Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le travail c'est la santé, mais moins en faire serait la conserver

Publié le par Yanis voyance

Le fait d'actualité:

Qui n'a jamais entendu le vieil adage "Le travail c'est la santé", ou encore le slogan politique de l'ancien président de la République travailler plus pour gagner plus. Et pourtant d'après des chercheurs britanniques de l'Université du Collège de Londres travailler plus de 55 heures augmenterait le risque de 33% de faire un AVC; C'est après une étude épidémiologique de grande ampleur menée pendant près de 8 ans auprès 600 000 personnes d'origine européennes, australiennes ou nord américaines pendant 8 ans, que ces scientifiques ont pu observer le lien existant entre la quantité de travail et le risque de faire un accident vasculaire cérébral.

Ce rapport officiel sur la relation travail et santé, vient se corroborer avec le début du transit tout récent ( le 12 août dernier) de Jupiter planète du bien-être en Vierge, un signe dédié justement à la relation travail et santé. Nous avions déjà évoqué ce sujet il y a quelques mois déjà lorsque nous avions parlé du 15 e anniversaire des 35 heures, ou encore de l'influence de Neptune et son retour en Poisson. Nous avions mis en évidence le lien entre son dernier transit il y a 164 ans dans son signe de prédilection qui avait vu l'émergence d'un embryon du droit du travail pour en limiter le nombre d'heure justement pour des raisons de santé publique, et le fait que ce problème serait de nouveau posé de manière plus affirmée dans l'actualité.

Cette relation travail et santé n'est donc pas nouvelle, mais nos sociétés ont tendance a trop souvent raisonner comme des comptables en faisant le ratio entre taux de rentabilité, productivité et morbidité. On pousse les gens a travailler plus que de raison pour satisfaire au besoin d'une économie, tant que cela rapporte plus que cela ne coûte. Mais dès que le seuil critique est atteint comme cela semble être le cas en ce moment où de nombreux salariés connaissent des conditions de travail et de rémunération proche de ce qui existait il y a un siècle et demi avec des burn out en cascade, des suicides, des AVC et autres maladies coronariennes, alors on commence à faire machine arrière pour éviter l'hécatombe. Enfin presque car nos dirigeants eux vont continuer comme pour beaucoup d'autres sujets à adopter des comportements ou des discours proche de la schizophrénie. Ces dernières années je n'ai pas arrêté de voir et d'entendre des spécialistes se succéder sur les plateaux TV pour venir nous expliquer que le français ne travaillerait pas assez par rapport aux autres européens, qu'il faut libéraliser l'économie, autrement dit casser le code du travail, et revenir sur les 35 heures. Aujourd'hui ce rapport vient démontrer tout le contraire et confirme la nécessité d'aller vers une meilleure réorganisation du travail, et un partage plus équitable des richesses produites dans la société. Cet enjeu fondamental est une nécessité de santé publique mais également économique. Pour en savoir plus je vous invite à lire d'autres articles ci-dessous.

Commenter cet article