Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le signe du Poisson et l'amour

Publié le par Yanis Voyance Astrologue

Le signe du Poisson et l'amour

Votre maître planétaire Neptune alias Poséidon Dieu des océans dans la Grèce antique explique en grande partie pourquoi votre vie sentimentale est remuée par de nombreux courants très différents. En effet, l’immensité que constitue cette étendue d’eau fait se côtoyer sans aucune réelle frontière des mers paisibles des régions paradisiaques des lagons turquoises avec des zones maritimes plus troubles et marécageuses. Les sentiments qui vous traversent sont semblables à tous ces courants marins contradictoires.

Tantôt heureux de vivre et bercé par les clapotis d’une mer calme qui vous transporte instantanément au pays des rêves où tous les amours mêmes les plus féériques semblent possibles. Et puis soudain presque sans transition une houle plus agitée se transforme en tempête marine et vient balayer en un rien de temps votre quiétude et vos certitudes.

Vous voilà tout à coup plongé dans les profondeurs des eaux les plus glacées de la dépression, comme emporté par une lame de fond d’émotions qui inonde tout votre être.

Vous êtes décidément très difficile à cerner sur le plan affectif, en proie à la cyclothymie vous vous sentez déconcertés par ce flot de sentiments très contrastés qui vous fait passer souvent sans transition de la joie à la tristesse, du rêve au cauchemar et du paradis à l’enfer.

Difficile dans ces conditions de vous faire la cour et comprendre vos états d’âme. Votre manière de concevoir les relations affectives est aussi complexe que de prévoir le temps qu’il fera d’une heure à l’autre en pleine mer.

Lorsque vous tenterez d'entrer en contact avec un ou une natif (ve) du Poisson gardez bien cette métaphore à l'esprit. Il est effet possible que vos propos mêmes anodins le (la) plonge instantanément dans une autre dimension, à un autre niveau de conscience ou tout est possible, le meilleur comme le pire.

Il faudra vous armer de patience pour parvenir à le (la) conquérir. Il (elle) est aussi difficile à attraper que l’animal qui le symbolise. Elle vous glissera souvent entre les doigts avant que vous puissiez parvenir à le mettre dans votre épuisette et le séduire complètement. Mais une fois attachez à vous c'est pour la vie.

La femme Poisson possède souvent un charme déconcertant et une beauté aussi envoûtante que les plus belles des sirènes qui ont tenté de séduire Ulysse avec leur voix enchanteresse pendant son Odyssée.

Les hommes sont pleins de générosité, compatissants et bien plus sensibles qu’ils ne veulent le montrer.

Vos qualités communes hommes femmes confondues, c’est de posséder une capacité d’écoute et de compréhension de l’autre au-dessus de la moyenne.

Seules la douceur et la tendresse domptera votre caractère hyper sensible et souvent émotif qui rêve de vivre des amours idylliques, mais qui conscient de votre grande vulnérabilité craint en même temps de souffrir de cet amour.

Très idéaliste et romantique vous tirez tous et toutes vos inspirations et vos aspirations de votre magnifique planète bleue si lointaine et si mystérieuse.

Un poème, une chanson d’amour écrite exprès pour vous, fera littéralement fondre votre petit cœur d’artichaut.

Mais qu’en est-il ensuite lorsque la relation s’installe ?

Eh oui ! Vos amours dans la vraie vie, sont rarement identiques à ceux vécus dans vos songes.

Vous tombez amoureux, et vous attachez souvent à des personnes qui rencontrent les pires difficultés dans la vie. Vous êtes si réceptif et concerné par les malheurs des autres que vous vous amourachez parfois d'écorché vif de la vie et de l'amour.

Vous n’hésitez généralement pas à mettre entre parenthèse vos besoins, vos désirs et même vos souffrances intérieures pour porter assistance et secours à votre prince ou votre dulcinée.

Votre propension à vous identifier à l’autre, votre désir de fusion, vous fait parfois confondre vos désirs avec ceux d'autrui au point de vous oublier complètement et de sacrifier votre propre vie.

De là à vivre votre vie amoureuse par procuration, il n’y a qu’un pas. Il faudra apprendre à vous rassurer, à être moins fusionnel et mener aussi votre propre vie sans l’autre.

Pas simple à réaliser car vos sentiments sont souvent entremêlés d’une angoisse palpable au quotidien. Cette inquiétude est tellement envahissante, qu'elle déclenche une peur viscérale de l’abandon par l’être aimé.

Cette impression cohabite autant avec le rêve parfois illusoire que tout est possible qu'avec vos intuitions fulgurantes.

Difficile de faire le tri entre ce qui relève de votre imaginaire fécond, vos propres peurs et la réalité présente ou future. Si vous êtes souvent capable de ressentir de l'intérieur votre propre futur, et que certains natifs possède une capacité déconcertante de discernement, vous êtes aussi paradoxalement crédule.

Votre grande humanité, votre gentillesse et votre grande générosité du cœur se laisse parfois abuser.

Mais vous continuez contre vent et marée à croire que le crapaud se transformera en prince charmant parce que vous croyez en l'humain et ses bons côtés. Vous possédez cette capacité à faire émerger chez les autres les meilleurs sentiments.

Par moment, il faut savoir accepter et regarder la réalité en face, le monde n'est pas aussi merveilleux que vous l'aviez espérer, et votre partenaire n'est pas non plus aussi cruel. Il existe un juste milieu entre les deux mais vous avez placé la barre tellement haute, votre foi en cet amour était si élevé que vous avez fini par devenir complètement dépendant des humeurs, des paroles et des comportements de l'autre. Il y a toujours un moment dans votre relation amoureuse où vous n'avez pas su dire non de peur de décevoir, ou par crainte que l'on ne vous aime pas tel que vous êtes. Finalement avec le temps vous vous êtes laissé débordé (e)s, votre partenaire a pris ses aises, la relation devient complètement déséquilibré.

C’est ainsi que de déception en désillusion, vos sentiments originels pleins d’émerveillement s’érodent. Sans le dire à la personne concernée pour éviter le conflit, vous restez encore par attachement en faisant comme si de rien n’était, mais aussi par culpabilité ou par peur que l‘autre souffre sans vous. Jusqu’au jour où le manque d’affection et de considération sera tel que la coupe sera pleine, et vous vous déciderez enfin à jeter votre ancre dans d’autres mers plus clémentes pour rêver de nouveau, en vous abandonnant dans un océan d’amour et de tendresse dans les bras d’une autre personne.

Commenter cet article