L'astrologie est-elle vraiment fausse à cause du 13e signe du zodiaque oublié?

Publié le 28 Février 2016

Le fait d'actualité:

L'année dernière la chaîne anglaise BBC, relayée par des grands journaux français comme le monde avaient relancé une polémique vieille justement comme le monde sur le 13e signe du zodiaque qui aurait été oublié par les astrologues conduisant à une astrologie erronée.

C'est dans les colonnes du nouvel observateur qu'un astrologue de renom a répondu de façon intelligente et argumentée à ces critiques récurrentes qui sèment à chaque fois le trouble auprès des passionnés et de nos consultants. Je vous propose d'ailleurs de retrouver ce papier très intéressant en cliquant sur le lien ci-dessous en fin d'article.

A mon tour je me propose de répondre à ces esprits qui viennent pour la plupart de milieux dits rationalistes très certainement dans le but de discréditer notre art pourtant 3 fois millénaire. La réponse formulée ci-après n'engagera comme à chaque fois que moi, et en aucun cas la communauté des astrologues.

L'astrologie n'a en aucun cas oublié le 13e signe du zodiaque il ne faut pas confondre les référentiels de base propre à chaque astrologie!

Lorsque l'on parle d'astrologie, il faut tout d'abord savoir de quelle astrologie on parle. Parle t-on d'astrologie celte, aztèque, chinoise, karmique, zodiacale, ou sidérale? Chaque astrologie citée (liste non exhaustive possède son référentiel, son histoire, ses fondamentaux, sa méthodologie, sa philosophie...).

L'astrologie existait déjà depuis des siècles chez différents peuples de Mésopotamie, d'Egypte antique, et en orient. Mais l’astrologie qui a le plus influencé notre civilisation gréco-romaine, c’est l'astrologie occidentale, dite aussi tropicale.

Les grands principes de l'astrologie dîte occidentale, zodiacale ou tropicale

En occident, c'est principalement Claude Ptolémée (98-168 ap JC) précurseur de la géographie, astronome et astrologue qui a pour la première fois établit officiellement le lien entre le caractère et la physionomie des individus. Il mit au point un système de codification rationnel très performant qui établit des analogies entre la position des astres, avec les activités et les comportements humains.

C'est lui qui pour la première fois parla des 12 signes du zodiaque . En partant du point vernal, celui qui est considéré comme le père de l'astrologie occidental a divisé en 12 segments égaux de 30° la voute céleste pour donner le zodiaque. Les signes sont réparties et classifiés de manière cohérente selon leur polarité (Ying-Yang), la saison (printemps, été, automne, hiver), leur mode (cardinal, fixe, mutable) et leurs éléments énergétiques (feu, terre, air, eau).

Nous connaissons tous au moins un de ces éléments, il s'agit de la position du Soleil qui éclaire successivement les 12 signes tout au long de l’année. Son passage dans chacun des signes, à l’instant T de votre naissance va définir ce que l'on appelle communément le signe zodiacal. C'est donc à partir de ce référentiel que cet érudit d'un autre temps, a pu établir des séries correspondances déjà observé par d'autres, entre l’homme et son environnement cosmique. Il n’y avait pas jusqu’à une période récente de preuves scientifiques formelles, simplement des millénaires d’observation du ciel qui ont établi de nombreuses corrélations entre les mouvements célestes et les activités humaines.

C'est ainsi que naquit au fil des siècles une véritable partition du langage céleste bien codifiée, qui détermine certains traits de caractère des individus et ses évolutions en fonction de la position des planètes, en signe et en maison au moment de la naissance .A côté de cette astrologie occidentale, il existe une autre astrologie dite Sidérale.

Les grands principes de l'astrologie Sidérale.

C'est une astrologie très répandue en orient et minoritairement pratiquée en d’occident. Elle définit également des signes astrologiques subdivisée en 30°, mais cette fois à partir des constellations astronomiques qui sont de dimensions inégales. Les constellations ne s’intégrant pas dans le plan écliptique utilisé en astrologie occidentale, on constate un décalage dans les signes entre les deux systèmes.

Hipparque astronome de la Grèce antique avait dès 130 avant JC mis évidence la précession des équinoxes. Le décalage d’1° tous les 72 ans explique que suivant le référentiel utilisé les personnes nées avec une même date de naissance n’auront pas forcément le même signe zodiacal.

C’est dans cette différentiation de taille que de nombreux polémistes, pour ne pas dire d'esprits étriqués s’engouffrent régulièrement pour opposer ces 2 astrologies tout en cherchant au passage à discréditer de manière injuste l’astrologie tropicale . Donc dire comme le fait sans vergogne la BBC relayée sur le site RTL je cite :" La constellation nommée Ophiuchus aurait été délibérément omise du calendrier du zodiaque il y a plus de 2000 ans. Les personnes nées entre le 30 novembre et le 18 décembre seraient donc d'un nouveau signe, ce qui décale tout le reste du calendrier. Orphiuchus serait la représentation d'un homme tenant un serpent qu'on nomme parfois "Serpentaire". Selon Le Monde, c'est la chaîne anglaise BBC qui a rappelé ce fait scientifique connu, mais souvent oublié des amoureux de l'astrologie, dans un documentaire du vulgarisation scientifique à l'occasion de l'éclipse solaire du 20 mars. Un outil pour vérifier de quel signe astrologique réel vous êtes a même été créé pour l'occasion".

C'est un argument plus que fallacieux. Il ne faut pas confondre amoureux de l'astrologie qui lit son horoscope ou s'intéresse ponctuellement à l'astrologie sans chercher à approfondir ses fondements et les spécialistes de l'astrologie qui connaissent l'histoire. Sous entendre que l'on est amnésique c'est faire preuve d'une grande mauvaise foi et un manque d'honnêteté intellectuelle caractérisée qui ne fait pas honneur à leur profession, en tout cas ceux qui s'autoproclament dépositaires d'une vérité absolue et incontestable.

Lorsqu'on est un scientifique et dieu sait s'il y en a des très brillants, on se base sur les faits, sur des démonstrations et on ne fait pas de la propagande.

Confondre sciemment les deux référentiels pour embrouiller les esprits et comparer deux astrologie qui n'ont rien à voir, c’est un peu comme-ci vous parliez des degrés fahrenheit unité de mesure de la température utilisée par les anglo-saxons, et que vous prétendiez que les degrés Celsius unité de mesure utilisée en France était fausse. Le 13e signe dont il est souvent question appelé Ophiuchus ou le Serpentaire ne concerne véritablement que l’astrologie sidérale tout simplement.

Donc affirmer je cite: " Les astres ne restent pas une durée équivalente derrière le soleil Votre signe astrologique est la constellation qui se situe derrière le soleil au moment de votre naissance. Même si le soleil passe clairement devant Ophiuchus après Scorpion et juste avant Sagittaire, les scientifiques de l'époque n'évoquent pas la raison de cet oubli. La BBC avance qu'éventuellement les anciens astrologues voulaient diviser la trajectoire à 360 degrés du soleil en un partage plus acceptable mathématiquement, en la divisant en douze parts égales de 30 degrés. Néanmoins les frontières des constellations, comme le décrit l'Union internationale astronomique, sont loin d'être équivalentes. Par exemple, Ophiuchus se situe derrière le soleil pour 19 jours en une année. Soit douze jours de plus que Scorpion "

Ces arguments ne sont pas une contre vérité, mais aucun astrologue sérieux ne peut contester ce fait astronomique, simplement là encore une fois, il y a un amalgame entre deux astrologies bien distincts. Ce propos est exacte à partir du moment où on le relie à l'astrologie sidérale et non pas l'astrologie tropicale dite zodiacale. Ce glissement est je le répète volontaire et destiné à compromettre la majorité des astrologues en France ou en occident qui pratiquent l'astrologie la plus répandue sur le continent.

On le sait le débat et cette rivalité entre astrologue et rationaliste sont anciens. Cela remonte à l'époque où l'astrologie a fait ses premiers pas. En ce temps là, l'astronomie, le pouvoir politique et religieux se mélangeaient. La révolution copernicienne n'avait pas encore eu lieu au moment où les astrologues ont édicté les fondements de l'astrologie.

Depuis la création de l'académie des sciences au XVIIIe siècle, l'astrologie a elle aussi fait sa révolution et a conservé l'essentiel, ce qui fonctionne en se débarrassant de son côté mantie et de ses croyances d'un autre âge. Aujourd'hui au XXIe siècle l'astrologie est éclairée, moderne et utilise des moyens technologiques comme les logiciels informatiques, les ordinateurs, pour parfaire son savoir et évoluer. Elle tente d'apporter des réponses concrètes en s'adaptant à l'air du temps. Elle est devenue réactive et très performante. Cela ne semble pas être le cas de ces messieurs qui nous resservent chaque années ces vieux poncifs complètement périmés; Il faudrait vraiment se réveiller et regarder l'astrologie telle qu'elle est aujourd'hui et pas dans le rétroviseur. D'ailleurs au lieu de s'affronter bêtement, il serait préférable de collaborer pour faire avancer la connaissance. Il existe en effet des passerelles qui se sont d'ailleurs ces dernières années crées par des esprits scientifiques plus ouverts. Une nouvelle génération de scientifique et même d'historiens sont en train de remettre en question des connaissances que l'on croyait immuable. Nous aurons certainement l'occasion d'en discuter prochainement.

Est-ce qu'une astrologie est plus performante que l'autre?

Si l'astrologie Sidérale est plus proche des réalités astronomiques, l'astrologie zodiacale n'en est pas moins performante, puisqu'elle est fondée sur des observations dans les limites préalablement définies, et qu'elle se fonde sur le principe des correspondances.

Même si les cycles planétaires qui s'enchevêtrent ne se reproduisent quasiment jamais à l'identique en simultanée pour reproduire dans l'histoire les mêmes évènements, à chaque reproduction de cycle on retrouve bien des similitudes frappantes, voir des ressemblances par la symbolique et par leur énergie produite.

Ce qui compte donc ce n'est pas tant l'unité de mesure que l'on utilise, mais savoir si celle que l'on utilise est porteuse de sens et parle aux gens ou pas.

Si l'astrologie est si populaire c'est qu'elle entre en résonnance avec le vécu, le ressenti. Lorsque je reçois des personnes en consultation nous parvenons ensemble à établir ce lien étroit entre le caractère, la personnalité, et le vécu passé présent ou futur, notamment au moment où on aborde la partie prévisions et transits planétaires.

De même lorsque l'on se place à l'échelle collective et que l'on utilise l'astrologie mondiale corolaire de l'astrologie zodiacale qui utilise en tout cas ce référentiel, on retrouve de multitudes d'exemples de corrélation entre influence céleste passé ou présente avec la réalité vécue dans ces temporalités. Ceux qui me font l'amitié de me suivre depuis la création de mon blog depuis bientôt 5 ans peuvent témoigner de la pertinence du langage des astres lorsqu'on.

Les exemples les plus flagrants de corrélations entre influences planétaires et évènements mondiaux de ces 5 dernières années

La catastrophe de Fukushima au Japon:

En mars 2011, le transit d'Uranus (planète des évènements brutaux, des incidents liées aux nouvelles technologie en Bélier dans un signe en dissonance avec le Capricorne où séjourne déjà depuis 2008 Pluton ( astre de la mort, des destruction et des remises en question) provoque la catastrophe de Fukushima. Ajoutons la conjonction de la Lune noire à Uranus.

Le thème fondateur du Japon est bien Bélier 3 avril 1457 à Tokyo est marqué du sceau du cycle Uranus/¨Pluton/ Lune Noire.

La crise financière des subprimes

Les premières incursions de Pluton (remise en question, crise, argent caché, ressources sous terraine, pétrole) en Capricorne en 2008 (signe des structures anciennes établit de longue date, de l'instinct de conservation, des institutions bancaires..) a bel et bien provoquer la crise du système bancaire dont nous ne sommes pas encore sortie. Combien de fois j'ai écris et réitéré dans mes prévisions que contrairement à ce qu'annonçait nos bonnes têtes pensantes que la crise n'était pas derrière nous, mais qu'elle était encore devant nous et qu'elle allait même s'amplifier. Or si vous avez scruté à la loupe l'actualité, les experts de la finance, les économistes ceux en tout cas qui ont déambulé sur les plateaux tv, ont tous annoncé que nous étions sortis de la crise. D'autres penseurs plus éclairés sans avoir de connaissance en astrologie ont pressenti que la crise ne faisait que commencer et qu'elle allait muter de façon rampante toucher toutes les couches de notre société et n'épargner aucun pays. En revanche, de nombreux éditorialistes ont écrit noir sur blanc des titres faisaient référence aux années 30 et l'épisode de la grande crise de 29. Effectivement la dissonance d'Uranus/Pluton à l'œuvre depuis 2011 ressemble bel et bien à celle des années 30.

La lutte des classes au XXIe siècle

Depuis février 2012 Neptune planète représentante à l'image du Dieu grec Poséidon, celui des mers et océans a fait son retour en Poisson entraînant des marées humaines de contestation populaire. Ce cycle ressemble à celui de février 1848, l'année des mouvements insurrectionnels les plus durs du monde ouvrier. La presse titrait sans connaître l'astrologie, " Le retour de la lutte des classes".

Aujourd'hui même le monde du travail est en pleine effervescence et emploi des mots empruntés à la dialectique Neptunienne en Poisson. "La goutte qui fait déborder le vase", " le gauche germinale" et " un code du travail qui nous ramènerait au XIXe siècle" en somme autour des années 1848.

Si cette astrologie était fausse comment expliquer que dès les premières incursions de Neptune nous avons connu les mouvements des indignés qui ont déferlé à Madrid ou aux portes de Wall Street pour manifester leur colère contre ce système qui jette le peuple dans la pauvreté, pendant que des élites utra-minoritaires se gavent et détiennent comme il y a plus d'un siècle et demi la quasi totalité des richesses mondiales.

D'ailleurs au moment même où Neptune faisait son retour en Poisson, Thomas Picketty dans son best seller "Le Capital au XXIe siècle faisait ce constat alarmant de cette grande disparité dans les revenus, nous renvoyant au XIXe siècle, à l'époque où Karl Marx faisait un constat similaire à plus de 160 ans d'écart en écrivant le Capital livre qui sera publié quelques années plus tard. Les exemples ne manquent pas de nombreux éminents astrologues comme André Barbault, Fabrice Pascaud et bien d'autres ont prédit grâce à ce même outil astrologique de nombreux évènements qui se sont produits des années plus tard.

Pourquoi l'astrologie occidentale n'a pas intégrée le 13e signe du zodiaque?

Si les pères fondateurs de l'astrologie occidentale ont crée cette grille de lecture occultant ce 13e signe ce n'est donc pas uniquement par commodité car il leur était apparut plus simple de partager le calendrier en 12 plutôt qu'en 13 pour le faire correspondre aux saisons, ou par oublie.

C'est aussi parce que si le soleil traverse bien les 13 constellations dans l'année, il faut aussi voir que les autres planètes et la Lune traversent aussi régulièrement plusieurs constellations supplémentaires et s'écartent de l'écliptique. 13 constellations ne permettent donc pas de repérer les positions de tous les astres errants, donc de définir un repérage applicable à l'astrologie.

N'oublions pas que l'astrologie ce n'est pas seulement le signe solaire qui n'est qu'un modèle très simplifié d'interprétation basé uniquement sur le soleil. Dire que vous êtes du signe de la Vierge en astrologie zodiacale ou tropicale, c'est précisé que le Soleil traversait votre signe au moment de votre naissance. Mais qu'en est-il de la Lune dont le symbolisme est étroitement relié à votre sensibilité, à vos émotions à l'intime, Mercure à votre faculté à communiquer, votre intelligence, votre mobilité, vos capacité d'adaptation, Vénus à votre façon de séduire et d'aimer...etc... Ce sont des éléments très importants pour l'interprétation d'un thème astral complet.

Conclusion:

Comme vous pouvez le constater les arguments ne manquent pas pour expliquer et non pas se justifier maladroitement comme le disent certains de la véracité et la pertinence de l'astrologie zodiacale. Ne pas confondre les deux astrologies, et ne pas confondre aussi le support astronomique et l'astrologie qui utilise ce support pour faire ses interprétations mais avec ses proches codes.

Pour finir sur un exemple concret et bien expliquer qu'il faut séparer le sujet (astrologie), et objet (astronomie), ce n'est pas parce que la communauté des astronomes ont décidé pour des raisons scientifiquement valable de reléguer Pluton au "Rang de planète naine en 2006 que tout le système de codification construit de longue date sur la symbolique de Pluton devient caduque.

Cette dichotomie n'empêche pas d'établir des liens très étroit entre les mouvements astronomiques sur la base de notre référentiel zodiacal avec l'influence des épisodes terrestres et humains.

Pour poursuivre sur Pluton que les astrologues ont qualifié d' astre des remises en question qui séjourne dans le signe rationaliste du Capricorne, vous pouvez dès à présent vous rendre compte que de nombreuses théories scientifiques tout ce qu'il y a de plus sérieux (en référence à l'esprit cartésien du Capricorne) établie de longue date sont en train justement d'être remise en cause en profondeur. A commencé par la théorie de la relativité d'Einstein avec le dépassement du plafond de verre de la vitesse de la lumière. Il s'agit plus précisément non pas d'une remise en cause total en disant que sa théorie est fausse, mais plutôt que l'on pousse les murs et on élargie le champ du possible. C'est la le propre de la science c'est que même si elle est bâtit sur la démonstration par la preuve, par les faits et les calculs mathématiques, elle évolue. Ce qui était vrai et immuable ou l'inverse impossible hier, devient faux, évolutif et possible.

Selon la loi des correspondances, les astres revêt également un impact énergétique sur les éléments terrestres.Il existe une corrélation étroite entre les atomes des corps célestes et ceux de notre corps physiques et psychiques. A chaque évènement astronomique d'envergure tel que la découverte d'un astre, mouvement planétaire important correspond des évènements terrestres remarquables. Je vous invite à lire mon article intitulé "9e planète du système solaire découverte?" qui fait le lien très étroit du bond en avant spectaculaire en physique quantique sur la découverte d'Eris en janvier 2005. Cela ouvre un autre débat qui va faire bondir certains scientifiques ou même astrologue de certaines écoles. L'astrologie peut-elle être considérée comme une science? Je vous donne rendez-vous prochainement pour en discuter!

astrologie zodiacale

astrologie zodiacale

Rédigé par Yanis Voyance Astrologue

Publié dans #Astro-Polémique

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Franck 06/02/2019 20:34

Bonsoir. En raisonnant simplement, aucune étude n'a abouti sur la conclusion que la lune, pourtant à quelques centaines de milliers de km de la terre, a une quelconque influence sur l'homme. Alors comment des astres, situés à des milliards de km peuvent ils en avoir ? Et surtout, pourquoi notre caractère serait déterminé par ces astres à notre naissance ?
L'astrologie est plutôt une pseudo-science qui vise à rassurer, sur le plan émotionnel, les personnes qui recherche un sens à leur vie. L'astrologie donne, sans aucune rigueur, des règles de conduites à des personnes qui ont besoins d'être encadrées. Si on devait s'intéresser aux astres pour trouver une réponses à toutes nos questions, je recommande aux lecteurs de se poser la question suivante : "Qui a placé les astres à cet endroit ?" En y répondant, vous n'aurez plus jamais besoin de l'astrologie pour orienter votre vie.
Bien à vous.

Yanis Voyance Astrologue 07/02/2019 18:40

Bonsoir,

Votre commentaire récite le mantra habituel des astroseptiques je dirai plutôt de pseudo scientifiques béa qui croient tout savoir de façon définitive. Alors que la science elle même est en perpétuel évolution avec des scientifiques d'une nouvelle génération beaucoup plus ouvert qui remettent en cause les principes édictés par des scientifiques de la vieille école souvent au service d'un système et l'élite de la bienpensance.

A la lecture de votre commentaire je doute que vous ayez pris le temps de lire mon court article. Il semblerait que vous vous soyez arrêtés au titre de la publication pour balancer vos préjugés habituels.

Si vous connaissez l'histoire de France et de l'humanité, pas celle qui a été écrite par les vainqueurs et les élites mais la vraie beaucoup plus nuancée, vous comprendrez comment l'astrologie a été bannit depuis 1666 des bancs des facultés en même temps que la création de l'académie des sciences.

S'il est vrai que certains astrologues du passé ont navigué dans les arcanes du pouvoir pour y être éclaboussé lorsque les dirigeants ont été accusé de toutes les dérives, vous comprendrez comment 3 millénaires de connaissance ont été jeté aux orties en même temps que l'on mettait à bat l'ancien régime et l'absolutisme.

Même si l'astrologie n'a plus droit de cité au panthéon d'une société, la discipline a évolué, s'est modernisée et démocratisée. Chaque jour nous pouvons attester par la preuve des évènements terrestres leur synchronicité tout à fait remarquable avec les mouvements cosmographiques.

C'est par la reproduction des cycles planétaires parfois à l'identique mais sur une toile de fond céleste avec des planètes qui n'évoluent pas au même rythme, que nous avons été capable sur ce blog d'anticiper sur des évolutions de notre temps avant que les évènements ne soient confirmés par voie de presse...

Bien entendu en terme de prospective il est difficile de faire du 100% comme les météorologues ou prévisionnistes eux même pourtant bardés d'outils performants ne font jamais du 100%, mais cela dit ce blog qui existe depuis bientôt 8 ans regorgent d'exemples qui prouvent la véracité de ce que nos anciens avaient pressentis et utilisés avec une certaine efficacité.

Je crois qu'aujourd'hui il faut être d'une incroyable mauvaise foi, ou avoir un parti pris pour des intérêts pour nier l'évidence. En effet alors que certains esprits étriqués continuent à délivrer des discours surannés les scientifiques eux mêmes prouvent aujourd'hui des concepts que des astrologues de l'antiquité avait observés pressentis en construisant une véritable grille de lecture.

Ils viennent par exemple de prouver la relation étroite entre mouvement, sédentarité, déplacement et santé mental ou encore communication intime entre le 1er cerveau (neurones) et 2e cerveau entérique (intestins), Hors Hippocrate avait déjà au Ve siècle prouvé cette relation étroite avec Mercure qui en astrologie symbolise à la fois le mouvement, le déplacement et gouverne le signe de la Vierge qui en astrologie médicale est relié aux intestins...j'ai fait une chronique sur ce sujet ...ce ne sont pas les exemples qui manquent..mais pour avoir eu l'habitude de '"débattre" avec des personnes comme vous je sais qu'il est aussi inutile de les développer que d'arroser le sable. Toutefois je tenais à vous répondre au moins une fois. Bien à vous

Neo 05/03/2017 22:46

Bonsoir. Article passionnant. Il est vrai que le débat fait rage entre les partisans de l'un et l'autre. Ma position est que les 2 sont compatibles et intéressantes. Il est vrai que l'astrologie sidérale paraît parfois plus pertinente (un exemple un ami poisson dans l'astrologie tropicale mais dont je lui soupçonnais le verseau de par sa personnalité aérienne (il ne ressemblait pas à un poisson) et verseau il est selon l'astrologie sidérale. Bien que je sois cancer suivant le tropical on m'a aussi dit que je ressemblais au gémeaux (ce que je suis dans le sidéral).
C'est parfois troublant la précision chirurgicale de l'astrologie sidérale quand on la confronté au réel.
Mais je pense que l'astrologie tropicale ne démérite pas du tout et est aussi viable. J'irais jusqu'à dire que "la vérité" (méfions nous de ce mot un brin dogmatique) est des 2 un individu mélange l'influence des 2 astrologies d'où l'intérêt de les connaître. Il ne faut pas les opposer mais les mettre en perspective

Yanis Voyance Astrologue 06/03/2017 14:42

Bonjour Néo, merci pour votre appréciation, et votre intéressante réflexion fruit de votre expérience personnelle... vous avez raison les deux sont complémentaires...souvent quand une personne ne se reconnaît pas en astrologie tropicale, par rapport à son signe zodiacal, c'est soit parce qu'elle n'a pas monté son thème complet...ou alors il y a une angularité forte à une planète valorisée qui change tout...exemple un Balance (signe de la diplomatie et l'équilibre) si elle ne se sent pas très consensuelle, et plutôt entière s'explique soit parce qu'elle est née au milieu des années 70 ou début 80 où l'on retrouve Pluton proche du Soleil, ce qui donne une coloration scorpion...idem pour quelqu'un de la même génération qui serait de n'importe quel signe zodiacal et qui aurait un ascendant Balance pourrait avoir Pluton très fort à l'ascendant et donc scorpionnisé ...un exemple frappant c'est le thème de François Hollande Lion avec Pluton très fort en conjonction à son Soleil qui lui donne un côté très secret, plus dense, et fin stratège le côté taiseux intériorisé renforcé par Lune en Capricorne..sa légèreté et humour (ascendant Gémeaux).....voir mes publications sur Hollande.; Jean-Luc Mélenchon a également un Pluton conjoint à son Soleil en Lion...il est beaucoup plus bouillonnant, volcanique, combatif (c'est un char d'assaut qui augmente la fierté du Lion qui n'aime pas être pris en défaut, qui réplique de façon cinglante aux attaques par l'ironie...un côté théâtral plus Lion);;;

ilos 05/03/2016 02:56

Bonjour Yanis,
Wahou !!!! Merci pour votre explication très instructif.
Ilos

Yanis Voyance Astrologue 05/03/2016 15:13

Avec plaisir plaisir Ilos passez un agréable week end