Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Cycle Saturne-Uranus libéralisation de l'économie et remise en cause du code du travail

Publié le par Yanis voyance

Le fait d'actualité:

Saturne la planète qui régit le temps de travail, la rigueur, le labeur et les conservatismes vient de passer la frontière du Sagittaire le 18 septembre dernier. L'astre séjournera dans ce signe expansif et ouvert sur le monde durant plus de 2ans. Un nouveau cycle est en train progressivement de se former avec Uranus planète du libéralisme, de l'innovation, de la réforme et du capitalisme. Les concepts dits "néolibéraux" vont vraiment avoir le vent en poupe ces prochains mois. On le voit déjà puisque le renforcement du contrôle des chômeurs préparé l'été dernier par l'ancien Ministre de l'Emploi François Rebsamen mesure très "anglo-saxone" déjà en œuvre outre manche, entre en vigueur et sera étendu d'ici l'automne à toute la France. 200 conseillers du pôle emploi ont été mandaté pour s'assurer que les demandeurs d'emploi sont belle et bien en recherche active.

L'objectif affiché par le gouvernement éviter le décrochage et remobiliser les personnes sans emploi. En réalité devant le chômage qui ne cesse de progresser, on peut légitimement se demander si ces nouvelles mesures ne sont pas destinées à faire baisser artificiellement les chiffres du chômages annoncées officiellement en catégorie A.

Comment?

En faisant de la radiation à défaut de pouvoir réellement faire baisser le différentiel entre les destruction massive d'emploi générée par le cycle de la crise Uranus/Pluton et les créations d'emplois qui demanderaient des investissements financiers massifs dans des secteurs innovants. ( destruction créatrice lire mon ancienne publication le retour de la croissance c'est prévu pour quand?).

Tous ces contrôles inopinées peuvent produire quelques effets mineurs comme dissuader certains demandeurs d'emploi de rester inscrit pour bénéficier de la carte de bus, ou encore pousser d'autres chômeurs à prendre un emploi à tout prix, même s'il est mal rétribué, pas dans le domaine de compétence initial et loin de son domicile.

La France compte encore "quelques" emplois en tension (environ 500 000 ce serait en effet ça de pris si toutes ces personnes pouvaient retrouver un vrai travail. Encore faut-il que celui ci leur permette de vivre décemment.

Selon un article qui remonte à 2ans (27 septembre 2013, paru sur France Bleu), 72 métiers en tensions ont été définies rien que pour l'île de France. Vous en trouverez la liste un peu fourre tout en cliquant sur le lien ci-dessous en fin d'article. La région aurait même débloqué 8 millions d'euros pour créer des dispositifs afin de permettre à des demandeurs de se former dans ces métiers, ce qui est une bonne chose à partir du moment où les formations sont d'un réel niveau qualitatif et pas juste du remplissage pour occuper les esprits, faire pour faire, avec pour seul objectif sous-jacent une fois de plus sortir un certain nombre de demandeur d'emploi pour un temps des chiffres du chômage. On sait que François Hollande est déjà en campagne et il a promis qu'il ne se représenterait pas s'il n'y avait pas d'inversion de la courbe du chômage. On peut compter sur lui pour tout mettre en œuvre pour créer les conditions de sa représentation pour un second mandat.

Mais à supposer dans le meilleur des cas que les chômeurs viennent combler ces déficits, il restera encore des millions de chômeurs qui seront sans emploi. C'est d'autant plus vrai que les licenciements, dépôts de bilans risquent de s'accentuer dans les prochains mois. Cette question du chômage de masse dans laquelle les gouvernements se prennent les pieds dans le tapis depuis plus de 40 ans n'a pas fini de faire couler de l'encre. C'est plus que jamais l'impression de remplir un tonneau de danaïde. On souhaite bien du courage à la nouvelle Ministre du Travail Myriam El Khomri, et d'avantage encore aux personnes en recherche d'emploi.

Les autres grandes idées qui sont symbolisées par l'énergie du cycle Saturne-Uranus sont le démantèlement prochain du code du travail, et la remise en cause des 35heures par la gauche, comme par la droite. S'il est vrai que le code du travail demande à être remanié en profondeur, simplifié et que les 35 heures n'ont pas été toujours correctement mis en œuvre dans certaines branches, (lire mes précédentes publications), il y a à la faveur des cycle Jupiter/Saturne/Neptune (avec Neptune en dissonance l'idée de travestir, de tromper la réalité pour parvenir à d'autres buts).

Nous avons d'un côté le cycle Jupiter/Saturne/Neptune qui dissout le droit social et du travail. (Jupiter planète du social dans le signe du travail de la Vierge est submergé par Neptune en opposition dans le signe du Poisson afflux massifs de chômeurs), et de l'autre Saturne la loi et norme internationale (Sagittaire) qui impact notre législation par la désintégration et la submersion de Neptune en Poisson.

De l'autre le cycle Saturne/Uranus qui tente d'harmoniser et flexibiliser le droit du travail avec celui de nos partenaires européens et particulièrement l'Allemagne, voir anglo-saxons. On retrouve bien Saturne symbole de la loi et des structures dans le signe internationaliste, mondialiste et fédéraliste du Sagittaire. (Sagittaire signe ascendant d'Angela Merkel, ou en encore des Etats-Unis).

Pour conclure je dirai qu'une fois encore nos dirigeants s'y prennent vraiment très mal dans le traitement social du chômage. Est-ce par réelle incompétence, ou au contraire pour "servir" une idéologie néo-libérale qui ne voit qu'à court terme? A mon humble avis ils ont tort en œuvre pour faire croire au peuple (Neptune) en tout cas ceux qui ont la chance d'avoir un travail qu'il suffit de remettre au travail par coercition quelques centaines de milliers de "chômeurs qui profiteraient selon eux du système pour améliorer leur propre situation personnelle.

Le pouvoir d'achat des français n'est pas près de s'améliorer quand bien même ils accepteraient d'eux même de remettre en question petits à petits des acquis sociaux essentiels acquis après 2 siècles de lutte, comme revenir au 39 heures.

Il y a comme une utopie Neptunienne (symbole de la bonne foi, de la gentillesse, mais aussi de la candeur) de croire que c'est ainsi qu'il faut procéder pour voir s'éloigner le spectre du chômage, résoudre leur problème de pouvoir d'achat. En réalité toutes ces mesures ne vont pas du tout dans le sens de l'histoire de Neptune actuellement en Poisson.

La planète de l'humanité et de la solidarité réclame d'être plus sensible aux aspirations des êtres vivants humains, animaux confondus, et aux signaux de la nature et l'environnement. Tous le monde n'est pas fait pour produire beaucoup et vite. De même tout le monde n'est pas fait pour consommer tout le temps et n'importe comment. Le poisson a une soif d'idéal, et souhaite que sa vie ait un sens à but qui fait progresser humain et élève l'âme;

Le domaine artistique, prendre soin des autres ce sont des valeurs qui justement élèvent l'âme et la conscience.

Les astres nous incitent à avoir une perspective globale et en même temps regard les choses de façon plus personnalisées en se disant que la condition humaine des peuples du monde entier est finalement assez semblable à quelques nuances près.

La souffrance psychique provoqué par le mal être au travail en Europe et en France, peut être aussi douloureuse et dévastatrice qu'une souffrance physique d'un travail pénible aux confins de l'Asie. Tout comme des chômeurs peuvent souffrir d'être marginalisés et décrochés du marché de l'emploi, comme de nombreux travailleurs peuvent avoir un emploi et rester très pauvres. C'est le cas de millions de français en ce moment. Même un salarié qui gagne bien sa vie financièrement peut être très malheureux au travail à cause d'une hiérarchie pesante, et stressante ou ne voit plus ses enfants, sa famille à cause du temps de transport pas compté dans le temps de travail et ne pense finalement pas à autre chose que son job.

C'est le paradoxe des cycles Uranus/Pluton et Saturne/Uranus qui divisent les hommes pendant que Neptune cherche au contraire à les rassembler.

Uranus est une planète qui parle à la fois de fraternité, de liberté, d'humanité, mais aussi de progrès et d'innovation qui peut devenir à contrario individualiste, séparatiste et très rebelle lorsqu'on essaye de la contraindre à quelque chose d'injuste. Tout dépend comment l'on conçoit la notion de progrès. C'est ce qui se passe dans cette phase de transition où l'on va faire croire au gens que l'on va mettre à bas toutes les mesures ou lois saturniennes qui empêchaient à l'homme d'être plus libre, alors qu'en réalité on va d'abord supprimer en priorité les règles sociales qui protègent la majorité au profit d'intérêt purement égoïste et conservatiste (Uranus planète des capitalistes en Bélier signe de l'égo) et (Pluton planète d'argent et du pouvoir en Capricorne un signe conservateur) et pas forcément dans l'intérêt général. C'est une séquence difficile à négocier mais gardons espoir que les choses bougent dans le bon sens. A chacun d'apporter sa pierre à l'édifice en ayant de la compassion pour la condition d'autrui. Les rassemblements neptunien se font encore sur des causes individualistes et corporatistes. Il faut être capable de comprendre les problèmes de l'autres et de façon mutuelle et non pas penser que si quelqu'un à moins ou doit payer plus d'impôt c'est forcément à cause de son voisin de pallier qui est chômeurs ou RMISTE; Cette personne a été très certainement brisée par la vie, par le système qui broie les hommes et les poussent à se chamailler pour des miettes et s'affronter les uns contre les autres. Pendant ce temps la Ploutocratie bien institutionnalisée (Pluton en Capricorne) se gave comme jamais.

Commenter cet article