. Comme quoi Saturne au départ en dissonance peut aussi nous pousser à travailler d'arrache-pied faire les efforts nécessaires pour récolter plus tard.